AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de Décembre, ainsi que celle de la nouvelle maj est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici.
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Ven 24 Fév - 18:24


Drinking my work away
EXORDIUM.
Oh my God mais comment pouvait-il traiter son ordinateur comme ça ? Son pauvre petit ordinateur, recouvert de chips ! Si je lui avais dit pour le whisky/coca et que ça l'avait dégoûté, je vous laisse imaginer ce que je ressens quand il me dit comment il traite son ordinateur. Oh my God ! J'ouvre de grands yeux, en venant à me boucher les oreilles puérilement pour ne pas entendre la suite, comme un grand gamin. Quand je vois que ses lèvres ne bougent plus, j'enlève les mains de mes oreilles sans pour autant remettre mes yeux à leur taille normale. Ils auraient limite pu sortir de leurs orbites tellement j'étais choqué. "Tu traites ton ordi comme ça et tu oses être choqué quand je met du whisky dans mon coca ?" Je lui lance avant que ma bouche ne forme un magnifique "o" de choc. Je me mets néanmoins à rire doucement et secouer mon visage de gauche à droite, n'arrivant absolument pas à en revenir. Non mais ce mec... et après on dit que c'est moi qui fais n'importe quoi dans ma vie, hein. "T'sais quoi, j'vais te rendre la pareille et faire comme si j'avais rien entendu, hein..." Je rajoute en souriant doucement, sans cesser de secouer mon visage en réaction.

Oh la belle porte ouverte. Quand il se met à parler du fait que les gremlins ne sont pas mon style, mon côté dragueur ressort à une puissance monumentale et je ne peux pas l'empêcher de sortir. On ne peut pas chasser le naturel après tout et, à vrai dire, j'ai jamais vraiment cherché à le faire. J'en vois pas trop l'intérêt. Du coup, je souris en coin tout en lui répondant. "Non mon style, c'est plutôt les beaux gosses aux yeux bleus, avec un joli petit derrière, un accent à tomber par terre et un penchant pour le bon whisky." Je suis incorrigible, je sais, je sais. Mais je suis aussi franc. Je sais pas fermer ma gueule et ce n'était pas comme si j'avais envie d'essayer non plus. J'assume pleinement le fait que je suis entrain de le draguer ouvertement, et ce avec la subtilité d'un éléphant en rut. "C'est à eux que je préférerais donner de l'amour. Passionnément. " Oh Damn... t'es putain d'incorrigible.

Je vins trinquer avec lui avant de le voir finir son verre d'une traite. Riant doucement en le voyant faire, j'hausse les épaules et finit par faire de même, avant de reposer mon verre vide sur la table. Je prends ensuite mon ordi tout juste fermé afin de le ranger dans son étui et me concentrer ainsi pleinement sur notre conversation, et sur les jolis yeux du monsieur, parce que je suis incorrigible et que je n'y peux rien et que c'est plus fort que moi. "Oh il me reste pas mal de trucs à faire. Un jeu vidéo... c'est trèèèèès long à réaliser." Je laisse durer le "très" quelques secondes, histoire d'insister dessus. "J'ai trouvé quelqu'un pour m'aider à bosser sur les dessins en ce moment. Donc j'ai encore toute cette partie là, puis les dialogues ensuite, puis les finitions." Bon, assez parlé de moi, hein. J'suis curieux aussi et j'veux savoir ce que monsieur accent sexy fait de son côté. "Et toi alors, tu fais quoi de ta vie, à part des tentatives d'assassinats sur de pauvres ordinateurs sans défense ?"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 815 points et j'ai balancé : 3253

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Jeu 2 Mar - 22:00

Ulysse fut amusé de voir la réaction enfantine de Damian, il avait presque envie de le forcer à retirer ses mains de ses oreilles pour le forcer à l'écouter, comme un enfant. D'ailleurs, il allait le faire, mais comme il avait fini de parler, Damian reprit une posture normale et dénonça l'ironie qu'il soit choqué de ce que Damn faisait avec son whisky quand on voyait ce qu'il faisait avec son ordi. "Non... Mais... Ce n'est pas pareiiiiiiiiiiiiiiiil" tenta-t-il de se défendre.  "Le whisky, ça a une âme ! Pas comme les ordis... Enfin, même si tu as démontré que le tien en a une, mais je te jure que le mien non ! C'est un démon c'machin ! Limite, il faut appeler un exorciste." Suite à quoi, il mima un frisson pour appuyer ses propos avant de sourire doucement à cette idée. Un prêtre qui exorciserait un ordinateur... Ça serait marrant à voir. Bizarre, mais marrant.

Quand Damian dragua ouvertement Ulysse, ce dernier partit dans un fou rire. A vrai dire, la situation l'avait plus surpris qu'autre chose car il ne s'était absolument pas attendu à ça. Cependant, ça ne le déplaisait pas, bien au contraire, il aimait bien le côté franc de Damian, il avait aussi l'air je-m'en-foutiste, cela leur faisait un point en commun. Ulysse appréciait de plus en plus le jeune homme. Il changeait des gens qu'il côtoyait et qui lui faisait toujours la morale. Il allait pouvoir s'amuser ! Il sourit franchement avant de dire avec son plus beau sourire : "Je te comprends totalement." Il hocha vivement la tête avant de glousser. "Ce genre de gars c'est la perfection absolu. Ils sont canons, drôles, intelligents, avec des bons goûts en matière d'alcool... En plus j'ai entendu dire qu'il était bon au pieu" Il prit une gorgée de sa boisson avant de reprendre avec un sourire charmeur. "On m'a aussi dit que leur style c'est les beaux bruns qui sont des as en informatique. Bon, même s'ils mettent du coca dans leur whisky, c'est pardonnable, mais ils adorent recevoir leur amour. Passionnément." dit-il en reprenant les derniers mots de Damian.

Après sa question, Damian dit qu'il lui restait encore plein de choses à faire, mais qu'il avait trouvé quelqu'un pour lui faire les dessins. "Ah ouais ? C'est qui ?" demanda Ulysse, curieux. "Peut-être que je le connais ! Je pourrais voir des croquis ? Promis je ne suis pas un espion d'une compagnie de jeu qui irait revendre tes plans après ! Croix de bras, croix de fer, si je mens, je vais en enfer !" dit-il en faisant un signe de croix sur son cœur et un signe scout, comme pour sceller la promesse. Puis, ce fut au tour de Damian de demander à Ulysse ce qu'il faisait dans la vie. Le jeune homme prit une gorgée de son whisky avant de parler. "Je suis musicien, je joues dans un groupe de rock : The Murderer's Ponies. Alors, je sais qu'on pourrait le croire, mais non, ce n'est pas moi qui ai trouvé ce nom !" Il eu un sourire en coin, avant de reprendre avec un regard plein de sous-entendus. "Je suis le batteur. J'aime bien "battre" des trucs si tu vois ce que je veux dire" Avant de partir dans un rire gras, fier de sa blague de merde.

@Damian Gallagher




Des récompenses par ici:
 

Merci :snif::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Ven 17 Mar - 16:04


Drinking my work away
EXORDIUM.
J'essaie d'imaginer un ordinateur possédé et honnêtement, je ne peux que me marrer comme un con devant ma propre imagination. Non mais sérieux, imaginez un ordinateur avec une bouche avec des putains de dents pointues qui pousse des hurlements dégueulasses quoi... C'est forcément hyper marrant. Du coup, j'ai vachement envie de le voir, son ordinateur sans âme et possédé. Ca aurait le mérite de me faire marrer... et de me filer des super cauchemars aussi, ouais. "Exorciste d'ordinateur. Putain, pourquoi je me suis pas lancé là-dedans moi ?" Je balance comme si j'avais une putain de révélation. Mais ouais, je me vois trop prononcer des phrases qui veulent rien dire avec le mot Dieu partout, histoire d'exorciser une machine. Avec une clé USB en forme de crucifix et... calme toi Damn, t'es entrain de partir en cacahuète total, là.

Il se marre. Je le drague, mais genre putain d'ouvertement, et le mec, tout ce qu'il trouve à faire, c'est ce marrer comme un abruti total. Euh... c'était pas la réaction que j'attendais quoi. Du coup, j'écarquille les yeux sans trop savoir comment réagir : silencieux pour une des rares fois de ma vie. Euh ouais... c'était une bonne réception ou une mauvaise là ? Parce que tout ce que je vois, c'est un putain de point d'interrogation devant ma face. Et puis il se met à parler et à en rajouter en faisant gonfler ses chevilles, avant de préciser qu'il est bon au pieu. Bon, au moins, il se braque pas et il en rigole. J'suis toujours pas sûr qu'il est réceptif, mais au moins, il part sur de l'humour au lieu de partir en courant. C'est plutôt positif, non ?

BAM. Sourire charmeur et draguounette en retour. BINGO PUTAIN. Ok, c'est bon, il est réceptif. Du coup, je réponds à son sourire charmeur par l'un des miens sans trop pouvoir m'en empêcher et surtout sans chercher à le faire. J'suis son style, ah ouais ? C'est bon à savoir ça. Trèèèès bon à savoir. "Ils sont bons au pieu hein ? Faudrait que je teste pour faire les statistiques et vérifier ce que tu avances." ajoutais-je, taquin.

Mon verre est vide et je m'en rend compte avec une grimace avant de revenir à notre conversation. "Aleksander, si ça te dit quelque chose. Mais j'ai pas les croquis sur moi. J'suis tellement soigneux que ce serait pas super intelligent pour moi de trimballer des dessins dans mon sac. J'risque de les exploser et je me sentirai coupable toute ma courte vie." J'hoche la tête en m'imaginant ressortir les croquis d'Aleks devant lui et de le voir à la limite de chialer vu l'état dans lequel je les aurais mis. Ouais non, merci. Je respecte son boulot, donc autant éviter de le lui pourrir ou de lui faire croire le contraire. Et là, bam, j'apprends que Monsieur Joli Garçon est musicien. Non mais c'est bon, il veut me tuer le mec. Batteur en plus ? Non mais j'ai un faible putain d'énorme pour les batteurs et les bassistes. C'est genre une putain de kryptonite. Mais un batteur aux yeux bleus tout mimi avec un joli derrière ? Non mais c'est mon anniversaire ? Dieu a eu envie de me faire un cadeau ? J'vous jure, il manque juste le ruban autour du mec pour que je l'ouvre, quoi. "Putain j'adore le nom !" Je lance avec un grand sourire. "Ironique, contradictoire et original. Putain de bordel de merde, j'suis content d'être tombé sur toi, tiens." Franchise un jour, franchise toujours, ouais. Mais bon, là, c'est pas plus mal de pas pouvoir fermer sa gueule, ça peut toujours lui faire plaisir.

Je le regarde se marrer, ne trouvant pas cela tellement drôle vu que sa blague vient vraiiiiiiiment de loiiiiiiiiin, mais en le voyant rire comme il le fait, j'peux pas m'empêcher de pouffer comme une merde parce qu'il a quand même l'air vachement fier de sa connerie, néanmoins, le mec.

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 815 points et j'ai balancé : 3253

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Jeu 23 Mar - 0:10

Apparemment l'idée d'être exorciste d'ordinateur semblait bien plaire à Damian, ce qui fit rire à nouveau Ulysse. Maintenant, il s'imaginait le jeune homme en combinaison marron avec son aspirateur à fantôme à la main. Oui, ça n'avait pas vraiment de rapport avec l'exorcisme, le plus logique aurait été de l'imaginer en prêtre, mais le cerveau du blondinet faisait souvent, trop souvent, des liens étranges. "Who you gonna caaaaall" commença-t-il, chantonnant la célèbre chanson du film Ghostbuster. Il prit une gorgée de son frère avant de reprendre avec l'air le plus sérieux du monde "Si tu deviens exorciste d'ordinateur, fais-moi signe et je te présente le mien. J'te jure, je suis sûre que le diable est dedans. C'est pas pour rien que je l'appelle Belzébuth !" Et encore, Ulysse trouvait que ce surnom était faible pour définir ce qu'il éprouvait vraiment envers les nouvelles technologies. "Et si jamais je fais appelle à tes services, j'espère que j'aurais le droit à une réduction, hein ?" demanda-t-il la bouche en cœur.

Ulysse fut amusé par la réaction de Damian. Apparemment, il ne s'attendait à cette réponse de la part d'Ulysse. Il faut dire qu'il était parti très loin pour le coup. Toutefois, la décontenance du jeune brun fut de courte durée car, avec un sourire, ce dernier reprit, disant qu'il faudrait qu'il teste les statistiques pour voir ce qu'Ulysse avançait était vrai. Le batteur sourit, amusé de cet échange, Damian avait l'air plutôt joueur et ça lui plaisait. "Mes statistiques sont infaillibles ! Mais après, il est vrai que je n'ai jamais eu la chance d'avoir un créateur de jeux vidéos mignon pour les vérifier" répondit-il au tac-o-tac, son grand sourire charmeur, ne quittant pas son visage.

Damian lui parla de son graphiste, un certains Aleksander. Ulysse se concentra, fronçant les sourcils et cherchant dans ses souvenirs s'il connaissait une telle personne, mais rien ne lui vint à l'esprit.  "Nop ! Inconnu au bataillon" dit-il en pinçant les lèvres avant de reprendre avec un petit rire "S'il ne connait pas le bar, aucune chance que je l'ai rencontré puisque je passe mes journées ici. C'est un peu ma résidence secondaire. Quand je ne suis pas chez moi, je suis au Red Lion." D'une certaine manière, son monde gravitait autour du bar étant donné que les personnes qu'ils considéraient comme ses meilleurs amis y travaillait, qu'il y faisait souvent des concerts avec son groupe, qu'il aimait y passer son temps libre... Sans aucuns doutes, il était vraiment chez lui ici. "Enfin ! Ce n'est pas étonnant que je ne le connaisse pas ! L.A est une grande ville après tout, on ne peut pas savoir tout sur tout le monde, malgré les rumeurs de la bitch. Mais bon, je ne sais pas même pas qui est mon voisin..." Toutefois, il est vrai que Los Angeles était une grande ville, mais parfois il était étonné de voir comment les connaissances pouvaient se regrouper comme la soeur de la grande tante qui connaissait le frère de la cousine de son beau-père. Ce genre de liens bizarres qui se faisait dire que le monde est petit.

Quand Damian dit qu'il aimait bien le nom du groupe, Ulysse le regardait d'un air surprit. "Ah ouais ?" demanda-t-il, ne pouvant s’empêcher de rire. "D'habitude on nous demande ce qu'on a fumé lorsqu'on a trouvé le nom du groupe. Le pire, c'est qu'on avait rien prit... Pour une fois." Ulysse pouffa quand le beau brun lui dit qu'il était content d'être tombé sur lui.  "Ne me dis pas ce genre de chose, si mon égo, déjà bien surdimensionné, va encore gonfler !"


@Damian Gallagher




Des récompenses par ici:
 

Merci :snif::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Mar 28 Mar - 16:59


Drinking my work away
EXORDIUM.
Exorciser son ordinateur ? Oh mais avec un plaisir incomparable, mon pote. Si ça me permet de trouver une excuse pour te revoir ; j'suis totalement partant. Pis merde, son ordi, c'est pas la seule chose que j'ai bien envie d'exorciser, tiens. Ouais, mes arrières pensées sont un peu pauvres en ce moment, mais je le vis bien, je vous assure. "Tu pourrais payer en nature aussi, si tu veux." Je lance avec un sourire en coin bien pervers, avant de me marrer doucement, parce que je sonne comme un putain de vieux pervers dégueulasse et bourré qui drague dans un bar à trois heures du matin.

Oh le créateur de jeux vidéos mignon est trèèès intéressé à l'idée de vérifier le proverbe. Oh ouais, il est vachement intéressé le créateur. Du coup, je me contente d'un sourire en coin et d'un clin d'oeil pour lui répondre ; parce que j'imagine que c'est tout de même bien assez clair. Après tout, s'il ne comprend pas que j'accepte sa proposition sous entendue, je sais pas ce que je dois faire pour le lui faire piger. On a quand même vu plus subtil que moi comme mec, non ? Mais mon côté joueur et taquin prend le dessus et je finis par arquer un sourcil tout en regardant autour de moi, comme si j'ignorais qui était le créateur de jeux vidéos mignon en question. "Qui ça ? Qui ça ?" demandais-je alors très sérieusement, avant de finalement me marrer comme un con devant ma propre connerie.

Alors honnêtement, j'ignorais totalement si Aleks était un habitué du bar ou non. Mais par contre, apprendre qu'Ulysse en était un, ça s'était une super information à noter dans un coin de ma tête. Après tout, je serais où le trouver si jamais j'avais une brusque envie de le voir. C'était bien sympa à savoir, tout ça. "Ah oui ? Je saurais donc où te trouver maintenant." J'ajoute avec une mine des plus innocentes (qui me va totalement à ravir, sisi). Mais ouais, LA, c'est grand ; c'est très possible qu'il ne croise jamais Aleks de toute sa vie ; non pas que ça change grand chose dans notre cas, d'ailleurs. Et puis il se met à parler de la bitch et je ris doucement. J'ai jamais compris qui pouvait s'éclater à perdre son temps en écrivant les secrets des autres ; et même des faux, qui plus est ! Mais il n'empêche que je lis ses articles, parce que ça me fait bien marrer. "La bitch, purée. J'en revenais pas de voir ça. J'te jure, je me demande si je suis dans une série ou dans un film parfois, avec les trucs qu'on peut lire dans ses articles. J'veux dire, qu'est-ce qu'on en a à foutre de la vie des autres ! Mais pourtant, on lit, comme des cons, parce que c'est marrant."

Ils avaient rien fumé en créant le nom du groupe en plus ? Mais ces mecs sont de véritables génies ! J'aurais jamais trouvé un truc aussi énormissime tout seul moi. Chapeau les mecs ! "Mais raison de plus pour vous féliciter, putain. Ce nom est putain de génial !" Je marque une légère pause, un grand sourire aux lèvres. "Faudra d'autant plus que j'aille écouter maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 815 points et j'ai balancé : 3253

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Lun 3 Avr - 13:04

Un grand sourire s'afficha sur le visage d'Ulysse quand Damian lui proposa de payer en nature, il prit une gorgée de son verre avant de dire avec un sourire en coin rejoignant Damian dans son rire : "A vrai dire, j'allais te le proposer ! On est vraiment sur la même longueur d'onde. Du coup... Il faudra que tu viennes chez moi pour voir ça." Ce à quoi il ajouta un regard lourd de sous-entendu et aussi discret qu'un éléphant caché derrière un caillou.  "En tout cas, tu peux venir quand tu veux ma porte sera toujours grande ouverte pour toi."

La réaction de Damian amusa Ulysse, le fait qu'il joue l’innocence comme ça le rendait encore plus mignon aux yeux d'Ulysse. Le batteur fit mine de réfléchir longuement à la question qu'il lui avait posé avant de dire avec l'air le plus sérieux du monde. "Je pensais à Sergi Sergio. Un vrai canon le mec..." Et, étant incapable de rester sérieux plus de deux secondes, il parti dans un fou rire, même si sa blague était bien lamentable en soit, mais il n'en même pas honte. Bon après, l'alcool commençait à lui monter un peu à la tête, même s'il était déjà bien débile au naturel. En parlant d'alcool, il prit une dernière gorgée de son verre avant de le vider et faire un signe au serveur de lui en remettre un autre. Ulysse ne pouvait jamais avoir un verre de vide, et il le répétait lui-même : "Quand mon verre est vide, je le plains ; quand mon verre est plein, je le vide.". Il ne s'était même pas rendu compte qu'il venait de dire ça à voix haute, trop perdu dans la contemplation du whisky dans son verre (et Damian aussi, bien sur).

Il sortit de ses pensées quand Damian lui dit qu'il savait où le trouver. "Ouais voilà ! Ce n'est jamais très compliqué de me trouver. Mais tu sais pas quoi ? Il semblerait qu'on ai inventé un truc qui s'appelle un portable, ça permet de s'appeler à distance et c'est très pratique pour se retrouver." dit-il avec l'air le plus sérieux du monde. "Après peut-être que c'est un fake, ça me semble trop beau pour être vrai." fini-t-il en rigolant. Damian donna son avis sur la bitchcation et il était entièrement d'accord avec lui. C'est vrai que parfois, en lisant les rumeurs, on avait l'impression d'être perdu dans une sorte de pseudo comédie romantique avec machine qui trompait bidule avec trucmuche. Et pourtant, même si ça semblait compliqué, ça le captivait. "Parfois je me demande où elle va chercher ses idées. Parce que parfois certaines rumeurs sont trop irréalistes pour être vraies... Enfin du moins je l'espère !"

Ulysse ne put s'empêcher de se sentir gonfler d’orgueil quand Damian les félicita pour le nom du groupe. Surtout qu'il n'était pas si recherché que ça. Au départ, ça partait juste d'un délire débile, mais au final s'était resté. "Mais tu peux venir nous voir quand tu veux !
Si tu veux, je te dirais où et quand on passe. Et si t'es gentil, j'peux même t'avoir tes places en backstage ou te faire écouter les chansons en avant première. Mais il faudra être trèèèèèèès gentil.
"

@Damian Gallagher




Des récompenses par ici:
 

Merci :snif::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Lun 3 Avr - 15:45


Drinking my work away
EXORDIUM.
Bordel ce mec est cool. Il aime tout autant les arrières pensées que moi et se gêne absolument pas pour les dire à voix haute et répondre à mes avances. Pis faut aussi dire que le whisky aide pas, parce que c'est la seule boisson qui arrive à me rendre super en manque quand j'en bois. Du coup, il m'apparaît de plus en plus appétissant, Ulysse, là. Et ça doit sûrement se lire sur mon visage vu que je cherche pas franchement à le cacher. Je me surprends même à fixer ses lèvres quand elles se posent sur son verre pour qu'il boive une gorgée de sa boisson, avant de me mettre à mordiller doucement les miennes. J'commence à avoir une grande envie de lui sauter dessus, pour être franc. "Certes. Mais je testerais bien la marchandise avant." Je dis avec un sourire en coin tout en continuant dans l'analogie de notre petit jeu de séduction.

Ulysse sortit sa blague et je peux m'empêcher de rire avec lui. C'était pas la meilleure blague du monde, mais il a quand même un rire communicatif ; du coup, je me marre comme un con face à sa connerie... et encore plus quand il se met à sortir sa fameuse expression. Tu me diras, il a pas tellement tord. Un verre vide, ça fait quand même vachement peine à voir, quoi. Mais je vais laisser le mien comme il est. J'ai bien peur que si je bois un verre de plus, je vais le baiser sur la table au beau milieu du bar. Et c'est pas censé être un truc qui se fait, si ? Il me semble pas, en fait. C'est bien dommage.

"Oui, certes. Mais pour ça, faudrait que tu me donnes ton numéro." dis-je avec un sourire en coin, avant de lui passer mon portable afin qu'il y rentre son numéro. Ben quoi ? Je perds pas de temps, moi. J'vais pas laisser filer un mec comme lui quand même ; ce serait super idiot de ma part. "Je t'enverrai un sms pour que tu aies le mien." ajoutais-je ensuite avec un petit clin d'oeil séducteur que j'ai pas pu retenir du tout.

Il m'offrait de venir le voir en coulisse ? Oh mais putain, avec grand plaisir ! Je me met à sourire comme un con. "Je suis toujours très gentil. Je peux même te montrer à quel point je peux être gentil." ajoutais-je avec un sourire plein de sous-entendus avant de venir me mordre doucement la lèvre inférieure en le regardant. Ouais... le whisky me rend vraiment pire que ce que je suis déjà, c'est un fait. Mais il a cas pas être aussi appétissant aussi. Parce que là, j'ai qu'une envie, c'est de le choper et d'aller lui faire sa fête dans les toilettes d'à côté.

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 815 points et j'ai balancé : 3253

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Mer 5 Avr - 0:18

Ulysse s'amusait follement ! Si on lui avait dit que ce soir il rencontrerait un gars mignon et drôle, il se serait arrangé pour partir plus tôt de sa répét avec Les Murderes Ponies pour pouvoir le rencontrer plus tôt. Il était heureux et il se disait qu'il avait vraiment de la chance d'être tombé sur un gars aussi drôle et mignon que Damn. Quand son ami (car oui, même s'ils ne se connaissaient que depuis peu, Ulysse considérait déjà Damian comme un ami) lui dit qu'il testerait bien la marchandise, Ulysse gloussa avant de lui dire. "Attends ! Ne dit-on pas qu'il faut tater la marchandise avant de la tester ?" et ce à quoi il montra ses fesses à Damn avant partir dans un grand fou rire, fier de sa connerie, sans vraiment se soucier de la réaction que ça pouvait provoquer chez Damian (ou alors inconsciemment, il espérait une réaction). "Bon, je te ressers à boire sinon ?" dit-il en voyant que le verre du brun était vide. Une fois n'est pas coutume, Ulysse commençait sérieusement à dépasser son seuil pour rester cohérent et maître de ses gestes, mais comme d'habitude, il pensait qu'il avait largement la marge (le sang écossais tout ça tout ça...) et n'hésita pas à vider le verre que le barman venait de lui servir et d'en redemander à nouveau un autre. Il les enchaînait sans problème. Heureusement qu'Aaron ou Astrid n'étaient pas présents, sinon ils auraient couper court après sa troisième consommation. A vrai dire, il était surtout très content qu'Astrid ne soit pas là, il aurait été mal de draguer un gars devant elle après le râteau qu'il lui avait foutu (quoique, après quelques verres, ça ne l'aurait plus dérangé).

Ulysse prit le portable de Damian avant de rentrer son numéro et de mettre comme nom de contact "Ulysse, le gars aux supers belles fesses du Red Lion" suivit d'un émoji aubergine, car tout le monde sait ce que signifie l'émoji aubergine, même Ulysse et ses pauvres connaissances en culture geek. Il rendit aussi son portable à son propriétaire avec un grand sourire avant de dire avec l'air le plus sérieux du monde "Voila ! J'attends ton sms maintenant. Bon par contre je ne sors pas le mien car c'est un modèle tout pourri et j'en ai un peu honte. Comme mon ordi, c'est un dinosaure le truc, je ne peux même pas mettre snapchat dessus donc pour envoyer des photos de bites, c'est un peu foutu." A ces mots, il hocha la tête pour appuyer son propos.

Apparemment l'idée d'aller en coulisse sembla plaire à Damian, disant qu'il pouvait montrer à quel point il était gentil. "Oh mais je n'attends que ça !" dit-il en faisant un clin d’œil avant de glousser telle une adolescente pré-pubère en chaleur, décidément, l'alcool le faisait vraiment se comporter comme une midinette.

@Damian Gallagher




Des récompenses par ici:
 

Merci :snif::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Mer 5 Avr - 15:21


Drinking my work away
EXORDIUM.
Je m'attendais pas franchement à ce qui allait suivre. J'avais bien deviné qu'Ulysse était un peu comme moi, à se moquer des conséquences et de la honte qu'il aurait pu ressentir ; mais je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il me montre son fessier pour que je vienne tâter la marchandise. Du coup, je peux pas cacher ma surprise et me met à me marrer comme un con. Mais ça n'empêche que je me mets aussi à mater royalement. Ah le cul de ce mec... C'est une oeuvre d'art, j'vous jure. Et si j'avais réagit à temps, je serais totalement venu le tâter. Mais il eut le temps de se rasseoir et de me reproposer à boire avant que je puisse réagir et franchement... j'étais un peu déçu. Pis je commençais aussi sérieusement à perdre patience. Déjà que je ne suis pas un mec patient à la base, tu ne peux pas me mettre ton cul parfait en pleine face et espérer que je reste de marbre, tranquille sur ma chaise. Ya des conséquences de taille à des actions pareilles !

En fait, depuis que ses fesses ont atterrit sous mes yeux, j'arrive pas trop à me concentrer. Je sais qu'il me parle mais franchement, mon crâne arrive pas à suivre la conversation. Mes yeux restent sur ses lèvres qui deviennent de plus en plus appétissantes, surtout quand je le vois boire dans son verre de whisky et que la boisson vient les lui mouiller. Ouais, j'suis vraiment pas patient... pis j'suis aussi légèrement en manque, ce qui ne rend pas du tout la situation plus facile pour moi. Du coup, je laisse tomber ma pseudo tenue et j'attrape Ulysse par le col tout en m'avançant en dessus de la table, afin de l'attirer vers moi, et je viens l'embrasser avec fougue, ne tardant pas à venir glisser ma langue entre ses lèvres afin d'aller à la rencontre de la sienne. Il a le goût de whisky, ce qui le rend encore plus appétissant et je ne peux m'empêcher de l'embrasser avec plus d'envie, laissant échapper un petit grognement dans le baiser. Là, j'ai clairement envie de lui.

Je finis par rompre le baiser et attraper le bras d'Ulysse pour l'entraîner à ma suite. Là, je n'ai plus du tout de patience et je peux vous jurer que les toilettes du bar vont bien s'en rappeler. Je le fais entrer dans les toilettes avant de refermer la porte derrière nous et de le plaquer contre tout en reprenant le baiser que j'avais dû stopper un peu plus tôt et, incapable de me retenir plus longtemps, je viens joyeusement glisser mes mains sur ses fesses, histoire de venir gentiment tâter la marchandise que je suis déjà sûr d'adorer.

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 815 points et j'ai balancé : 3253

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   Dim 9 Avr - 22:21

Maintenant que l'alcool était bien monté au cerveau d'Ulysse, celui-ci était complétement déconnecté, pensant à tout et à rien. Il continuait à glousser, encore fier de ses blagues précédentes attendant une réaction de Damian. Voyant que ce dernier restait à le fixer, il rigola doucement avant de dire : "Pourquoi tu me regardes comme ça ? J'ai un truc sur le visage ou alors tu es tétanisé devant ma beauté ?". Il se moquait, mais il ne s'attendit pas du tout à la réaction de Damn qui lui roula un patin. Même s'ils s'étaient amusés toute la soirée à se chercher l'un et l'autre, il était persuadé qu'il allait être le premier à craquer.  D’une certaine manière cela gonflait son orgueil déjà bien imposant. Le jeune homme s’enivra de ce baiser, sentant le désir monter en lui. Il passa ses mains derrière la nuque du brun, approfondissant le baiser.

Apparemment, Damian était tout aussi excité que lui car il le traîna dans les toilettes du bar. Ulysse le suivit, sans se poser la question de savoir si les toilettes étaient occupées ou que cela soit éthique ou non. Il s'en foutait totalement, voulait profiter du moment présent, et surtout de Damian. Il se retrouva rapidement plaqué contre la porte, il savait qu'il lui faisait de l'effet, mais il ne pensait pas que c'était à ce point. Tandis que les mains de Damian glissait vers les fesses d'Ulysse, ce dernier passa les siennes sous le tee shirt du brun et il en fut agréablement surpris. A première vue, il n'aurait pas penser que le créateur de jeux vidéos ait une jolie tablette de chocolat comme ça et cela faisait encore plus monter son désir. Ulysse reprit le baiser avant de s'adonner aux affres du plaisir.

@Damian Gallagher




Des récompenses par ici:
 

Merci :snif::
 
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

Message(#)Sujet: Re: Drinking my work away. [Damn/Ulysse]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drinking my work away. [Damn/Ulysse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59
» Ulysse, pour vous servir
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» 01. That Damn Hot Gynecologist.
» ULYSSE caniche nain abricot 5 ans (Dépt 45)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: It's Over :: Hasta la vista, Baby :: RP-
Sauter vers: