AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un PV, un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.
Rejoindre les Lucas vous donnera 30 points à votre validation. Rejoindre les Disney ou Hitchcock vous donnera 20 points.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 26 points et j'ai balancé : 724

Message(#)Sujet: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Jeu 17 Nov - 20:55


Il était 14h56 en cette superbe journée du mois de novembre. Adelina avait enfin trouvé le temps de fêter dignement le premier anniversaire de son fils chéri. La maman très occupé, travaillait toujours d’arrache-pied dans le troisième meilleur hôpital du pays. Bien que son fils soit sa plus grande fierté, être médecin résidant au Ronald Reagan Medical Center était sa deuxième plus grande fierté. Elle était désormais titulaire et cela s’était avéré plus compliqué que prévu de concilier ses nouvelles charges avec sa vie de famille. Donc en ce samedi, elle organisait la fête d’anniversaire de son fils.

Adelina n’avait pas particulièrement beaucoup d’amis. Beaucoup trop de travail ne lui permettait de se lier quasiment qu’avec des médecins, lesquels ne pouvait se joindre à elle pour célébrer ce jour si important pour elle. Malgré tout, certains de ses amis hors hôpital avaient répondu positivement à son invitation. Le gros de la foule qui allait bientôt submerger l’appartement était des amies et des connaissances de sa mère. Des mamans un peu plus âgé qu’elle voire du même âge parfois qui se trimballaient partout avec leur marmaille. Adelina le savait, elle allait entendre des reproches de femmes au foyer toute l’après-midi. Car non, une fois des enfants dans les bras, on ne devait pas travailler. De plus, elle savait aussi que son statut de célibataire allait faire jaser tout autant. Cette femme qui avait une vie de famille bien rempli et un métier très prenant entendrait à quel point sa vie était ratée sans homme à ses côtés. Mais elle s’en fichait royalement. Elle était parfaitement bien dans sa peau et c’était ce qui comptait pour elle.

15h15 et bientôt toute la foule d’invités était arrivée. Il ne manquait plus grand monde et Adelina avait déjà bien fait le tour de toutes les femmes qui comptait lui faire des reproches. Elle arborait cependant un sourire joyeux car son fils était la vedette de cette journée.







We are the New Americana Young James Dean, some say he looks just like his father,But he could never love somebody's daughter. Football team loved more than just the game. So he vowed to be his husband at the altar. Survival of the richest, the city's ours until the fall. They're Monaco and Hamptons bound but we don't feel like outsiders at all.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 386 points et j'ai balancé : 1229

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Mar 22 Nov - 23:19

Put a manly man into a group of women and watch
ft. Adelina ••• Barthelemy était le genre de personne qui ne pouvait pas rester à se croiser les pouces et il devait toujours trouver une occupation, en temps normal c'était de la lecture mais en cette après midi, de samedi, il s'occupait de corriger des copies. Il venait d'avoir une interrogation dernièrement et, au vu des écrits de ses élèves, il allait devoir revoir beaucoup de choses avec eux ce qui le fit soupirer. Il avait l'impression que le niveau des résultats baissait au fil des ans. Non pas qu'il jugeait les premières années comme des idiots nés mais plus comme des je-m'en-foutiste qui ne prenaient pas la peine d'étudier. Il était en train de ruminer sur cette idée quand une alarme le sortit de ses pensées. Un pense-bête sur son portable lui indiqua qu'il devait se rendre à l'anniversaire de Rafaël. Mince ! Il l'avait oublié ! Son amie Adelina l'avait invité à l'anniversaire de son fils et il avait promis de s'y rendre. Il avait beaucoup hésité au début, après tout, il savait qu'il serrait entouré d'enfants et ces derniers ne les avaient jamais mis à l'aise. Il savait aussi qu'il y aurait majoritairement une présence féminine et entendre des bécasses jacasser toute l'après midi ne le motivait guère. Cependant, il savait que c'était un moment très important pour Adelina et c'était pour cette raison qu'il avait accepté l'invitation. Pour beaucoup, l'amitié entre Adelina et Barthelemy relevait du mystère. Après tout, la jeune femme était féministe alors que Barthelemy était sexiste mais ils avaient une sorte de dynamique qui fonctionnait. Adelina avait réussi à faire ses preuves auprès de Barthelemy de part sa réussite dans son travail et n'hésitait pas à le remettre en place si il faisait une remarque un peu trop misogyne. Quand à Barthelemy, son caractère calme, terre à terre et rassurant aidait la jeune femme qui pouvait se montrer caractérielle.

Barthelemy se prépara en vitesse avant de prendre le cadeau pour Rafaël qui se trouvait dans la cuisine. Avant de quitter son domicile, il put remarquer son chien Blake qui lui lançait un regard, pensant surement qu'il allait se balader. «Désolé mon vieux, ce sera pour une prochaine fois» dit-il en flattant le crâne du chien avant de se rendre chez son amie. Voilà qu'il se retrouvait en retard alors qu'il avait cela en horreur. Enfin, une fois sur place, il sonna à la porte et attendit que la belle brune vienne lui ouvrir. «Bonjour Adelina ! Je suis vraiment désolé pour mon retard.» dit-il dès que la jeune femme eu ouvert la porte. «Tu vas bien ? Tu as le bonjour de Harmonie et elle s'excuse de ne pas avoir pu venir, elle est en voyage scolaire» continua-t-il pour excuser sa femme qui était absente. «Où je pose le cadeau pour Rafaël ? Et où se trouve ce garnement ? Après tout, je dois bien dire bonjour à la star du jour» fini-t-il avec un petit sourire, essayant de ne pas trop être gêné, comme à chaque fois qu'il était question d'enfants.

© 2981 12289 0

@Adelina Flores
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 26 points et j'ai balancé : 724

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Mar 24 Jan - 0:40


Adelina arpentait son salon toujours vêtue de son sourire radieux. Elle était particulièrement heureuse d’avoir pu organiser cet après-midi, ce malgré les reproches qu’elle devrait subir. Elle avait subir bien pire lors des premiers mois de son fils et cela elle ne cessait de s’en rappeler. Ces mères de famille pouvaient bien dire ce qu’elles voulaient, Adelina savait qu’il n’y avait pas besoin de s’arrêter de travailler pour montrer à son enfant qu’on l’aimait. A la place, il valait mieux le protéger, ce même si on mettait sa vie en danger pour cet adorable bout de chou qu’on n’aurait pas cru vouloir voir naitre. Même si la rencontre avec le père de Rafael s’était avérée plutôt houleuse, tout comme les mois suivants la naissance de son fils, elle ne regrettait en aucun cas être passé par là et d’avoir gardé son fils malgré ses études compliqués. Elle l’aimait  plus que tout, et elle recommencerait si on le lui demandait. Adelina embrassa la salle du regard. Non pas de Barthelemy. Bien qu’elle ne l’ait pas salué, elle avait espéré que ce garnement et son adorable femme soient déjà arrivés. L’affection profonde d’Adelina envers Barthelemy Cartwright était à ne rien y comprendre. Ils étaient comme le jour et la nuit. Leur opinion sur un bon nombre de choses différaient tellement qu’un débat entre eux pouvait durer des mois. Et pourtant, ils s’étaient trouvés, ces deux planètes qui s’entendaient comme larrons en foire. C’était incompréhensible. Mais peut-être était-ce pour cela que cela marchait si bien entre les deux amis ? Car ils restaient un mystère ?

Quoiqu’il en soit, Adelina comptait sur l’arrivée de son ami pour lui permettre d’échapper aux griffes du groupe des mères au foyer. « Si si, Rosa. Si si,  Margerita. Si si, Donna. » Répétait-elle à tout va en ajoutant un « Yo entiendo » par-ci et un « Claro » par-là.

La porte sonna. La brune soupira de soulager en s’éloignant de Donna, la meilleure amie de sa mère qui lui expliquait qu’une femme n’était pas faite pour travailler aussi durement qu’un homme médecin – et aussi bien d’ailleurs. En ouvrant, elle fut heureuse de constater qu’il s’agissait de Barthelemy. « Barthelemy ! Enfin ! Ne t’excuse pas, entre vite ! » La jeune femme aida le jeune homme à se débarrasser de son superflu. « Je vais parfaitement bien, mais je dois avouer que tu viens de me sauver la mise. Et toi, comment tu vas ? » Répondit-elle en prenant effectivement conscience de l’absence d’Harmonie. « Tu l’embrasseras pour moi et j’espère que son voyage se passe bien. Comment va-t-elle ? » La brune débordait d’énergie et si il n’en tenait qu’à elle, elle débiterait des milliers de mots à la minute. « Pour le cadeau, tu peux le poser sur la petite table juste ici avec les autres » déclara t-elle en pointant la dite table du doigt. « Il est avec ma mère le garnement, il n’attendait plus que toi. »

Elle se dirigea soudain vers sa mère et récupéra son fils avant de retourner auprès de son ami.  







We are the New Americana Young James Dean, some say he looks just like his father,But he could never love somebody's daughter. Football team loved more than just the game. So he vowed to be his husband at the altar. Survival of the richest, the city's ours until the fall. They're Monaco and Hamptons bound but we don't feel like outsiders at all.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 386 points et j'ai balancé : 1229

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Jeu 26 Jan - 12:49

Put a manly man into a group of women and watch
ft. Adelina ••• La première chose qui suprit Barthelemy quand il entra dans la maison d'Adelina fut le brouhaha ambiant. Bien sur, il s'était entendu à ce que ce soit un peu bruyant mais là... Il avait l'impression d'être à la foire ! C'était donc comme ça que se déroulait les anniversaires pour les enfants de nos jours ? Cela ne lui donnait pas vraiment hâte d'en avoir... Il suivit Adelina, en essayant de faire attention à ne pas bousculer les enfants qui courraient partout en traînant dans ses pattes, ça devenait un vrai parcours du combattant ! Son amie lui demanda si ça allait, ce à quoi Barthelemy hocha la tête avant de dire. «Ça peut aller oui. Je bosse pas mal en ce moment, il y a des absences donc je dois remplacer des collègues et c'est assez épuisant. Mais j'ai enfin un peu de repos, alors je compte bien en profiter.» Il en profita aussi pour revenir sur quelque chose que son amie avait dit. «Tu entendais quoi par le fait que je t'ai sauvé la mise ?» demanda-t-il un peu amusé, même s'il pouvait plus ou moins en deviner la raison. Barthelemy regarda autour de lui, il était le seul homme présent dans la pièce, et sachant à quel point les femmes pouvaient être... agaçantes (pour rester poli), il comprenait que son amie se sente étouffée et cherche un échappatoire. Il espérait juste que sa présence ici n'allait pas lancer des multiples rumeurs, dont se régalerait une certaine bitchcation. Adelina dit également qu'elle espérait que le voyage de Harmonie se passait bien et prit également de ses nouvelles. «Elle va bien ! Elle était un peu fatiguée ces derniers temps car ses élèves étaient surexcités à propos du voyage, ne tenaient pas en place et la faisait tourner en bourrique. Enfin, pour elle ce voyage ne va pas être synonyme de vacances et elle a un peu hâte que ce soit terminé.» dit-il avec un petit sourire.

Après lui avoir demandé où il devait poser son cadeau, Adelina pointa du doigt la table basse où jonchait une pile de cadeaux. Il y en avait vraiment de toute taille et certains étaient vraiment imposants. Barthelemy allait paraître ridicule avec sa petite voiture en jouet à côté des paquets qui faisait plus d'un mètre. Il laissa son petit cadeau sur la table et retourna auprès d'Adelina qui avait récupéré son fils. «Hey... Salut... Toi» dit-il plus que mal à l'aise, ne sachant pas quel comportement adopter. Le petit être le regarda comme s'il était une sorte de fou, se demandant surement ce que cet homme lui racontait. Barthelemy eu un sourire gêné, il ne savait vraiment pas quoi dire, la dernière fois qu'il avait été en présence d'enfants c'était avec les petits cousins de Harmonie, et heureusement que sa femme était présente, sinon aurait fini par en abandonner un dans le parc (et ce n'était pas pour rigoler, il avait vraiment envisagé cette possibilité). «Alors, tu as quel âge aujourd'hui ?» reprit-il en s'adressant à l'enfant.

© 2981 12289 0

@Adelina Flores
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 26 points et j'ai balancé : 724

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Jeu 16 Mar - 12:20


Face à l’homme qu’était Barthelemy, Adelina devait avouer qu’elle n’aurait pas du être totalement confortable. Elle le connaissait. Il était ce qu’elle tentait de contrer dans la vie de tous les jours. Il était un homme misogyne qui avait du mal à admettre qu’une femme puisse être chirurgienne mais il avait accepté Adelina, reconnaissait son intelligence et cela suffisait à satisfaire la jeune maman. Au final, il était le seul à ne pas juger Adelina sur le fait qu’elle élevait seule son fils. Il était désormais face à elle et elle était heureuse de pouvoir se reposer sur lui.  « Tu devrais faire attention tout de même. Ne t’épuise pas au boulot ! Je n’aimerais pas avoir à te retrouver aux urgences et à te faire la morale. » Cette situation était complètement ironique. Elle-même passait son temps entre son fils et l’hôpital et s’épuisait bien plus que de raison. Et pourtant, elle s’inquiétait sur son état de santé. La brune enchaina sur la question de son ami. « Je suis entourée par des vieilles pies qui se prennent pour ma mère et me disent que je devrais devenir mère au foyer comme n’importe laquelle d’entre elle. Ah oui, j’oubliais ! Je dois me trouver un mari en urgence aussi ! »

Elle ne savait pas trop à quoi s’attendre comme réponse de la part de son ami. Barthelemy Cartwright et sa femme Harmonie étaient religieux et très conventionnels. Le mariage avant les enfants en somme. Elle espérait juste qu’il n’allait pas approuver les amies de sa mère. « Pauvre Harmonie, continua t-elle. J’espère qu’elle aurait un peu de temps pour se reposer après le voyage scolaire. Les enfants peuvent être pénibles parfois. » Elle fit un signe de tête en désignant les enfants criards qui couraient dans sa maison. « Au moins, elle fait ce qui la passionne et ça c’est le principal ! » ajouta la brune avec un sourire immense.

Adelina tenait désormais fièrement son fils dans ses bras. Rafael semblait ne pas comprendre ce qu’il lui arrivait. Il était encore beaucoup trop jeune pour comprendre et surtout se souvenir de son anniversaire mais sa maman avait insisté pour que ça soit grandiose. Tel Rachel pour le premier anniversaire d’Emma dans la série Friends. Elle prit le petit bras de son fils avec délicatesse et fit un petit signe de la main avec celle-ci. « Il a un an aujourd’hui » fit-elle d’une voix enfantine. « Tu veux le prendre ? » demanda Adelina très sérieusement. « Je sais qu’en général, tu n’es pas très à l’aise avec les enfants mais je sais que ta femme en veut alors ça peut te faire un petit entraînement. »

La maman d’Adelina la regardait avec insistance. Oui, il fallait qu’elle s’occupe du gâteau et des bougies mais elle voulait profiter de la seule présence masculine de la pièce. Même le père d’Adelina avait fui cet anniversaire, de peur de se faire submerger par les femmes. . « Oui, mama. J’arrive. Deux minutes por favor ! »








We are the New Americana Young James Dean, some say he looks just like his father,But he could never love somebody's daughter. Football team loved more than just the game. So he vowed to be his husband at the altar. Survival of the richest, the city's ours until the fall. They're Monaco and Hamptons bound but we don't feel like outsiders at all.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 386 points et j'ai balancé : 1229

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Lun 20 Mar - 22:04

Put a manly man into a group of women and watch
ft. Adelina •••Barthelemy sourit doucement à la remarque d'Adelina. Cela l'amusait de voir la jeune femme s’inquiéter pour lui de la sorte et le materner, un peu comme une grande sœur. «Ne t'en fais pas Adelina, je fais attention. Et puis j'ai aussi Harmonie pour me le rappeler.» D'une certaine manière Harmonie et Adelina se ressemblait sur beaucoup de points. C'était le genre de femme douce, généreuse, calme et protectrice. Elles étaient toute les deux pleines de bonnes intentions et voyant le mieux chez les gens, et après tout, il le fallait bien pour réussir à supporter un homme comme Barthelemy. Le professeur hocha la tête aux paroles d'Adelina avant de répondre «Fais attention à toi aussi. J'ai cru comprendre que tu passais pas mal de temps au boulot. Tu devrais peut-être te reposer et en profiter pour passer du temps avec ton fils.» La réponse d'Adelina à sa question amusa Barthelemy. La belle brune n'avait pas sa langue dans sa poche et n'hésitait pas à dire ouvertement ce qu'elle pensait, sans prendre de pincettes. Cela le changeait un peu des gens qu'il côtoyait et réfléchissait à chacun de leurs mots avant de parler.

Barthelemy trouvait que la présence d'Adelina avait quelque chose de spontané et... Rafraîchissant. «Ne fais pas attention à ce qu'elles disent» dit Barthelemy avec un sourire. «Et puis, tu sais ce qu'on dit à ce propos. Si elles commèrent autant sur ta vie, c'est qu'elles en sont jalouses.» Après, il devait avouer qu'il rejoignait les dires des amies d'Adelina sur un point, c'était le fait que le petit Rafael ai une figure paternel. Après tout, il avait grandit dans ce schéma de vie, il n'en connaissait pas d'autres, il ne pouvait pas en imaginer un autre ! Toutefois, il n'en dit pas un mot, ne voulant pas se prendre la tête avec Adelina. Pas aujourd'hui en tout cas, c'était un jour de fête, et la belle brune avait déjà beaucoup à faire.

La discussion revint sur Harmonie, Adelina espérant qu'elle ai du temps pour se reposer. «Je ne suis pas sûr.» dit Barthelemy avec un petit sourire triste. «De ce que j'ai compris, elle avait un planning très chargé et quand je l'ai eu au téléphone hier, je n'ai pu l'avoir que dix minutes au téléphone hier. Mais oui, même si c'est fatiguant, je sais qu'elle ne changerait de métier pour rien au monde» conclu-t-il.

Barthelemy regarda Rafaël qui était dans les bras de sa mère. C'est vrai que l’innocence enfantine du petit avait quelque chose de touchant. Barthelemy n'était pas trop à l'aise avec les enfants, mais ce sourire plein de gaieté et simplicité pouvait faire fondre le coeur de toute les personnes, même les plus aigries. Quand Adelina lui demanda si il voulait prendre l'enfant dans ses bras. Barthelemy regarda la jeune femme, un peu surpris avant de reposer son regard sur Rafaël. Il était un peu mal à l'aise et allait refuser, mais après, il vit bien que son amie était appelée ailleurs. Alors, s'il pouvait l'aider, pourquoi pas. Et après tout, elle avait raison, il y avait bien un moment où Harmonie et lui fonderait une famille, alors un peu d'entrainement ne lui ferait pas de mal. «Oui... D'accord. Pourquoi pas.» dit-il après un moment d'hésitation.

© 2981 12289 0

@Adelina Flores
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 26 points et j'ai balancé : 724

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Mer 12 Avr - 19:02


Embrassant tendrement le front de son fils, Adelina pensait à la dernière fois qu’elle avait pris du temps pour elle et elle-seule. Elle avait beau faire une petite remarque à son ami, elle ne faisait pas mieux. Elle ne savait pas trop comment faire pour ralentir la cadence et prendre enfin soin d’elle. Son métier était sa passion mais ces derniers temps, il lui prenait le reste d’énergie qu’il restait en elle. « Harmonie a raison de te le rappeler. Et oui de mon coté, je devrais aussi ralentir et prendre mon temps mais c’est vraiment difficile en ce moment. J’ai l’impression que tous les cœurs abimés de Los Angeles ont besoin de réparation ce mois-ci. » Plaisanta t-elle sachant pertinemment que c’était l’impression qu’elle-même avait. Il avait raison. Adelina devait absolument trouver un moyen de ralentir sa cadence avant de se crever à la tâche ou de tuer un patient à l’hôpital. Elle désirait demander des vacances pour profiter un peu plus de sa famille et prendre une ou deux jours pour s’occuper d’elle et rien que d’elle.  

Remarquant qu’on la dévisageait, la jeune maman agita un bras, excédée, tenant bien son fils convenablement de l’autre.  Ces vielles mégères les fixaient d’un œil mauvais. Que croyaient-elles donc ? Que le seul homme jeune qui avait accepté de venir était forcément un amant ? Visiblement c’était la solution qui s’imposait à elle. Adelina claqua la langue, exaspéré, qui s’avérait être un avertissement envers les femmes hispaniques qui la jugeait à cet instant. Les femmes baissèrent le regard et s’occupèrent de nouveau de leur petite discussion. « Tu as parfaitement raison, affirma t-elle avec un grand clin d’œil envers Barthelemy. Mais je crois aussi que ces petites vieilles sont persuadées que toi et moi sommes plus intimes. Peut-être qu’elles attendent que je t’annonce comme étant le papa de Rafael. Ça va jaser dans le quartier pendant des jours. » déclara t-elle dans un grand éclat de rire. Bien sûr, la plupart des femmes présentes vivaient dans le quartier pauvre de la ville mais cela n’empêcherait pas ces femmes d’en parler et de faire part de leur inquiétude à la mère d’Adelina. Même si elle ne voulait pas se l’avouer, Adelina savait que son fils aurait un jour besoin d’une présence masculine. Son père à elle avait beau remplir cette case pour l’instant, cela finirait par s’envenimer lorsque l’enfant commencerait à vraiment grandir. Pourtant, la jeune femme n’avait absolument pas le temps de se concentrer sur un homme et d’enchaîner les rendez-vous. Alors, elle restait seule.

« La pauvre Harmonie… Elle et moi, on est pareils et s’en est effrayant. Je ne voudrais pas qu’elle se tue à la tâche comme je le fais. Elle est tellement passionnée par son métier ! Je ne pourrais pas lui faire la morale si je le voulais. Tu as de la chance d’avoir une femme aussi passionnée mais essaye de la calmer dans ses ardeurs avant qu’elle ne tombe malade ou je ne sais quoi d’autre. » Adelina était quelque peu hypocrite, sachant pertinemment qu’elle était semblable à Harmonie et peut-être pire même. Harmonie rentrait au moins tous les soirs chez elle, sauf quand elle partait avec ses élèves.

Le regard de Barthelemy fit sourire la jeune femme. Visiblement, l’homme ne s’était pas attendu à ce que son amie lui propose de porter son fils. Elle était quelque peu embêtée de devoir lui confier son fils sachant très bien qu’il ne serait pas à l’aise du tout avec un bébé dans les bras.  « Je suis désolée de t’infliger ça, mon cher ami. Mais suis-moi dans la cuisine si tu sens plus à l’aise dans mes alentours. Puis tu es la personne à qui je fais le plus confiance dans cette pièce. En dehors de ma mère bien sûr mais je dois l’aider. » Elle lui tendit son fils et l’aida à bien le tenir avant de lui faire un signe de la main de la suivre tandis qu’elle se dirigeait à grand pas dans la cuisine, ses chaussures à talons claquant sur le sol. « Je te promets que tout ira bien ! »






We are the New Americana Young James Dean, some say he looks just like his father,But he could never love somebody's daughter. Football team loved more than just the game. So he vowed to be his husband at the altar. Survival of the richest, the city's ours until the fall. They're Monaco and Hamptons bound but we don't feel like outsiders at all.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 386 points et j'ai balancé : 1229

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Lun 17 Avr - 14:34

Put a manly man into a group of women and watch
ft. Adelina •••Barthelemy écoutait Adelina d'une oreille attentive et tiqua quand cette dernière parla de coeurs abimés. Bien sur, il se doutait bien qu'avec le père de Rafaël, ce n'était pas une chose facile et qu'elle en avait été blessée, mais il avait toujours pensé qu'elle avait réussi à s'en remettre et que cela appartenait au passé. Il sourit tristement avant de lui dire «Essaye quand même de ne pas trop te noyer dans le travail, ce n'est pas ça qui répare les coeurs.» Il trouvait son conseil complétement nul, mais il voulait surtout remonter le moral de son amie. En même temps, il n'avait jamais connu de peine de coeur, il n'avait connu que Harmonie. Ils étaient ensemble depuis tellement longtemps maintenant, et il comptait bien continuer comme ça. Il l'aimait son Harmonie.

Il était marrant de voir la manière dont les commères réagissaient quand elles se rendaient compte qu'Adelina les avait remarqué. Barthelemy se demanda si ces personnes étaient vraiment des amies et pourquoi la jeune femme les avait invité. Mais apparemment, de ce qu'il avait compris, une bonne partie était des connaissances de sa mère. Quand Adelina lui dit que les commères s'imaginaient surement qu'ils étaient en couple et qu'il était surement le père de Rafael, Barthelemy parti dans un fou rire. «C'est complétement ridicule. Il ne suffit pas qu'un homme te parle pour qu'il soit forcément avec toi... Elles sont toujours comme ça ?» Il secoua la tête de dépit. Les femmes... Si elles passaient moins de temps à faire leur commère ou à se plaindre, les choses iraient bien mieux.

Barthelemy sourit doucement quand son amie dit qu'elle et Harmonie étaient pareilles. Ce n'était pas faux en soit. Elles étaient toutes les deux dévouées à leur travail, le cœur sur la main et étaient des mères dévouées (du moins il savait que Harmonie le serait). Mais elles avaient quand même des tempéraments très différents. Harmonie était douce et calme alors qu'Adelina était plus... Volcanique. «Je me rends bien compte de la chance que j'ai» dit-il avec un petit sourire.  «Et je l'échangerais pour rien au monde.»

Puis vient le moment où Adelina demanda à Barthelemy de garder Rafael. Il prit l'enfant un peu maladroitement dans ses bras avant de le regarder. Qu'est-ce qu'il allait faire avec ça. L'enfant le regarda en retour, un peu étonné devant se demander qui était ce grand monsieur puis lui sourit innocemment avant de tendre sa main vers son visage. Barthelemy sourit, attendrit, comme quoi, les enfants avaient le don d'attendrir tout le monde. Toutefois, l'enfant commençait à pas mal gesticulé, sans que le professeur ne sache quoi faire. «Ne t'en fais pas, maman revient bientôt.» dit-il à l'enfant, même s'il ne savait pas si celui allait le comprendre ou non. Bon sang... C'était lourd un enfant mine de rien...
© 2981 12289 0

@Adelina Flores
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 26 points et j'ai balancé : 724

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Lun 1 Mai - 20:38

La jeune femme s’était retournée face à Barthelemy quand il lui avait dit que trop travailler ne réparer pas les cœurs. Elle avait bel et bien entendu et elle avait parfaitement compris mais elle ne répondit rien et se contenta de faire une grimace assez significative. Elle était une mère célibataire qui passait son temps à fuir les hommes et qui refusaient qu’on la courtise de peur de retomber dans le même cercle vicieux que lorsqu’elle s’était retrouvée enceinte presque trois ans plus tôt. Elle finit par lâcher « J’essayerai de faire attention. » Ce n’était qu’une demi-vérité mais elle savait que si elle en disait plus, elle se ferait incendier par son ami. Enfin, elle aurait le droit à la morale du professeur Cartwright et elle avait beau l’adorer, elle avait peur d’en souffrir encore plus.

Le fou rire de Barthelemy fit grandement plaisir. Au moins, elle aura réussi à faire rire l’un de ses invités. Le reste, les femmes ici présentes étaient pour la plupart des pinces-sans-rires. Elles souriaient et riaient certes mais leur humour différaient complètement de celui de la jeune femme qu’était Adelina. En plus de cela, elle avait un humour parfois trop intellectuelle voire trop médicale qui n’était jamais compris par les amis de sa mère. Un nouveau sourire para ses lèvres rouges. Elle était heureuse à ce moment précis. Elle se fichait pas mal du reste. Elle avait son fils, sa famille et son ami un peu étrange. « Il est en effet ridicule de penser cela mais tu vois, le féminisme est un concept qui leur passe complètement par-dessus la tête et donc forcément, je suis incapable de m’occuper seule de ce petit monstre qu’est Rafael. » Elle pinça affectueusement les joues de son fils adoré avant de répondre à la question. « Oui. Malheureusement. La société hispanique est une société patriarcale qui oublie complètement que le rôle des femmes n’est pas dans une cuisine ou aux bras d’un homme. Je suis célibataire et très fière de l’être ! » Elle avait haussé la voix au moment où elle avait déclamé ces deux derniers phrases. Bien sûr qu’elle voulait qu’on l’entende !

Adelina observa son ami tandis qu’il parlait d’Harmonie, sa tendre bien-aimée. Il l’aimait. Cela se voyait. Et elle savait pertinemment que c’était réciproque. Elle sourit de nouveau en pensant à son macho d’ami qui devenait un véritable agneau au toucher de sa chère épouse. Il était fait l’un pour l’autre. Cela paraissait étrange au premier abord mais très vite cela sautait aux yeux. « Garde-la celle-ci. C’est une perle qui a bien du courage de te supporter comme elle le fait. » Elle lui donna un coup dans l’épaule.

Lorsqu’Adelina confia son bambin à son ami, elle ne pensait pas que son ami serait autant touché par le marmot bavant qu’était son fils. Elle l’adorait mais il l’épuisait à s’agiter sans cesse et à baver sur la moindre de ses fringues. Si Adelina était une maman, elle était aussi et restait une femme qui aimait les beaux habits, le maquillage et ses talons. Voir Barthelemy portait son fils fit beaucoup plaisir à son petit cœur de maman. Lui le professeur d’université, le rude homme qui détestait les enfants avait fondu face à la petite bouille de son fils. Elle entendit Barthelemy qui parlait à Rafael et lâcha donc un « Je reviens mon cœur » à son fils en espérant le calmer.

Elle revint rapidement, passa près de Barthelemy et de Rafael avant de faire de nouveau un aller-retour en direction de la cuisine. Elle disposa les bougies sur le gâteau et chercha un briquet ou des allumettes qu’elle ne trouvait pas. « Tout va bien Barthelemy ? S’il est trop chiant, je peux le récupérer. Ou ramène-le dans la cuisine. Des fois, me voir le calme. »
@Barthelemy J. Cartwright  
Jette un oeil par ici:
 





We are the New Americana Young James Dean, some say he looks just like his father,But he could never love somebody's daughter. Football team loved more than just the game. So he vowed to be his husband at the altar. Survival of the richest, the city's ours until the fall. They're Monaco and Hamptons bound but we don't feel like outsiders at all.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 386 points et j'ai balancé : 1229

Message(#)Sujet: Re: Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy   Sam 6 Mai - 15:57

Put a manly man into a group of women and watch
ft. Adelina •••Barthelemy sourit doucement à son amie et hocha la tête, ne rajoutant pas de mots. Parfois, ils n'avaient pas besoin de faire de longs discours pour se comprendre. Tout comme il savait que lorsqu'elle disait qu'elle allait faire attention, il ne la croyait qu'à moitié mais décida de ne rien rajouter, il serait idiot de partir dans une dispute maintenant. Il se nota juste dans un coin de sa mémoire de garder un oeil sur Adelina. Il s'en voudrait terriblement s'il lui arrivait quelque chose.

Il écouta son amie dire que pour le groupe de femmes qui les observait depuis un moment, il était impensable qu'une femme puisse élever un enfant seule. A vrai dire, au départ pour Barthelemy, il en était de même... Avant qu'il rencontre la jeune femme. Mais à la voir avec Rafaël, il s'était rendu compte que c'était idiot de penser une telle chose. Même si quelques part au fond de lui, il se disait que ce serait quand même mieux si ce bambin avait une figure paternelle. «En tout cas, heureusement que tu es là pour leur prouver que le contraire existe» dit-il avec un petit sourire tandis qu'il regardait avec amusement Adelina pincer les joues de son fils. Même s'il n'aimait pas vraiment les enfants, cette scène réchauffait son coeur de glace et il pouvait comprendre totalement l'envie de Harmonie d'avoir un enfant le plus tôt possible. Barthelemy ria doucement quand la belle brune haussa le ton sur les deux dernières phrases et que les commères leur jetèrent un regard noir avant de retourner jacasser. Elles allaient encore avoir des choses à ragoter tiens...

Bien sûr que Harmonie était une perle, et il était parfaitement conscient de la chance qu'il avait. Il savait qu'il n'était pas l'homme le plus facile du monde, mais ils se connaissaient depuis tellement longtemps, ils avaient grandit ensemble que maintenant, pour Barthelemy, ils étaient indissociable l'un de l'autre. «Ne t'en fais pas, je compte bien la garder» dit-il avec un grand sourire.

Barthelemy resta seul avec Rafael. Il ne savait pas du tout comment agir. Si Harmonie avait été là, elle l'aurait su, c'était quelque chose de naturel chez elle. Le professeur, lui, avait plus du mal à comprendre le comportement des enfants. Il commença à se balancer d'un pied à l'autre, espérant que cela calmera l'enfant et cela n'avait pas l'air de trop fonctionner. Heureusement pour lui, Adelina arriva à son secours. Il écouta son amie et la rejoins dans la cuisine. «Je pense surtout qu'il est excité avec toute l'agitation qu'il y a dans la maison. Il n'a pas un trotteur ou quelque chose dans ce genre ? Je pense que ça serait mieux pour lui non ?» Enfin, il disait ça, mais il ne savait même pas s'il était capable de tenir debout tout seul.
© 2981 12289 0

@Adelina Flores

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Put a manly man into a group of women and watch - Barthelemy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PHS Group signe le contrat de nettoyage d'Haïti
» Yon group de depite fe Laurent Lamothe kouri jodia
» Global Voice Group: The Most Influential African Player you Haven’t Heard Of Pos
» [ECOMOG] Economic Community of West African States Cease-fire Monitoring Group
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Los Feliz :: Résidences-
Sauter vers: