AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 467

Message(#)Sujet: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 17:23

Weston Arnold Hartwell
My name is Stain I guess my dad he had the sens of humour
Daniel Brühl & Shiya
Nom : Hartwell
Prénom : Weston mais avec le temps, tout le monde à fini par l’appeler Wes. Seule sa mère utilise encore son prénom en entier. Son autre prénom est Arnold, mais ça bizarrement, il en parle jamais.
Surnom : Wes, pourquoi faire compliqué ?
Date de naissance : 21 décembre 1977
Lieu de naissance : San Francisco
Age : 39 ans
Origines : américaines & islandaises
Nationalité : américain
Situation Conjugale : divorcé
Orientation Sexuelle : hétérosexuel
Situation financière : Aisée mais dans le déclin
Métier : acteur raté
Groupe : Spielberg
 
Caractère

Wes c’est ce gars gentil que tout le monde apprécie mais dont tout le monde a un peu pitié. Mais si, vous savez, ce gars TROP gentil dont tout le monde en profite. Wes, il est du genre à se plier en quatre pour les gens, il adore faire plaisir même avec des petits gestes amicaux du quotidien, il est prêt à donner tout ce qu’il a juste pour rendre les gens heureux mais certains se sont bien rendu compte de ce trait de sa personnalité et n’hésite pas à en abuser. Trop bon, trop con. L’expression parfaite pour définir Wes. Parfois, il se rend compte qu’on joue de lui mais, il ne dit rien, étant bien trop timide pour ça, il n’ose pas élever la voix et engueuler les gens. Parfois, il aimerait avoir plus de caractère, taper du poing sur la table et tout envoyer chier mais… Il n’arrive tout simplement pas. Tous les sentiments négatifs qu’il peut ressentir : la colère, la tristesse, l’ennuie. Tout lui reste coincé en travers de la gorge et n’arrive pas à les exprimer. Le comble quand on est un acteur. A montrer toujours des sentiments positifs, cela passe mal auprès des gens qui pensent que Wes est un faux-cul, alors qu’il n’en est rien. Il veut juste éviter de faire de la peine aux gens, alors quand on lui demande son avis sur un truc, il va toujours dans le sens de la majorité, quand les critiques fusent sur une personne, il joue toujours l’avocat du diable. Il est comme ça Wes, un pauvre type gentil qui n’ose dire du mal de personne.

Weston s’attache vite aux gens. Peut-être trop rapidement et trop intensément. Il ne faut pas beaucoup de choses pour devenir son ami. Un sourire amical, des conversations intéressantes et tout de suite, il vous apprécie. Mais parfois, Wes peut considérer une personne comme son ami, alors que pour ce dernier, il est juste une connaissance. Il en est de même en amour. Dès qu’il avait une petite amie, il l’aimait de tout son être, la couvrant de cadeaux, étant parfois étouffant. Trop étouffant. Alors il finit par se faire larguer comme une merde, et il en souffre. La dernière étant bien sûr son ex-femme qui a décidé de mettre fin à leur relation après quinze ans de mariage. Wes en souffre encore et a du mal à reconstruire sa vie.

Wes, il ne prend jamais le temps de réfléchir avant d’agir et c’est ainsi qu’il se retrouve dans des situations rocambolesque. Il lui est déjà arrivé de jouer un rôle ridicule dans un vrai nanar, rôle pour lequel il a décroché un razzy award. Même si sur le coup, il a joué le jeu et prit avec humour, cette récompense l’a plutôt blessé. Après tout, il manque beaucoup de confiance en lui. Une petite critique, et il peut se remettre en question pendant des jours et des jours, voulant savoir ce qui a fait défaut. Non pas qu’il veuille atteindre la perfection, mais plus qu’il ne veut jamais décevoir personne.

Wes est une personne raffinée, il aime soigner son apparence  et prendre soin de lui. C’est aussi une personne volontaire, qui n’a pas peur de mettre la main à la pâte quand la situation le demande ou de faire des efforts prolongés. Vous pourrez bien souvent le voir prendre part à de nombreuses associations caritatives. Le travail ne l’effraie pas, bien au contraire ! Après tout, on lui a bien appris que dans la vie, il fallait travailler pour réussir. Il est courageux et c’est sûrement pourquoi on fait souvent appel à lui.

Weston a beaucoup de valeurs, mais pour lui, la plus importante de toute est sa famille. Elle est tout pour lui. Elle sait qu’elle sera toujours présente à ses côtés peu importe les choix qu’il fait. Bien sûr, son père peut parfois se montrer froid et distant, mais ce n’est pas pour autant que Wes met en doute l’amour qu’il lui porte. Il espère vraiment qu’il arrivera à inculquer cette valeur à son propre fils.

Mais avec les récentes paroles de son ex-femme, Wes se remet en question. Il se dit qu’il est peut-être temps qu’il change et qu’il s’affirme un peu plus. Alors, c’est décidé, il va enfin réussir à s’affirmer. Enfin… Même si cela est plus facile à dire qu’à faire.
Un peu plus sur ton personnage

Hobbies : De part son métier, Weston a beaucoup d’affection pour le théâtre et le cinéma. Il essaye d’aller le plus de pièces possibles, classiques comme contemporaine. Il en est de même pour le 7e art et avec le temps, en grand passionné, il s’est bâti une culture plutôt impressionnante. Quand on lui parle d’un film, il est capable de ressortir quel est son réalisateur, sa date de sorti et même toutes les anecdotes allant avec.
Objectif(s) de vie : Trouver un bon rôle dans un film pour relancer sa carrière.
Aime : Sa famille, son fils, son ex-femme (encore), son boulot dans le temps, Griffith Park et son observatoire, le film “Chantons Sous La Pluie”, l’effervescence autour des studios de cinéma, les petits films indépendants, les pancakes, son café-clope du matin, les boulangeries françaises, l’odeur de la lavande, les dessins que son fils lui faisait quand il était petit,
Déteste : Snapchat, les jurons, rester sans rien faire, voir des films dans lequel il a joué, rester enfermé chez lui, le froid, les gens qui klaxonnent tout le temps, 50 shades of grey, la sonnerie de son interphone, son sourire, les transports en communs, ce qui semblent tout savoir sur tout.
Phobie(s)/Peur(s) : Suite à une morsure quand il était petit (dont il garde encore la cicatrice sur son avant bras) Wes a terriblement peur des chiens.
Lieu d'habitation :  Avant, il vivait à Beverly Hills, mais depuis son divorce, il a prit un appartement sur Hollywood.
La bitch et ton personnage

Wes ne déteste pas beaucoup de monde, mais Wes déteste la bitch. Comprenez-le, c’est un acteur en déclin, il vient de se séparer de sa femme, il est bonne poire… C’est donc une cible de choix pour cette application qui adore se moquer de lui. Et même s’il sait que la plupart des choses qu’elle raconte ne sont que des calomnies, il ne peut pas s'empêcher de les prendre très à coeur et de se sentir blessé. Il essaye de prendre sur lui, se faire une raison, mais rien n’y fait, il n’arrive pas à s'empêcher de lire les publications de la bitch, craignant qu’un jour, elle dise à nouveau un truc sur lui. Et même quand les rumeurs touchent quelqu’un d’autres que lui, il ne peut pas s'empêcher de se sentir peiné pour eux, se demandant ce qu’ils ont dû ressentir, se mettant à leur place. Weston a beaucoup trop d’empathie et cela finira par lui causer que des ennuis.
Derrière l'écran
Pseudo : La merveilleuse, la seule et l’unique : Anne de Bretagne :mous:
ge : 22 ans, je sais c’est dur à croire
Scénario/prédefini : Nowp
Comment as tu connu le forum ? Alors là, aucune idée.
Ce que tu en penses : Une grosse merde, ça se voit direct.
Un mot pour la fin : rami, pizzas, fesses. Bon ça fait trois mots.
Veux tu un parrain ? Lel comme dirait Asriel. C'est la frime, je fais des rimes.

Recense ton avatar :
Pour un inventé
Code:
[<span class="avPris">[url=http://losangelestimes.forumactif.org/u156]●[/url]● DANIEL BRÜHL</span> ► weston a. hartwell
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 467

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 17:24

L'histoire de ta vie


Parler de l’enfance de Weston sera rapide vu que cette dernière a été banale. A quoi ça sert de savoir quel jour il a fait son premier rot ou son caca seul comme un grand sur le pot. Weston est né avec une cuillère en or dans la bouche, son père étant le patron d’une boîte import-export et sa mère travaillant dans une troupe de théâtre de renommée. Ce fut d’ailleurs cette dernière qui lui transmit son amour pour la comédie. Son père était souvent absent, voyageant pour son travail, mais dès que Weston était en vacances, il l’emmenait avec lui, permettant à l’enfant de découvrir les quatre coins du monde. Etant enfant unique, Weston fut très chouchouté et il avait souvent ce qu’il voulait en un claquement de doigt, mais ce n’était pas pour autant qu’il fut un enfant pourri gâté. Sa mère avait grandi dans un milieu modeste et insistait pour que son fils apprenne la vraie valeure de l’argent, elle ne voulait pas le voir devenir un de ses gosses de riches qui jettent leur argent par les fenêtres. Comme toutes les mères, elle voulait qu’il soit bon, attentionné, serviable… Un vrai prince charmant. D’une certaine manière, il était devenu tout ce que sa mère voulait, mais il subissait souvent les moqueries de ses camarades qui le traitaient de mauviette. Tout le monde sait comment sont les enfants à cet âge… Cependant la famille Hartwell avait décidé de déménager à Los Angeles, pour une opportunité de carrière pour madame, peut-être était-ce l’occasion pour le petit Weston de dix ans de se faire des nouveaux amis ? Nouvelle ville mais pas nouvelles habitudes, Wes restait un petit garçon isolé dans son coin, timide, ayant du mal à se faire des amis. C’est pour cette raison que sa mère décida de l’inscrire à des ateliers de théâtre, pour qu’il puisse réussir à gagner confiance en lui, qu’il puisse s’ouvrir aux autres. Et là, se fut le déclic pour le petit enfant, il aima tout de suite cette activité et s’y donna corps et âme. Ainsi, petit à petit, sa timidité s’envola et il s’ouvrit un peu plus aux autres, même s’il restait encore une personne calme et sur la réserve.

Les années passèrent, école, collège, lycées, des amis, des petites amies, des déceptions amoureuses, la vie continuait son cours tranquillement... Une fois son diplôme des lycées obtenu, il se lança dans des études d'arts du spectacle, cela n'était pas étonnant pour ses parents. C'est sur le campus de l'USC que Weston rencontra celle qui sera sa futur femme : April. Il avait déjà eu des petites amies avant, mais là c'était différent. Dès qu'il l'avait eu, il avait eu le coup de foudre. Il fallait dire qu'elle était belle avec ton teint hâlé, ses cheveux bruns souvent retenus en une haute cuche et ses jupes courtes. Face à elle, il perdait tous ses moyens, rougissant, bégayant comme un adolescent face à son premier amour. A la surprise de tous, et lui le premier, April avait aussi eu le béguin sur Weston. Ils étaient mignons tout les deux, des bébés adultes qui voyaient déjà faire leur vie ensemble, un avenir radieux, sans aucunes taches sur le tableau. Bien sur, tout le monde sait que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, contrairement à ce que le cinéma peut nous faire croire. Weston avait vingt ans quand un jour April débarqua chez lui en pleurant. Elle venait de découvrir qu’elle était enceinte et ne savait pas quoi faire. Elle ne voulait pas abandonner ses études, mais ne voulait pas avorter non plus. Après des discussions et des disputes, une chose ressortait, aucun des deux n’avaient envie d’abandonner cet enfant, et puis après tout, ils s’aimaient non ? Ils pouvaient être prêt à bâtir une vie ensemble. April n'abandonnerait pas ses études et Wes non plus, ils compteraient sur leurs parents pour les aider avec l’enfant. Ils finirent par se marier rapidement et s’installer ensemble, et neuf mois plus tard. Le petit Tate rejoint la famille Hartwell.

A 24 ans, Weston trouva un petit rôle dans un film, ce fut celui qui fit décoller sa carrière. Le public semblait être tombé amoureux du petit gamin simple qu’il était. Il enchainait peu à peu les rôles, prenant de plus en plus d’ampleur. Au fil des années, il devient une star reconnue, mais ça ne l'empêchait pas de rester humble et de se consacrer toujours autant à la vie de sa famille. Les choses étaient parfois tendues avec April, ils se disputaient souvent, trop souvent. Mais ils se disaient que cela faisait parti de la vie d’un couple et restaient tout de même ensemble, malgré cette impression que quelque chose n’allait pas. A 29 ans, Wes eu la surprise de sa vie, quand son père revint d’un de ses voyages au Japon avec une petite fille dans les bras. Elle s'appelait Yuina et elle avait neuf ans. Son père lui expliqua qu’il avait une maîtresse au Japon, avec qui il avait eu une fille, qu’elle venait de décéder et qu’il restait maintenant le seul pour cette petite. Wes était choqué et avait du mal à se rendre compte qu’il avait une soeur qui avait le même âge que son fils ! Pourtant, il essaya de se montrer compréhensif et présent pour la petite. Elle venait de perdre sa mère, il ne voulait pas l’empêcher d’avoir une famille. Contrairement à lui, sa mère fut moins chaleureuse avec la petite Yuina, ce qui était compréhensif, elle venait d’apprendre que son mari avait une vie cachée. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’elle se montra maltraitante envers elle, elle se contentait juste de ne pas s’occuper de son cas, de la rendre inexistante à ses yeux.

Weston avait 35 ans maintenant et il arrive à une période de sa vie… Ou tout allait mal. Sa carrière était en déclin, il venait même de recevoir un razzi award du pire acteur dans le dernier film qu’il venait de jouer. Il avait longtemps hésité à accepter ce rôle, mais les besoins d’argent commençait à se faire sentir, il devait toujours subvenir aux besoins de sa famille, même si April gagnait bien sa vie. Mais ils s’étaient habitués à une vie de luxe tout les trois. En parlant d’April, avec cette dernière, les choses ne faisaient qu’empirer, ils passaient leurs temps à se disputer, la belle brune disait qu’il manquait de caractère, qu’il ne savait pas prendre sa vie en main et qu’elle avait le sentiment d’avoir deux gosses à la maison. Ils avaient commencé une thérapie de couple, ils voulaient garder encore un peu d’espoir… Enfin Wes en tout cas le voulait. April, elle, n’y voyait plus vraiment de fin positive. Mais Weston aimait encore sa femme et essayait de se rattraper aux branches cassées.

Aujourd’hui, Weston a 39 ans et il en est toujours au même point. A la différence qu’il vient juste de divorcer avec sa femme. Même s’il a essayé de garder la tête haute devant elle, il a du mal à s’en remettre, éprouvant toujours des sentiments pour cette dernière, même s’il voit bien que ces derniers ne sont pas réciproques. “On était trop jeune, on s’est marié trop tôt Wes” ne cessait-elle de répéter le jour où les papiers ont été signés. Weston est donc parti vivre dans un petit appartement sur Hollywood, seul… D’une certaines manière, tout cela lui a mit une claque dans la gueule et, il s’est dit que c’était le moment de reprendre sa vie en main ! Au diable les petits rôles de merde dans des films pourri, il devait essayer de refaire décoller sa carrière, même s’il savait que ce ne serait pas une tâche aisé étant donné qu’il approchait la quarantaine, que ses cheveux commençaient à grisonner et maintenant, tout ce que le public voulait c’était des jolis petits minois. Mais, il comptait sur le travail et la chance pour se relever… Peut-être qu’il pourrait trouver un moyen de se faire remarquer, sortir son épingle du jeu. Maintenant, le tout restait à voir comment il allait faire...


Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 238 points et j'ai balancé : 2413

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 17:31

T'es moche, Anne de Bretagne. :mous:










:perv: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 467

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 17:33

au moins je ne suis pas tout le temps à moitié à poil :mous:




Présence réduite jusqu'au 31 octobre



Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 527

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 17:33

Rebienvenue à toi tête de pois




Here I Go Again
I don't know where I'm going but, I sure know where I've been, Hanging on the promises in songs of yesterday. An' I've made up my mind, I ain't wasting no more time. ▬ But, here I go again
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 467

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 18:56

merci tête de brocolis :perv:




Présence réduite jusqu'au 31 octobre



Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 238 points et j'ai balancé : 2413

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 19:18

On est jamais trop à moitié à poil :snob:
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 467

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 19:48

c'est les vieux pervers qui disent ça :snob:




Présence réduite jusqu'au 31 octobre



Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 86 points et j'ai balancé : 646

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 20:05

Re-Bienvenue !





Tu es mon nouveau rêve

Et dans la douceur du soir ▬  
Je sens que le monde a changé
Maintenant tout semble différent
Je veux croire en vous
Je veux croire en nous | ©️ Vent Parisien




Beth chante en #9933ff
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 236 points et j'ai balancé : 2667

Message(#)Sujet: Re: Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl   Mer 8 Mar - 20:48

Voilà enfin le fameux compte :perv:

Rebienvenue :string:






Evan Scott
Professional goofball and pizza eater

© Justayne


C'est bon pour toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Weston A. Hartwell ➸ Daniel Brühl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Like a flower [Daniel]
» Daniel Elie demande un audit de sa gestion
» Daniel Edouard, boxe ayisyen, chanpyon WBA pwa mwayen latin/ameriken
» Invitation au voyage (Daniel)
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: First of All :: Allow myself to introduce myself :: Done-
Sauter vers: