AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un PV, un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.
Rejoindre les Lucas vous donnera 70 points à votre validation. Rejoindre les Disney ou Hitchcock vous donnera 50 points.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 429

Message(#)Sujet: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 16:18

Yuina Hartwell
Pluie de printemps -
Toute chose
Embellit.
Haruna Kawaguchi et Hikari
Nom : Aragaki de base, mais Hartwell depuis son arrivée au USA
Prénom : Yuina
Surnom : Yu', Yui', Camélon, Fantôme
Date de naissance : 4 avril 1998
Lieu de naissance : Nagoya, Japon
Age : 20 ans
Origines : japonaise
Nationalité : japo-américaine
Situation Conjugale : célibataire
Orientation Sexuelle : hétéro curieuse
Situation financière : moyenne
Métier : étudiante en psycho-criminologie + photographe
Groupe : Allen  
 
Caractère

Yuina est fondamentalement gentille et éprise de justice, c’est l’une des raisons qui l'ont poussée à vouloir devenir criminologue, mais pas que, cette jeune japonaise de par ses origines est très travailleuse, elle travaille beaucoup pour atteindre son rêve.
Elle est aussi très polie, elle saluera toujours quelqu’un avec beaucoup de respect même si elle ne l’apprécie pas, il lui arrive encore régulièrement de saluer ses professeurs ou même ses proches en s’inclinant, elle n’oublie jamais de dire « bonjour », « au revoir », « merci » et « s’il vous plait », elle ne répond jamais à ses clients lorsqu’ils ne commence pas par lui dire bonjour, ce qui a le don de surprendre les nouveaux clients, et d’amuser les anciens lorsqu’ils voient des nouveaux clients lui courir après.

Étonnamment et malgré une force de caractère qui prouve qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds lorsqu'elle a besoin de prouver quelque chose, c’est quelqu’un d’assez effacée, et elle met cette capacité qu’elle a se faire oublier pour observer le monde autour d’elle, qualité essentielle pour son futur métier. Elle prend beaucoup de plaisir à observer et prendre en photo ou dessiner ce qu’elle voit, elle aime capturer les instants. Elle est très observatrice et à un don pour voir ce que les autres ne voient pas, comme le fait que sa mère avait pris une pilule différente le soir de sa mort et que son beau-père japonais faisait partie du groupe qui l’intimidait.

Elle est hyperactive depuis toute petite, au japon durant sa prime enfance elle a fait de la danse, du cirque, de la gymnastique et de l’aïkido, elle continue de pratiquer de nombreux sport et ce même lors de son arrivée au Etats Unis, elle pratique toujours l’aïkido même si ce n’est pas toujours évident du fait qu’elle soit un femme, mais elle adore aussi les sport d’eaux : nager qui lui donner l’impression de flotter ou encore le surf même si elle n’est pas très douée encore pour ça. Et elle adore aussi la danse même si elle en fait plus rarement.

Elle adore créer, elle est d’ailleurs reconnue pour deux choses sur internet : ses dessins et ses photos. Elle dessine à l’encre dans un style typiquement japonais, et accepte de prendre des photos pour des occasions spéciale : mariage, naissance, même si sa spécialité dans la photo sont surtout les paysages, elle se perfectionne avec la prise de portait, et puis cela lui rapporte beaucoup plus et lui permet de payer ses études.

Malgré un caractère plutôt joyeux en apparence, Yuina est plutôt torturée, elle est hantée par le décès de sa mère biologique. Elle est régulièrement mélancolique, sa mère et son pays natal lui manquant, même si tous les ans, à la date anniversaire de la mort de sa mère son père l’emmenait sur sa tombe au Japon, elle n’a jamais réussi à combler ce manque.

Elle est à la limite de la paranoïa lorsqu’elle revit la mort de sa mère et a parfois dû faire des séjours en maison de repos, elle avait de violente crise d’angoisse et de violence enfants et cela lui arrive encore parfois.

Niveau cœur, la jeune femme n’a jamais eu de véritable petit ami, du moins elle en a eu deux. Les deux très platonique. Le premier, ils se sont quittés en bons terme et d’un commun accord, et son toujours ami… Le second… Elle a été avec lui durant près de deux ans, mais à vite mis fin à cette relation en se rendant compte que la seule chose qui intéressait son ex… était son cul. Elle est plutôt fleur bleu et romantique même si elle le cache par peur de s’attacher. Pourtant si vous réussissez à percer sa carapace, vous découvriez une jeune femme loyale, fidèle et passionnée.

Un peu plus sur ton personnage

Hobbies : la photo, l’Aïkido, nation, faire le thé (ça l’aide à se concentrer) lorsqu’elle est chez elle, lire, cuisiner des spécialités japonaises, trainer sur internet, dessiner, regarder des animés, des films et séries.
Objectif(s) de vie :devenir une criminologue reconnue et mettre derrière les barreaux le fou qui a profité de la faiblesse de sa mère.
Aime : le porc pané, la photo, le dessin, aller en boite, le lait de soja, le thé (elle est accro), la psychologie, ses études, lorsqu’elle est en stage, attacher et détacher ses cheveux lorsqu’elle réfléchit et qu’elle bloque sur quelque chose, son frère, son père américain, son neveu, les animaux. La pluie, les Sakura en fleurs, le soja, le poisson cru, prendre son petit déjeuner au lit, manger des graines de tournesol devant une série ou un film, parler japonais, aller acheter des pâtisseries, apprendre et découvrir de nouvelles choses, chanter sous sa douche, le chocolat, l'orage.
Déteste : être complètement dans le noir et donc les cinémas, les petites pièces avec ou sans lumières, les hôpitaux, le lait de vache (allergique), son beau-père japonais, sa belle-mère américaine, les coups de soleil, avoir du sable dans son maillot de bain, le travail mal fait, les personnes qui parle trop, les personnes qui profite de la bonté de son frère, se mettre en colère, être trop juste dans son loyer et devoir manger uniquement du riz. Devoir dépendre de quelqu’un financièrement et être redevable. Qu’on l’appelle l’Asiat’, la Jap’, la chinoise. Les insultes sur ses origines en générale. La violence, la maltraitance, les drogues.
Phobie(s)/Peur(s) : Est claustrophobe et à peur du noir. Que sa famille américiane l'abandonne et qu'elle se retrouve seule, ne pas réussir à devenir criminologue.
Lieu d'habitation :  Loz Feliz
La bitch et ton personnage

Yuina n'aime pas spécialement Bitchcation, d'une part parce qu'elle envahit la vie privée et que par principe la jeune femme n'aime pas ça. D'autre par parce qu'elle fait parti de la famille Hartwell et que bien malgré elle, elle a déjà été que trop souvent à son goût dans la presse people : bah oui une gamine de 9 ans, au charme japonais qui débarque dans la famille...C'est pas l'idéal, beaucoup pense encore qu'elle a été adopté par les parents Hartwell... la vérité et bien moins jolie.
Du coup, elle lit plus ça lorsqu'elle s'ennuie et pour voir si l'on parle de ceux qu'elle aime ou non... Elle n'aime pas qu'on s'en prenne à sa famille ou ses amis !
Derrière l'écran
Pseudo : Hikari
Âge :  20 hiver
Scénario/prédefini : Pas vraiment créer en collab avec Anne :3 (mettre le lien du scénario/prédef si  "oui")
Comment as tu connu le forum ? Tellement relou que je demande une refonte de personnage !
Ce que tu en penses : Il sent trop l'été et la plage, du coup j'ai envie d'aller me baigner.
Un mot pour la fin :  Sikda yo (yésépascommentças'écrit)

Veux tu un parrain ? Moi-même :ouisi:

Recense ton avatar :
Pour un inventé
Code:
<span class="avPris">[url=http://losangelestimes.forumactif.org/u76]●[/url]● HARUNA KAWAGUCHI</span> ► « yuina hartwell »

Pour un scénario/préfed
Code:
<span class="avPris">[url=URLPROFIL]●[/url][url=URL DU SCENARIO]●[/url] AVATAR EN MAJ</span> ► « nom du personnage en minuscule »





Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 429

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 16:21

L'histoire de ta vie


Yuina est née de la relation illégitime entre Mr Hartwell et Mlle Asumi Aragaki lorsque ce monsieur était en voyage d’affaire à Nagoya. La mère de Yuina était la fille de la gérante du Ryokan (auberge typique japonaise) où logeait l’américain et elle tomba éperdument amoureuse de cet homme américain. Et le coup de foudre n’a pas été que dans un sens, pendant plusieurs années, ils ont entretenu une relation, après presque 4 ans de relation une petite fille est née, malheureusement, Mr Hartwell père n’assista pas à la naissance de sa fille, il avait dû retourner en catastrophe aux Etats-Unis à Los Angeles et c’est par téléphone qu’il apprit la naissance de sa fille et du même coup la grossesse d’Asumi. Elle ne lui demanda pas de reconnaître son enfant, elle avait compris lorsqu’elle l’avait vu renfiler son alliance qu’il était toujours marié à cette femme américaine et qu’il n’avait surement pas l’intention de divorcer, elle lui demandait seulement de venir au pays pour rencontrer sa fille et savoir ce qu’il voulait faire. Asumi ne lui dit pas que sa mère l’avait chassé de la maison avec son nouveau-né, qu’elle avait apporté le déshonneur sur sa famille en tombant enceinte en dehors du mariage et décidant de garder son enfant. La gérante et mère d’Asumi l’avait donc mise à la rue juste après la naissance du bébé laissant juste le temps à sa fille de prendre ses économies.
Asumi avait longtemps erré dans les rues, son bébé emmitouflé dans des couvertures. Elle s’était assise son baluchon a ses pieds sur un banc et avait regardé les fleurs des Sakura en se demandant comment elle allait élevée sa fille. Elle réussit à survivre de petits boulots, vendant les journaux, faisant les ménages, sa fille accrochée dans le dos, vivotant, se privant pour pouvoir donner à manger à Yuina. Finalement, elle avait réussi après plusieurs mois dans la rue à trouver un appartement minuscule dans lequel elle vécut avec sa fille.
C’est presque un an après la naissance de sa fille que Arthur Hartwell revint au Japon. Son ancienne maîtresse ne lui avait pas donner d’adresse et c’est naturellement qu’il se rendit au Ryokan de la mère d’Asumi… quelle ne fut pas sa surprise en se voyant refusé l’hospitalité et qu’il apprit qu’Asumi avait été chassé. Il chercha plusieurs jours ce qu’il était advenu de la jeune femme, s’inquiétant, imaginant le pire et finit par le découvrir par hasard en la voyant vendre des fleurs tôt le matin sur le marché. Il la suivit et ce n’est que le lendemain qu’il se rendit à son appartement, quelques cadeaux dans les bras. C’est une petite fille pas plus haute que trois pommes, tenant à peine sur ses jambes qui l'accueillit et Asumi derrière qui semblait être à la fois en colère, soulagée et choquée. Il y eut une centaine de sentiment qui se succédèrent dans ses yeux sans qu’aucun ne transparaissent dans sa voix. Elle semblait fatiguée, mais elle avait l’air d’aller bien et bien que la fillette soit un peu petite et semblait maigre elle avait l’air elle aussi d’être en bonne santé.
Il y eut beaucoup de discussion ce jour-là, et depuis ce jour Asumi reçut une pension pour s’occuper de leur fille.

Yuina grandit, voyant son père biologique lors de ses rares visites, elle aimait beaucoup ce monsieur qui parlait avec un drôle d’accent et lui disait parfois des mots qu’elle ne comprenait pas mais qu’elle s’amusait à répéter. Elle ne tenait pas en place, il fallait toujours l’occuper que ce soit par le dessin ou des activités physiques. Les premières années d’écoles furent difficiles pour la petite fille qui n’arrivait bien souvent pas à rester en place longtemps du moins jusqu’à ce que l’école propose de l’inscrire à une activité extra-scolaire. Elle commença comme beaucoup d’enfant par faire de la danse, mais cela ne suffisait pas, elle fit du cirque puis de la gymnastique avant de s’inscrire au club de sport de son école en prenant des options d’aïkido et de natation, au fur et à mesure qu’elle avançait dans les classes. Elle était très intelligente et comprenait vite, si bien que même au japon, elle avait été admise dans des classes spéciales (l’équivalent de classe pour surdoué).

Sa mère avait retrouvé quelqu’un, un homme japonais qui avait bien voulu d’elle et sa fille, mais Yuina ne l’aimait pas du tout, elle le trouvait menaçant, inquiétant et il n’hésitait pas à la frapper lorsqu’elle ne faisait pas ce qu’il lui demandait ou à l’enfermer dans le placard de l’entrée. C’est à cette époque, elle avait six ans lorsqu’il l’enferma pour la première fois, qu’elle développa une véritable peur du noir, elle ne supporte plus depuis cette époque d’être enfermée dans un espace clos avec ou sans lumière et ne peux pas rester plus de quelques secondes dans une pièce sombre. Ce que Yuina ne sait pas c’est que sa mère s’inquiétait pour l’avenir de sa fille et même si ce second mariage n’est pas un mariage d’amour, c’est un mariage de raison. En se mariant à ce Yakuza, elle pensait pouvoir protéger sa fille.

Alors que Yuina avait huit ans sa mère tomba malade, elle ne sut pas vraiment ce qu’elle avait mais ce qu’elle savait c’est que la peur et le stress lui avait fait faire plusieurs malaises et qu’elle était devait prendre de nombreux cachets. Six, trois fois par jour. Sa mère maigrit beaucoup, elle s’affaiblissait. Elle travaillait à la maison pour pouvoir élever Yuina, elle faisait des bouquets de fleurs qu’elle vendait sur le marché mais un jour, elle ne put plus les faire.

A l’âge de neuf ans, Yuina perdit sa mère. Son beau-père avait quitté sa mère le soir même de sa mort et elle se souvenait que sa mère avait avalé ses cachets mais que l’un lui avait semblé différents. Elle avait aidé sa mère à se coucher, mais en pleins milieux de la nuit, elle avait entendu un grand bruit dans tout l’appartement. Sa mère semblait complétement démente, et… un groupe d’hommes étaient dans la maison, il ressemblait à des Yakuza et elle prit peur. Elle se cacha derrière la porte et écouta. Ils menaçaient sa mère, et elle leur répondait de manières complètement incohérentes, soudain une voix qu’elle crut reconnaître, s’éleva demandant où se trouvait toutes les économies. Asumi ne répondit pas et un grand bruit eut lieu. Yuina se cacha, se faisant toute petite bouchant ses oreilles et fermant les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, leur appartement était dans un état épouvantable, les meubles étaient cassés, certains murs troués et sa mère était à terre et parcourut de spasmes. Elle cria à l’aide de toutes ses forces.
Des voisins avaient accouru, inquiets et Yuina eut l’impression que tout allait vite. Des ambulanciers arrivèrent et l’emmenèrent avec sa mère, et elle eut l’impression d’attendre pendant des heures puis un médecin arriva accompagné de son père biologique. Elle leva les yeux vers lui et lu dans le regard grave du médecin qu’elle ne reverrait jamais sa mère. Elle pleura énormément ce jour-là et son père fut bien incapable de la consoler malgré toutes les paroles qu’il pouvait lui donner. Elle lui en voulu de ne pas avoir été là lorsque sa mère avait eu besoin de lui, mais elle savait que ces parents ne vivaient pas en couple, ils étaient comme des divorcés. Sa mère fut enterrée quelques semaines plus tard et elle dit adieu au Japon.

Son arrivée aux Etats-Unis fut difficile pour la fillette, âgée de neuf ans, parlant à peine l’anglais, ne le comprenant quasiment pas, la culture, la nourriture, tout lui parut bizarre. Et puis sa maman lui manquait. Elle ne fut pas très bien accueillie par la femme de son père, qui la sembla la détester au premier regard. Elle lui faisait vivre un enfer lorsque son père était absent. Pourtant, elle faisait tout pour être gentille : elle travaillait bien à l’école même si ces notes n’étaient pas excellentes, elle apprenait vite et arrivait à suivre les cours seulement un mois et demi après son arrivée à Los Angeles, elle ne dormait que peu pour apprendre l’anglais et rapidement arriver à se faire comprendre. Elle découvrit aussi qu’elle avait un grand frère, beaucoup plus âgée qu’elle mais elle s’entendit bien avec lui, c’est avec lui qu’elle réussit à plus apprendre l’anglais, et puis il l’emmenait aussi manger des pâtisseries avec son neveu, car elle avait aussi découvert être tante, même si, ce dernier avait exactement le même âge qu’elle. Bon c’est aussi avec lui qu’elle apprit qu’elle était allergique au lait de vache, elle n’en avait jamais bu et en avait pris s’attendant à du lait de soja ou d’amande comme sa mère en achetait, le vendeur lui avait donner un verre de lait avec son muffin… Et elle avait fini à l’hôpital. Elle n’en avait jamais voulu à son frère pour ça, mais lui était plutôt reconnaissante car il était resté avec elle tout le temps qu’elle a été à l’hôpital. Elle est assez proche de son frère, enfant, elle le voyait un peu comme un second papa, le sien travaillant beaucoup, elle passait presque plus de temps avec son frère qu’avec son père et allant dans la même école que son neveu, c’est assez régulièrement que les deux enfants finissaient chez l’un ou l’autre et le plus souvent, chez Wes étant donné que la belle-mère de Yuina ne voulait pas d’elle et le lui faisait bien comprendre.
Elle était d’ailleurs assez proche de son neveu, ayant le même âge que Tate elle s’entendait plutôt bien avec, du moins, jusqu’à leur entré au collège où le petit garçon changea et trouva que c’était la « honte » de trainer avec une fille qui était aussi sa tante.

C’est à partir de la première année de collège qu’on la rangea dans la catégorie surdouée, n’ayant pas vraiment d’ami en dehors de Tate, elle s’était renfermée sur elle-même et avait travailler d’arrache-pied, rattrapant tout le retard qu’elle avait pu avoir et même allant plus loin que ça. Elle sauta pas mal de classe et c’est ainsi qu’en début de première année de lycée, alors qu’elle devait commencer à regarder à ses orientations post-bac… Elle était incapable de se décider. Elle ne savait pas trop ce qu’elle voulait faire plus tard jusqu’à cette fameuse visite à de la LAPD pour présenter les différents métiers… Elle avait été fascinée par celui de psyco-criminologue, à l’époque tenue par un homme au fort caractère , elle lui avait poser de nombreuses questions et ayant toujours été très observatrice releva de nombreux tics de l’homme. Elle postula ensuite dans différentes écoles, demandant aussi des bourses, même si son père avait dit qu’il la prendrait en charge pour ses études, elle se sentait redevable et puis elle sentait que si elle restait plus longtemps que nécessaire dans la maison de son père… Sa femme finirait par lui faire du mal. Et elle n’eut pas tout à fait tort.
A demi par hasard, sa belle-mère qui ne l’avait pas vu dans la cave entrain développer ses photos et avait éteint les lumières et fermer la porte. Yuina avait fait une crise d’angoisse si forte qu’elle avait dû aller dans une maison de repos à la veille de ses résultats de son diplôme. Elle avait à peine seize ans à l’époque et commençait à être connu sur le net via ses photos.
Durant les vacances d’été, qui suivirent son père l’avait emmené au Japon pour l’anniversaire de mort de sa mère, et ils avaient passés quelques jours dans son pays natal pour le plus grand bien de la jeune fille. Elle fit aussi part à son père de son rêve : devenir psycho-criminologue et arrêter l’homme qui avait provoqué la mort de sa mère. Elle commença donc par une licence en psychologie suivant des cours de droit par correspondance. C’est à cette époque qu’elle commença à vendre des photos sur le net pour financer son matériel de classe, elle ne voulait pas demander à son père qui s’occupait déjà des frais d’inscription, lorsqu’elle eut dix-huit ans elle put se louer un petit appartement dans le quartier de Loz Feliz où elle vit seule.
Son père n’apprécia pas trop mais laissa sa fille faire, à la seule et unique condition que si elle se sentait mal, avait une crise d’angoisse ou de paranoïa, elle l’appelle aussitôt, lui ou son frère. Elle accepta. Elle travailla d’arrachepied durant les vacances pour mettre des sous de côté, et réussit à trouver un petit travail à mi-temps dans un petit salon de thé durant ses vacances. Elle y travailla toujours tous les samedis jusque sa rentrée dans la licence de psycho-criminologie.

Aujourd’hui, elle a 20 ans et un caractère adaptable, elle se fond en fonction de la personne avec qui elle est, ce qui lui a valu le surnom affectif de « Caméléon » par son formateur et ses collègues à la LAPD. Elle s’entend plutôt bien avec son frère et aimerait passer un peu plus de temps avec lui. Elle s’inquiète pour lui, elle voit bien qu’il vit mal son divorce avec April et veut l’aider que ce soit pour se remettre sur les rails dans son travail que dans sa vie sentimentale. Elle s’entend bien mieux avec Tate maintenant qu’il est adulte, c’est même, pour elle son meilleur ami. Ils se retrouvent souvent certains soirs pour aller danser ou simplement papoter.
Elle fait des shooting photos à la demande contre rémunération : baptême, mariage, anniversaire, etc... Elle est toujours aussi hyperactive, fait toujours beaucoup de sports, trop au goût de certains qui s’inquiète pour elle, espérant qu’elle ne va pas se ruiner la sante ainsi. Mais… elle commence aussi à avoir des épisodes de peur, elle veut le cacher car elle ne tient surtout pas retourner chez son père… malgré tout l’amour qu’elle lui porte. Elle a pour cela contacter l’hôpital pour voir quelqu’un pour l’aider. Elle veut pouvoir gérer cela seule, sans que sa famille ne soit au courant, en dehors de Tate qui est au courant de sa démarche mais a promis de ne rien dire.






Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 0 points et j'ai balancé : 286

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 16:34

Rebienvenue Bella :coeur:




I hate you.
Il nous faut apprendre non pas à oublier le passé, mais à le vaincre, en le reléguant pour toujours loin de nous, et en faisant en sorte qu'il ne déborde plus dans notre présent, et encore moins dans notre avenir. ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 429

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 16:39

Arigatooooo ! :coeur:





Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 587 points et j'ai balancé : 871

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 16:46

Rebienvenue ♡

Yuina est trop mimi ♡♡♡







Les périodes de bonheur, les progrès partiels, les efforts de recommencement, et de continuité me semblent autant de prodiges qui compensent presque l’immense masse des maux, des échecs, de l’incurie et de l’erreur. © FRIMELDA


ne clique pas:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 17:45

Re-bienvenu mademoiselle :perv: J'aime bien ton image de riz sur la fiche, ça me donne faim :bave:
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 429

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 17:52

Merciiii

Oui moi aussi, j'adore les onigiri en plus :bave: -etj'aifaimaussi- mais la prochaine fois qu'on mange jap c'est quand mon chéri aura son permis -ilnousinvite- donc j'espère qu'il l'aura vite :mdr:





Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 18:05

Rebienvenue avec ce nouveau personnage !! :liamlily:
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 144 points et j'ai balancé : 2894

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 18:39

Wesh :emo:




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 144 points et j'ai balancé : 2894

Message(#)Sujet: Re: Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi   Mar 30 Mai - 19:27


Bravo ! Tu es validé(e)


:cc:


∞ Tu es maintenant validé(e) et tu peux aller t'amuser sur le forum. Mais avant ça, tu dois aller recenser ton avatar, ici si le staff ne l'a pas fait. ( Merci d'attendre 24h pour le signaler. On est pas des machines :*-*: - mais comme on est parfait, ça sera fait :ouisi:). Puis, après avoir fait cette bonne action, tu peux aller faire ta fiche de liens, ici. N'oublie pas d'aller recenser ton métier si tu en as un ou ton domaine d'études si tu es étudiants, ici. Et comme tu n'es pas SDF, dépêche toi d'aller faire ta demande de logement, ici.

∞ Nous te demandons de compléter ton profil (pour plus de clarté). C'est toujours bien pour les autres d'avoir accès aux informations importantes de ton personnage, directement dans le profil. (on vous donne pas le choix et pis c'est tout )

∞ Pour une bonne intégration, tu peux aller flooder, jouer et surtout, saluer les nouveaux membres. C'est toujours plaisant de voir des membres investis et on se sent mieux en tant que nouveau !

∞ Voilà, après avoir fait tout ça, tu peux enfin aller t'amuser sur le forum, trouver des partenaires de RPs, créer un scénario et/ou des pré-liens si tu en ressens le besoin.

∞ Si tu as des questions, n'hésite pas à mp ton admin référent qui est Ulysse A. Cooper

∞ La Team de LAT te souhaite bon jeu sur le forum




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Yuina Hartwell ➸ Haruna Kawaguchi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» TAMARA CHENG ► haruna kojima
» Haruna Tategami - Liste de sorts d'Haruna Tategami
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )
» [présentation] Saotome Haruna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: First of All :: Allow myself to introduce myself :: Done-
Sauter vers: