AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 46 points et j'ai balancé : 401

Message(#)Sujet: They gonna rip up your head    Ven 31 Mar - 21:54



They gonna rip up your head
FT. Zoey & Maya



17h00.

La sonnerie qui annonçait officiellement la fin de cette journée de cours était en train de retentir dans les salles de classe. Si d’habitude la douce mélodie qui délivrait Mael de la prison qu’était le lycée lui réchauffait le cœur, ce soir-là il traîna des pieds pour sortir de la salle de classe. Lui et Maya devaient rejoindre Zoey et ça ne l’enchantait absolument pas. Voir sa grande sœur était devenu une véritable corvée depuis qu’il avait compris que la jeune femme ne reviendrait pas vivre à la maison, et sa mauvaise humeur lorsqu’il voyait sa sœur était clairement palpable. Il avait pourtant tout fait pour essayer d’échapper à cette sortie, essayant de convaincre sa jumelle qu’il ne serait pas d’une grande aide étant donné qu’il ne connaissait rien aux femmes encore même quelques heures auparavant. Mais sur ce coup-là, Maya avait été plus têtue que lui. Il lui avait d’ailleurs fais la tête pendant le restant de la journée. Allant même jusqu’à l’humilier devant toute la classe lorsqu’elle avait déclaré se mettre en binôme avec lui pour un exposé et qu’il avait très sèchement démenti. Elle avait pourtant fait ça pour ne pas qu’il se tape encore un zéro, mais bon, il lui en voulait. En rangeant ses affaires dans son sac il se rendit compte que sa jumelle l’attendait déjà devant la porte, et à en voir la tête qu’elle faisait ça devait faire un petit moment, tant pis, elle n’avait qu’à pas le forcer à venir. Il prit alors encore plus son temps histoire de bien la faire mariner puis une fois qu’il arriva à sa hauteur il lui lâcha un «  C’est bon détend toi, on ne pas à un défilé de Chanel, on va juste voir l’autre charogne. » et sans même l’attendre, il prit la direction de la sortie allumant sa clope alors qu’ils étaient encore dans les couloirs. Il savait que Maya n’apprécierait pas que ses précieux vêtements soient imprégnés de l’odeur de sa cigarette alors il eut la sagesse de se mettre assez loin d’elle. S’Il aimait la faire hurler, il savait aussi respecter les choses qui avaient de l’importance pour elle, et dieu seul savait à quel point Maya pouvait être insupportable lorsque l’on touchait à ses vêtements. Certes il lui en voulait de le traîner au centre commercial mais il s’agissait là simplement de chamailleries, très vite ils retrouveraient leur esprit camaraderie.
D’ailleurs elle commençait à lui manquer sa frangine, il alla donc la rejoindre une fois qu’il eut fini sa cigarette, l’attrapant par la taille pour qu’elle marche auprès de lui, il lui embrassa tendrement la joue avant de lui lancer un « T’es moche. » Ce qui chez Mael était l’équivalent d’un je t’aime.
Une fois arrivés au centre commercial, il n’y avait absolument aucune trace d’elle, elle devait être en retard pour changer. Mael soupira, il allait avoir du mal à tenir Maya… On était dans son temple et la faire attendre sur un banc que Zoey daigne enfin se montrer n’allait pas être de tout repos. Et lorsqu’il vit le regard de chien battu que sa jumelle lui lançait, il craqua. Elle était bien trop adorable pour qu’on lui résiste. « Bon, je suppose que ça lui fera les pieds si elle doit nous chercher dans toutes les boutiques avant de nous mettre la main dessus. Tu veux commencer par quoi ? »


Code by Joy


@Zoey Whanau  @Maya H. Whanau
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 428 points et j'ai balancé : 637

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Dim 2 Avr - 15:26

They gonna rip of your headMael, Zoey & Maya« Ohana means family. Family means nobody gets left behind or forgotten. N'est-ce pas Zoey ?! »Tu fixais avec impatience les aiguilles de l'horloge affichée en classe. Tu n'avais qu'une hâte, finir avec ce cours des plus soporifiques. Surtout qu'une fois les cours terminées, tu allais faire du shopping. Bon d'accord, c'était pour trouver un cadeau à ta mère et Zoey serait aussi là mais... Au moins ton jumeau serait là et tu en profiterais pour t'achète des choses qui te plaisent. Heureusement que Mael venait ! Si tu t'étais retrouvée seule avec ta soeur, tu aurais surement fini par lui arracher la tête, au moins, Mael allait approuver chacune de tes décisions et Zoey n'aurait rien à en redire... Normalement. Enfin ! La sonnerie retenti, annonçant la fin de votre calvaire. Tu te dépéchas de ramasser tes affaires et quitter la salle. Tu te  retournas pour voir si Mael te suivait, mais ce dernier trainaissait. "Mael ? Tu bouges ton cul ?" dis-tu un peu agaçée. Il ne te répondit pas surement perdu dans ses penseés. Tu levas les yeux au ciel avant de soupirer. Ah, les garçons... Finalement, il sembla remarquer ta présence et te rejoins. Tu fis la moue quand il te fit une remarque comme quoi vous n'alliez pas à un défilé de mode, mais juste voir votre soeur "Je n'ai pas hâte de la voir celle la... On parie combien qu'elle sera encore en retard ? Et arrête de fumer !". ralas-tu en voyant que ton frère avait allumer une nouvelle clope. Tu n'aimais pas le voir fumer. D'une part parce que tu ne supportais pas l'odeur qui s'inscrustait facilement dans les vêtements mais surtout parce que tu tenais trop à lui pour le voir mettre de la merde dans ses poumons. Tu étais encore en train de bouder quand Mael déposa une bise sur ta joue, un sourire apparu sur ton visage, tu ne pouvais jamais lui faire la gueule très longtemps. "Et toi tu pues" dis-tu en retour à sa vanne, ce qui exprimait tout l'amour que tu avais pour lui.

Vous fûtes enfin arrivés au centre commercial et Ô suprise, Zoey était absente. Tu soupiras, elle faisait vraiment chier à être incapable de respecter un horaire, c'était vraiment un manque de respect total. Après quinze minutes à l'attendre, tu t'exclamas  "Putain, elle fait quoi la gueuse ? On a d'autres choses à foutre que d'attendre qu'elle ramène son gros cul." Tu te retouras vers ton frère avait de lui faire ton regard de chien battu. "On fait les boutiques en l'attendant ?" Un sourire s'afficha sur ton visage quand Mael accepta, te demandant par quoi tu voulais commencer. Tu sautillas sur place avant de le prendre par le bras. "J'aimerais bien aller chez NYX, je dois m'acheter un nouveau rouge à lèvres !"
©YOU_COMPLETE_MESS

@Mael Whanau @Zoey Whanau
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 88 points et j'ai balancé : 2035

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Lun 3 Avr - 23:54

Zoey était en prendre le soleil assise sur l'herbe du campus de la fac, tout en relisant ses notes de cours. Et oui ! Chose incroyable, la jeune demoiselle apprenait ses longtemps. D'un certain côté, avec les partiels approchants, il était grand temps qu'elle se bouge le cul. Elle avait réussi à récupérer des cours par des âmes généreuses de sa promo avaient bien voulu lui donner leur note. Heureusement pour elle, ce n'est pas avec le peu de fois où elle était allée en cours qu'elle aura pu ressortir quelque chose le jour de ses examens. Toutefois, même si elle essayait de bosser, elle n'y arrivait pas vraiment, se laissant distraire par un papillon virevoltant, jouant avec les brins d'herbe ou encore, discutant avec les personnes qui passaient de ci de là. Au final, cela faisait trois heures qu'elle essayait de bosser, mais elle n'avait même pas apprit un chapitre. Au bout d'un moment, elle regarda sa montre avant de s'exclamer "Merde !" Elle n'avait pas fait attention à l'heure et 17h30 était déjà passé depuis un bon moment. Or, c'est l'heure qu'elle avait donné aux jumeaux afin qu'ils se retrouvent au centre commercial pour trouver ensemble un cadeau pour leur mère. Elle se leva précipitamment en rangeant ses affaires en vrac dans son sac et couru en direction du centre commercial. Enfin pour ça, elle devait d'abord prendre les transports en commun, sa vieille coccinelle étant actuellement au garage. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait bien qu'elle allait une réflexion des jumeaux.

Une fois arrivée sur la place, elle eu la désagréable surprise de voir que les jumeaux étaient absents. Étaient-ils en retard eux aussi ? Non, ça c'était impossible connaissant Maya et sa psychorigidité. A son avis, ils en avaient eu assez de l'attendre et était donc entrer dans le centre commercial sans elle. Ok... Sympa la famille. Elle soupira avant d'entrer à son tour, trottinant et faisant le tour des magasins pour essayer de les retrouver. Elle connaissait les goûts de sa soeur et visait donc les magasins qu'elle fréquentait. Elle commençait déjà à avoir mal aux pieds et un point de côté à courir partout. Finalement, hallelujah, elle finit par retrouver les jumeaux dans l'immensité qu'était ce magasin. "Putain ! Vous voilà enfin ! J'allais finir par vous appeler pour savoir où vous etiez... Vous auriez pu m'attendre quand même..." dit-elle en essayant de reprendre son souffle, fatiguée d'avoir couru partout. "Bon, vous en avez profité pour chercher des idées ?" dit-elle alors que son rythme cardiaque reprenait une vitesse normale. "Elle a dit qu'elle avait besoin de crocs, mais il est hors de question qu'on lui achète ça. Il y a des limites au mauvais goût... Sinon je pensais peut-être à une belle robe d'été ? Après tout les beaux jours vont arriver, il fait déjà chaud donc au moins, on est sur que ce serait utile. Plus utile qu'un gadget high tech en tout cas..."

@Maya H. Whanau @Mael Whanau




Présence réduite jusqu'au 31 octobre






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 46 points et j'ai balancé : 401

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Jeu 6 Avr - 16:46



They gonna rip up your head
FT. Zoey & Maya



Mael avait suivi Maya sans broncher, après tout, ce serait déjà plus divertissant de voir sa jumelle s’extasier devant du maquillage et des fringues que d’attendre Zoey pendant trois plombes. Il s’était donc retrouvé dans un magasin de maquillage à devoir écouter sa sœur lui parler sans s’interrompre, il hochait la tête de temps en temps, lui souriait d’autres fois pour lui faire croire qu’il l’écoutait alors que pas du tout. Il se moquait éperdument de savoir ce qu’était un eyeliner ou de comment cela s’appliquait ; non, il ne voulait pas savoir pourquoi la nouvelle palette de Too Faced était mieux que celle d’Urban Decay ; et la différence entre un rouge à lèvres mat et un rouge à lèvres brillant il ne la voyait absolument pas. D’ailleurs pourquoi y avait-il des rouges à lèvres de la même couleur que les lèvres ? Il se retint de poser la question à sa sœur, se disant qu’elle lui avait sûrement déjà donné la réponse dans un de ses précédents monologues, il valait mieux pour lui qu’elle pense qu’il l’écoutait. Il lançait parfois des regards de détresse à d’autres hommes qui avait eu le malheur de dire oui à leurs copines. Puis, son regard fini par se reposer sur Maya qui semblait émerveillée par une poudre brillante dans une boîte rose, mouais, des paillettes quoi. A voir le regard que faisait sa jumelle elle avait déniché le graal. Si ça n’avait pas été juste une poudre qui brille, il lui aurait acheté ; mais là, quand même elle abusait un peu. C’est la voix de Zoey qui le sortit de sa rêverie, il se tourna alors vers sa sœur aînée, lui lançant un regard noir avant de rétorquer d’un ton sec « T’as pas l’impression que tu nous déranges en plein milieu d’une conversation importante ? », puis de se retourner vers sa jumelle «  Oui, elles sont jolies tes paillettes Maya, mais je crois que j’en ai vu des encore plus jolies là-bas ! Si tu veux on va les voir, de toute façon Zoey a le temps, ne t’en fais pas. »  Il attrapa alors sa jumelle par le bras pour l’entraîner vers les paillettes qu’il aimait bien, tout à coup, le maquillage était devenu sa passion, et si on pouvait encore traîner dans ce magasin pour embêter Zoey, ça lui allait très bien. «  Ooh bah regarde un truc orange, t’en as pas des comme ça ! » lança t-il a Maya en attrapant un blush pour lui tendre, il n’avait aucune idée de ce que c’était, de à quoi ça pouvait bien servir ni même si sa jumelle en avait dans sa trousse à maquillage ou non, mais si on écoutait la jeune femme elle n’avait jamais rien de toute façon.  Pendant que Maya regardait les petites boîtes oranges Mael se retourna vers Zoey un sourire railleur scotché au visage « Attends, je n’ai pas rêvé tu as bien dit ‘ il y a des limites au mauvais goût ?’ T’es le mauvais goût en personne qu’est-ce que tu racontes ? » Il finit par pouffer avant de se reconcentrer sur Maya qui semblait toujours perturbée par la poudre orange. «  Tu vois je te l’avais dit qu’elle était bien cette boîte. Tu veux des paillettes aussi ou pas du coup ? »

Code by Joy


@Zoey Whanau  @Maya H. Whanau
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 428 points et j'ai balancé : 637

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Mar 18 Avr - 16:13

They gonna rip of your headMael, Zoey & Maya« Ohana means family. Family means nobody gets left behind or forgotten. N'est-ce pas Zoey ?! »Tu regardais les rouges à lèvres, un par un, hésitant sur celui que tu voulais prendre. Tu les testais sur ta main afin de voir au mieux leur couleur, et une fois que tu n'eu plus de place dessus, tu pris la main de Mael, sans demander son avis pour en faire de même. Tu pointas deux traits de couleurs avant de lui demander "J'hésite entre ces deux-là, tu en penses quoi ?" Mael marmonna vaguement une réponse. On voyait bien qu'il n'était pas ravi d'être ici mais le fait qu'il fasse un effort te fit plaisir et tu ne pu t'empecher de sourire. Maitenant, ton attention se portait sur une palette de maquillage, tu étais en pleinde discussion avec Mael quand la gueuse fini par arriver.

Voila qu'elle commençait à vouloir prendre les commandes. Tu pouffas quand Mael l'envoya chier. On peut dire qu'il t'avait oté les mots de la bouche. "On sait bien que maman vieillit mais ce n'est pas pour autant qu'elle est aveugle" dis-tu en rajoutant une couche. Tu lui tournas le dos avant de prendre la palette orange.  "Tu vois, Mael, il a des bons choix; lui." Tu te dirigeas vers la caisse avant de fouiller dans ton sac et te rendre compte que tu avais encore oublié de prendre ton porte monnaie.  "Tu peux au moins t'excuser de ton retard en payant mon maquillage non ?" dis-tu au culot.
©YOU_COMPLETE_MESS

@Mael Whanau @Zoey Whanau
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 88 points et j'ai balancé : 2035

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Jeu 20 Avr - 17:58

La réaction des jumeaux blessa Zoey, énormément. Elle n'était pas idiote, elle savait bien qu'en ce moment la relation qu'elle avait avec eux était conflictuelle, mais là, c'était de la pure méchanceté gratuite. Elle se mordit les lèvres en sentant sa gorge se serrer et les larmes qui lui montaient aux yeux. Non ! Elle n'allait pas chialer pour si peu quand même, c'était ridicule, elle était plus forte que ça. Elle se donna une claque mentalement avant de reprendre avec une voix un peu tremblante : "Merci pour le comité d’accueil... Ça fait toujours plaisir et ça me fait sentir appréciée..." On pouvait clairement entendre qu'elle avait été blessé, mais elle ne voulait pas laisser ce plaisir aux jumeaux, elle voulait faire croire que ce qu'ils lui avaient dit ne l'atteignait pas, même si c'était entièrement faux. Si une autre personne avait tenu les mêmes propos, elle s'en serait totalement foutu, mais là... C'était sa famille, des personnes à qui elle tenait plus que tout au monde et savoir que ce n'était pas la même chose pour eux l'accablait.

Quand Maya lui demanda de payer son maquillage pour que Zoey s'excuse de son retard, cette dernière la regarda comme si elle était tombé sur la tête. "Mais bien sur... Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu aussi ?" dit-elle en secouant la tête affligée. C'était vraiment du foutage de gueule... Du Maya tout craché... Zoey lui jeta un regard noir avant de reprendre "Prend ta stupide palette de maquillage, et allons trouver un cadeau pour maman. Plus vite ce serait fait, mieux ce sera vu qu’apparemment je suis indésirable parmi vous...". Et sans vraiment attendre une réponse de leur part, elle se précipita à l'extérieur du magasin. Elle avait besoin de décompresser. Cette sortie commença très mal et elle avait le sentiment que ses nerfs allaient être mit à épreuve. Il inspira un grand coup avant d'expirer lentement, essayant de mettre en application ce qu'elle avait apprit pour se calmer. Cela sembla fonctionner car elle se sentit déjà un peu mieux. Bien, elle ne devait pas perdre la tête à cause de son frère et sa soeur. Putain, heureusement qu'elle ne fumait pas, sinon elle aura fini tabagique à devoir toujours les supporter.

Quelques minutes après, les jumeaux la rejoignirent. Elle se tourna vers eux, en souriant doucement. "Bon, apparemment, vu que mes idées de cadeaux pour maman ne vous ont pas plus, vous en avez peut-être des meilleures ? Eclairez-moi de votre génie..." dit-elle, d'un ton un peu plus cassant qu'elle ne l'aurait voulu. Bon, elle n'était pas si apaisée que ça finalement. Elle se mordit les lèvres avant de reprendre "Désolée, je suis un peu énervée, j'ai eu une longue journée..." Bien sur, cela était un mensonge, mais elle ne voulait pas leur dire que leurs propos l'avaient blessée.

@Maya H. Whanau @Mael Whanau




Présence réduite jusqu'au 31 octobre






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 46 points et j'ai balancé : 401

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Dim 23 Avr - 23:11



They gonna rip up your head
FT. Zoey & Maya



Lorsqu’une vague de tristesse passa sur le visage de Zoey, le sourire railleur de Mael s’effaça. Bien sûr, il en voulait énormément à sa sœur, mais son but n’avait jamais été de la rendre malheureuse. L’agacer, l’énerver, la titiller, la faire hurler, la voir enrager, oui, mais la rendre triste jamais. Immédiatement il s’en voulu d’avoir été si loin, il était frustré de ne voir Zoey que quelques heures aujourd’hui et il avait voulu lui faire payer. Elle devait souffrir, mais pas de cette manière-là. Il se contenta alors de rester silencieux face à la réponse de sa sœur, ne voulant pas envenimer la situation. L’adolescent avait encore énormément de mal à maîtriser ses émotions et un rien pouvait l’enflammer, Zoey aurait donc encore plus souffert. Il savait qu’il s’en mordrait les doigts si il atteignait le point de non-retour avec son aînée.  Car le jeune homme espérait encore le conflit qu’il avait lui-même provoqué entre sa sœur et lui finirait par s’apaiser.
Il regarda ses sœurs se chamailler d’un air amusé, l’atmosphère avait toujours été la même entre ses deux sœurs, aussi loin qu’il s’en souvienne, ça devait être pour ça que Maya parvenait à être moins blessante que lui. Il avait toujours regardé Zoey avec des yeux brillants d’amour et d’admiration, normal que ça fasse tout drôle à la surfeuse de le voir devenir si con avec elle. Bon, prendre exemple sur Maya et envoyer des piques un peu moins violentes pour la prochaine fois, ah, et un peu moins visée aussi, les vannes sur la personnalité ça a pas l’air de faire kiffer Zooz. Mael profita de la soudaine disparition de leur sœur pour tenter de marchander avec Maya. «  Si t’es un minimum agréable avec elle pour le reste de la journée, je t’offre un sac la prochaine fois qu’on vient ici. Celui que tu veux, je suis prêt à raquer. » Il regardait sa jumelle droit dans les yeux, il le savait ça allait être difficile. Maya était dure en affaire, et là on parlait quand même d’être sympa avec Zoey, du jamais vu. Le brun priait très fort pour que l’amour de Maya pour les belles choses allait l’emporter sur son besoin permanent de taper sur leur sœur. Maya paya ses achats puis ils rejoignirent Zoey, Mael tenta un petit sourire complice avant de lui lancer « Bah alors la vieille t’es obligé de prendre de l’avance pour ne pas nous retarder ? » Il allait pas non plus s’excuser ou lui dire je t’aime quoi. Ça c’était quand même assez similaire à une tentative de réconciliation, non ? Et puis il s’apprêtait à faire un emprunt à la banque pour pouvoir payer un sac à Maya en échange de sa tranquillité, donc bon. Elle pouvait bien supporter quelques railleries la Zooz. Et puis elle se mit à leur parler d’un ton qui ne plut pas du tout à Mael, il déglutit, serrant les poings pour éviter d’en envoyer un sur le nez de Zoey avant de rétorquer sur le même ton « T’as eu une longue journée à rien foutre le cul posé sur ton transat ? » Et il venait de dire à Maya de se calmer, merde. Ouais mais elle l’avait cherché aussi à parler mal comme ça.

Code by Joy


@Zoey Whanau  @Maya H. Whanau
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 428 points et j'ai balancé : 637

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Lun 24 Avr - 22:19

Et voilà, encore une fois Zoey faisait sa victime. Encore et toujours. Tu levas les yeux au ciel, exaspérée, tu en avais marre du comportement de ta sœur, à tout prendre au premier degré. Tu ouvris la bouche pour lui dire le fond de ta pensée quand Mael te pris à part pour te demander d'être plus clement avec elle. Tu lui jetas un regard étonné "qui êtes vous et qu'avez vous fait de mon frère ?!" Dis-tu avec humour. Enfin, tu t'y attendais un peu, Mael avait toujours été plus proche de Zoey que toi et se laisser plus facilement amadouer. Tu secouas la tête avant de reprendre "Mael... elle fait sa victime, comme d'habitude, ne te laisse pas prendre à son petit jeu..." Mais tu connaissais ton jumeau sur le bout des doigts et quand il décidait de défendre Zoey, tu ne pourrais pas le faire changer d'avis. Tu croisas les bras avant de faire la moue. "Je veux un Longchamp " dis tu avant de te détourner et rejoindre Zoey.

Et à peine vous la retrouviez qu'elle commençait à faire sa personne aigrie. Putain fallait vraiment qu'elle baise pour qu'elle se détende, ce n'était plus possible la... Quand Mael lui lança une pique , tu le regarda en coin l'air de dire "really nigga" ? C'était l'hôpital qui se foutait de la charité la. En tout cas maintenant qu'il avait lancé une pique, tu en profitais pour remuer le couteau dans la plaie. "C'est pas trop dur de bouger ton gros cul pour venir ici ?"





unhappy girl



Left all alone, playing solitaire, playing warden to your soul. You are locked in a prison of your own devise and you can't believe what it does to me to see you crying  


Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 88 points et j'ai balancé : 2035

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Dim 30 Avr - 23:51

Plus l'heure passait, plus Zoey en avait assez. Elle serrait tellement des poings que ses ongles s'enfonçait dans sa chair, commençant à la faire saigner, elle n'en pouvait plus. Elle voulait juste se barrer, sans un mot, rentrer chez elle et pleurer tout en se gavant de céréales. Mais ça serait trop leur donner satisfaction. Elle ne devait pas leur montrer qu'elle craquait. De toute façon c'est ça qu'ils entendaient non ? Ils avaient bien décidé à faire équipe contre elle... Toutefois, elle remarqua bien le petit sourire complice de Mael. Non... Ce n'était pas suffisant, ce n'était pas excusable pour elle pour expliquer ce comportement de petit con. Elle avait vraiment été blessée. "Je prends de l'avance car je sais que vous allez mettre trois ans à juste à choisir un truc et j'ai d'autres choses à foutre que de rester avec deux personnes qui passent leur temps à se foutre de ma gueule !" Oups, ça lui avait échappé. Elle qui ne voulait rien montrer, elle n'avait pas réussi, étant surement bien trop affectée par cette histoire. Elle soupira avant de secouer la tête "Oublions ça et finissons ça au plus vite, ça vaut mieux."

Une nouvelle pique des jumeaux. Encore plus violente que le précédente, elle grinça des dents, continue à charcuter la paume de sa main avec ses ongles. Il n'en restait plus rien maintenant. Elle voulait continuer à garder la tête haute, mais elle n'y arrivait pas, elle n'en pouvait plus de recevoir remarques sur remarques. Peut-être que cette fois ce n'était rien, mais c'était vraiment la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Si c'était une autre personne, elle s'en serait totalement foutu, mais là, le fait que les remarques venaient des personnes de sa famille la blessait. "Putain, mais qu'est-ce que vous avez contre moi ? Pourquoi vous vous comportez comme des connards de première catégorie ? J'ai fais un truc qui vous a déplut ou quoi ? Non parce que là, j'en ai vraiment ras le cul de votre comportement !" Elle avait dit tout cela sur un ton plutôt élevé, les larmes dans les yeux, si bien que les gens autour d'eux s'étaient retournés. Super... Maintenant, ils avaient un public. Elle ne voulait pas se taper l'affiche, surtout pas dans cet état. Déjà qu'elle savait que le fait qu'elle ai craqué ferait trop plaisir aux jumeaux, avec les oreilles indiscrètes, elle connaissait d'autres personnes, surtout une certaine bitchcation, qui se ferait un plaisir de se foutre d'elle. Elle essuya rageusement les larmes qui commençaient à couler avec le revers de sa manche avant de dire  "Oubliez tout ça, j'en ai marre, j'me casse. Bon courage pour trouver un cadeau pour maman."

@Maya H. Whanau @Mael Whanau




Présence réduite jusqu'au 31 octobre






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 46 points et j'ai balancé : 401

Message(#)Sujet: Re: They gonna rip up your head    Lun 1 Mai - 13:33



They gonna rip up your head
FT. Zoey & Maya



Lorsque Maya lança une seconde pique, Mael lui lança un regard noir. Il avait bien était clair, non ? Il fallait que le reste de la journée soit agréable pour Zoey, et ce n’était pas en l’enfonçant de cette manière qu’elle allait être bien. Le brun soupira bruyamment, se disant que c’était loin d’être gagné pour ressouder cette famille, quand Zoey se mit littéralement à péter les plombs, comme ça, en public. Le jeune homme écarquilla les yeux, puis recula de quelques pas, attrapant Maya par le bras pour qu’elle en fasse de même, on ne savait jamais. Leur grande sœur n’avait jamais été aussi… énervée. Et puis, elle était légèrement en train de les afficher. Et parmi les passants, il y en avait certainement un ou deux qui allait se faire un malin plaisir d’envoyer ça à Bitchcation. Merci Zooz. Surtout que là, ils n’avaient pas été si blessants que ça, ils pouvaient se montrer beaucoup plus diaboliques que ça. Là, elle était juste en train de passer pour une hystérique de première catégorie à hurler sur eux comme ça pour trois fois rien. Elle se mit même à pleurer, ce qui fit tout drôle à l’adolescent, ce n’était pas du tout ce qu’il voulait. Il lâcha alors le bras de Maya pour s’avancer vers sa sœur aînée, il attrapa sa main avant de lui lancer un regard désolée.

« Zoey, il ne faut pas se mettre dans des états comme ça… Tu nous connais, depuis qu’on est tout petits on fait nos bêtises à deux avec Maya, et ce n’est pas contre toi… C’est juste qu’on fonctionne en binôme. Je comprends que ce soit difficile pour toi de nous voir t’attaquer à deux… Mais on ne le fait pas pour te rendre triste, on le fait parce qu’on a chacun des trucs à te reprocher et que tu ne te remets jamais en question. Depuis le début tu nous rejettes la faute dessus parce qu’on est deux. J’sais pas mais bon, dis-toi que j’ai pas changé de comportement pour suivre Maya hein. Tu t’es foirée à un moment donné, c’est tout. Sauf que comme on ressent la tension de l’autre vis-à-vis de toi bah ça nous rend encore plus en colère et on te lance des piques. Sauf qu’on a jamais fait ça pour te rendre triste nous. On fait ça parce que dans un sens tu le mérites un peu. Tu nous fais passer pour les méchants alors qu’on n’est pas méchants ; on est juste énervés contre toi. Bon, après ceci dit, c’est vrai qu’on ne fait pas vraiment les choses correctement, et que ce n’est pas en t’agressant qu’on va arranger les choses… Mais on est impulsifs, on se contrôle à peine… Et il ne faut pas que tu te laisses submerger hein… On ne veut pas du tout ton mal, on veut juste que tu nous comprennes…»

Le jeune homme soupira, il était à deux doigts de faire des excuses à sa sœur, mais il avait une fierté énorme et c’était un peu trop tôt pour qu’il se rabaisse à ça. Il avait déjà reconnu ses torts, et c’était pas mal, surtout en public. Il se retourna donc vers Maya, lui adressant un léger signe de tête pour qu’elle fasse de même. Si il était capable de blesser Zoey à deux, ils pouvaient bien lui présenter un semblant d’excuse ensemble. Même si, il se doutait bien que la tristesse de leur grande sœur le touchait bien plus que sa jumelle. Il lui lança un regard noir, comme pour lui signifier que si elle n’essayait pas elle aussi d’arranger la situation, il lui en voudrait, et il lui en ferait baver. Ils n’étaient pas jumeaux que pour rigoler et s’enfermer dans leur bulle, non se serait trop facile sinon. Zoey était leur sœur et elle méritait un minimum de considération. Elle devait au moins être respectée quoi. Et se détourner de la peine qu’elle avait, ce n’était pas agir avec respect.


Code by Joy


@Zoey Whanau  @Maya H. Whanau




Revenir en haut Aller en bas
 
They gonna rip up your head
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Hollywood :: Hollywood & Highland Center-
Sauter vers: