AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 62 points et j'ai balancé : 1570

Message(#)Sujet: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Dim 9 Avr - 0:32

Dinah était assise sur le siège du bus qui était censé la ramener chez elle. Elle n'avait pas réellement fait attention au bus qu'elle prenait, persuadée qu'il allait dans la bonne direction. Alors, Dinah s'était aussitôt plongée un livre beaucoup trop passionnant. Elle avait besoin de vider son esprit après la journée qu'elle avait eu. Il fallait dire que tout n'était pas de tout repos. Entre son travail et ses tentatives de passer des auditions, la jeune femme avait toujours un emploi du temps bien chargé. Elle était fière de ce qu'elle faisait de sa vie, trouvant ça très intéressant d'avoir une rentrée d'argent mensuelle. Le salaire ne lui était pas inconnu puisqu'elle avait déjà travaillé durant deux ans avant de venir s'installer à Los Angeles. Et heureusement qu'elle avait bien économiser avant de partir. L'argent qu'elle avait de côté lui permettait de vivre assez normalement le temps de se refaire complètement. Son travail n'était pas des plus passionnant mais tout de même, il n'en restait pas moins intéressant. Elle prenait du plaisir à papoter joyeusement avec les résidents de la maison de retraite. Les Anglais étaient toujours très particuliers à ses yeux. Dans sa communauté, il n'y avait pas de maison pour y mettre les personnages âgées. Chaque famille s'occupait de ses membres, peu importe leur âge. Dinah voyait un peu la maison de retraite comme un moyen de se débarrasser des personnes âgées dont les familles ne savaient pas quoi faire. Enfin, Dinah tentait d'être une distraction agréable, apportant la jeunesse et la fraîcheur nécessaire aux résidents.

Lorsque le conducteur stoppa le bus en interpellant Dinah qui n'était plus que la seule passagère de son bus, la petite demoiselle leva le nez et quitta le grand véhicule, se figea en observant l'endroit où elle se trouvait. « Hum... Ce n'est pas chez moi... » L'Amish s'empressa alors de se diriger vers le conducteur qui redémarra sans attendre, s'éloignant sous le regard hébété de Dinah. Comment est ce qu'elle allait faire pour rentrer chez elle ? L'audition qu'elle devait passer aujourd'hui lui avait pris toute la soirée à cause du monde qui devait passer. Du coup, il n'y avait plus aucun bus qui allait passer à cette heure là. Bon, il ne fallait pas qu'elle panique, elle allait bien trouver une solution. La petite brune tenta de se repérer sur le plan mais c'était bien trop compliqué pour elle tout ça. Pour elle, ce n'était qu'un amas de lignes qui se croisaient. Elle prit finalement la décision de trouver un restaurant encore ouvert, ou un magasin peu importe. Dinah marchait dans les rues, tenant son sac contre sa poitrine, pas du tout rassurée. Elle finit par se faire accoster par un groupe de garçons qui ne semblaient pas lui vouloir que du bien. « Hey ! Poulette !! » Est ce que c'était elle qu'il appelait « poulette » ? Dinah n'eut pas le courage de vérifier, baissant la tête pour poursuivre sa route. Mais l'un d'eux se posta juste devant elle pour l'empêcher de passer. « Hey, on te parle... » Dinah se figea, tremblant comme une feuille. Elle leva son visage angélique vers le garçon. « Hum... Excusez moi.. Je... Je suis un peu pressée. » Bafouilla t-elle. Elle tenta de contourner le garçon mais il suivit son mouvement pour qu'elle n'avance pas d'un pas de plus. Ses amis l'entourèrent, la dévisagea comme des chiens regarderaient un morceau de viande fraîche. « Tu peux bien rester avec nous deux petites minutes quand même ? » Dinah avait envie de pleurer en les suppliant de la laisser tranquille. Elle ravala ses larmes, sentant que sa vessie n'allait pas tarder à la lâcher s'ils continuaient. Elle regarda autour d'elle, cherchant un visage sympathique qui pourrait lui venir en aide alors que les garçons se déplaçaient autour d'elle tels des vautours, la poussant malgré elle vers un mur où elle tenta presque de s'incruster.




« White Rabbit »
When logic and proportion have fallen sloppy dead and the white knight is talking backwards and the red queen's off with her head remember what the dormouse said : "feed your head, feed your head"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 60 points et j'ai balancé : 462

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Dim 9 Avr - 16:32

Pour la plupart des gens, la soirée et la nuit étaient réservées à des choses bien précises. Repos, détente, activités tranquilles chez soit, quelques sorties peut-être. Mais passée une certaine heure, il était rare de croiser du monde. Scott appréciait ces moments car il y avait justement peu de monde dehors et il pouvait en profiter pour exercer son second métier. Mieux valait que cela se fasse à l’abri des regards indiscrets. C’était aussi pour ça qu’il s’était arrangé pour vivre dans un quartier craignos. Au moins il n’avait pas besoin d’aller bien loin pour organiser la vente de drogue. Les gens venaient par ici d’eux même. Et puis ses sœurs vivaient plus loin, ce qui l’arrangeait également. Ainsi, il était quasiment certain qu’il ne les verrait pas trainer par ici. Mieux valait qu’elles ignorent le plus longtemps possible ce qu’il faisait la nuit.

Arme à feu dans la boite à gants de sa vieille voiture de collection, il attendait sagement, surveillant le trafic qui se déroulait non loin de lui. Organiser était une chose, veiller à ce que tout se déroule dans les règles était mieux. Oui car même si tout cela était illégal, il y avait des règles à respecter et les gens qui pratiquaient le savaient bien. Il préférait ne pas trop se mêler de tout ça et n’intervenait que rarement. L’anonymat était une bonne chose et il se contentait de régir ce petit monde sans trop se faire connaître. Soudain pris d’un doute, il vérifia le contenu de sa boite à gants. L’arme était toujours là, dissimulée par une cartouche de cigarettes. Il en profita pour en prendre une et la cala entre ses lèvres. Il était toujours un peu nerveux pendant les trafics. Mais il appréciait cette nervosité, il se sentait un peu plus vivant grâce à elle.

Alors que sa cigarette était presque consumée, il remarqua un peu d’agitation, plus loin. Ce n’était pas le trafic puisque cela se passait à l’opposé, mais il remarqua le mouvement dans son rétroviseur. Plusieurs types semblaient ennuyer une jeune femme. Rien d’anormal à cette heure de la nuit et dans ce quartier. Ils la chahutaient et n’avaient visiblement pas l’intention de la laisser en paix. Même s’il n’entendait pas ce qu’ils pouvaient tous bien dire, il comprenait assez bien ce qui se tramait. Tout ça ne le regardait pas. Il ne connaissait pas cette fille. Elle n’avait qu’à ne pas être là. Quelle idée aussi… Pourtant, quelque chose le poussa à quitter sa voiture pour les rejoindre après avoir glissé son arme à feu à l’arrière de son pantalon. Peut-être parce qu’il imaginait ses sœurs à sa place. Et il était hors de question que quiconque fasse le moindre mal à ses sœurs.

Il se dirigea vers eux sans courir. Clairement, il ne se prenait pas pour un héros venant défendre la veuve et l’orphelin. Mais s’il pouvait se battre un peu, pourquoi pas ? Cela faisait un moment qu’il n’avait pu faire parler ses poings. Alors qu’il approchait du groupe, il remarqua qu’un des types tenait la fille.

« C’est bon, assez joué. Foutez-lui la paix maintenant. »

Il sentit sur lui des regards peu avenants, mauvais même. Cela ne l’émue pas plus que ça. Après tout, il avait l’habitude des milieux à risques. Ainsi, leurs regards ne l’effrayaient pas le moins du monde. Il avait vu bien pire. Les fixant, il les regarda tour à tour.

« Vous êtes sourds ? Cassez-vous, les baltringues. »

Une petite provocation pour qu’ils se désintéressent d’elle, ça fonctionnait toujours. Les types dans leur genre étaient trop stupides pour comprendre qu’ils étaient manipulés. Un poing vola dans sa direction et il se pencha sur le côté pour l’éviter, balançant le sien dans l’estomac de son agresseur. Trois contre un, ce n’était pas équilibré mais ça pouvait le faire. Scott se battit comme un diable contre eux, ne retenant pas ses coups. Il les frappait comme s’ils étaient les responsables de la maladie de sa mère et de sa sœur. Il cru même voir une dent voler à un moment. Malheureusement, il se prit tout de même quelques coups pendant l’affrontement. Son arcade sourcilière ne fut pas épargnée mais la seule chose qui le dérangea vraiment fut le sang qui lui coulait dans l’œil. Cela ne lui donna que plus envie encore de faire payer leur audace à ces types. Une fois tous à terre, il ne manqua pas de s’acharner sur eux à coup de pied.

« On fait moins les malins maintenant, hein ?? »

Serrant et desserrant les poings, il reprenait son souffle alors que les anciens agresseurs se relevaient comme ils pouvaient pour s’enfuir, prodiguant injures et menaces de mort pendant leur fuite. Scott émit un claquement de langue méprisant puis soupira et remarqua la nana qui s’était fait agresser. Il l’avait presque oubliée. Il l’observa un instant puis tourna les talons.

« Tu devrais pas rester là, ça craint. Rentre chez toi. »










Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 62 points et j'ai balancé : 1570

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Dim 9 Avr - 20:37

Dinah n'aurait jamais pensé vivre une chose aussi traumatisante. L'un des garçons la tenait fermement tandis que les deux autres semblaient vouloir en faire leur quatre heures. La jeune femme en avait les jambes flageolantes. Elle n'était même pas sûre d'avoir déjà vécu une expérience comme celle là. Dinah se rendait compte qu'elle n'avait jamais eu réellement peur jusqu'à présent. Une sueur froid glissa le long de sa colonne vertébrale, la faisant frissonner. Son cœur tambourinait violemment dans sa poitrine si bien qu'elle craignait qu'il ne finisse pas lui exploser la cage thoracique pour s'en aller loin d'ici. Dinah sentait presque que sa fin était proche, gémissant légèrement. Une voix masculine s'éleva alors soudainement, faisant pivoter les trois garçons. Elle espérait qu'il ne s'agissait pas d'un quatrième garçons qui voulait se joindre à la partie parce qu'elle ne l'aurait pas supporté là. Mais contre toute attente, alors que le jeune homme s'avança, la suite des événements furent totalement incongrus. Dinah assista alors à sa toute première bagarre. Celui qui la tenait la jeta brutalement contre le mur, lui arrachant un cri de douleur. Mais ce ne fut rien comparé à la violence du spectacle qui se déroulait sous ses yeux. La petite brune hoqueta, tremblant de plus belle, sursautant à chaque coup donné et rendu. Son sauveur était vraiment fort pour réussir à se débarrasser des trois autres qui finirent par détaler. Dinah resta prostrée contre le mur, tenant son sac à main contre sa poitrine. Tout son corps tremblait alors que des larmes légères dévalaient ses petites joues livides.

Le jeune homme -qui était fort grand- posa son regard sur elle. Dinah manqua de s'écrouler en le suppliant de la laisser tranquille même si ça n'avait pas de sens de la sauver pour ensuite abuser d'elle. Mais il finit par tourner les talons, la sommant de rentrer chez elle. Bah, c'est pas qu'elle ne veut pas, c'est qu'elle ne sait juste pas comment faire. Miraculeusement encore debout sur ses jambes, Dinah regarda autour d'elle. « Je... Je ne sais pas comment faire... Je... Je me suis perdue... » Hoqueta t-elle, la voix cassée par l'émotion. Elle déglutit nerveusement, ne se décollant pas de son mur comme s'il était son meilleur soutien. « Je n'ai pas pris le bon bus. Je vis dans le Northeast et je ne sais pas comment le rejoindre... » Gémit-elle alors qu'elle implorait presque le jeune homme de ne pas l'abandonner. Parce qu'il y avait sûrement d'autres bandes plus loin qui recommenceraient à agir comme si elle leur était du. Et Dinah voulait juste rentrer chez elle et s'enfermer dans sa chambre, là où elle se sentait en sécurité. Et puis, ce jeune garçon n'avait pas l'air méchant bien qu'un peu bougon et extrêmement violent. Mais au moins, avec lui elle ne craignait probablement rien. Du moins, rien de plus qu'avec les trois lascars qui avaient détallés.




« White Rabbit »
When logic and proportion have fallen sloppy dead and the white knight is talking backwards and the red queen's off with her head remember what the dormouse said : "feed your head, feed your head"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 60 points et j'ai balancé : 462

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Jeu 13 Avr - 20:14

Rien n’avait obligé Scott à secourir une personne qu’il ne connaissait pas. Il l’avait fait plus par envie que par conviction, poussé par la crainte que ce genre de chose arrive à l’une de ses sœurs un jour. Alors maintenant rien ne l’obligeait davantage à prendre soin d’une pure inconnue qui savait s’attirer les ennuis facilement. Des ennuis il en avait assez comme ça. Elle était sauve, elle pouvait bien se débrouiller à présent. Il ne chercha donc pas à faire la conversation, surtout qu’il avait un deal sur le feu. Sauf que voilà, la jeune femme signala qu’elle était perdue et qu’elle avait donc encore besoin d’aide. A sa voix, il sentait qu’elle était à deux doigts de pleurer ou de s’écrouler au sol pour ne plus en bouger. Il pouvait comprendre qu’elle ait eu la peur de sa vie mais elle ne l’avait même pas remercié d’avoir risqué sa peau pour elle. Il stoppa, soupira mais ne se retourna pas pour autant. S’il ne l’aidait pas, il allait s’en vouloir. Mais ce n’était tout de même pas son problème. Il resta donc silencieux sans bouger, sans la regarder puisqu’il lui tournait le dos. Elle s’était trompée de bus. C’était une erreur on ne peut plus humaine au fond. Et elle devait être nouvelle pour s’être trompée à ce point et ne pas savoir retrouver sa route. Scott hésita un instant puis reprit sa marche vers sa voiture, plus loin, sans un mot.

Une fois à sa voiture (une mustang noire des années 60 en parfait état), il s’installa au volant et sortit le revolver de derrière sa ceinture pour le ranger à nouveau dans la boite à gants. Alors qu’il se redressait, il remarqua la blessure de son arcade sourcilière. Ca allait nécessiter des points. Génial. Alors qu’il se regardait, il aperçut la jeune femme à travers le rétroviseur, qui n’avait pas bougée. Sans doute resterait-elle là à attendre la mort s’il ne l’aidait pas. Après un énième soupir, il passa un rapide coup de fil pour dire qu’il ne pourrait pas surveiller la fin du deal avant de ranger son téléphone. Il démarra puis fit demi tour et roula jusqu’à atteindre la hauteur de la fille. Il stoppa la voiture et se pencha pour ouvrir la portière passager avant de la regarder.

« Tu montes ou quoi ? »

Il ne s’attendait pas à ce qu’elle saute aussitôt dans la voiture mais il espérait qu’elle ne mettrait pas non plus un quart d’heure à se décider. Mieux valait qu’ils ne s’attardent pas trop car ceux qu’il avait cogné risquaient de revenir accompagnés. Et il n’avait pas envie d’être encore là pour voir ça. Une fois la jeune femme dans la voiture, il démarra sans attendre et roula sans même savoir où il devait aller exactement. Il prit donc la direction qu’elle lui avait donnée plus tôt : Northeast.

« Northeast c’est ça ? Où exactement ? Va falloir me guider. Je connais bien le quartier mais je sais pas où tu crèches. »

Clairement, elle ne devait pas rouler sur l’or pour vivre là-bas car c’était un quartier pauvre. Craignos et pauvre. Et si on était pas latino, c’était encore plus craignos. Et visiblement, la jeune femme n’avait rien de latino. Ou alors elle le cachait bien. A cette heure là, la circulation était quasiment inexistante, ce qui l’arrangeait bien. Il était pressé de quitter ce quartier même s’il y passait pas mal de temps pour ses affaires.

Fouillant dans le rangement de la portière, il extirpa un paquet de cigarettes et s’en colla une entre les lèvres avant de l’allumer, ouvrant un peu la fenêtre pour laisser passer la fumée. Il jeta brièvement un œil vers sa passagère et lui tendit le paquet.










Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 62 points et j'ai balancé : 1570

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Ven 14 Avr - 19:58

À quoi ça lui avait servi de lui sauver la vie si c'était pour qu'il l'abandonne juste après. Dinah déglutit nerveusement, tenant son sac contre elle alors qu'il s'éloignait d'elle. Il avait marqué un temps d'arrêt quand elle lui avait raconté brièvement la raison de sa présence dans ce quartier mais il avait finit par repartir sans lui adresser le moindre regard. Dinah commençait à se demander si les gens étaient tous aussi égoïste dans le monde moderne. Chez les Amish, l'entraide était une valeur fondamentale. N'importe quel Amish lui aurait tendu la main pour la raccompagner jusqu'à chez elle. La petite brune avait envie de pleurer toutes les larmes de son corps en se recroquevillant contre le mur. Elle n'avait même pas lâché son sac qui était toujours serré contre sa poitrine. Elle jeta un coup d'oeil à sa gauche puis à sa droite, cherchant un moyen de quitter cet endroit et de rentrer chez elle en restant vivante. Traumatisée, elle l'était déjà. Et elle n'avait aucune envie de retomber sur la bande -ou une autre- et de finir en buffet pour des hommes qui semblaient voir faim. Et elle ne songeait pas à des burgers. Soupirant doucement en ravalant ses larmes, Dinah se détacha du mur, prête à reprendre sa route quand une voiture se stoppa près d'elle. Qu'est ce qui allait encore lui arriver ? Elle n'avait même pas fait un pas qu'on revenait l'enquiquiner. La jeune femme pinça les lèvres, se disant que si elle se mettait à courir, ils allaient sûrement la prendre en chasse. Elle entendit la portière s'ouvrir, se tendant en manquant de se jeter sur le sol en pleurant et en priant pour qu'on ne lui fasse pas trop de mal. Mais tout ce qu'elle s'était imaginée n'arriva pas. La petite brune reconnu la voix du jeune homme dans la voiture et pivota vers lui. Il avait une très belle voiture bien que Dinah n'ait pas la moindre idée de la valeur qu'elle pouvait avoir. Elle la trouvait juste très jolie. Elle se pencha en avant pour voir le visage de son sauveur, un peu hésitante. La petit amish trouvait que le conducteur et la voiture allaient très bien ensemble. Le grand brun semblait même l'attendre.

Dinah finit par monter dans la voiture, bouclant sa voiture en se tenant droite sur le siège. « Merci. »  Le jeune homme n'était pas des plus agréable mais Dinah n'allait certainement pas s'en plaindre. Il était en train de lui sauver la vie alors elle n'allait pas lui faire une réflexion sur sa façon d'être. La posture de la demoiselle était droite, confortablement calée dans le siège. Elle avait posé ses mains sur son sac à main. Elle semblait presque craindre de s'étaler, de déranger. « Hum... Northeast oui... » Elle lui donna l'adresse exacte, essayant de détailler un maximum pour l'aiguiller du mieux qu'elle pouvait. Mais elle n'était pas une très bonne co-pilote. Ce n'était pas la première fois qu'elle montait dans une voiture mais elle ne savait pas conduire, n'ayant toujours pas eu le courage de passer son permis. Discrètement, elle observa le jeune homme qui conduisait la voiture, remarquant son arcade qui saignait. Il avait du être blessé dans la bagarre. Dinah pinça les lèvres, se sentant réellement coupable. Il était blessé et il devait rouler jusqu'à chez elle alors qu'il avait probablement autre chose à faire. « Hum... C'est gentil de me raccompagner... Et merci de m'avoir aidé. Je m'appelle Dinah... et vous ? » Lança t-elle doucement pour tenter de détendre l'atmosphère et surtout d'apaiser le jeune homme. Enfin, elle ne le trouvait pas tendu mais un peu sec quand il lui parlait, comme si elle le dérangeait. La jeune femme soupira doucement puis posa son regard sur la blessure. « Je peux soigner ça si vous voulez... » Si elle pouvait lui rendre service en retour, Dinah en serait ravie. Puis de toute manière, la vieille dame chez qui elle vivait n'entendait plus grand chose, donc elle pouvait bien le laisser venir dans le salon, ou la cuisine. Dinah baissa les yeux vers le paquet de cigarette qu'il lui tendait. Sans se douter qu'il lui en proposait un, elle attrapa doucement le paquet pour le garder dans sa main. Oui, elle était en train de lui tenir son paquet, pensant naïvement qu'il lui demandait de lui garder pour le moment.




« White Rabbit »
When logic and proportion have fallen sloppy dead and the white knight is talking backwards and the red queen's off with her head remember what the dormouse said : "feed your head, feed your head"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 60 points et j'ai balancé : 462

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Mar 18 Avr - 18:16

La jeune femme ne semblait pas vouloir absolument rentrer dans la voiture pour partir au loin. Sans doute pensait-elle que son sauveur allait la laisser planter là, stoppant là son sauvetage. Et il aurait pu. Mais tant qu’à l’aider, autant aller jusqu’au bout. Sinon cela n’aura servi à rien. Elle n’était pas à l’abri ici. Et même si Scott n’aimait pas jouer les babysitters, surtout avec des inconnus, la jeune femme lui faisait de la peine. Mais elle ne se précipitait pas pour autant. Elle semblait même hésiter. Il fut à deux doigts de la presser mais elle finit par monter dans la voiture. Croyait-elle qu’il allait lui faire du mal à son tour ? Il n’avait pas récolté des coups pour jouer les connards à son tour. Et puis ce n’était pas son genre, même si ce n’était pas marqué sur son front. Une fois qu’elle fut installée, il démarra sans attendre, s’éloignant rapidement de ce quartier.

Enfin, un merci franchit les lèvres de la jeune femme. Scott fit un léger mouvement de menton, comme pour dire « de rien » mais il était plutôt satisfait de ces remerciements. Ce n’était pas grand chose mais cela lui suffisait. Il ne lui demandait pas de se prosterner à ses pieds, loin de là. Juste un peu de reconnaissance. Et c’était désormais chose faite. La jeune femme lui donna l’adresse exacte et il se mit à rouler vers cette direction. Depuis le temps qu’il vivait là, il connaissait par cœur Los Angeles. C’était plutôt pratique. Mais maintenant qu’il y pensait, il réalisait que la jeune femme ne vivait pas dans un quartier spécialement plus sûr.

« Ca craint aussi ce quartier… Tu vis là-bas ? Tu d’vrais investir dans une bombe au poivre. »

Parce qu’elle n’avait pas l’air d’être du genre à se servir d’un couteau ou de savoir quelques mouvements de self defense. Elle ne devait pas être là depuis très longtemps en tout cas mais il ne posa pas de questions. Après tout, cela ne le regardait pas. Il ne la reverrait sans doute jamais après ce soir là. Pourtant, la jeune femme se présenta. Et le remercia à nouveau. Il ignorait si c’était vraiment la peine qu’il se présente mais ses parents lui avaient toujours appris la politesse. C’était la moindre des choses que de se présenter en retour.

« Scott. Tu peux me tutoyer. T’as eu de la chance que je passais par là. Parce que c’est pas super fréquenté la nuit. Et le peu de monde qu’il y a va pas vouloir ton bien. T’as pas un numéro que tu peux appeler pour que quelqu’un vienne te chercher ? »

Dinah –puisqu’elle se nommait ainsi – proposa de soigner sa blessure. Il ne réalisa pas tout de suit qu’elle parlait de son arcade. Machinalement, il se tripota le sourcil et grimaça. Ce n’était rien de grave mais il allait sans doute falloir des points. Et cela saignait encore. Il jeta un œil vers elle avant de reposer les yeux sur la route.

« Pourquoi pas… Ca évitera que du sang me coule encore dans l’œil. »

Alors qu’il prenait une cigarette, il lui en proposa une en silence, simplement en lui tendant le paquet. Elle n’avait pas l’air d’être du genre à fumer mais il préférait ne pas trop se fier aux apparences. Il fut même un peu surpris lorsqu’elle prit le paquet. Mais il était loin, très loin de se douter de ce qu’elle allait en faire. Plutôt que de prendre une cigarette, elle garda le paquet en main. Sans rien faire de plus. Il l’observa du coin des yeux, ne comprenant pas ce qu’elle comptait faire exactement. On aurait dit… qu’elle le tenait juste.

« Tu comptes le couver ou t’en prends une ? »

Ce n’était pas dit méchamment mais il ne comprenait pas pourquoi elle agissait ainsi. C’était vraiment trop bizarre. Peut-être qu’elle n’osait juste pas. Mais c’était curieux puisqu’il lui avait tendu le paquet. Ca voulait dire ce que ça voulait dire non ? Cette fille était vraiment bizarre.










Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 62 points et j'ai balancé : 1570

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Mar 18 Avr - 22:14

Pour Dinah, le monde moderne craignait. Enfin, elle n'avait pas la même notion d'un quartier dangereux que ce garçon qui venait de la tirer d'un mauvais pas. Assurément, la jeune femme aurait terminé en délicieux dîner pour le gang qui s'en était pris à elle. Elle espérait simplement que le jeune homme n'aurait pas d'ennuis à cause d'elle. Dinah l'observait avec attention chaque fois qu'il parlait. Sa mère lui avait toujours appris à regarder son interlocuteur pour bien montré qu'elle suivait la conversation avec attention. « Une bombe au poivre ? Tu parles du truc qu'on tourne pour mettre le poivre sur la viande ? » Dinah ne comprenait pas pourquoi il voulait qu'elle se balade avec un poivrier sur elle. Elle n'allait pas cuisiner dans la rue après tout. Enfin, c'était surtout du vocabulaire d'Anglais. Un vocabulaire qu'elle devait apprendre et bien retenir surtout pour tenter de se fondre dans la masse. La brune avait envie de faire partie de leur monde, de le comprendre. Malgré le fait que ça faisait déjà deux années qu'elle avait quitté la communauté, elle n'arrivait absolument pas à se débrouiller seule dans une ville aussi grande que Los Angeles. Mais c'était ici que ce trouvait son rêve. Enfin, le jeune homme se présenta. Scott. « Ah enchantée alors Scott, c'est un très joli prénom ! » Lança t-elle joyeusement. En même temps, c'était la première fois qu'elle rencontrait un homme nommé Scott. Enfin, ça lui plaisait mais ça devient bien lui être égal. La jeune femme secoua doucement son visage. « Non, pas de numéro de téléphone. Désolée. Puis, la femme chez qui je vis dois dormir à cette heure ci. » Il était vrai que la vieille femme qui hébergeait la petite brune se couchait extrêmement tôt, forçant parfois Dinah à s'enfermer dans sa chambre pour lire un livre. Pas que ça la dérange mais elle aimait bien regarder la télé. Parfois, elle mettait le son assez bas et observait l'écran, ressemblant à une petite fille le jour de Noël. Il en fallait peu à Dinah pour être contentée.

« Alors, on pourra regarder ça quand on sera chez moi si tu veux bien. » Dinah savait comment soigner les plaies et les recoudre si besoin. Elle s'était souvent occupée de son père et de ses frères, ayant pas mal observé sa mère faire. Elle pouvait au moins rendre ce service à Scott après qu'il l'ait aidé. La jeune femme soupira doucement d'aise, bien plus sereine d'être dans la voiture en compagnie de Scott. Malgré son côté bourru, il était assez gentil comme garçon. Dinha tenait son paquet de cigarettes, sans se servir. Elle haussa les sourcils en regardant Scott, se demandant d'abord de quoi il parlait. Elle baissa les yeux sur le paquet, l'observant avant de pincer les lèvres. « Hum... Ni l'un ni l'autre. Je te le tiens simplement. Je ne fume pas et je ne veux pas essayer même si la fumée ne me dérange pas. Mon père fume la pipe et j'aimais bien m'asseoir à côté de lui pour humer l'odeur. Je trouve que ça sent meilleur que les cigarettes. Mais... hum... Je peux le poser si tu ne veux pas que je te le tienne... » Enfin, ce n'est pas elle que ça dérangeait après tout. Dinah ne lâcha pas le paquet de cigarettes, regardant alors la route. Elle tendit doucement sa main libre. « Ah, c'est la maison là. Tu peux te garer sur le trottoir si tu veux. » Dinah attendit qu'il soit garé pour descendre de la voiture, claquant doucement la portière. Elle attendit patiemment que Scott la suive pour entrer dans la maison, l'invitant à aller dans la cuisine. « Attends moi dans la cuisine, je vais chercher de quoi te soigner. » Lui murmura t-elle en glissant doucement le paquet de cigarettes dans la main du jeune homme pour ne pas réveiller la vieille femme. Elle disparut à l'étage quelques minutes, revenant avec une trousse de soin et une trousse de couture. « Il faudra aller voir le médecin tout de même pour qu'il te mette des points de sutures avec un fil adapté mais ça, ça peut te faire tenir jusqu'à demain ! » Lui avoua t-elle en souriant doucement. Dinah avait cette douceur naturelle qui pouvait parfois agacer. Mais elle ne voulait que rendre la pareille à Scott. Elle lui devait bien ça.




« White Rabbit »
When logic and proportion have fallen sloppy dead and the white knight is talking backwards and the red queen's off with her head remember what the dormouse said : "feed your head, feed your head"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 60 points et j'ai balancé : 462

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Mer 26 Avr - 19:07

Vivre en ville était parfois dangereux. Scott l’avait appris à ses dépens mais il en faisait maintenant son affaire. Se battre ne lui faisait pas peur et il aimait même ça. Cela lui permettait d’évacuer colère et frustration. Mais pour une jeune femme frêle, c’était une autre affaire. Elle pouvait apprendre des techniques de sefl-defense ou bien utiliser différents gadgets pour faire face aux agresseurs potentiels. Le plus pratique restait une bombe au poivre. Même si Scott n’avait jamais eu le malheur de s’en prendre un jet, il savait que c’était plutôt irritant et dissuadant. C’était pour cela qu’il conseillait donc à Dinah de s’en équiper. Il ne s’attendait cependant pas à cette réponse de sa part. C’était si inattendu qu’il se mit à rire. Un vrai rire, pas un rire moqueur. En fait il pensait qu’elle plaisantait et pas qu’elle ne savait vraiment pas à quoi servait une bombe au poivre. Qui ne savait pas ça ?

« Tu peux toujours leur proposer un repas ouais, mais je suis pas certain que ça les dissuade vraiment ! »

Et en remarquant son air, il réalisa qu’elle ne semblait vraiment pas comprendre de quoi il parlait avant. Il se sentit un peu bête d’avoir ri, même si ce n’était pas parti d’une mauvaise intention. Il pinça donc les lèvres et reporta son regard sur la route.

« En fait il s’agit d’un petit spray pour s’défendre d’une agression. Il y a des extraits de poivre et c’est très irritant quand c’est projeté dans les yeux. Ca vaut pas un garde du corps ou une bonne droite mais c’est plutôt pratique. Tu peux trouver ça facilement dans les commerces. »

La jeune femme était vraiment particulière mais c’était assez rafraichissant. Elle semblait s’enthousiasmer pour un rien. Mais il n’allait pas la blâmer pour ça, au contraire. Au moins elle semblait un peu plus ouverte que précédemment. Sans doute que le fait de se savoir hors de danger l’aidait à se détendre un peu. En tout cas elle ne semblait plus douter de ses intentions à lui. En précisant qu’elle n’avait aucun numéro à qui téléphoner en cas de pépin et en précisant où elle vivait, Scott commença à se poser d’autant plus de questions. D’où sortait-elle pour n’avoir aucun contact, aucune notion des lois de la ville ?

« T’excuse pas pour des choses dont t’es pas responsable. Tu connais personne en ville ? »

La jeune femme proposait de soigner sa blessure à la tête et Scott n’y voyait pas d’inconvénients. D’ordinaire il se faisait rafistoler par sa jumelle mais il préférait ne pas lui montrer qu’il s’était encore battu. Il n’avait pas envie d’un éventuel sermon et puis elle avait bien autre chose à faire. Scott hocha donc la tête pour confirmer sa proposition, continuant de conduire tout en fumant une cigarette pour se détendre. Dinah fit encore preuve d’un drôle de comportement, si bien que Scott se demandait si elle ne venait pas d’une autre planète. En tout cas elle ne semblait pas vouloir fumer et il n’allait pas l’y pousser.

« Tu peux mettre le paquet dans le rangement d’la portière si tu veux plus le tenir. La pipe me botte pas trop. Ca fait trop papi pantoufle. Sans offense pour ton paternel. »

La jeune femme finit par lui indiquer l’endroit où elle vivait. Il se gara donc sur le trottoir juste en face et descendit de voiture après avoir éteint sa cigarette. Après avoir jeté un œil autour d’eux, il suivit la jeune femme à l’intérieur sans un mot, se contentant de hocher la tête lorsqu’elle lui demanda d’attendre. Puisqu’elle lui avait finalement rendu le paquet qu’elle avait gardé à la main, il le rangea dans la poche de sa veste, gardant les mains dans les poches en patientant. Vu qu’elle avait parlé tout bas, il supposait qu’il ne fallait pas faire de bruit. Sans doute pour ne pas gêner la vieille dont elle avait parlé plus tôt. Dinah revint peu après, armée d’une trousse de soin et de couture, lui conseillant de cependant aller voir un médecin.

« Ma jumelle est infirmière. Au pire j’irais la voir demain. »

Il attrapa une chaise à sa portée et s’installa dessus, attendant sagement que Dinah le rafistole comme elle le pouvait.










Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 62 points et j'ai balancé : 1570

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Sam 29 Avr - 11:23

Scott riait aux éclats comme si Dinah avait dit quelque chose de drôle. Elle ne voyait vraiment pas quoi. La jeune femme le regardait, imperturbable, attendant patiemment qu'il cesse de rire. Et voilà qu'il faisait de l'humour. Dinah n'en comprit pas un traître mot, observant Scott avec des yeux de merlan fris. La jeune femme ne comprenant pas du tout pourquoi il se moquait d'elle comme ça. C'était lui qui lui avait suggéré de se balader avec un poivrier sur elle. Mais l'explication vient enfin, lorsque Scott se rendit compte que Dinah ne comprenait pas son humour. En même temps, ils ne venaient pas du même monde. Même si le jeune homme ne le savait pas, il était compliqué pour Dinah de comprendre l'humour des anglais. « Une bonne droite ? C'est... un coup de poing, c'est ça ? » La jeune femme nota dans un coin de sa tête de s'acheter une bombe au poivre. Peut être qu'elle finirait par en avoir besoin. Quoi qu'avec sa maladresse, elle serait bien capable de s'en mettre dans ses yeux à elle en voulant viser ses assaillants. Du grand Dinah. La jeune jeune femme observa Scott puis fit une moue songeuse. « En dehors de la femme chez qui je vis, non je ne connais personne. Enfin, je n'ai pas d'amis. Je ne suis à Los Angeles que depuis quelques jours. J'essaie de devenir actrice ! » Et pour le moment, elle n'avait aucune réponse pour les castings qu'elle avait passé. Probablement que personne n'allait vouloir d'elle.

Doucement, elle glissa le paquet de cigarettes dans la boite à gants, comme Scott le lui avait suggéré. « Ne t'inquiète pas pour mon père, je pense qu'il est un peu comme ça. Enfin, tous les hommes qui fument dans ma communauté fument la pipe. Mais je comprends qu'on aime pas. C'est ce qui fait de nous des êtres uniques je pense... » Parfois, sa communauté lui manquait mais elle sentait qu'elle n'avait plus rien à faire là bas. Qu'elle n'aurait aucun avenir parmi les siens. Tout ce qu'il y avait là bas pour elle, c'était un fiancé dont elle ne voulait pas et une vie de famille monotone comme celle de sa mère. La demoiselle voulait plus, elle voulait une vie mouvementée et pleine de magie. Ça pouvait sembler puérile ou stupide aux yeux des autres mais Dinah ne s'était jamais vraiment occupée de savoir ce que les autres pensaient d'elle. Elle savait ce qu'elle voulait et essayait de tout faire pour y arriver. Mais sans une aide, elle allait probablement par finir par faire une bêtise qu'elle regretterait. Scott se gara devant la maison. Dinah s'empressa d'aller chercher de quoi le soigner alors qu'elle lui avait demandé de l'attendre dans la cuisine. Enfin, quand elle revint, Scott s'installa sur une chaise. Dinah commença par nettoyer la plaie doucement, pinçant les lèvres. « Je suis désolée que tu ais eu à te battre pour moi mais je te remercie de m'avoir sauvé... Je sais que j'aurais mal fini si tu n'étais pas intervenu... » Dinah attrapa un glaçon dans le congélateur et vint le poser sur la plaie de Scott. « Je vais essayer de te faire le moins mal possible... Déjà avec le glaçon, ça devrait atténuer un peu. » Elle attrapa la main de Scott pour qu'il tienne le glaçon. Elle attrapa le fil et le désinfecta en le plongea dans l'alcool. « Je pense que ça risque de piquer un peu... » Doucement, elle retira le glaçon après avoir passé le fil dans l'aiguille et commença à recoudre, essayant de faire vite et bien pour qu'il ne sente pas grand chose. « Mais je pense qu'il faudra quand même que tu ailles voir ta sœur pour qu'elle vérifie que tout est bien fait. J'espère que tu n'auras de cicatrice. » Parce que ça abîmerait son joli visage. Quoi que, ça lui donnerait un côté bad boy. Dinah rougit légèrement en se surprenant à le trouver mignon, essayant de se focaliser uniquement sur les sutures au lieu de rêvasser.




« White Rabbit »
When logic and proportion have fallen sloppy dead and the white knight is talking backwards and the red queen's off with her head remember what the dormouse said : "feed your head, feed your head"

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 60 points et j'ai balancé : 462

Message(#)Sujet: Re: I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott   Ven 5 Mai - 19:19

Dinah ne riait pas et Scott comprenait qu’elle était sérieuse. Plus la conversation avançait et plus il trouvait cette fille étrange. En tout cas elle ne semblait pas avoir mal pris son rire soudain. Sans doute parce qu’elle n’avait pas compris ce qu’il y avait de drôle… Il essaya donc de lui expliquer de quoi il parlait et la jeune femme sembla comprendre cette fois. Là encore, Scott comprit qu’il lui manquait pas mal de notions de beaucoup de choses. D’où sortait-elle pour tout prendre au premier degré ?

« C’est ça. Ou une gauche si t’es gauchère. Enfin, contre un mec, le coup l’plus utile, c’est un bon coup dans les b… dans l’entrejambe. Ca calme direct. »

Au moins elle pourrait se débrouiller un minimum toute seule. Parce qu’il ne sera pas toujours là pour lui sauver les fesses à chaque fois. Elle avait déjà eu de la chance pour ce coup là. Enfin elle semblait en avoir conscience. C’était déjà ça de gagné. Dinah avoua n’être là que depuis peu même si ça n’expliquait pas son étrange façon d’être. En tout cas elle ne connaissait personne à appeler en cas de pépin. Scott se demanda même si elle avait au moins un téléphone portable. Il ne s’étonnerait même pas que ça ne soit pas le cas. Toutefois, la raison qui avait poussé la jeune femme à venir ici était étonnante. Même si c’était le cas de beaucoup de personnes. Mais venant d’elle, c’était vraiment surprenant.

« Actrice ? Sympa comme plan ! T’as déjà passé des auditions ? »

Beaucoup voulaient devenir acteurs. Peu y parvenaient. Mais si elle n’essayait pas, elle ne pouvait pas savoir. Dinah fit une nouvelle révélation qui laissa Scott songeur. Elle parlait de communauté et visiblement, tous les hommes de là-bas fumaient la pipe. Quelle était cette étrange communauté ? Des êtres uniques ? Là Scott se sentait dépassé. Mais il n’allait pas tergiverser pendant trois heures et, comme il avait l’habitude de le faire avec son naturel désarmant, il demanda directement de quoi elle parlait.

« Ta communauté ? Mais tu viens d’où exactement ? J’ai jamais entendu parler d’un tel genre de communauté. T’es une extra-terrestre, c’est ça ? » demanda t-il en plaisantant

Elle venait sans doute d’un petit village paumé mais cela n’expliquait pas sa façon de dévoiler ça. Ou alors elle venait d’une secte ? Cela fit froid dans le dos de Scott. En tout cas, cela ne l’empêcha pas d’entrer à sa suite dans l’endroit où elle habitait pour le moment. Il s’installa pour qu’elle répare sa plaie de son mieux. Là-dessus, il n’était pas très regardant. Mais il avait l’habitude de se faire soigner par sa sœur. Dinah le remercia à nouveau et il haussa brièvement les épaules.

« Mais t’as pas mal fini, c’est le principal. »

Il frémit légèrement au contact du glaçon avant de s’en saisir pour le tenir en place le temps qu’elle s’occupe du reste. Dinah semblait s’inquiéter de lui faire mal. Elle ne devait pas avoir l’habitude de faire ça non plus, pourtant elle avait déjà les bons réflexes.

« T’inquiète pas pour moi, j’ai l’habitude. »

Il grimaça légèrement lorsque l’aiguille pénétra sa peau puis reprit une expression neutre. Malgré le glaçon, il sentait tout de même la douleur mais c’était relativement atténué. Plutôt que de ne rien faire pendant ce temps, il attrapa un calepin qui trainait sur la table et se mit à dessiner dessus pour passer le temps. Lorsqu’il s’ennuyait, il fallait toujours qu’il dessine n’importe quoi n’importe où. C’était plus fort que lui. Une certaine déformation professionnelle. Dinah insista pour qu’il aille voir sa sœur le lendemain, espérant qu’il n’aurait pas de cicatrice à cause de ça.

« Bah… ce sera pas bien grave. Puis ça me laisserait un souvenir du jour de not’ rencontre comme ça. »

Il esquissa un sourire puis, à côté de son dessin, il nota son numéro de téléphone avant de lui tendre la feuille.

« Tiens. C’est mon numéro. Si jamais t’as besoin, t’appelle. Comme ça tu pourras plus dire que tu connais personne en ville. Et t’hésites pas. Merci pour les soins, Dinah. »










Revenir en haut Aller en bas
 
I'm lost and I'm going to die if I stay here ft. Scott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Eastside & Northeast-
Sauter vers: