AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un PV, un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.
Rejoindre les Lucas vous donnera 70 points à votre validation. Rejoindre les Disney ou Hitchcock vous donnera 50 points.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 158 points et j'ai balancé : 447

Message(#)Sujet: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Mer 16 Nov - 22:19

He tino kaingākau a whānau
Après de longues heures de vol, les Whanau avaient débarqué sur le sol néozélandais. C'était la tradition familial de passer quelques semaines sur la terre des kiwis. Tu étais que très peu emballée par ce voyage. D'une part, à chaque fois la période où tes parents décidaient de voyager coïncidait avec les plus grandes fêtes organisées par tes amis et d'autres part, même si tu adorais ta famille, passer plusieurs jours 24 heures sur 24 avec elle te faisait suer. Chose normale pour une ado de 17 ans. Heureusement, tes parents avaient cédés à tes demandes lorsque que tu avais demandé un forfait international et tu allais pouvoir discuter avec tes amis par messages pendant les prochains jours. Mais bon... Avant ça, il avait fallu supporter les longues heures en avions... Et les ronflements de ta soeur. Tu ne sais pas comment c'était possible mais Zoey avait dormi pendant 12h non stop... 12h !! C'était presque inhumain... Enfin, au moins, vous aviez posé le pied sur terre et Zoey c'était réveillée. Après avoir entendu une quinzaine de minutes et passer le controle des douanes, il était temps pour vous de récupérer vos valises. Tes parents vous avaient demander de voyager léger... Chose impossible pour toi. Tu étais venue avec deux grosses valises. Tu aimais tellement tes fringues que tu n'avais pu te résoudre à faire un choix et tu avais apporté toute ton armoire. Vous étiez en train d'attendre vos affaires qui arrivèrent les unes après les autres. Zoey, elle, récupéra son sac à dos tout pourri avant de se reculer du groupe. Tu attendais toujours, bien sûr, comme à chaque fois, tes valises étaient les dernières à arriver. Tu soupiras, croisant les bras et tapant du pieds par terre, montrant ton impatience. Après d'interminables minutes, tes objets de convoitises arrivèrent, enfin ! Quand elles arrivèrent à ta hauteur, tu te dépêchas de les récupérer, avec plus de mal que bien. Le petit gabarit que tu étais avait du mal à porter toute seule deux valises de 20kg chaque. Tu soupiras, essayant de les tirer du tapis avant de les laisser tomber sur le sol dans un bruit mat. Bon, c'était déjà ça. Maintenant, il fallait que tu arrives à les trainer. Tu essayas de retourner les valises dans tout les sens, sans succès. Agacée, tu finis par te tourner vers Zoey qui t'observait, un sourire sur le visage. "Au lieu de te foutre de ma gueule, tu pourrais te bouger le cul et m'aider non ?" Son impassibalité devant ta situation t'avait énervée. Elle avait les mains libres et préférait restée te regarder t'emmerder avec tes valises. Et après ça s'appelait une soeur... Il y a vraiment des jours où elle méritait des baffes !
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 199 points et j'ai balancé : 1899

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Mar 22 Nov - 22:47

He tino kaingākau a whānau
Ft. la sistah ••• Zoey était pressée ! Dans quelques heures, elle allait fouler le sol néozélandais, sa terre d'origine, ce pays qu'elle affectionnait particulièrement. La veille du départ, elle n'avait pas dormi, étant bien trop impatiente. Elle avait passé la soirée dans son lit à trépigner, et le sommeil ne la gagnant pas,  elle avait fini par regarder la télé dans le salon de la colocation, ce qui lui avait fallu des réprimandes de ses colocataires qui eux, essayant de dormir. Finalement, au petit matin, elle avait rejoint sa famille pour partir à l'aéroport. Et c'est une fois dans l'avion, ironiquement, qu'elle fini par tomber dans les bras de Morphée. Pour elle, le trajet fut plutôt rapide étant donné qu'elle passa les douze heures à dormir. Elle rêvé de beaux hommes, des surfers, sur les plages de Auckland venant la sauver d'un accident... Un rêve banal en soit. Au bout de douze heures, voila que la petite famille Whanau posait le pied sur le sol néozélandais, un détour à la douane et il était temps pour eux de récupérer leurs bagages. Zoey avait été astucieuse et avait voyagé léger pour faciliter les déplacements. De toute façon, dès que Zoey voyageait, elle prenait toujours le même vieux sac à dos. Il était assez grand, solide, pratique... Pourquoi changer ? Mais, apparemment, dans la famille, tout le monde n'avait pas la même mentalité que Zoey. Par exemple, Maya, sa petite soeur, avait prit deux valises alors qu'ils ne restaient que deux semaines en Nouvelle Zélande et qu'ils avaient aussi la possibilité de laver leur linge sur place. Bien entendu, à force de s'être encombrée de bagages, Maya galérait à les transporter. Alors, qu'elle essayait de récupérer ses valises, elle en fit tomber une, ce qui fit pouffer Zoey et lui valu des remontrances de la part de sa soeur. «Si tu voyageais léger au lieu de prendre toute ton armoire avec toi, les choses seraient beaucoup plus facile Maya !» ronchonna Zoey. «Et je veux bien t'aider mais, tu pourrais me le demander de manière plus agréable non ? Je ne suis pas ton chien !» Elle prit une des valises de Maya d'une main mais, ne s'attendait pas à ce qu'elle fasse un tel poids, la laissa tomber sur le sol. «Putain Maya ! T'as mis un cadavre dedans pour que ce soit aussi lourd ?!» Au vu des regards qu'on lui lança, elle se rendit compte que ce n'était peut-être pas une blague à dire dans un aéroport. «C'était une blague... Ne vous en faites pas !» dit-elle aux gens avoisinant, qui repartirent tout en gardant un oeil méfiant. Zoey secoua la tête par dépit. «Non mais en vrai... Qu'est ce que tu as mis dedans Maya ? A ce que je sache, des fringues c'est pas aussi lourd... Tu sais qu'on paye au poids ? Papa et Maman savent que ta valise pèse 30kg ? Surement que oui... Je comprends maintenant pourquoi ils t'ont râlé dessus à l'aéroport de Los Angeles... Ils ont dû payer un supplément, n'est-ce pas ?»


© 2981 12289 0

@Maya H. Whanau








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 158 points et j'ai balancé : 447

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Dim 27 Nov - 23:18

He tino kaingākau a whānau
Tu soupiras à la réponse de ta soeur, peu satisfaite de celle-ci mais d'un côté, tu t'y attendais. Zoey adorait t'énerver en parlant de tes fringues et même si tu savais qu'elle le faisait exprès, tu ne pouvais pas t'empecher de mordre à l'hameçon. Tu posas les mains sur tes hanches avant de lui jeter un regard noir. "Non, Zoey, je n'ai pas pris toute mon armoire. Tu le sais que j'ai plein de fringues. Je ne suis pas une clodo comme toi qui n'a que deux ou trois vêtements. Je suis plus distinguée que ça !" Avant de la snober et de lui tourner le dos pour récupérer ton sac à main que tu avais laissé par terre. "Et puis, je suis prévoyante. Peut-être qu'on ne reste que peu de temps mais j'ai prévu une tenue pour tout les temps et toutes les conditions. Regarde, tu n'as prit que des robes de plages. Tu vas faire comment s'il pleut ? Si on va à une soirée ou au restaurant ? Je te préviens Zoey, je refuse d'aller en soirée avec toi si tu es habillée comme ça..." Zoey rala également à propos de la manière dont tu t'étais exprimée, tu levas les yeux au ciel avant de pousser un profond soupir. "Il est vrai que la façon dont tu me parles est très élégante..." dis-tu ironiquement. C'était quelque chose que tu détestais chez ta soeur. Elle te lançais souvent des critiques mais elle ne faisait pas mieux et tu trouvais cela tellement hypocrite. Oui voila, hypocrite était peut-être pour toi le mieux qui définissait le mieux Zoey. Elle se foutait de la gueule de son monde et s'en sortait avec son sourire. A ta connaissance, la seule personne qui avait conscience de ça était la Bitchcation et rien que pour cette raison, tu voulais la rencontrer et la remercier. "Bitchcation avait vraiment raison à propos de toi..." laissas-tu échapper. Finalement, Zoey attrapa ta valise, même si tu voyais que c'était à contrecoeur, et s'exclama sur le poids de la valise, insinuant qu'un cadavre était caché à l'intérieur, ce qui vous valu des regards des passants. Tu pris ta tête dans tes mains, soupirant, il était impossible de passer inaperçu quand Zoey était dans le coin. Tu avais honte d'apparaitre en sa présence. "Vas-y, gueule-le sur tout les toits pendant qu'on y est..." ironisas-tu à nouveau. Pour finir, ta soeur te questionna sur le poids de ta valise et si les parents étaient au courant qu'ils avaient payé un supplément. "Non non, je suis arrivée à l'aéroport avec ma valise de 30kg et on a passé le controle niquel sans que les parents le savent... Non mais, réfléchis un peu avant de poser des questions stupides Zoey ! Ca fait deux mois qu'on a réservé ce vol et j'avais prévénu les vieux sur le poids de ma valise, on a donc réservé ainsi pour payer moins cher... Ce que tu peux être idiote."
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 199 points et j'ai balancé : 1899

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Dim 4 Déc - 23:50

He tino kaingākau a whānau
Ft. la sistah ••• Le comportement de Maya commençait vraiment à agacer Zoey. Elle ne comprenait pas pourquoi sa sœur était autant pleine de reproches avec elle et là, elle lui cassait grave les couilles. Quand sa soeur la compara à une clodo, Zoey en fut vraiment vexée mais essaya de garder un ton neutre. Elle ne devait pas montrer que ce que lui avait dit l’atteignait. «Franchement, tu es tellement superficielle Maya... Je pense que tout le maquillage que tu met sur ta gueule a fini par te griller le cerveau. Alors peut-être que je me fringue comme un clodo mais au moins, je suis bien dans ma peau et je n'essaye pas de paraître quelqu'un que je ne suis pas... Contrairement à certaines !» dit-elle en lui jetant un regard noir. Elle n'avait pas besoin d'être explicite, Maya comprendrait parfaitement ce qu'elle insinuait. Elle savait très bien que sa soeur était une personne intelligente qui jouait les bécasses au lycée et elle ne comprenait vraiment pas ce comportement, cela défiait toute logique pour Zoey, et pourtant, elle en avait fait des trucs idiots. Maya continua de se défendre en disant qu'elle était prévoyante et qu'elle avait prévu des tenues pour tout temps et toutes occasion. Zoey rit jaune à ces propos «Putain Maya... On est en Nouvelle Zélande et sur la côte ici... Tu t'attends à quoi ? Une tempête de neige ? Et puis, pour ce qui est des soirées... Honnêtement, je préfère les passer sur la plage autour d'un feu plutôt qu'en boite de nuit donc ma tenue est très bien adaptée.»

Les deux jeunes soeurs continuèrent à se disputer et Maya insinua que Zoey ne lui parlait pas forcément mieux qu'elle. Sur le coup, la jeune surfeuse ne dit rien car sa soeur n'avait pas tort, elle se contenta juste de soupirer en secouant la tête, jouant les innocentes. Maya fini en laissant entendre que la Bitchcation avait raison à propos des commentaires qu'elle avait fait sur elle. Zoey fronça les sourcils avant de croiser les bras. «Tu entends quoi par là Maya ? Tu ne vas pas me dire que tu crois les conneries que cette connasse passe son temps à déblatérer ? Tu dis ça car elle n'a pas dis de choses sur toi encore mais tu feras moins la fière quand ça arrivera» Zoey soupira, au début, elle trouvait cette application marrante mais, quand elle avait commencé à s'en prendre à elle et au personne qu'elle aimait, la personne derrière tout ça avait baisser dans son estime.

Comme elle s'y était attendue, Maya lui fait une réflexion par rapport à sa blague sur le cadavre dans la valise. Elle n'avait vraiment pas d'humour. «Ah mais si tu veux que je le gueule, sans soucis ! DIS MAYA TU CACHES UN CADAVRE DANS TA VALISE ?!» dit-elle en s’époumonant. Elle voulait jouer au plus conne, elle allait perdre ! La conversation se termina sur un dernier énervement de Maya qui utilisa l'ironie avant de conclure en disant que Zoey était idiote. La surfeuse soupira. «Et bien tu sais quoi ? L'idiote, elle te dit d'aller te faire foutre et te démerder avec ta valise» dit-elle en la laissant tomber sur le sol et de se casser.
© 2981 12289 0

@Maya H. Whanau








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 158 points et j'ai balancé : 447

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Mer 14 Déc - 10:11

He tino kaingākau a whānau
A l'attitude de Zoey, tu remarquas que cette dernière était vexée. Un petit sourire victorieux apparu sur ton visage mais il disparu bien bite quand ta soeur annonça qu'elle te trouvait superficielle. C'était toujours la même rengaine. "tu es superficielle Maya""Tu mets trop de maquillage Maya" Tu avais l'impression d'entendre un disque rayé, ça en était épuisant. Zoey poussa ses remarques encore plus loin en disant que tout ton maquillage avait du te griller le cerveau et que tu essayais de paraitre quelqu'un que tu n'étais pas. Tu sais bien que ce qu'elle te disait avait pour but de te blesser mais cela n'eut aucun effet sur toi, tu avais essuyé bien pire comme insulte. Tu inspira un grand coup avant de dire calmement "Zoey, je sais très bien que si tu agis de la sorte envers moi c'est parce que tu es totalement jalouse. Après tout, je suis belle et populaire alors que toi, tu étais le vilain petit canard de ton lycée. De toute façon, ce n'est pas avec un tel comportement de mégère et jugeur que tu as pu te faire des amis et je ne suis pas étonnée que tu sois encore vierge à ton âge. Donc maintenant, arrête d'être agressive et admet que tu aimerais être moi." Bien entendu, après lui avoir expliqué tes raisons sur pourquoi tu prenais autant de vêtement, elle fut, comme à chaque fois, en contradiction avec toi, précisant qu'ici c'était la côté de la Nouvelle Zélande et qu'il ne risquait pas d'avoir de tempête de neige. "Tu sais comme moi qu'on n'est pas à l'abri d'une tempête Zoey. Surtout que je te rappelle qu'on est en Novembre... En tout cas, il ne faudra pas venir pleurer quand tu te retrouveras trempée jusqu'à l'os. Et ne compte pas sur moi pour te prêter des fringues !" Puis la conversation revint sur Bitchcation et Zoey te demanda, soucieuse, si tu croyais vraiment tout ce qui était dis dedans. Tu levas les yeux au ciel avant de soupirer. "Bien sur que non ! Et puis, elle a déjà dit des choses sur moi mais je m'en fiche totalement... Je dis juste que certaines choses de ce qu'elle raconte sont véridiques. Comme le fait que tu es une mytho hypocrite" lanças-tu avec un regard noir. Puis, Zoey se mit à hurler dans l'aéroport, instinctivement, tu lui sautas dessus en portant tes mains à son visage pour la faire taire. "Mais putain ! Ça va pas ?! Tu es complètement folle ma pauvre ! Faut que t'ailles te faire soigner !" Ta dernière remarque n'eut pas l'air de plaire à Zoey car cette dernière laissa tomber ta valise avant de partir. Tu finis par la ramasser en grognant. "Tu n'es vraiment qu'une gamine Zoey...
avengedinchains





unhappy girl



Left all alone, playing solitaire, playing warden to your soul. You are locked in a prison of your own devise and you can't believe what it does to me to see you crying  


Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 199 points et j'ai balancé : 1899

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Mer 21 Déc - 20:23

He tino kaingākau a whānau
Ft. la sistah •••Zoey continuait d'avancer, ignorant sa sœur et ses complaintes, de toute façon c'était toujours la même rengaine. Maya commença à la bassiner en disant que si elle agissait de la sorte, c'était uniquiment par jalousie ce qui fit rire Zoey. «Mais bien sur Maya, je suis jalouse de toi...» Elle roula des yeux. «Tu dis que tu es populaire et aimée, mais tout cela est faux Maya ? Tu t'en rends compte au moins ? Que les gens sont tous hypocrites envers-toi juste parce que tu es considérée comme une reine dans ton lycée mais que dans ton dos ils te méprisent ? Attends d'être à la fac, où les gens sont bien plus matures et où on se moquera de ton comportement.» Bien évidemment, comme d'habitude, Maya laissa entendre que Zoey était une mégère. La jeune femme mima un geste avec sa main pour montrer que tout cela n'était que du blabla pour elle. Bien entendu, fidèle à elle-même Maya glisser une pique sur la prétendu virginité de sa soeur, à laquelle cette dernière ne préféra rien répondre. Il valait mieux faire la sourde oreille dans ce genre de situation ou elle savait que ça pouvait vite dégénérer.

Maya dit en soupirant qu'elles n'étaient pas à l'abri d'une tempête et qu'elles étaient en Novembre, et qu'elle ne devrait pas venir se plaindre s'il elle se retrouvait trempée. «Non mais, je ne suis pas débile Maya, j'ai vérifié la météo avant de venir et il ont prévu un ensoleillement pendant tout notre séjour. Et même s'il se mettait à pleuvoir... Je peux toujours acheter sur place ! Ce n'est pas comme si on était perdu au fin fond de la Papouasie Nouvelle Guinée...»

Puis la discussion revient sur la bitchcation, Maya dit que c'était vrai quand cette dernière avait dit que Zoey était une mytho hypocrite, ce qui exaspéra la jeune femme. «Alors dans ce cas, le fait que tu caches des petites culottes dans le sac de garçons qui te plaisent est vrai aussi je présume ? C'est n'importe quoi, je ne suis pas une mytho.» Si, elle l'était... «Je suis sûre que c'est toi qui doit envoyer la moitié des fausses rumeurs sur moi à cette connerie d'application ! C'est tellement pathétique...»

Apparemment, sa petite blague n'eu pas l'air de plaire à Maya car cette dernière fit tout ce qu'elle pouvait pour faire taire Zoey tout en la traitant de folle. «Tu n'as vraiment pas d'humour Maya...» dit Zoey en soupirant. Sa jeune soeur lacha encore une dernière fois une phrase remplit d'amour la traitant de gamine, ce à quoi Zoey haussa les épaules avant de dire. «Peut-être que je le suis mais je le vis bien.»
© 2981 12289 0

@Maya H. Whanau








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 158 points et j'ai balancé : 447

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Mar 10 Jan - 19:29

He tino kaingākau a whānau
Ta soeur était toujours fidèle à elle-même, elle tentait d'avoir le dernier mot. Tu l'écoutais faire son petit discours sur la popularité et le fait que tout cela était faux. Tu secoua la tête tout en soupirant, un sourire agacé sur le visage. Par moment, Zoey était vraiment naïve.  "Oh merci Zoey, je ne le savais pas ! Heureusement que tu es là pour moi" dis-tu avec ironie. Tu laissas planer un silence quelques instant avant de reprendre. "Vraiment ? Tu crois que je ne suis pas au courant ? Bien sur que tout le monde me critique dans mon dos, qu'on me déteste. Et alors ? Tant que ça ne m'empêche pas d'être en paix avec moi-même. De toute façon, tout le monde déteste au moins une autre personne, n'est-ce pas ? Et très honnetement, je pense qu'à la fac, rien ne changerait. Tu penses que c'est moi qui ai un problème mais tout le monde est comme ça Zoey, c'est le monde qui évolue. Apprends à vivre avec ton temps." Tu soupiras, passant une mèche de cheveux derrière ton oreille. Tu en avais assez de parler avec elle, c'était vraiment un dialogue de sourd, tu avais le sentiment que vous ne pourriez jamais vous entendre. Parfois, tu te demandais si vous étiez de la même famille tellement que vos intêrets étaient à l'opposé. Tu te disais qu'au final, d'une manière comique, ton jumeau était un peu la synthèse entre vous deux. D'ailleurs en parlant de lui, tu essayas de lui jeter un regard pour qu'il te tire de là mais, celui-ci avait l'air d'être passionné par le tableau des vols et ne remarqua rien.

La conversation repassa sur la météo et Zoey dit qu'elle pouvait toujours acheter sur place, tu décidas de ne pas relancer la conversation, tout en levant les yeux au ciel. En fait, vous aviez tout de même un point en commun, vous êtes toutes les deux bornées.

Zoey parla de la bitchcation en demandant si tu cachais vraiment tes petites culottes dans le sac des garçons. "Mais oui Zoey, je le fais tout les jours !" dis-tu avec ironie. Quand ta soeur t'accusa d'envoyer des rumeurs à la bitch, tu ne peux t'empecher d'éclater de rire. "Crois-moi Zoey, j'ai d'autres choses plus importante à faire que détruire ta réputation... Enfin pour ça, il faudrait déjà que tu en ais une."

Au final, Zoey fini par critiquer ton manque d'humour pendant que tu étais en train d'essayer de relever ta valise tant bien que mal malgré le fait que tu sois chargée. Tu ne dis rien, te contentant d'enfoncer tes ongles dans ta paume, prenant sur toi.

avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 199 points et j'ai balancé : 1899

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Sam 14 Jan - 23:11

He tino kaingākau a whānau
Ft. la sistah ••• Le temps continuait à s'écouler et les deux soeurs continuaient à se prendre la tête. Aucune des deux n'allaient lâcher l'affaire, à ce rythme là, elles pouvaient rester la semaine dans l'aéroport à argumenter chacune leur tour pour avoir le dernier mot. Maya fit une nouvelle fois preuve d'ironie et expliqua à Zoey qu'elle savait très bien que les gens parlaient sur son dos mais que ce n'est pas pour autant qu'elle allait changer qui elle était. Que c'était la façon dont les gens étaient maintenant et qu'il fallait apprendre à vivre avec son temps. «Ouah... Mais quel optimiste» dit Zoey en croisant les bras. «C'est sur qu'avec un tel comportement tu m'étonnes que tu sois toujours aigrie... Les gens ne sont pas tous comme ça Maya, non. Je préfère être optimiste et dire qu'il existe encore des gens qui voient le meilleur chez les autres et qui ne passent pas leur temps à critiquer les autres.» Zoey avait bien remarqué que Maya avait lancé un appel d'aide silencieux à son jumeau mais ce dernier n'avait rien remarqué. Elle secoua la tête, essayant de se changer les esprits mais Maya en remit une couche quand elle parla de sa réputation. «Mais tu sais quoi Maya ? J'en ai absolument rien à foutre» dit-elle avant de partir. «Maintenant je me casse car j'en ai vraiment marre de cette conversation».

Zoey fini par laisser Maya seule et sortit de l'aéroport. La première chose qui la marqua fut la température qui, malgré la saison, était assommante. Elle enleva sa veste en jean avant de la nouer autour de sa taille et s'attacha les cheveux pour que ceux-ci ne tombent pas sur sa nuque. Enfin, elle avait enfin le sentiment d'être en vacances. Elle avait bien besoin ! Bon... Ce n'est pas dû au fait qu'elle avait des cours fatiguant (étant donné qu'elle en séchait les 3/4) mais elle avait juste envie de changer d'air. Elle adorait L.A mais par moment, voir tout les jours les mêmes paysages la fatiguait. Elle fouilla dans son sac pour en sortir une paire de lunettes de soleil qu'elle mit sur son nez. Peu de temps après elle, Maya arriva qui se débrouiller plus de mal que de bien avec ses valises. Elle l'aurait bien aider mais après ces dernières remarques, elle n'en avait plus vraiment envie. Quoique... Peut-être que si elle s'excusait, elle se sentirait moins vexée. «C'est bon ? Tu te débrouilles ?» lui demanda-t-elle en restant les bras croisés. «Tu ferais mieux de te dépêcher, le taxi ne va pas tarder à arriver et tu sais qu'ils détestent attendre...» Et à peine eu-t-elle prononcer ces mots que ce dernier arriva. Zoey mit son sac dans le coffre avant de se tourner vers sa soeur. «Allez Maya, bouge ton cul. On t'attends tous là ! Grouille !»
© 2981 12289 0

@Maya H. Whanau[/quote]








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 158 points et j'ai balancé : 447

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Dim 22 Jan - 15:31

He tino kaingākau a whānau
Par moment, tu te demandais ce que tu avais fais sur terre pour avoir une soeur aussi détestable. Pourquoi les choses ne pouvaient-elle pas être simples ? Pourquoi Zoey n'était pas comme ton jumeau ? Au moins là, vous vous entendriez. Mais pour le moment, tu en avais assez, juste assez de l'entendre te faire encore et toujours des reproches, avec sa voix aiguë et son nez plissé. Tu avais envie de lui faire une réflexion, de lui dire que, quand elle s'énervait de la sorte, elle ressemblait à un cochon, mais tu savais que si tu le faisais, tu allais t'attirer ses foudres et tu en avais assez de l'entendre. Tu voulais juste qu'elle se la ferme. Zoey te fit à nouveau une réflexion. Te faisant un beau discours sur l'optimisme pour lequel, tu n'en avais rien à foutre. Puis, après son monologue, elle soupira avant de te dire qu'elle en avait plus qu'assez et qu'elle partait. Tu poussa un grand soupir de soulagement. "Bon débarras !" grognas-tu dans ta barbe. Bien sur, cela voulait dire que tu allais devoir te débrouiller toute seule avec tes valises, mais tu préférais nettement cette option plutôt que de supporter à nouveau Zoey et ses réflexions qu'elle jugeait intelligentes.

Enfin, après un bon quart d'heure à vous prendre la tête, vous sortîtes enfin de l'aéroport. Pour ta part, avec plus de bien que de mal étant donné que tu galérais à transporter tes valises. Ce qui, bien évidemment, te valu une réflexion de la part de ta soeur. Tu pris sur toi pour ne pas lui faire de réflexion mais tu te permis quand même de lui jeter un regard bien noir. Tu finis par mettre tes valises dans le coffre avant de monter dans le taxi. Allez ! Plus que trente minutes de trajet à supporter Zoey, et tu pourrais enfin retrouver la plage, le soleil et la détente. Ça allait le faire ! Ou du moins tu essayais de t'en persuader car la jeune étudiante commençait déjà à prendre toute la place dans le taxi.
avengedinchains





unhappy girl



Left all alone, playing solitaire, playing warden to your soul. You are locked in a prison of your own devise and you can't believe what it does to me to see you crying  


Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 199 points et j'ai balancé : 1899

Message(#)Sujet: Re: He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'   Dim 5 Fév - 0:32

He tino kaingākau a whānau
Ft. la sistah ••• Le chemin jusqu'à la demeure familliale se fit dans le calme, à la plus grande surprise de Zoey ! En effet, cette dernière avait fait exprès de bien s'étaler dans le taxi et prendre toute la place pour frapper la cadette. Oui, c'était chercher la petite bête. Oui, elle aimait ça, mais bon... C'était aussi ça une vie de famille. Et puis là, ce n'était pas méchant... Pas comme quand sa soeur la traitait de demeuré comme elle avait l'habitude de le faire. Elle ne savait pas pourquoi Maya avait tellement d'aigreur envers elle. Certes, elle l'embêtait souvent, mais ce n'était jamais très méchant, c'était juste pour chamailler, une manière de montrer qu'elle l'aimait... En quelques sorte. Alors que de Maya, elle avait l'impression de ressentir que de la haine et de l'agressivité. Donc bien évidemment, elle se sentait obligée de se défendre, le ton montait et elles finissaient par s'engueuler en s'en détester. Zoey soupira, elle n'aimait pas ça. Elle préférait le temps où elles se disputaient juste à cause des poupées barbies. Elle avait un peu peur aussi. Peur que Maya soit devenu la copie conforme de ces filles avec qui elle trainait au lycée : bête, méchante et superficielle. Elle avait l'impression de plus en plus voir ça. Maya avait bien changé depuis son enfance et ça attristait Zoey de la voir devenir un tel cliché, sa soeur valait mieux que ça, elle en était sûre. Elle soupira, posant son front contre la vitre du taxi et observant le paysage... Elle avait envie que les choses s'arrangent avec Maya. Mais comment ? Elles étaient aussi bornées l'une que l'autre. Peut-être que pour une fois, il était temps qu'elle ravale sa fierté, fasse le premier pas et s'excuse. Elle hocha la tête silencieusement. Oui ! Elle ferait ça ! Et elle comptait vraiment sur ce voyage pour en profiter pour reconstruire ses liens avec sa soeur. Maintenant, il ne restait plus qu'à espérer que Maya coopère et qu'elle arrive à garder son calme.

Après une bonne heure en taxi, la petite famille finit par arriver au domicile. Enfin ! A peine le taxi se gara, que Zoey se précipita dehors avant de prendre son sac dans le coffre et rejoindre la maison. Elle alla dans sa chambre. Sa bonne vieille chambre. Elle l'adorait ! Elle lui rappelait toute son enfance avec ses photos de famille, ses vieux dessins accrochés et sa peluche tronant sur la commode. Elle prit cette dernière avant de se laisser tomber sur lit, la serrant dans ses bras. Elle se sentait vraiment chez elle. Elle se releva (n'étant pas capable de rester en place) et regarda par la fenêtre. Peut-être que ce qu'elle aimait le plus dans cette chambre était la vue. Au premier plan, on pouvait voir un petit champs où des moutons broutaient tranquillement de l'herbe tandis qu'en arrière plan s'étalait une plage à perte de vue. Cet endroit était si paisible. Loin de Los Angeles et son effervescence. Elle regarda sa montre. Zoey voulait aller parler à Maya, mettre les choses à plat avec elle, mais préférait laisser encore un peu le temps à sa soeur de s'installer. Par conséquent, elle profita pour défaire son sac, même si cela fut rapide. Elle resta un petit moment après, plantée devant la fenêtre à observer le paysage, tout en caressant sa vieille peluche. Ce n'est que trente minutes plus tard qu'elle se décida à aller voir Maya. Elle frappa doucement à la porte, avant de l'entrouvrir doucement et y passer sa tête «Je peux entrer ?»  dit-elle d'une toute petite voix.


© 2981 12289 0

@Maya H. Whanau








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
He tino kaingākau a whānau. ft. Zo'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tino Rossi
» Tino, L'adopté
» Ceci est un titre très original • Tino Väinämöinen [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Where L.A Stops :: To infinity and beyond-
Sauter vers: