AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 159 points et j'ai balancé : 2233

Message(#)Sujet: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Jeu 16 Fév - 19:31

& yet I have been cursed with cats all my life
ft. Damian ••• Fronçant les sourcils, Aslan dût s'y reprendre une quatrième fois avant de réussir enfin l'impossible : introduire sa putain de clé dans sa putain de serrure. Sa nuit de garde avait été abominable ; un véritable cauchemar qui avait commencé par se faire quasi cracher dessus par un père mécontent de l'attente et qui s'était achevée sur un mec tellement bourré et gesticulant qu'il avait 'accidentellement' ouvert l'arcade sourcilière de l'infirmier. Qu'on se le dise, Aslan aimait profondément son boulot ; mais il y avait quand même des matins où il était salement content de ne plus voir personne et de retrouver son lit.

Parvenant enfin à ouvrir sa fichue porte d'entrée, l'infirmier balança ses affaires dans un coin, aussitôt pris d'assaut par les deux tonneaux qui lui servaient de chats. « Ouais je vais vous donner des croquettes, deux secondes... » Déployant de gros efforts pour ne pas marcher sur les boules de poils qui se frottaient à ses jambes, il se dirigea vers la cuisine, prêt à honorer sa promesse ; mais un bruit au bout du couloir le fit s'immobiliser. Le genre de bruits que vous n'arrivez pas à identifier tout de suite, mais dont, instinctivement, vous devinez qu'il craint méchamment pour votre gueule. « Qu'est-ce que... » Prudemment, il se dirigea vers l'origine du son. La salle de bain. Le lavabo, grand ouvert. Le carrelage, gondolé de flotte. « Merde merde merde... » Il se précipita pour couper l'eau, puis contempla le désastre, partagé entre l'envie de mourir et celle d'aller dormir quand même. Comment est-ce que ça avait pu arriver ? Il avait des tocs, il ne pouvait pas partir de l'appartement avant de vérifier que le gaz, l'eau et les appareils électriques étaient éteints. C'était impossible qu'il ait simplement oublié de le fermer en quittant la salle de bain la veille au soir. Son regard glissa jusqu'aux couloirs, où les deux chats le regardaient avec un air parfaitement angélique. Il n'y avait qu'un coupable possible : c'était un tonneau poilu de 5 kilos, et il s'appelait Spock. « Putain Spock je vais finir par te manger je te jure... » Continuant de marmonner dans sa barbe, il vida l'intégralité de son placard à serviettes de bain sur le sol, se disant qu'en attendant ça épongerait toujours plus vite qu'une serpillière. Il resta planté là, à fixer le bordel un instant, se disant qu'il n'empirerait rien en allant pioncer, maintenant ; mais, soudainement, une réalité lui revint dans la tronche comme un boomerang. Evan. Sa salle de bain était juste en dessous – il l'avait entendu chanter Heart will go on sous la douche bien trop souvent pour l'ignorer. Vu l'état du carrelage, il y avait sûrement du dégât chez l'officier aussi. Officier qui ne l'avait visiblement pas encore remarqué, puisque la porte d'Aslan n'avait pas été défoncée en son absence.
Putain.
Il allait se faire massacrer.

Attrapant Spock, il sorti de son appartement et alla tambouriner sur la porte d'Evan. La présence de la bestiole avait deux buts : déjà, ce trou de balle sur pattes avait des excuses à présenter. Enfin, et surtout, on ne frappait pas un gars ayant un chat dans les bras, peu importe à quel point on pouvait le détester ; c'était mathématique. Il toqua ce qui lui sembla une éternité avant que la porte ne finisse par s'ouvrir. « Evan je suis vraiment... Oh, Damian ! » Son visage s'était éclairé d'un coup. « Putain ça faisait longtemps, ça va ? Qu'est-ce que tu fous chez Evan à cette heure-ci? » Il était fou de joie de le revoir, mais la réciproque n'était peut-être pas vraie. Ce n'était pas comme s'il était sept heure du matin. Ce n'était pas non plus comme s'ils ne s'étaient pas revus depuis le jour où Aslan avait disparu en laissant Ayleen pour morte.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 720

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 17 Fév - 8:00


My tragedy is that all I want is a dog
& YET I HAVE BEEN CURSED WITH CATS ALL
MY LIFE
EXORDIUM.
Il pleut. Dans mon appart. Il pleut dans mon putain d'appart ? Non mais c'est quoi ce délire ? J'étais tranquillement entrain de me doucher, sans chanter pour une fois, histoire de pas faire chier les gens, et j'avais pas prévu qu'en sortant tranquillement de ma douche... de l'eau allait continuer à me tomber dessus par petites goûtes. Alors bon, j'ai quand même mit quelques secondes avant de comprendre que c'était pas normal du tout et à finir par me demander ce qu'avait foutu le voisin du dessus pour qu'il pleuve tranquille dans ma salle de bain. Je fronce les sourcils comme un con, restant sans bouger pendant quelques secondes, planté là comme un putain de piquet qui sait pas quoi faire de ses deux bras. Ben merde alors. J'suis pas responsable moi. J'suis censé faire quoi quand ce genre de chose arrive ? Ouais... on va attendre qu'Evan rentre, hein. Il saura mieux quoi faire que moi. Et je me vois mal appeler mes parents pour leur demander. J'suis censé être adulte quoi, donc on va éviter de se plaindre à Papa/Maman pour avoir des conseils. On va les laisser croire que je deviens mature hein, ça leur fera plaisir ce genre de fausse joie.

J'ai à peine le temps de m'habiller que quelqu'un se met à frapper à la porte. Oh mec, du calme, pète un coup ! Ca doit sans doute être le voisin du dessus mais s'il continue à se rythme, il va nous faire un trou dans l'machin quoi. On aura l'air cons avec un appart où il pleut et une porte explosée, tiens. C'est Evan qui sera content, ahah. Il deviendra tout rouge itou ; il devient toujours tout rouge quand il s'énerve, alors que j'suis plutôt un adepte de la non violence et du calme : un vrai putain de hippie, j'vous jure. Je finis donc de me fringuer, un peu à la va-vite et je file ouvrir la porte... pour tomber nez à nez avec Aslan. Oh ben tiens, il est vivant lui ? Ca fait bien longtemps que j'ai pas vu sa trogne tiens. "Ben ma douche est plus large que prévu vu qu'il pleut dans ma salle de bain, mais ça va." Je peux m'empêcher de jouer sur du joli sarcasme mais c'est franchement pas méchant. Pourtant, il mériterait bien plus le mec, quand même... "J'imagine que c'est toi qui habite au dessus ?" Je demande ensuite, avant que mes yeux se posent sur le chat et que, soudainement, je me transforme en bisounours tout shamallow avec les noeils qui brillent de mille feux. "J'habite avec lui. On est colocs." Je réponds vite fait, reportant ensuite mon attention sur la petite boule de poil trop mignonne. "Han, il est trop mignon !" Je vous jure, on dirait un gosse. Mettez moi un animal devant la tronche et j'oublie tout autour de moi, quoi. Je me met à la hauteur du chat pour le regarder, m'adressant à lui comme on s'adresserait à un enfant. "T'es trop quiquinou, toi !" Je viens lui appuyer doucement sur sa petite truffe avec mon doigt et me marre comme un con quand il éternue. Ouais, j'adore faire ça aux animaux. C'est un peu ma manière de leur dire bonjour, en fait. Je sais, je sais, j'suis original et yen a pas deux comme moi, blablabla. Evan s'est déjà chargé de me le dire.





i should stop. but i don't wanna
I know you're the one for me. I know I won't ever love anyone like I fucking love you. But I don't care. You deserve the world, you deserve to be fucking happy.  ▬ everything you touch turns to gold.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 159 points et j'ai balancé : 2233

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 17 Fév - 12:19

& yet I have been cursed with cats all my life
ft. Damian ••• Non, la fuite d'eau n'était pas passée inaperçue. Aslan eut un sourire mi-gêné mi-benêt, ne sachant absolument pas où se foutre. Il était quand même rassuré de voir que Damian restait fidèle à lui-même : parfaitement calme et sympa. Malgré la fuite. Malgré l'heure. Malgré ce qui s'était passé sept ans plus tôt. A croire qu'il était tombé dans une marmite de weed quand il était petit et que la colère avait ainsi été intégralement rayée de son programme génétique.

Acquiesçant énergiquement en guise de réponse, Aslan fronça les sourcils. Evan ne lui avait donc pas encore dit ? Marrant. D'accord, ils n'avaient réalisé être voisins que deux jours plus tôt, mais il aurait parié que l'officier aurait déjà averti les ¾ de la planète et entrepris des démarches pour déménager. « Et donc... Evan est pas là ? » L'espoir dans sa voix se sentait à 3 kilomètres. Ses chances étaient bonnes : il n'avait pas défoncé sa porte, il n'y avait pas eu de cris énervé venant de leur appartement. Soit il dormait encore, soit il était absent ; et pour tout avouer, la dernière option avait clairement des airs de bénédiction.
Et puis, soudainement, Damian se transforma en gamine de huit ans. Aslan plissa le nez, jetant un regard mauvais à la créature maléfique blottie dans ses bras. « Te laisse pas attendrir, il est absolument pas mignon. Monsieur a découvert comment ouvrir le robinet mais ne veut pas se fatiguer à le refermer. C'est lui qui a agrandit ta douche. » Il secoua à la tête. « C'est l'incarnation du mal déguisé en peluche. » Faisant semblant de ne pas comprendre ce qu'on lui reprochait, Spock se mit à ronronner. C'était vrai qu'il était quand même sacrément adorable quand il s'y mettait, le bougre. Aslan releva les yeux sur le jeune homme qui lui faisait face – ou qui faisait face au chat, pour être plus précis. « Je suis vraiment désolé... Vous avez beaucoup de dégâts ? Je peux venir voir ? Comme ça j'appelle l'assurance dès que les bureaux ouvrent. » Ouais, enfin pour ça, il fallait encore qu'il remette la main sur leur numéro. L'infirmier était une catastrophe pour gérer ses papiers administratifs. En fait, maintenant qu'il y pensait, il n'était même pas sûr d'être assuré chez qui que ce soit.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 720

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 17 Fév - 12:48


My tragedy is that all I want is a dog
& YET I HAVE BEEN CURSED WITH CATS ALL
MY LIFE
EXORDIUM.
Non Evan n'est pas là. Et franchement, c'est une chance. Non seulement il déteste Aslan au point de se mettre à imaginer commettre un meurtre (ouais, il est malade quand il a bu, mon bff), mais en plus, il gardera ses oreilles, le voisin. Parce que moi, je vais les perdre ce soir quand il va découvrir ce qu'il s'est passé ; surtout vu qui en est responsable. Je serais d'ailleurs pas étonné que le poulet décide d'aller toucher deux mots à mon interlocuteur le soir venu quoi : quitte à défoncer sa porte... et même sa tronche. Ah ouais, Evan est un vrai bisounours, mais faut pas le faire chier. Il est rancunier en plus, le bougre. Aslan va sûrement passer un sale quart d'heure même si pour le moment, il est plutôt sain et sauf. "Il est parti au boulot, t'as d'la chance." Je lui réponds tout en caressant la tête du chat qui se met à ronronner, me faisant lâcher un petit soupir d'adoration. Putain, j'aime trop les animaux en vrai ; c'est une kryptonite pour moi. Déjà que je m'énerve pas souvent (voire même pas du tout), mettez moi un chat devant la tronche et j'oublie tous mes problèmes, quoi. Surtout quand ils se mettent à ronronner comme ça.

"Ben alors la boule de poil ? On fait des conneries ? T'as de la chance que ce soit mon coloc qui ouvre la porte le miaou. T'aurais pas eu le droit à des câlins, tu te serais fait engueuler." Oui, je parle à un chat comme s'il comprenait ce que je lui disais, et alors ? J'suis sûr que les animaux comprennent et communiquent entre pour se rendre encore plus mignons et qu'on leur pardonne tout. Je vois que ça comme explication plausible au pourquoi du comment j'suis pas entrain de péter un câble parce qu'il pleut dans mon appartement. "Tu voulais me rencontrer c'est ça, hein ? Fallait juste demander !"

L'assurance ? Ah oui, faut appeler l'assurance ! C'est elle qui s'occupe de ce genre de choses ! Merci Aslan, pour m'éviter de passer pour un sombre abruti immature. Parce que même si c'est vraiment ce que je suis, j'aime bien éviter de passer pour ça, quoi. Je connais pas la honte, mais j'aime bien que les gens pensent que je suis débrouillard quand même. "Euh ouais, rentre voir. Faudrait qu'on appelle la notre aussi mais... j'sais pas où sont les papiers. C'est Evan qui s'en occupe d'habitude." Evan à qui j'allais devoir en parler ce soir. Ouh la folle soirée qui s'annonce. Où j'ai mis mes boules quies moi ? Je vais en avoir besoin si je veux pas perdre d'audition quand le poulet va sortir les griffes ; enfin plutôt le bec, si on veut continuer dans la comparaison. Du coup, je m'écarte de la porte pour laisser entrer le voisin et son chat mignon, mais maléfique, et je finis par refermer derrière eux avant de les emmener jusqu'à la salle de bain. Bordel... Aslan dans l'appart. Evan va faire un putain d'ulcère...





i should stop. but i don't wanna
I know you're the one for me. I know I won't ever love anyone like I fucking love you. But I don't care. You deserve the world, you deserve to be fucking happy.  ▬ everything you touch turns to gold.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 159 points et j'ai balancé : 2233

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 17 Fév - 16:27

& yet I have been cursed with cats all my life
ft. Damian ••• 'Evan, parti au boulot' – Aslan ne pu retenir un soupir de soulagement en entendant ces mots. C'était peut-être une nuit de merde mais il avait au moins un peu de chance dans son malheur. Oh, bien sûr, il se doutait bien que ce n'était que partie remise et qu'Evan viendrait lui régler son compte à un moment ou un autre, mais c'était toujours un peu de temps de gagné. Peut-être qu'au lieu d'aller dormir l'infirmier avait plutôt intérêt à profiter de ses dernières heures de vie pour faire des trucs sympas ; boire une dernière bière juste pour se rappeler du goût que ça a ou faire l'amour une dernière fois, par exemple. Ouais. Ça ou peut-être qu'au contraire le temps était enfin venu de se décider pour une religion et de prier pour un miracle. Choix cornélien.

Haussant légèrement les sourcils, il regarda Damian se lancer dans une conversation passionnée avec Spock. La scène avait quelque chose de tellement décalé face à l'état de stress et de fatigue dans lequel était l'infirmier que celui-ci se senti ramollir comme un marshmallow. Lui ne devenait gaga comme ça que pour les chiens. Oh, il aimait bien les chats aussi, hein. Mais il les apprécierait sûrement plus si ceux-ci n'étaient pas si manifestement décidés à comploter pour la destruction de l'humanité. Spock venait même d'en faire une démonstration flagrante – c'en était presque effrayant. « Je vous le laisse en pension quelques jours si tu veux. Il sait ouvrir le robinet ; y a plus qu'à lui apprendre à utiliser une éponge et il peut faire la vaisselle, histoire de compenser un peu ses conneries... Hein Spock ? » Il lui fit une gratouille entre les deux oreilles. Il l'aimait bien, dans le fond, ce trou du cul.

Aslan entra, hochant la tête en silence. En vérité, il lui semblait puisque les dégâts venaient de chez-lui, l'assurance des deux colocataires ne lâcherait pas le moindre sou ; mais il n'était même pas capable de dire si oui ou non il avait bien assuré son appartement, alors ce n'était sans doute pas le moment de jouer les fins connaisseurs.
Suivant Damian, il ne pu s'empêcher d'observer l'appartement. Il lui semblait reconnaître quelques meubles, de l'époque où Ayleen arrivait à incruster son copain chez ses amis. Ça lui faisait bizarre, d'être là – il avait l'impression d'être un voleur tant il ne se sentait pas à sa place. Et il n'imaginait même pas la tête qu'Evan allait faire en apprenant qu'il était entré en son absence... Peut-être même que Damian n'aurait même pas besoin de lui dire et qu'il ferait une crise d'allergie en entrant – il le détestait probablement assez pour ça.
Ils arrivèrent à la fameuse salle de bain, et Aslan senti un truc se tordre dans son ventre. Le plafond était totalement imbibé, et des gouttes d'eau en tombaient à intervalle régulier dans des « ploc » insupportables. « Hanlala... Evan va m'arracher la tête... Il rentre à quelle heure ? » Histoire savoir s'il avait le temps de mettre ses affaires en ordre avant de crever, par exemple. « J'espère que ça va pas s'effondrer. Je peux vous payer des abonnements de piscine pour aller prendre votre douche là-bas, si vous voulez. » Oui, Aslan était du genre à avoir le cœur sur la main. Et pas une thune pour proposer mieux, accessoirement.  

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 720

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Lun 20 Fév - 14:29


My tragedy is that all I want is a dog
& YET I HAVE BEEN CURSED WITH CATS ALL
MY LIFE
EXORDIUM.
Faut pas qu'il me propose de garder son chat, le malheureux ! Parce que j'vais lui piquer, en vrai. En plus, j'suis sûr qu'Evan serait totalement d'accord pour voler le chat d'Aslan, histoire de lui donner une bonne leçon. J'vous jure, il déteste tellement ce mec que parfois j'me demande pas si ça cache quelque chose. Je l'ai jamais vu haïr autant quelqu'un. Pourtant, c'est un putain de bisounours mon meilleur pote. Mais ce mec le fout toujours dans un état pas possible... et il venait en plus de transformer notre salle de bain en douche géante. Je pouvais sentir la colère de mon coloc arriver à des kilomètres. "Un chat qui fait la vaisselle ?" Je m'exclame les yeux brillants. "Mais ce serait trop la vie ! J'aurais pas à la faire, pis on pourrait filmer et se faire des sous sur youtube !" Ben quoi ? J'suis pas pour l'exploitation des animaux, mais si ça peut lui faire plaisir au miaou, j'vais certainement pas me plaindre qu'il fasse ma vaisselle, non ?

Evan rentrait parfois le midi, mais je savais jamais à l'avance. En général, ça lui prenait comme une envie de pisser et j'avais la surprise de le voir débarquer. Du coup, je savais pas trop quoi répondre à Aslan. "Il rentre le midi des fois. Sinon, il sera là ce soir. Ca dépend du boulot qu'il a." Je hausse les épaules tout en regardant le plafond en détail pour la première fois depuis ce matin. C'est vrai que le machin avait une sacrée sale gueule quoi. J'crois même que le plafond risque bien de s'écrouler. Mais hors de question de devoir aller jusqu'à la piscine pour se laver, hein. J'suis trop feignant pour ça. "Tu proposeras à Evan si tu veux, mais j'préfère aller réclamer au bg d'en face de me prêter sa douche. Ca me servira d'excuse pour me trimballer à moitié à poil devant lui, en plus." Je ponctue ma phrase d'un énorme sourire bien fidèle à moi-même. "Et si je me l'envoie, ce sera grâce à toi et je te revaudrai ça." Je lui tapote un peu l'épaule pour le remercier, avant de me rendre compte de son air stressé. "Respire mec, ça arrive. L'assurance va gérer ça non ? C'est pas comme si t'avais pété mon ordi ou ma console. Là, t'aurais même pas franchit la porte, mon gars."





i should stop. but i don't wanna
I know you're the one for me. I know I won't ever love anyone like I fucking love you. But I don't care. You deserve the world, you deserve to be fucking happy.  ▬ everything you touch turns to gold.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 159 points et j'ai balancé : 2233

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 3 Mar - 15:25

& yet I have been cursed with cats all my life
ft. Damian ••• Midi. En étant pessimiste et en imaginant que l'officier allait rentrer manger ici, ça laissait donc quatre heures à Aslan. C'était largement assez pour récupérer ses affaires et disparaître – après tout, l'infirmier l'avait déjà fait un paquet de fois, dans une autre vie. D'accord, à l'époque il n'avait pas beaucoup plus qu'un sac de fringues et quelques couvertures, mais en se concentrant sur le plus urgent et en confiant les chats aux bons soins de Damian, c'était jouable. Ouais. Il pouvait faire ça. Ou alors il agissait comme une grande personne et attendait le retour de son autre voisin pour se faire engueuler. C'était pas la perspective la plus fun au monde mais ça paraissait quand même nettement moins fatiguant.

Aslan eut un rire quand Damian parla d'aller prendre une douche chez le voisin d'en face. « J'exige que Spock soit le témoin, si ça marche et que vous finissez par vous marier. » En plus, ça ferait bien chier Evan de se faire voler le rôle par une bestiole de cinq kilos – rien que pour ça, ça valait presque le coup de ruiner le plafond et de risquer l'endettement à vie.

Le jeune homme se voulu rassurant, mais l'infirmier ne fit que ressentir sa panique s'intensifier un peu plus. « Ouais enfin, à ce propos... » Il se racla la gorge, se dandinant comme un gamin pris en faute. « Je suis pas sûr à 100% d'avoir pris une assurance. » Sa voix avait sensiblement diminué de volume, comme si ça passerait mieux ; mais il se dépêcha d'ajouter avec plus d'aplomb : « Mais je vais payer, hein, t'en fais pas ! J'ai de l'argent. » Ouais, 13,58$, exactement. Les fins de mois étaient pas vraiment ses mois préférés. Mais la thune, ça se trouvait. Il pouvait toujours vendre son ordi, ou un de ses reins, tiens. « Pis au pire si ça s'effondre ça peut faire un genre de mezzanine et... Ouais, ok, bof. » Il remonta Spock,qui commençait à glisser de ses bras.

Il y eut alors un silence un peu gênant, pendant lequel il hésita à retourner chez lui, mais non ; il y avait quelque chose qu'il devait dire à Damian. Il devait le lui dire depuis 7 ans, en fait. Le moment n'était pas forcément bien choisi, mais il n'y aurait jamais de moment idéal pour ça, de toute façon ; autant le faire maintenant. « Dis, Damian, je... » Il prit une respiration, incapable de choisir comment formuler sa phrase. « Écoute, je suis vraiment désolé pour ce qui s'est passé il y a sept ans... Je sais que c'est pas pardonnable et je sais pas comment tu fais pour rester sympa avec moi, mais sache que je suis clean, maintenant, même si... Même si c'est un peu tard. » Il ne s'était absolument pas posé la question de savoir si Damian avait vraiment appris ou non, pour ce qu'il avait fait à Ayleen – comme Evan était au courant, cela lui était parut évident que Gallagher aussi. Il ne se doutait pas une seconde qu'il se plantait peut-être lamentablement et ne faisait qu'aggraver son cas.  

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 720

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Ven 17 Mar - 16:20


My tragedy is that all I want is a dog
& YET I HAVE BEEN CURSED WITH CATS ALL
MY LIFE
EXORDIUM.
Nous marier ? Moi, me marier ? Je me met à me marrer comme un con, limite à me taper un fou rire tout seul en plein milieu de la carrée. Non mais non, il est sérieux ? Il me voit me poser ? Rien que l'idée de me mettre en couple me fait flipper ma race, et il m'imagine entrain d'épouser le voisin ? Ah, il est vachement marrant ce mec, quand même. "Moi ? Me marier ? Putain, t'es hilarant. Mais bon, si jamais ça arrive par un malheur total où je deviens encore plus fou et que mon cerveau fond jusqu'à me couler par les oreilles, ouais, j'accepte qu'il soit mon témoin." Je pouffe comme un sombre idiot avant de lever les yeux au ciel à nos conneries combinées.

Aslan est pas sûr d'avoir une assurance ? Ca tombe bien, j'en suis pas sûr non plus. Ahah. Nan, connaissant Evan, il y a pensé lui. Il a dû en parler avec mes parents et ils ont dû régler ça entre adultes pendant que l'adolescent que je suis encore dans ma tête jouait aux jeux vidéos dans sa chambre. Ouais, ça me semble totalement plausible, sans rire. "Non mais, gère ton truc, fais comme tu peux. J'te fais confiance. De toute manière, j'suis pas du genre à te hurler dessus ; en plus, t'as l'air déjà assez désolé comme ça." Bon, mon meilleur pote allait sûrement pas être aussi clément mais j'essaierai de l'empêcher d'aller défoncer la porte d'Aslan quoi. Ce serait con. Pis ouais, on pourrait faire une mezzanine. Quoique, j'suis pas sûr qu'Evan voudrait avoir une mezzanine dans la salle de bain ; une mezzanine qui donnerait dans l'appartement de son super pote de la mort qui tue. Ouais non, oublions, hein. "Une... mezzanine. Ouais, non. Enfin moi j'm'en balek. Mais bon, j'vis pas tout seul, quoi." Putain, j'suis tellement cool et posé moi que je pourrais être un putain de moine bouddhiste.

Depuis que je l'avais vu, j'avais croisé les doigts pour qu'il parle pas du passé. J'suis pas doué avec les conflits et je sais pas trop comment réagir par rapport à ce qu'il s'est passé. Mais là, devant moi, il a l'air sobre, réfléchit, donc je me vois mal chercher la merde en fait. "Mec, j'suis pas doué pour gérer ces trucs. Juste... en parle pas ok ? Si tu fais tout pour éviter que ça recommence, alors j'ai pas de raison de te hurler dessus. Par contre, si tu t'en bats et que tu comptes continuer tes conneries, fais le loin de moi et mes potes." J'hausse les épaules. Parce que ouais, s'il touche à Evan, là, je serais vachement moins calme et je risque de l'égorger ; sans exagérer.





i should stop. but i don't wanna
I know you're the one for me. I know I won't ever love anyone like I fucking love you. But I don't care. You deserve the world, you deserve to be fucking happy.  ▬ everything you touch turns to gold.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 159 points et j'ai balancé : 2233

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Mer 12 Avr - 22:05

& yet I have been cursed with cats all my life
ft. Damian ••• La plupart des gens cherchaient à se poser, à un certain âge – mais à l'évidence, ce n'était pas le cas de Damian, qui semblait trouver l'idée plus que risible. Il n'avait pas changé d'un poil depuis la dernière fois qu'ils s'étaient parlés - c'était à la fois réconfortant, et légèrement perturbant.
Il assura lui faire assez confiance pour ne pas se préoccuper de ce qu'il foutait avec l'assurance. Bien sûr, c'était gentil, de réagir comme ça. Pas mal de gens auraient trouvé le moment particulièrement opportun pour piquer une crise. Ouais, vraiment, sympa. Sauf qu'Aslan voulait qu'on lui fasse tout sauf confiance sur ce coup-là – parce que lui, il pressentait qu'il gérerait que dalle. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il était supposé faire ; et il n'avait personne à qui demander. La personne qui ressemblait le plus à une mère pour lui était Harmonie – autant dire qu'il l'avait déjà assez emmerdée pour plusieurs vies, il n'avait pas l'intention d'en rajouter avec cet épisode pathétique alors qu'elle avait déjà assez de sujets de préoccupation. Mais ce n'était pas non plus le genre de problèmes existentiels qu'il se voyait avouer au type à qui il venait de ruiner le plafond ; alors, il se contenta d'acquiescer et de lancer un regard accusateur à son chat. « Ah ben ça pour être désolé... » Un jour lointain, peut-être qu'ils se remémoreraient cet événement en rigolant – mais ils en étaient clairement loin, pour l'instant.

Après un silence qui lui avait paru interminable, Aslan s'était lancé – il avait présenté les excuses qui le rongeaient depuis ce qui lui semblait une éternité. Le cœur battant, il attendit la réponse avec appréhension – et ses épaules s’affaissèrent. Ce n'était pas vraiment ce qu'il avait espéré. Oh, bien sûr, il pouvait déjà s'estimer heureux d'une telle réponse. Damian n'avait pas l'air de lui en vouloir à mort ; mais il n'avait pas l'air de lui accorder un vrai pardon non plus, ni d'attendre la moindre explication susceptible d'apaiser un peu la conscience de l'infirmier. « Ok... Pigé, ouais, on en parle pas. » Détournant le regard, il hésita un instant à rentrer chez lui, afin de terminer de nettoyer le bordel et d'aller se coucher ; mais peut-être que la priorité était de s'assurer que leur plafond à eux finirait par s'en remettre – c'était le minimum. Alors, posant le chat par terre, il attrapa une serviette au pif, enleva ses chaussures et monta en équilibre sur le rebord de la baignoire. De là, il inspecta plus en détails le plafond. Il était totalement imbibé, et il semblait même que l'eau continuait à suinter entre deux plaques de placo. Attendez – c'était normal, que l'une d'entre elle penche autant ? Elle avait toujours ressemblé au titanic comme ça ? Il essaya de s'en approcher, mais le rebord de la baignoire ne lui permettait pas d'aller jusque là. « T'aurais pas un tabouret ou un truc du genre ? »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 720

Message(#)Sujet: Re: Asmian + My tragedy is that all I want is a dog   Sam 15 Avr - 14:14


My tragedy is that all I want is a dog
& YET I HAVE BEEN CURSED WITH CATS ALL
MY LIFE
EXORDIUM.
Fidèle à moi-même, j'imaginais déjà un putain de beau réparateur musclé qui viendrait faire les travaux. Bon, yavait peu de chance que ça arrive, mais si jamais c'était le cas, j'irai carrément faire un câlin à Aslan et à son chat, peu importe ce qu'Evan pourra penser. Après tout, il est sa propre personne, hein. Donc si j'ai pas envie de bannir Aslan de ma vie parce que tout le monde mérite d'avoir une seconde chance pour réparer ses erreurs, ben c'est mon choix ; et si j'ai envie de lui faire un gros câlin parce que détruire notre salle de bain aura pu m'offrir un putain de spectacle pour mes yeux, je ne vais pas non plus me priver. "Si jamais le mec qui vient réparer est super bien foutu, j'te jure que je fais un énorme câlin à ton vilain chat." Je viens faire un grand sourire au minou, avant de me dire que je devais ressembler à un putain de psychopathe avec un rictus pareil et de laisser tomber.

Visiblement, Aslan n'avait pas tellement compris ce que je voulais dire. Je ne voulais pas parler du passé, de ce qui était arrivé. Mais s'il voulait expliquer sa vie maintenant, s'il changeait, s'il avait eu un déclic, je n'allais sûrement pas l'en empêcher. J'avais juste pas envie de recevoir des détails sur une situation des plus... déplorables que je préférais largement oublié. "Non mais. Ce que je veux dire, c'est que si tu veux me dire que t'as eu un déclic, que tu fais tout pour changer, que ça n'arrivera plus, tu veux. Mais j'veux pas entendre des excuses ou des explications, ou des rappels de ce qu'il s'est passé." Je marque une légère pause avant d'hausser les épaules. "Le passé, c'est l'passé. On peut rien y changer. Mais si tu fais tout pour que ça ne se reproduise pas, alors là, je peux en être que content pour toi."

Aslan monta sur la baignoire et j'arquai un sourcil, surpris. Je m'attendais pas à ce qu'il se mette à jouer les funambule dans ma salle de bain, pour être franc. En fait, je me place même à côté de lui, avec les bras de chaque côté de lui au cas où il glisserait ; ce qui était quand même vachement probable. "Ouais, bonne idée. Il manquerait plus que tu te pètes la gueule, histoire d'encore bien arranger les choses." lançais-je avec ironie avant de me marrer comme un con et de quitter la salle de bain. Je revins ensuite quelques secondes plus tard avec le fameux tabouret dans les mains et vint le poser à côté de la baignoire. "Tiens. Ca t'évitera de perdre une jambe, va."





i should stop. but i don't wanna
I know you're the one for me. I know I won't ever love anyone like I fucking love you. But I don't care. You deserve the world, you deserve to be fucking happy.  ▬ everything you touch turns to gold.
Revenir en haut Aller en bas
 
Asmian + My tragedy is that all I want is a dog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Triumph and Tragedy: Liberdad o Muerte
» rosier + when tragedy strikes, you have to stay strong
» (†) THE TRAGEDY OF LIVING.
» one last act of tragedy (théo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Downtown Los Angeles :: Résidences-
Sauter vers: