AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 61 points et j'ai balancé : 1282

Message(#)Sujet: Cassandre | Confessions noctures.   Ven 17 Fév - 17:45

Astrid était en train de préparer plusieurs DVD dans le salon pendant que le repas, plutôt simple, ce soir c'était soirée pizza, finissait de cuire dans le four. Elle avait proposer à Cassandre, la soeur d'Ulysse de passer chez elle pour une soirée DVD. Sa colloc' était encore absente, elle ne savait trop où, et elle n'avait pas trop envie de se retrouver seule avec son chien. Moka était d'ailleurs couché dans son panier, observant les allers-retour de sa maîtresse entre le salon et la cuisine. Il sentait la bonne odeur des pizzas faites maison s'échapper du four et se disait que s'il se tenait sage peut-être qu'il aurait droit à un morceau ? Astrid était un peu stressée aussi, Cassandre lui avait envoyé un message quelques jours après qu'Ulysse l'ait repoussée, lui demandant comment elle allait et surtout, qu'est-ce qu'il s'était passée. Astrid ne savait pas si Ulysse lui en avait parler, fort probable vu que le jeune homme ne cachait que peu de chose à sa soeur... Mais en ce cas que lui avait-il dit ? Ou si elle s'était fiée aux rumeurs véridiques... de la Bitch. Elle ne savait pas, et avait donc proposer à la jeune femme de passer mercredi soir comme elle était en congé le jeudi pour se faire une soirée dvd et en discuter.
Alors qu'elle vérifiait la cuisson des Pizza elle entendit sonner et alla ouvrir. Un sourire se forma sur ses lèvres lorsqu'elle vit Cass et elle l'enlaça
- Salut ! Entre ! lui dit-elle tout stress envolé en s'effaçant pour laisser entrer Cassandre mais surtout retenir son chien qui essayait de faire la fête à la jeune femme.
Une fois prête, elle l'invita dans le salon et lui demanda
- Tu veux boire quoi ?

@Cassandre L. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 709

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Jeu 9 Mar - 0:53

    Astro m'avait proposé de passer une soirée chez elle, ce qui me plaisait mais qui me laissait penser qu'il y avait quelques choses qui n'allait pas. Pourquoi je dis ça ? Tout simplement parce que nous avions élaborer un plan pour qu'Ulysse et Astrid finissent ensembles. Je savais la jeune femme intéressée, et j'aurais aimé l'avoir pour belle soeur, mais mon grand frère ne le verrait pas de cette oreille. Il était plutôt intéressé par d'autres formes que celles d'Astrid, mais peut être que sur un malentendu cela pourrait se faire, je le pense sincèrement, elle est gentille, elle irait très bien à mon frère, mais voilà, nous n'avions jamais mis ce petit plan à exécution, et j'avais peur d'une chose, qu'elle tente sa chance toute seule et qu'elle se fasse rejeter. Mais peut être qu'elle voulait juste passer une petite soirée avec moi comme nous le faisons si rarement ces derniers temps. C'est vrai que je faisais de gros horaires à la pâtisserie, en ce moment, et quand je ne travaillais pas, je me reposais à mon appartement. J'adorais ce que je faisais mais parfois, cela me prenait plus de temps que je ne l'aurais voulu mais c'est comme ça. Je n'avais donc pas refusé son invitation après ma journée de travail. Je lui avais d'ailleurs apporter des choux à la crème, il en restait quelques uns, donc j'en avais pris quatre, je ne savais pas s'il n'y avait que moi même si je le pensais, ça en fera deux chacune, puisque nous sommes de grandes gourmandes. J'arrivais donc à son appartement et je sonnais à la porte avec mes gâteaux. Son chien semblait avoir senti les pâtisseries, il voulait me sauter dessus, mais il n'en aurait pas l'occasion puisque sa maitresse le tenait au respect. Elle me salua donc. Je lui fis un petit sourire, la prenant dans mes bras. Je ne savais pas ce qu'elle avait préparé dans son four mais ça sentait bien bon en tout cas.

    " Tu peux les mettre au frais si tu veux, c'est des choux à la crème. "

    Elle m'invita alors au salon me demandant ce que je voulais boire. Cela n'avait pas guère d'importance, je savais qu'elle ne me proposerait pas d'alcool, ou alors dans le genre, une bière mais pas plus.

    " Je ne sais pas ce que tu as, mais ne t'en fais pas pour ça, tu sais que je ne suis pas difficile. "

    Et c'était vrai, j'étais l'invitée et même si en théorie j'ai ce que je veux ou presque, je fais avec ce que mon hôte à chez lui.




Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 61 points et j'ai balancé : 1282

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Jeu 16 Mar - 14:33

Astrid avait été ravi en voyant Cassandre, cela lui faisait un bien fou de voir la brunette après ses longs mois. Et elle se dit qu'elle devrait se retrouver plus souvent ! Elle prit les gâteaux
- Je vais mettre ça au frai alors ! On va faire très équilibré ce soir, j'ai fais des pizza, rit la jeune femme tout en invita Cassandre a entrer et s'installer. Elle déposa les choux dans le frigo tout en demandant à Cassandre ce qu'elle voulait boire.
- Je t'ai pris des bières en faisant les courses si tu veux, sinon j'ai aussi pris des jus, dit-elle en sortant des bouteilles du frigo qu'elle ramena dans le salon avec des verres. Elle avait plus exactement acheté des jus de fruit façon pina colada et mojito ainsi que... du jus de kiwi, boisson que la petite Astrid raffolait depuis gamine. Elle ramena de quoi grignoter en attendant et s'installa près de Cassandre après lui avoir servit ce qu'elle voulait.
- Alors ? Quoi de neuf depuis le temps ? demanda la jeune femme en souriant à Cassandre. Elle préférait commencer à entendre parler son amie plutôt de commencer de parler d'elle-même... Elle se doutait que cela serait long et engendrerait beaucoup de questions. Elle piocha un pain italien qu'elle trempa dans la sauce crème d'Isigny-ciboulette avant de mordre dedans en souriant.




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 709

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Jeu 30 Mar - 21:53

    On ne s'était pas vu régulièrement depuis un petit moment avec Astrid à vrai dire. C'était bien dommage d'ailleurs, parce que je l'aimais bien, mais bon, avec le boulot et tout ça, nous n'avions pas réussi à nous voir depuis plusieurs semaines. Mais là, c'était bon, nous avions réussi à nous caser une petite soirée. J'avais apporté des pâtisseries, des choux à la crème et elle avait prévu des pizzas, repas équilibré en perspective dites moi, mais ce n'était pas un soucis pour moi, je n'avais pas vraiment de kilos en trop, enfin de kilos à perdre disons.

    " Ce n'est pas bien grave, ce n'est pas comme si nous avions des kilos à perdre, n'est ce pas ? "

    Quoique, Astrid était un peu plus rondouillarde que moi quand même dans l'ensemble mais ce n'était pas une très grande différence quand même. Elle allait donc mettre les choux au frigo pour qu'ils soient encore très bon d'ici une heure sans doute, peut être moins, je ne savais pas ce qu'elle avait prévu. Elle avait prévu des bières et du jus de fruit en guise de boisson ce qui me convenait très bien.

    " On peut commencer par une petite bière, et on verra ensuite. "

    J'en souriais, je n'avais pas l'intention de me mettre pompette ce soir, mais bon, je savais qu'il m'en fallait peu pour être un peu soûle et je ne le souhaitais pas. Mais bon une ou deux bières dans la soirée, ce n'est pas grand chose, normalement, surtout avec les pizzas. Elle apporta donc les boissons et les petits gâteaux apéritifs qui allaient avec. Elle me demandait donc ce qu'il y avait de nouveaux dans ma vie. Je réfléchissais à ce qui avait pu changer depuis la dernière fois mais il n'y avait pas grand chose à vrai dire si ce n'est quelques projets.

    " Et bien, avec mes collègues, on parle d'ouvrir une boulangerie en dehors de Westside, ailleurs dans la ville. La pâtisserie fonctionne bien, mais on aimerait changer un peu tu vois. Alors quoi de mieux qu'une boulangerie dans un autre quartier de la ville. On est en train d'étudier ça et de voir les emplacements disponibles et pas trop cher. J'en suis toute excitée. "

    Ce n'était pas encore fait mais ce serait une nouvelle aventure, ce serait sympathique comme tout, j'en étais certaine.




Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 61 points et j'ai balancé : 1282

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Ven 31 Mar - 21:52

HRP:
 

Astrid rit à la blague de Cassandre, elle jeta un coup d'oeil à ses médicaments
- Au contraire, il faudrait que j'en prenne un peu, dit la brune sur un ton à demi-humoristique. Elle n'avait pas clairement dit à Cassandre qu'elle était malade et savait qu’immanquablement elle devrait lui en parler plus clairement. La brunette savait pour ses malaises à répétition même si Astrid ne lui avait pas donner la vraie cause, elle devrait lui en parler,  mais n'avait pas forcément envie d'en parler maintenant elle changea rapidement de sujet en demandant à son amie ce qu'elle voulait boire. Astrid avait vu juste en prenant des bières et s'en félicita intérieurement. Une fois choix chacune servit et de petits fours maison à porter de main, elle s'installa après de Cassandre et lui demanda ce qu'il s'était passé dernièrement dans sa vie.
- C'est super ça ! dit Astrid, ça montre que la pâtisserie marche bien si vous envisagez d'ouvrir une seconde boutique ! Je suis contente pour toi ! dit la jeune femme en la serrant dans ses bras. Un large sourire s'épanouissait sur son visage en pensant à la jeune femme et à son avenir qui s'ouvrait. Mais il vacilla, il y a quelques semaines, ils aurait fêté cette annonce tout les trois, Cass', Ulysse et elle. Elle se demandait si cela arriverait encore un jour. Elle n'osait plus envoyer de sms au jeune homme de peur de l'importuner et ne le voyait plus au Red durant ses heures de travail... Elle avait supposer à tord ou à raison, qu'il l'évitait peut-être Elle essayait de se faire une raison après-tout, elle lui avait quand même lacher une bombe, et même si c'était encore douloureux, elle se forçait à penser à autre chose. Elle inspira et sourit. Avant d'inspirer à nouveau, elle allait devoir l'annoncer à Cassandre et ne savait absolument pas comment s'y prendre. Elle décida de commencer par le plus ancien : ses malaises, puis Aaron et son baiser sur le perron, le parc avec le stand qui lui était tombé dessus, Aaron qui la sauvait... et sa déclaration à Ulysse et ses doutes. Voilà. Elle allait faire comme ça. En espérant que... son amie ne la prendrait pas pour une folle.
- Pour ma part... On peut dire que ma vie a été chambouler ses derniers temps... mois même. J'ai... appris la cause de mes malaises, elle s'arrêta, elle savait que son amie serait surement surprise mais il fallait bien qu'elle lui en parle clairement après tout, je suis anorexique... Je ne me fais pas vomir ni rien, rassure toi dit-elle en pensant voir de l'inquiétude passer dans le regard bleu de la jeune femme, mais je ne donne pas assez à manger à mon corps pour les efforts que je fais, d'où mes malaises, j'ai des médicaments, des compléments alimentaires surtout à prendre. Ensuite, j'ai déménagé ici, comme tu peux le voir, je suis en coloc avec une amie à moi, j'espère pouvoir te la présenter bientôt mais elle est plutôt du genre fêtarde et pas mal dehorsrit-elle, Ensuite... il m'est arrivé deux trucs plutôt... surprenant avec Aaron, mon patron au Red, je pense que tu vois qui s'est. Elle s'arrêta pour reprendre son souffle, et bien... un soir quelques semaines avant la course avec le tremblement de terre, je faisais la fermeture et j'ai eu un mini malaise parce que j'avais zappé de prendre ma pause et donc mes médocs. J'ai cru que j'allais rester coincé là jusqu'à ce que la crise passe, ou je ne sais pas et Aaron est arrivé. Il m'a aidé puis m'a raccompagner à la maison... et m'a embrasser sur le perron... sur la joue ! précisa-t-elle plus fort en voyant les yeux de Cassandre, et après il m'a presque éviter jusqu'à la course... Où il m'a tirer des décombres. Elle s'arrêta. Elle avait l'impression que sa vie devenait un film au fur et à mesure qu'elle racontait ce qu'il lui était arrivé ses derniers mois. Elle même ne savait toujours pas quoi penser de la réaction d'Aaron, elle savait juste qu'a chaque fois son cœur s'emballait sans qu'elle ne comprenne pourquoi et que c'était différent de ce qu'elle ressentait pour Ulysse. Elle but une gorgée de sa boisson avant de reprendre,
- Et puis.... Je.... je me suis déclarée à Ulysse... dit-elle avec un petit sourire triste. Elle se tue alors, incapable d'aller plus loin.

@Cassandre L. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 709

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Ven 14 Avr - 17:46

    C'est vrai qu'Astrid et moi-même n'étions pas de ces gens qui étaient très gros, j'étais fine et elle aussi. Elle me disait qu'elle en avait à prendre mais je trouvais qu'elle était plutôt bien comme ça, après tout, du moment qu'on est bien dans son corps, je pense que c'est le principal. Je sais que j'avais tendance à ne pas manger de façon trop importante, même pour tester mes pâtisseries à vrai dire. Je sais ce que je fais, je n'ai pas besoin de me goinfrer à m'en faire péter le ventre. Nous commencions donc par une petite bière et quelques petits fours en guise d'apéritif. Je lui révélais donc un projet qui devrait se concrétiser dans l'année si tout allait bien. Rien n'était encore sur à 100% mais c'était assez concret pour que je puisse le lui révéler.

    " Oui, ça marche bien, et puis, il y a des nouveaux diplômés qui arrivent sur le marché du travail. Certains sont venus en stage dans la pâtisserie, et ils sont doués, donc on va sans doute faire appel à eux pour la seconde boutique mais rien n'est encore sûr à 100%. "

    Il fallait encore en parler avec les autres mais puisque notre commerce fonctionnait bien, qu'un deuxième allait normalement ouvrir, pourquoi ne pas faire appel à de jeunes diplômés, aussi passionnés que nous, n'est ce pas ? Je ne retournais pas la question à Astrid pour savoir si elle allait bien parce que de toute évidence, je n'étais pas simplement ici pour voir un film et manger un bout, non, il y avait plis que ça. Elle semblait avoir pas mal de choses à me dire, alors je n'allais pas l'interrompre. Elle me parla donc de ces malaises. Elle souffrait d'anorexie donc, et ne mangeait pas assez, c'était pour cela qu'elle avait ces malaises. Je ne savais pas trop comment prendre cela. Dans un sens j'étais rassurée parce que ce n'était pas une maladie trop grave, mais dans un autre, ce n'était pas un problème facile, il fallait lutter activement contre cela. Je me rendais compte que ma petite blague d'entrée de jeu n'était pas la meilleure et que j'avais un peu mis les pieds dans le plat mais bon, elle ne l'avait pas mal pris visiblement donc c'était le plus important. Elle vivait donc en colocation, rien d'incroyable puis, elle vint à me parler d'Aaron. Je ne le connaissais pas plus que ça, mais je voyais très bien qui il était. Il s'était donc passé des choses avec lui. Visiblement, il l'avait embrassé. Mon regard avait du être expressif à ce niveau, si bien qu'elle rajouta qu'il l'avait embrassé sur la joue. J'étais un poil déçu mais c'était un bon début, non ? Mais il l'avait évité ensuite comme s'il s'en voulait d'avoir donné de faux espoirs à Astrid. Puis il l'avait tiré des décombres le jour du tremblements de terre. Elle s'arrêta là dans un premier temps, cela faisait un paquet de choses à encaisser même si au fond, il n'y avait pas péril en la demeure.

    " Oh, je vois. J'espère que tu arriveras à retrouver la forme, s'il faut, je peux te faire une livraison régulière de pâtisserie comme ça tu mangeras à ta faim, enfin, tu mangeras un peu plus. Si t'as besoin d'aide pour ça tu sais où me trouver. Et du coup, tu crois qu'il y a quelques choses entre toi et Aaron ? Enfin, plus qu'une simple amitié ? "

    Je ne revenais pas sur sa colocataire, j'aurais l'occasion de la rencontrer le moment venu. Niveau lien amoureux, je n'avais guère d'expérience, donc je ne savais pas trop comment faire. Puis c'est là qu'elle lâcha la plus grosse bombe de la soirée, du moins, celle qui était nucléaire ou presque. Elle s'était déclaré à Ulysse comme ça, sans préparation, sans plan de replis. Au vue de sa tête et de son incapacité à continuer, j'avais compris une chose. Il l'avait assurément rejeté.

    " Moh, ça va aller t'en fait pas, on trouvera un moyen pour que tu sois indispensable à ces yeux. "

    Et je la prenais dans mes bras parce que je sentais que c'était ce qu'elle avait besoin.




Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 61 points et j'ai balancé : 1282

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Dim 16 Avr - 23:45

Astrid était ravie pour son amie et espéra de tout coeur que cela marcherait pour elle. Tout en prenant l'apéritif elle lui raconta ce qui s'était passé durant ses derniers mois, sa maladie en tout premier. Puis... Elle lui parla d'Aaron, elle se sentait rougir, son coeur battre plus vite rien qu'à parler de ce qu'il s'était passée avec lui. Elle s'arrêta là et sourit face à la proposition de Cassandre
- Je vais te ruiner si tu fais ça, tu sais bien que j'adore tes pâtisseries, rit la jeune brune, merci de la proposition. Elle avait surtout l'impression qu'elle abuserait de la gentillesse de son ami si elle faisait ça mais elle fut toucher de la proposition. Elle mangea un petit four pendant que Cassandre lui posait des questions sur Aaron et resta une petite fraction de minutes silencieuse. Elle ne savait pas vraiment ce qu'il en était de leur relation.
- Je... Je ne sais pas... dit-elle, de toute façon, ce serait rêver non ? Il est beaucoup trop bien pour une fille comme moi dit-elle en haussant les épaules et se cachant en prenant une gorgée de bière. Elle sentait son coeur tambouriner dans sa poitrine et sa gorge se serrer sans qu'elle ne le comprenne vraiment même si une petite voix au fond d'elle essayant de lui dire quelque chose. Elle se forçait à ne pas l'écouter. Elle ne voulait pas y croire. Comment Aaron pourrait s'intéresser à elle ? Elle n'avait rien de particulier, elle ne pensait pas être son type de femme et puis... Comment pourrait-il être attiré par elle malgré tout ce qu'il savait ? Son anorexie ? Son viol ? Elle n'avait pas parler de son viol à Cassandre et espérait bien ne jamais avoir à lui en parler. Elle ne tenait pas vraiment à revivre encore et encore cette partie de son passée. Elle inspira à fond avant de finalement lui dire pour Ulysse.
- Je crois que... J'ai ruiné notre amitié en le lui disant. Je savais très bien qu'il n'éprouvait rien de plus pour moi et... Je me suis rendue compte que moi aussi, mais... J'ai eu besoin de lui dire pour m'en rendre compte... Et depuis on ne se parle plus vraiment et c'est ça qui m'inquiète le plus... finit-elle par dire d'une petite voix. Et c'était ça qui la blessait le plus au final. Elle ne savait pas si elle avait perdu son amitié ou non et cela la blessait bien plus qu'elle ne laissait voir.

@Cassandre L. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 709

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Sam 20 Mai - 15:22

    Si la pâtisserie était mon domaine, une chose que je maîtrisais à merveille, les relations amoureuses ne l'étaient pas, pas du tout même, alors je ne saurais lui dire ce qu'il était le mieux de penser ou de croire. J'aimerais dire qu'il faut qu'elle reste optimiste mais il ne faut pas se voiler la face non plus, et cet équilibre n'est clairement pas évident. J'aurais bien aimé l'avoir en belle-soeur, c'est indéniable mais les choses ne semblaient pas être aussi simple qu'elles en avaient l'air. En vérité, quand il s'agissait de ce genre de relation, nous n'étions clairement pas les plus douées de nos générations, sans doute parce que trop maladroites, ou simplement trop timides pour oser faire quelques choses au risque de ruiner une relation amicale. Mais ne dit-on pas que notre conjoint est d'abord notre meilleur ami ? Il faut apprendre à bien connaître la personne pour se lancer dans ce genre d'aventure, du moins normalement. Moi, c'est ce que je veux faire mais pour le moment, il n'y a personne en vue, Astrid en a plus ou moins deux, mais c'est très incertain. Si avec mon frère les carottes semblent définitivement cuites, peut être que c'est encore possible avec Aaron, peut être, autrement dit, c'est remplis d'incertitudes. Mais parfois, il faut savoir aller de l'avant pour se rendre compte de certaines choses, et se débarrasser de ce qui est superflu.

    " Tu ne vas pas me ruiner, ne t'en fais pas, nous faisons suffisamment de pâtisserie pour tout le monde et il y a parfois des invendus tu sais en fin de journée. Alors, je pourrais te les apporter de temps en temps pour qu'on déguste ça ensemble et qu'on se raconte nos vies. "

    C'est plus convivial que par téléphone ou simplement sur Skype ou un réseau social, n'est ce pas ? Nous sommes dans la même ville alors même si nous n'avons pas forcément le temps de nous déplacer chez l'une ou l'autre, c'est en général souvent possible. Le cas Aaron semblait donc encore plus épineux que le cas de mon frère, parce que d'une je ne le connaissais pas vraiment, et de deux, je ne suis pas une experte dans ce genre de relation.

    " Personne n'est trop bien pour toi Astrid, tu le sais ça. Après, je ne sais pas trop, je ne le connais pas suffisamment, mais je pense qu'il faut y aller doucement si jamais il y a vraiment quelques choses. Un rythme lent c'est sans doute le mieux pour que la relation évolue vers quelques choses de profitable. "

    Ouais, je n'étais pas totalement convaincue de ce que je disais, mais Astrid méritait quelqu'un de bien, peu importe qui cela peut être, elle le méritait comme chaque fille de cette ville, de ce pays, du monde entier. Elle me parla donc de mon frère, disant qu'elle avait ruiné leur amitié en lui faisant cette révélation qui ne semblait de toute évidence pas aussi forte qu'elle ne le pensait. Peut être parce qu'entre temps Aaron était entré dans la danse.

    " Je pense qu'il faut lui laisser un peu de temps pour digérer ça, tu vois ce que je veux dire ? Vous êtes amis, et même si pour le moment, vous êtes dans le creux de la vague, cela sera toujours le cas. Je ne dis pas que ce sera toujours comme avant mais de vrais amis malgré ce genre de choses, restent de vrais amis. Il faut simplement un temps d'adaptation pour que tout rentre dans l'ordre. "

    Ulysse ne fera sans doute pas le premier pas, sauf s'il éprouve quelques remords et encore. Mais si Astrid refaisait un pas vers lui, il ne fait aucun doute qu'il en fera vers elle, même inconsciemment au début, mais ça devrait le faire.




Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 61 points et j'ai balancé : 1282

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Mer 24 Mai - 19:15

Astrid sourit et dit alors,
- Si tu veux me ramener des invendus d'accord, mais à la seule et unique condition que tu restes pour en manger avec moi ! dit Astrid, plus comme une excuse pour pouvoir passer plus du temps avec la brunette que pour avoir des pâtisseries. Elle appréciait vraiment Cassandre et s'en voulait que leur vie respective ne leur permette pas de se voir plus souvent. Elle but une gorgée avant de finalement lui parler... de ses problèmes de coeur ? Comment pouvait-elle qualifié cela ? Elle n'en était pas certaine. Elle eut un rire en l'entendant dire que personne n'était trop bien pour elle.
- Je n'ai pas toujours été la personne que tu connais Cassandre, j'ai... mes squelettes dans les placards, tu sais, rit-elle à demi, mais... j'ai du mal à croire que quelqu'un comme lui puisse s'intéressé à une fille comme moi, je suis un sac à problème ambulant ! s'exclama-t-elle avec un nouveau rire franc cette fois-ci. Elle se calma avant d'ajouter, ton frère semble en être persuadée qu'il y a quelque chose mais... Je ne sais pas... Depuis le temps que je connais Aaron... Elle se tut pensive. Elle n'aurait surement rien vu. Elle était trop enfermée dans son petit monde à ne pas savoir distinguer amour et amitié, elle réfléchit repensant à différents moments qu'elle avait passé avec Aaron, sentit son coeur s'accélérer et un sourire niais vouloir naître sur ses lèvres mais il mourut dans l'oeuf lorsqu'elle expliqua à Cassandre la situation avec Ulysse. Elle écouta son amie, rassurée par ses paroles. Elle avait raison, cela faisait des années qu'ils se connaissaient. Ils seraient toujours là l'un pour l'autre non ? Oui, en tout cas, elle, elle le serait toujours pour lui, elle l'aiderait quoi qu'il se passe et ne le laisserait pas tomber. Il restait son meilleur ami, son frère de coeur, celui qui l'avait sorti de sa petite coquille de timidité dans laquelle elle s'était enfermée depuis son incident. Elle inspira
- Bon, assez parler de moi ! déclara Astrid, qu'est-ce que tu veux regarder ce soir ? J'ai sorti plusieurs DVD je sais pas trop ce qu'il te tente, y'a de l'action, comédie, romantique, horreur, le choix quoi, j'ai même quelques Disney ! Et toi ? Côté coeur ? Le prince charmant n'a pas encore passé la porte ? demanda-t-elle avec un sourire. Elle souhaitait tout le bonheur du monde à Cassandre et comptait bien aider son amie à trouver chaussure à son pied !

@Cassandre L. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 709

Message(#)Sujet: Re: Cassandre | Confessions noctures.   Mer 21 Juin - 1:29

    Cela ferait une bonne raison de rester à parler avec elle après tout, n'est ce pas ? Oui, c'était une chose logique, pour qu'elle ne se sente pas trop seul, c'était un bon compromis. Je lui souriais donc, parce que l'idée était déjà adoptée dans ma tête. Les invendus ne sont pas si nombreux que ça, mais il y en a parfois largement plus que pour nous quatre à la pâtisserie, alors je pourrais en faire profiter Astrid à n'en pas douter.

    " Vendu ! Enfin, non justement, ils ne sont pas vendus mais ils seront pour nous. Tu m'as compris quoi. "

    Ouais, j'avais fait de l'humour sans m'en rendre compte, c'était bien ça le plus fou, du coup, j'essayais de me justifier, mais Astrid avait de toute évidence compris l'idée n'est ce pas ? Mais le nerf de la guerre de cette soirée n'était pas dans ce genre de petits détails, mais dans d'autres, ceux qui concernaient le coeur, celui de la jeune femme en face de moi qui avait tenté quelques choses qu'elle n'aurait peut être pas dû. Mais je suis loin d'être la mieux placée pour ça, honnêtement, je ne suis pas très bien placée, même si j'essaye d'apporter mon point de vue. Elle me dit donc qu'elle n'a pas toujours été comme ça, qu'elle a des squelettes dans son placard, mais pour moi, le passé est le passé, il doit rester à sa place, il doit juste nous aider à ne pas refaire les mêmes erreurs, voilà tout.

    " Justement, le passé doit rester à sa place, mais il doit aider à ne pas refaire les mêmes erreurs Astrid. Je ne connais pas suffisamment Aaron pour te dire ce que tu dois vraiment faire, mais essaye d'agir avec ton coeur, c'est le plus important. "

    Le coeur est le centre des sentiments les plus profonds, alors il agirait comme il faut, parce qu'il faut toujours écouter son coeur. Enfin, c'était comme ça que je voyais les choses même si mon expérience n'était pas très grande. J'avais essayé de la rassurer mais je ne savais pas si cela serait suffisant. Elle me demanda alors ce que je voulais regarder mais cela m'importait peu au final. Elle finit par me renvoyer la question.

    " Regardons ce que tu as envie, tout me conviendra tu sais. Sinon, côté coeur, c'est le calme plat, en même temps, je ne cherche pas vraiment. Mais qui sait ce que l'avenir nous réserve ? "

    Peut être que demain, je vais tomber amoureuse, peut être que ce sera même une fille, je n'en sais strictement rien du tout, peut être que je ne trouverais jamais l'amour, peut être que jamais je ne trouverais chaussure à mon pied.




Revenir en haut Aller en bas
 
Cassandre | Confessions noctures.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cassandre
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» Cassandre Desombre [vérifiée]
» ENORA ϟ ta gueule, cassandre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Westside :: Résidences-
Sauter vers: