AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un PV, un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.
Rejoindre les Lucas vous donnera 30 points à votre validation. Rejoindre les Disney ou Hitchcock vous donnera 20 points.

J'ai actuellement : 915 points et j'ai balancé : 1997

Message(#)Sujet: Hello, new friend ! [Lawrence]   Dim 7 Mai - 17:32

Hello, new friend !Aujourd'hui, Evan avait envie de faire une surprise à Patrick, son nouvel ami ! Oui, il était comme ça, Evan, il aimait surprendre ceux qu'il appréciait en venant les voir à l'improviste avec des cookies. Des cookies faits maison, attention ! Cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas parlé au jeune homme et du coup, il voulait prendre de ses nouvelles. Bien sûr, il aurait très bien pu lui envoyer un simple sms ou même l'appeler, mais il avait préféré aller le voir en personne. Et puis, il n'était encore jamais allé chez lui, ce serait l'occasion de découvrir son appartement. Curieux ? Non, pas du tout, voyons ! En plus, il n'était même pas sûr que l'autre soit là. Bah, au pire, il laisserait les cookies devant la porte avec un petit mot. Comment ça, ça faisait un peu petit couple ? Pas du tout, voyons ! Bon, d'accord...la vérité était que Patrick plaisait quand même pas mal à Evan et ce dernier avait envie de passer plus de temps avec lui, d'apprendre à mieux le connaître...Bref, ce genre de trucs. Même s'il était quasiment sûr de se prendre un râteau s'il tentait quoique ce soit. Alors, il restait sage.

Il avait quand même fait tout le chemin jusqu'à Los Feliz et ça l'embêterait un peu que ce soit pour rien. Bah, au pire, il irait courir un peu au parc juste à côté, comme il le faisait souvent. Dont une fois avec Patrick. Le jeune homme sourit en y repensant. Le pauvre Patrick avait failli crever, ce jour-là. Même s'il avait tout nié en bloc. Et ils avaient failli se faire poursuivre par des enfants tueurs aussi. Toute une aventure. Bref, il arriva devant l'immeuble, tout content d'être là et d'avoir trouvé. Un vrai gosse, celui-là. Il entra donc dans le bâtiment avant de s'arrêter. Merde. Il ignorait à quel étage se trouvait l'appartement de son ami. Bon...tant pis... Il n'avait pas le choix. Il commença donc par faire un étage après l'autre en lisant les noms sur les sonnettes. Merde. Il y serait encore dans deux jours, là. Fort heureusement, il finit par tomber sur une voisine bien sympathique qui finit par lui indiquer où trouver ce cher Patrick. Après l'avoir remerciée en lui donnant un cookie, Evan se dirigea donc enfin vers le bon appartement !

Il appuya sur la sonnette et attendit donc qu'on lui ouvre, sa boîte de cookies dans la main et un sourire un peu idiot aux lèvres. Lorsque la porte s'ouvrit, il n'attendit même pas de voir qui se trouvait de l'autre côté pour crier: "Surpriiiise !" Oups. Ce n'était pas Patrick, ça. La voisine se serait-elle trompée ? "Oh. Vous n'êtes pas Patrick." Il avait un peu l'air dépité, là, avec ses cookies. Enfin, ce n'était pas ce qui allait avoir raison de sa bonne humeur ! "Désolé, j'ai dû me tromper de porte ! Tenez, un cookie pour m'excuser du dérangement !" Il ouvrit la boîte, en sortit un cookie et le tendit à l'inconnu en face de lui. "Vous ne sauriez pas où je peux trouver Patrick Winkfield, par hasard ?" Décidément, il se faisait désirer, le Patoche !

© 2981 12289 0





 

 


C'est bon pour toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 277 points et j'ai balancé : 311

Message(#)Sujet: Re: Hello, new friend ! [Lawrence]   Mer 31 Mai - 18:35

Hello, New Friend !


Il fut surpris en entendant des coups sur la porte, au point qu'il en fit tomber sa tasse de café. « Et merde. » Il s'était dépêcher de nettoyer sa connerie. Il n'attendait personne, aujourd'hui. C'était son jour de repos, et la plupart du temps il en profitait soit avec ses parents, soit avec Patrick, soit en restant toute la journée, tranquille. Jusque là, il avait profité de son temps libre pour faire une grâce matinée, rattrapant les heures de sommeil dont il n'avait pas bénéficié durant la semaine. En se levant, après une douche, il avait croisé Patrick. Ils avaient rapidement discutés pendant que Lawrence prenait son café du matin. Bon, fallait être honnête, il avait pas vraiment fait gaffe pas ce que son coloc pouvait bien lui raconter. Quand on est habitués à se lever tôt, on a un peu plus facilement que les autres la tête dans le cul, après s'être levé à onze heure. Du coup, il écoutait et disait oui de temps en temps. Faudrait qu'il se méfie de ça. Il avait tendance à dire oui au hasard quand il n'écoutait pas ou n'entendait pas son interlocuteur. Sa mère lui avait fait le coup un jour de lui poser une question random alors qu'il était concentré dans la lecture d'un bouquin. « Dis, c'est vrai que tu adore l'adaptation 'Dragonball Evolution' ? » « Oui oui, bien sur. » Il en avait des frissons rien qu'à se souvenir qu'il avait sans en avoir conscience prétendu adorer ce film. Honnêtement, qui pouvait ? Surtout qu'il aimait pas mal le manga d'origine. D'un côté, c'était bien la première fois qu'il s'était tapé de tels crises de rires devant un film "d'action" !

En bref, il avait juste retenu que Pat sortait pour la journée. Une fois qu'il fut partit, il en avait profité pour mettre une playlist de ce qu'il considérait des musiques d'été. Ouai, le genre où on s'imagine roulant dans une décapotable, les cheveux au vent, avec les lunettes de soleil, ou alors en plein Coachella ou n'importe quel festival, lorsqu'on les entend. Après, il aimait à peu près tout en style de musiques, parfois certaines chansons qui lui paraissait "été" paraissaient déprimantes aux autres. Cela dépendait. Disons que son répertoire musicale pouvait passer des soundtrack, du rap, du rock, en passant par l'étranger, la pop, ... Par exemple, certaines chansons de la soundtrack d'American Horror Story convenait très bien dans la catégorie été même si la série ne s'y prêtait pas vraiment. Bon, ça faisait un peu chier parce qu'avec la vieille, une des voisines, il ne pouvait pas mettre le son de l'enceinte trop fort au risque de faire frapper avec un balai par la suite. Mais bon, il était pas huit heure non plus, hein. Il avait passé une bonne dizaine de minute à chercher le volume parfait où on entendait bien, sans que cela résonne dans le couloir. Oui, parce qu'il n'avait rien d'autre à faire que de faire des aller-retour intérieur-extérieur pour vérifier le volume sonore de sa musique. Une chance que personne n'a traversé le couloir à ce moment, on l'aurait prit pour un crétin. Au final, il avait enfin pu se poser dans le canapé, avec le dernier roman de Stephen King entre les mains. Il suivait cet auteur depuis longtemps maintenant. Il avait commencé avec Carrie, puis Mercedes, La Ligne Verte, et maintenant, il avait tout ses livres, sur son étagère. Rien qu'en lisant la première phrase du bouquin, qui se trouvait être la continuation et la fin d'une trilogie, il savait que ce serait un bon moment. " It’s always darkest before the dawn. " La seule chose qu'il lui manquait, c'était un café bien sucré. Il s'était donc levé, avait posé son livre en faisant attention à laisser ouverte sa page, et c'était à ce moment que cela avait frappé.

Après avoir vite fait ramassé les morceaux de la tasse, et le café renversé, il avait été ouvrir la porte. Il espérait que ce ne soit pas ni pour lui ni pour Patrick. Principalement parce qu'il ne saurait pas vraiment quoi dire, si c'était le cas. Peut-être que ce n'était qu'une erreur. Il haussa les sourcils, par réflexe, en entendant le cri enthousiaste. Il allait expliquer que le brun s'était certainement trompé de porte, mais il s'était fait devancer. A l'entente du prénom de son ami, il se crispa. Forcément, il n'était jamais là quand on avait besoin de lui ! En tout cas, note dans un coin de sa tête : lui dire de prévenir qu'il a un coloc, avant d'inviter des gens. En revanche, il n'a pas dit non au cookie proposé. Il murmura un merci, écoutant ce que l'autre disait. Après avoir grignoté un petit bout de son gateau, tel le grosse bouffe qu'il était, il répondit avec un demi sourire. « Non non, vous êtes au bon endroit ! » Il leva les yeux au ciel et prit un air faussement exaspéré. « Il a encore du oublier de préciser qu'il ne vivait pas seul ! » Il se décala pour laisser le passage libre. « Vous pouvez entrer si vous voulez, il est sortit, je ne sais pas vraiment quand est-ce qu'il va rentrer... »  Il finit distraitement son cookie, qui soit disant passant était délicieux, et songea qu'il avait oublié la politesse. Il tendit l'avant bras, attendant une poignée de main en signe de bonjour. « Au fait, Lawrence, je suis la coloc de Patrick. Et vous, vous êtes ? » © 2981 12289 0





JE VOUDRAIS QUE QUELQU'UN
M'ATTENDE Quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 915 points et j'ai balancé : 1997

Message(#)Sujet: Re: Hello, new friend ! [Lawrence]   Mer 7 Juin - 5:33

Hello, new friend !Evan avait vraiment été surpris de se retrouver face à quelqu'un d'autre que Patrick. Il s'était même un peu ridiculisé, mais ça, il s'en fichait au fond. Il n'allait pas en mourir et puis, c'était peut-être l'occasion de faire une nouvelle rencontre. Les nouvelles rencontres, le jeune homme aimait ça ! Il eut d'ailleurs rapidement confirmation qu'il était bien au bon endroit, mais que Patrick n'était pas là. L'espace d'un instant, le jeune homme se mit à imaginer tout un tas de choses avant que son interlocuteur ne lui dise qu'il était le colocataire de Patrick. "En effet, je crois qu'il a omis ce détail. Il peut vraiment être très tête en l'air par moments !" Il esquissa un petit sourire amusé, imaginant déjà ce qu'il dirait à son ami lorsqu'il le verrait. Il ne se gênerait certainement pas pour le taquiner en parlant de son colocataire comme d'un amant secret ou un truc du genre. Quoique...Patrick ne semblait pas vraiment à l'aise avec ce genre de plaisanteries, alors il s'abstiendrait peut-être, se contentant de parler d'un squatteur ou un truc du genre. Oui, ça marcherait aussi.

Il avait donc offert un cookie à son interlocuteur pour s'excuser du dérangement et lui adressa un grand sourire. "Ça m'a demandé des années d'entraînement, vous savez ! J'ai étudié toutes les méthodes possibles et imaginables pour créer le parfait cookie." Il plaisantait, bien sûr, mais imaginer une chose pareille était quand même assez amusant. Souriant toujours, il serra la main du dénommé Lawrence. C'était toujours agréable de pouvoir mettre un nom sur un visage, même si on venait tout juste de rencontrer la personne en question. "Evan ! Je suis un ami de Patrick." Il accepta l'invitation d'entrer et pénétra donc pour la première fois dans l'appartement de Patrick. Curieux, il ne put s'empêcher de regarder tout autour de lui avant de poser la boîte de cookies sur le premier meuble qui passa par là. "Vous êtes sûr que je ne vous dérange pas ? Je peux repasser... A moins que vous ayez envie d'un peu de compagnie ? Il paraît que la mienne est plutôt agréable." Il se mit à rire doucement, signe qu'il n'était pas sérieux, même si on lui avait déjà dit quelque chose du genre. Néanmoins, il n'était pas prétentieux au point de parler de lui-même de la sorte.

"On peut peut-être se tutoyer, non ?" Après tout, ils ne devaient pas avoir une grande différence d'âge. "Ça fait longtemps que Patrick et toi êtes colocs ? Il ne m'a jamais parlé de toi, c'est étrange..." Il fronça les sourcils et se mit à dévisager Lawrence d'un air suspicieux. Faussement suspicieux, bien entendu. "Aurait-il honte de toi ?" Bon sang, il exagérait quand même. Il ne connaissait pas ce type et il se permettait de balancer plaisanterie idiote sur plaisanterie idiote. Et ça ne ferait sans doute rire que lui, comme souvent.

© 2981 12289 0





 

 


C'est bon pour toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 277 points et j'ai balancé : 311

Message(#)Sujet: Re: Hello, new friend ! [Lawrence]   Jeu 15 Juin - 23:36

Hello, New Friend !

Bon, on n'allait pas mentir, Law n'avait pas vraiment l'habitude d'avoir des visiteurs à l'improviste. Principalement parce qu'il ne ramenait que peu souvent du monde à l'appart, et deuxièmement parce que la plupart du temps, ses amis prévenaient avant de venir. Mais il ne pouvait pas reprocher au brun qui se tenait devant lui d'avoir voulu faire une surprise à Patrick, d'un côté, ce dernier n'avait qu'à être là aussi ! En général, le chirurgien préférait sortir avec ses amis, boire un verre, aller se balader. L'appart, c'était plus un endroit de calme et de repos, à ses yeux, qu'un lieu de réception. Du coup, actuellement, il ne savait pas trop quoi faire de ses mains et se sentait un brin ridicule, même si il ne le laissa évidemment pas paraître. Mais bon, après tout, la vie serait ennuyante sans aléas, et puis, c'était une rencontre comme une autre. Après tout, cela aurait pu se passer dans des conditions bien pires que celle là. Dans une apocalypse de zombie, lors de la fin du monde, ou pire encore, dans un magasin lors de prix réduits sur tout le rayon sushi frais. A bien y réfléchir, c'était sans aucuns doutes mieux ainsi. « En effet, je crois qu'il a omis ce détail. Il peut vraiment être très tête en l'air par moments ! » La remarque le fit sourire. Il s'y attendait, ce n'était pas vraiment une surprise. A croire qu'il serait obligé de lui coller un post-it sur le front pour lui rappeler sa présence. « Ah ça, je risque pas de dire le contraire ! » A bien y regarder, l'homme était plutôt pas mal. Enfin, il n'était intéressé bien entendu, il pensait ça simplement comme... Comme on peut penser que Patrick Sébastien est amusant. Il se posa la question mentalement si l'autre aimait juste le sport, ou si son métier faisait qu'il avait une bonne carrure. Il devait vraiment arrêter d'être curieux sur des choses absolument sans importance. La dernière fois en ville, il ne s'était pas contrôlé et avait demandé où il avait acheté sa coque de téléphone, parce qu'il la trouvait sympa, et résultat, il était simplement passé pour un type bizarre qui tentait probablement de voler des gens. Génial.

« Ça m'a demandé des années d'entraînement, vous savez ! J'ai étudié toutes les méthodes possibles et imaginables pour créer le parfait cookie. » Il sourit à la plaisanterie. Il n'avait jamais prit le temps d'essayer la patisserie. Disons qu'il n'avait pas beaucoup de temps libre avec son travail, et que lorsqu'il en avait, il pensait à autre chose qu'à faire des gateaux. Les manger, oui, les faire, bof. « Respect. Je crois que le dernier gateau que j'ai du faire, c'était un gateau au yaourt, et je l'avais oublié dans le four, quand je l'ai sortit on aurait dit un mélange entre un gateau au chocolat et une brique... » Il pouffa en se souvenant de la chose qu'il avait produit ce jour là. C'était à peine si lorsqu'il avait essayé de couper le gateau, le couteau ne s'était pas vraiment cassé en deux... Lorsque le dénommé Evan se présenta comme un ami, Lawrence n'était pas bien certain si oui ou non Patrick lui en avait déjà parlé, donc dans le doute il préféra ne rien dire à ce sujet. Loin de lui l'envie de faire une gaffe de ce style. Il ne pu s'empêcher de sourire en entendant la plaisanterie. Lui même aimait bien l'humour un peu décalé. « Ça dépend, c'est combien de l'heure ? » Et secoua la tête, avant de reprendre un peu de sérieux. « Non, vous ne dérangez pas. De toute façon, ce n'est pas avec mon degrés de vie sociale que vous risqueriez de me déranger ! » Il sourit pour montrer qu'il était humoristique. L'auto-dérision avait toujours été l'un de ses styles d'humour préféré, c'était tellement plus simple. En vérité, il avait une vie sociale, il n'avait simplement pas forcément le temps ni vraiment l'envie de l'exploiter. Il se contenta de hocher la tête à la proposition de tutoiement. Il préférait, de toute façon. « Hm... Pas mal de temps, oui, après je saurais pas dire la durée exacte ! Mais je l'engueulerais quand il rentrera, il pensera peut être plus à moi, comme ça. » Il fit une mine faussement vexé, avant de rire à la dernière prise de parole d'Evan. Décidément, il était certain qu'il pourrait bien s'entendre avec ce type. Ils se connaissaient depuis moins de quinze minutes, et il se faisait déjà charier. « C'est possible, oui. Faut dire, je peux comprendre. Mais j'ai honte de lui aussi parfois, c'est réciproque, donc on trouve un terrain d'entente à ce sujet. » Il hocha la tête, comme si il était totalement sérieux. Après tout, ce n'était pas totalement faux. Il fallait avouer que parfois, ils agissaient plus comme deux gamins qu'on aurait laissés seuls dans un appartement vide, sans parents, plutôt que deux adultes responsables en colocation. « Mais, si tu es suspicieux, je peux l'être aussi. Qu'est ce qui me dis que tu ne viens pas d'assassiner la voisine -ce qui honnêtement ne me gênerais peut-être pas tellement- et que ut ne cherches pas juste à dissiper les soupçons avant que la police ne vienne interroger le bâtiment, hm ? » Evidemment, il regardait bien assez de séries policière pour savoir que c'était impossible. Mais tout de même, le scénario était drôle à imaginer.
© 2981 12289 0





JE VOUDRAIS QUE QUELQU'UN
M'ATTENDE Quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 915 points et j'ai balancé : 1997

Message(#)Sujet: Re: Hello, new friend ! [Lawrence]   Aujourd'hui à 4:57

Hello, new friend !Evan se mit à rire doucement en entendant l'histoire de la tentative de gâteau de son interlocuteur. Il imaginait très bien la bête et du coup, ça le fit vraiment rire. Avant de savoir faire de délicieux cookies, il avait eu son lot de ratés aussi. Du coup, il ne comprenait que trop bien, même s'il trouvait ça très drôle maintenant. "C'est en forgeant qu'on devient forgeron ! N'abandonnez pas au bout d'un seul essai ! Mes premiers cookies étaient tellement durs que j'ai failli me casser une dent !" Et le pire, c'était qu'il ne plaisantait même pas. Il avait eu de la chance, beaucoup de chance. Son charmant sourire en aurait pris un sacré coup. Bon, les dentistes, ça existait, mais il évitait d'y aller quand il n'y était pas vraiment obligé. Comme la plupart des gens, sans doute.
Décidément, il appréciait déjà le colocataire de Patrick. Il avait de l'humour et avait même répondu à la petite connerie qu'il avait sortie quant à son agréable compagnie. "Je suis trop cher pour vous. Laissez tomber." Il sourit bêtement, fier de sa connerie. Il lui en fallait vraiment peu, très peu.

"Si je suis encore là quand il rentrera, on l'engueulera à deux. Sinon je le ferai la prochaine fois que je le verrai. Il ne s'en sortira pas comme ça !" Il se remit à rire doucement en imaginant la tête du pauvre Patrick en les trouvant là, assis sur le canapé, l'air grave. Bien sûr, il ne put s'empêcher de plaisanter sur le fait que Patrick avait peut-être honte de son colocataire et la réponse ne se fit pas attendre. Il éclata même de rire. Ce gars... vraiment... ils étaient faits pour s'entendre, il en était certain maintenant. Et il ne lui avait fallu que quelques minutes pour le déterminer. C'était comme ça et puis voilà. "Mince. Comment t'as deviné ? Bon, maintenant, t'as plus le choix. Tu dois me laisser entrer et me servir d'alibi. Après tout, tu connais mon secret maintenant. Tu es impliqué, que tu le veuilles ou non !" Il tenta de rester sérieux, mais c'était peine perdue.

"De toute façon, on ne me soupçonnera jamais, t'en fais pas !" Il se pencha vers son interlocuteur et lui chuchota quelques mots à l'oreille, comme si c'était le plus grand secret du monde. "J'ai tout le commissariat dans la poche. Ils m'adorent tous, jamais ils me soupçonneront !" Il se remit à sourire comme un con. Vraiment, il pouvait être tellement idiot quand il s'y mettait. Mais il n'avait pas vraiment menti. Pas totalement. Il était très apprécié au commissariat et s'entendait avec presque tout le monde. Et il serait sans doute le dernier à être soupçonné de quoique ce soit. "Alors ? Je peux entrer ? J'ai pas très envie de prendre racine sur le palier." Evan n'était pas du tout en train de s'imposer, pas du tout !

© 2981 12289 0





 

 


C'est bon pour toi:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Hello, new friend ! [Lawrence]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» [M] CAM GIGANDET - ex boyfriend & best friend.
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Los Feliz :: Résidences-
Sauter vers: