AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un PV, un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.
Rejoindre les Lucas vous donnera 70 points à votre validation. Rejoindre les Disney ou Hitchcock vous donnera 50 points.

J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 2890

Message(#)Sujet: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Lun 19 Juin - 23:03

Aujourd'hui Ulysse avait 28 ans. 28 ans putain... Il se rapprochait de la retraite là. Il avait presque l'impression que les cheveux blancs commençaient à lui pousser sur la caboche et que l'arthrose le guettait. Il était toujours un peu nostalgique quand son anniversaire arrivait. Il repensait à sa terre natale, l'Ecosse, et les fêtes qu'il avait passé en famille avec Cassandre, sa mère et son père... Ça c'était avant que ce dernier décide de mettre les voiles. Enfin, l'heure n'était pas à se morfondre, mais plutôt à faire la fête ! Certes, il avait 28 ans mais c'était bien trop jeune pour se morfondre. Ulysse avait invité tout son répertoire pour l’événement et inutile de dire qu'il était plutôt large. Ils allaient se sentir à l'étroit dans son petit appartement... Heureusement qu'il avait assez de jugeote (pour une fois) pour prévenir ses voisins de la fête. Il avait déjà assez de plaintes pour tapage nocturne comme ça... Il avait tout prévu pour la soirée. Après avoir eu sa daronne au téléphone deux bonnes heures pour qu'elle lui souhaite son anniversaire, prendre de ses nouvelles, lui dire de bien faire attention et autres conseils d'une mère, il était allé faire les courses pour la soirée. Enfin, ces dernières étaient plutôt simples et se constituait que de peu de choses et c'est qu'ainsi que son bar se retrouva recouvert de bouteilles d'alcool divers et chips. Il n'avait pas besoin de plus.

L'heure avançait et les invités arrivaient les uns après les autres, l'alcool commençait déjà à couler bien à flot et Ulysse commença à être éméché assez tôt. Il était en train de descendre un énième whisky quand Ethan passa le pas de la porte. "HEEEEEY ETHAN !" hurla-t-il pour se faire entendre par dessus la musique tout en faisant des grands gestes pour attirer son attention. Il s'approcha de lui avec un grand sourire avant de lui coller une bière dans les mains. Il n'avait pas besoin de demander son avis, il savait qu'il allait boire. Il était obligé de boire de toute façon. Interdiction d'être sobre à son anniversaire ! "Alors, ça va mec ? Prêt à te prendre une cuite ?" demanda-t-il en rigolant dans sa barbe. Il était complétement survolté et avait envie de sauter dans tout les coins de l'appartement, chanter, danser, faire des jeux, bref, une vraie pile électrique. Il avait beau avoir 28 ans aujourd'hui, il restait tout de même très gamin dans sa tête.

@Ethan Kane




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 67 points et j'ai balancé : 98

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Mer 21 Juin - 17:17



Arriver pile à l’heure à une soirée, ce n’est pas mon truc. J’aime quand l’ambiance est déjà installée. C’est pourquoi même à la fête d’Ulysse je débarque quand je suis certain que ça a bien commencé. D’ailleurs vu le bruit que j’entends en me garant près de son immeuble, je souris. Je me regarde une dernière fois dans le rétro : beau gosse. Reniflage d’aisselles : pas de souci. Mon haleine, je m’en fou un peu, j’ai fumé et je vais picoler. Je suis prêt !

En quelques minutes à peine, je passe la porte et je me fais direct repérer par le maitre des lieux. C'est à se demander s'il m'attendait, sérieux. Je lui fais de grands signes à mon tour et le prend dans mes bras quand on se rejoint. Grosse tape dans le dos.

« Heyyyyyy man !!! »

A croire qu’on ne s’est pas vus depuis un bail. En réalité, ça date d’hier. Il est déjà bien éméché. On pourrait croire que ça ne change pas trop parce qu’Ulysse est porté sur la boisson, mais là c’est différent. Il me colle une bière dans la main, j’aime être accueilli comme un prince.

« Toujours ! Toi, t’as pas attendu ! »

J’ouvre la bière et me l’enfile cul sec avant de secouer la tête et pousser un énorme rot, gaz oblige. La soirée est officiellement lancée pour moi. Je refile la canette à un mec qui passe, il me regarde genre tu veux que j’en fasse quoi mais je l’ignore, je passe mon bras autour de l’épaule de mon pote.

« Je vois qu’t’as pensé à l’alcool, y’a de la meuf, à bouffer mais je t’ai ramené un petit cadeau… »

Je lui fais un clin d’œil en tâtant ma poche. Je ne suis pas un garçon sage, encore moins depuis la mort de Jimmy.

« Mais d’abord paye moi un whisky au lieu d’ta bière pour tafioles ! »





I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 2890

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Mer 28 Juin - 11:13

Ulysse était excité comme une puce, faire la fête, boire, voir tout ses amis, si chaque jours pouvaient être pareil, ce serait tellement le paradis. Il était heureux de voir Ethan, comme pour chaque personne passant le pas de sa porte, mais bon, Ethan c'était un vrai pote et puis c'était un Murderers Ponies, donc forcément, il se sentait plus proche de lui que la plupart des personnes présentes dans la pièce. Quand on était ensemble dans un groupe, ça créait un lien spécial qui était indestructible. Du moins, c'est ainsi qu'Ulysse voyait les choses et tant pis si les autres trouvaient que ça fasse trop bisounours. Il rigola dans sa barbe quand Ethan lui fit la remarque qu'il n'avait pas attendu pour se mettre une cuite. "Jamais ! Je suis né pour ça !" dit-il en hochant vivement la tête et prenant un air très sérieux.

Quand Ethan parla de cadeau, les yeux d'Ulysse s'illuminèrent, tel un enfant pendant le jour de noël. Dans sa tête, le mot cadal résonnait en boucle et il trépignant d'impatience, ayant hâte de voir ce que c'était et de l'ouvrir. "Fais voiiiiiiiiiir !" demanda-t-il, pire qu'un gosse et
innocemment, sans se douter une seule seconde de ce que ce cadeau était vraiment. Quand Ethan lui demanda de lui payer un whisky, il rit à nouveau. "Ouais, j'me disais bien que la bière c'était trop doux pour toi. Quelle erreur j'ai fais en te proposant ça. Bon encore ça va, je t'ai pas proposer une despe, car ça c'est vraiment une boisson de fillettes ! Bref, j'vais te chercher un whisky, ça c'est une boisson de bonhomme." dit-il en se dirigeant vers son bar. Malgré le nombre impression de bouteilles, il ne lui fallu pas longtemps pour trouver celle de whisky, de toute façon, il pouvait la reconnaître du premier coup d’œil. Il se servit un verre ainsi qu'à Ethan avant de retourner vers lui. "Et un whisky un ! Et du vrai hein ? C'est du Dalmore, et pas cette chose que vous américains appelez whisky à savoir le Jack Daniels" dit-il avant de faire la grimace.

@Ethan Kane




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 67 points et j'ai balancé : 98

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Ven 30 Juin - 23:25



Evidemment il veut savoir ce que j’ai ramené, mais je ne vais pas lui dire de suite ni sortir le précieux devant tout le monde. Je lui fais non de la tête et lui réclame de la vraie boisson. Ça le fait marrer et au moins, ça détourne son attention. Il n’arrête pas de parler, pire que d’habitude mais ça me fait rire. Je suis souvent comme ça quand je suis pété aussi. L’alcool ça délie les langues, et pas que pour le roulage de pelle ! Je le laisse me servir et je prends le verre de whisky avec un grand sourire.

« Ah ! Là, tu me parles ! »

Je me marre pour la réflexion sur le jack Daniels. Je ne suis pas fan non plus de cette marque. Disons que ça passe toujours, surtout quand j’ai pas de thunes, mais c’est pas le pied.

« Je t’approuve mon ami. Allez, trinquons à tes vingt ans ! »

Oui il a plus mais on s’en fou royalement ! L’âge c’est un nombre, calculé par rapport à une date sur la pièce d’identité. J’ai vu des vieux de seize piges et des gamins de quarante, alors… Nous on sera jeunes éternellement, et vingt ans c’est pas mal du tout.

« Joyeux anniversaire, l’écossais ! »

Je trinque. Les verres s’entrechoquent, un peu d’alcool gicle sur mes doigts. Je porte le verre à ma bouche pour une bonne gorgée. Ça brûle la gorge, j’adore cette sensation ! J’ai l’impression de sentir le whisky courir dans mes veines, aller jusqu’à titiller mes neurones. C’est comme un courant électrique. Je pousse un soupir de satisfaction.

« C’est vrai qu’il est bon ! »

Je reprends une gorgée tout en jetant un œil à l’assemblée.

« Y’a des chasses gardées ce soir ? Parce que j’compte bien me défoncer la tête et baiser ! J’suis en manque là ! »

Oui c’est cru mais il faut bien appeler un chat un chat. Alors au cas où, je préfère demander. Même si c’est pas dit que je m’en souvienne une fois déchiré. Mais j’aurais fait l’effort, on va dire ça comme ça. J’ai souvent le chic pour me taper celles qui sont déjà prises, ou les sœurs, les cousines, les meilleures amies. En même temps : est-ce que c’est vraiment de ma faute ? Je force personne.

« Et avec ma surprise, j'te jure qu'on va être chauds comme les braises ! »





I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 2890

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Ven 7 Juil - 23:45

Quand Ethan fit non de la tête, Ulysse fit la moue. Oh, c'était vil ça de donner envie et de le retirer après. Il voulait son cadeau lui ! Il pouvait presque taper du pied sur le sol et se rouler sur le sol comme un gosse de cinq ans qui ferait sa crise. Enfin, heureusement, il avait encore assez de dignité pour ne pas le faire... Pour le moment ! Un verre plus tard, ça ne serait peut-être pas le cas. "Pas cool Ethan, pas cool !" dit-il en faisant semblant de bouder. "Heureusement que tu aimes le whisky, sinon on ne serait plus amis !" dit-il en prenant une gorgée de sa boisson.

Ulysse ne put s'empêcher de glousser quand Ethan voulut trinquer à ses vingt ans. Mon dieu, c'était tellement loin derrière lui ça maintenant. A l'époque, il était jeune et innocent... Ou presque. En tout cas, il avait bien changé avec le temps, et quand il avait vingt ans, il était bien plus sage que maintenant. Normalement n'était-on pas censé s'assagir en vieillissant ? Car avec lui, c'était exactement l'inverse... Peut-être qu'il souffrait d'une maladie bizarre à la Benjamin Button.  "Et oui, vingt ans et je bois déjà de l'alcool. Un vrai délinquant." gloussa-t-il en levant son verre et en trinquant. "Et ouais, j'ai goûter beaucoup de whisky dans ma vie, mais je dois avouer que le Dalmore est ma préférence à moi."

Des chasses gardées ? Ulysse réfléchit, voyons voir qui était-là ce soir ? Il y avait une bonne dizaine de personnes qui étaient là qu'il ne connaissait même pas, voir plus. Il aurait peut-être éviter de lâcher Ethan sur sa petite sœur, Cassandre, mais malheureusement, cette dernière n'était pas présente. Tout comme Astrid d'ailleurs... Il manquait tellement de monde important à ses yeux à cette soirée. Il secoua la tête de gauche à droite avant de répondre à Ethan "Nop, pas de chasse gardé... Du moins, à ce que je sache. Je ne sais pas vraiment qui est avec qui. Donc tu peux sauter sur qui tu veux ! Par contre, je ne garantis pas qu'ils sont tous sans morbacks." Et voila qu'il reparlait de son cadeau et la curiosité d'Ulysse était de nouveau piquée à vif. "Bon ! Tu vas me dire ce que c'est à la fin ? Ne m'oblige pas à venir le chercher moi-même !"


@Ethan Kane




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 67 points et j'ai balancé : 98

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Dim 23 Juil - 14:36




J’éclate de rire au sujet des morbacks ! c’est vrai que les capotes n’arrêtent pas ces saloperies. Par chance, ou miracle, je n’en ai jamais chopé et je touche du bois pour que ça n’arrive pas. Dans ma prime jeunesse, j’ai chopé la mononucléose et la chaude pisse, ça m’a suffi. Mais c’était une autre époque, avec appareil dentaire et compagnie. Même si on croit souvent plus jeune que je ne le suis en réalité, c’est loin derrière.

« Le chercher ? Tu oserais me tripoter ou t’en rêves en fait ? »

Je lui file un coup d’épaule en riant et descend mon verre cul sec. Ça me fou le gosier en flammes mais c’est tellement bon ! Je pousse une espèce de cri de joie ou de guerre, un mix sans doute.

« Bien ! Ta chambre ou la salle de bain ? Où est-ce qu’on peut être tranquille deux minutes ? Et non, j’te vois venir : je ne parle pas de ça. Je ne suis pas un mister two minutes ! »

Il me montre la salle de bain, sa chambre est peut-être empruntée par des invités déjà en rut. D’ailleurs dans la salle de bain on tombe sur une nana qui pisse dans la baignoire. Son excuse : ça fait cinq minutes qu’un connard bloque les chiottes. Heureusement que j’ai pas envie, je suis sensible aux odeurs voyez vous.

« Ok ma belle, remballe ta culotte et laisse nous, c’est pas pour les enfants. »

Elle nous regarde genre : quoi ? Vous deux ? Et je vois bien que ça la tenterait de se faire deux apollons comme nous mais je la presse vers la sortie alors qu’elle a encore le string descendu entre les cuisses. Je lui mets une claque sur les fesses et hop, je ferme la porte. A clé. Je me tourne vers Ulysse amusé et excité. Non pas sexuellement, pas encore.

« Sers nous en un autre pendant que je prépare ton kadal. »

Un kadal, des cadeaux, non ? Bref. Je vire ce qui traine près son évier et je sors mon petit flacon magique. Je lui tends quand même pour qu’il voie ce que c’est. Une poudre blanche et sur le flacon il est écrit : Sniffe moi.

« Partant pour l’anniversaire de ta vie ? Avec ça je te promets qu’on va décoller ! »

Je connais très bien le mec qui me l’a vendue. C’est de la bonne et de la bien dosée, pas coupée à mort par trente-six merdes.


Spoiler:
 





I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 2890

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Dim 23 Juil - 21:22


Ulysse pouffa de rire à la réponse d’Ethan et recracha la gorgée qu’il venait de prendre. "Ah bah bravo ! Tu me fais gâcher du whisky !" Dit-il toujours en riant en essayant d’essuyer la boisson qui commençait à coller partout avec son tee shirt en guise d'éponge, comme toujours.  "Et pour ta question je dirais… un peu des deux" ajouta-t-il avec un grand sourire, jouant le jeu. Ulysse était le premier pour suivre les gens sur des conneries pareilles. La preuve, ça avait commencé de la même manière avec Damn et suffisait de voir où ça avait fini.  "Et tu me connais, je ne dis jamais non à un bon tripotage de muscles ou de fesses"

Ulysse leva un sourcil à la question d’Ethan. Pourquoi devaient-ils aller ailleurs pour qu’il montre sa surprise. Soudainement, il commençait à avoir une idée de ce ça pouvait être. Il se trouvait un peu con de ne pas y avoir penser avant, étant donné la logique de la chose. Quoique, peut-être qu’il se trompait et que ce n'était pas vraiment ça.  "On a qu’à aller dans la salle de bain, je crois que la chambre est déjà occupée…" Et Ethan fut aussitôt parti avant qu'Ulysse ai le temps d'ajouter quelque chose de plus. "Attends attends, je ramène le whisky" dit ce dernier en se jetant sur une bouteille pleine. Quand ils entrèrent dans la pièce, ils tombèrent sur un spectacle pour le moins insolite.  "Ah non mais c’est dégueulasse" dit Ulysse en râlant sur la pisseuse.  "C’est moi qui va devoir nettoyer ça après. T'es pas cool Justine !" C'était ça le grand inconvénient avec les soirées, devoir tout nettoyer après. Après la fête, la défaite. Rien que d’y penser ça le déprimait et il prit une gorgée de whisky à la bouteille.

À la demande d’Ethan, Ulysse lui ressert un verre pendant que ce dernier lui montre enfin son cadeau. Ok. Donc c’était bien de la drogue. Il fit la moue, un peu déçu. Non pas qu'il s'attendait à un truc de la qualité, mais la drogue c'était pas son trip... Drogue... Trip. Vous comprenez ? Il se fait rire lui-même devant cette blague qu'il venait de dire dans sa tête.  "Mec, tu sais bien que je prends pas de drogue." répondit-il à son ami. Après, Ethan pouvait faire ce qu’il voulait avec, il s'en foutait. Chacun faisait ce qu’il faisait avec sa santé et il n'était pas vraiment bien placé pour faire des reproches. Il avait déjà ses propres démons. Mais la drogue… Ça ne l’avait jamais intéressé, surtout depuis qu’il avait apprit il y a peu qu'une personne qu’il considérait comme un ami était un ex-drogué qui avait blessé sa cousine. Et puis c’était peut-être con, mais pour lui, ne pas se droguer était la seul chose qu’il restait pour qu’il ai encore une bonne conscience. “Ouais, peut être que je bois beaucoup, mais au moins, je ne drogue pas” Ce qui était totalement idiot sachant que l'un n'était pas mieux que l’autre, mais pour Ulysse ça l’était, ou du moins c'est ce qu'il essayait de se persuader.  "Tu veux peut être que je te laisse seul avec l’amour de ta vie ?" Dit-il en riant

@Ethan Kane




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 67 points et j'ai balancé : 98

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Jeu 3 Aoû - 14:53




Je soupire et râle.

« Allez, une fois dans ta vie ! C’est ton anniv, mec ! Tu veux pas mourir con ? »

L’argument qui tue ! Je me marre de ma connerie. N’empêche que moi non plus je ne suis pas du genre drogué mais je ne dis pas non à quelques expériences.

« Une ligne te rendra pas accro. Et je te jure que c’est pas de la merde. »

Je lève la main droite et pose l’autre sur mon cœur, genre hyper sérieux. Bon après, je ne vais pas le forcer s’il n’en a pas envie mais je serais un peu dégoûté s’il ne change pas d’avis. Mais je trouverais bien une meuf avec qui partager ça et plus si affinités. Surtout affinités en fait.
Heureusement que je n’ai pas prévu que ça. Disons que c’est un avant-goût de la fête que je veux lui faire. Le laissant se décider, je me verse un peu de poudre sur le creux entre le pouce et l’index et je la sniffe. Ouah, ça secoue ! J’ai l’impression d’avoir les narines qui frétillent. Faut dire que y’a pas grand-chose qui passe par là d’ordinaire. Je laisse Ulysse choisir.
Ça ne tarde pas à sonner à sa porte. Pas que j’entende la sonnerie vu le haut volume de musique mais au cri d’excitation et surprise des invités. Sourire malicieux et déjà high avec ce que je me suis enfilé, je fixe mon ami.

« Refile un peu de whisky, ta soirée va enfin commencer ! »

Il y a l’air d’y avoir du remue-ménage de l’autre côté. Petit à petit son prénom est scandé et je m’enfile une rasade de whisky direct à la bouteille.

« J’crois bien qu’on t’appelle, mec. »

Ce que j’ai prévu ? Oh, juste un barman et une barmaid donc plus d’alcool, quelques danseuses et danseurs qui vont finir peu habillés, certains perchés sur des talons d’au moins 20cm, un DJ déjanté, une machine à savon, des bouées, des bracelets néons, des spots avec lumière noire, même une nana qui fait des tatoo éphémère et un mec qui fait des ballons – ça me faisait triper. Il constatera tout ça très vite mais à peine ouvrira-t-il la porte de la salle de bain qu’une poignée de nanas sexy vont nous sauter dessus pour le foutre en boxer et lui enfiler des colliers de fleurs fluos. Leurs mains sont un peu baladeuses sur lui.

« JOYEUX ANNIVERSAIRE MON POTE !!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Je me laisse faire quand mon tour vient, bah oui, je me fais plaisir aussi !

♫ MUSIC !!!!





I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 106 points et j'ai balancé : 2890

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Dim 6 Aoû - 22:58

Ulysse regarda la poudre blanche, puis Ethan, puis à nouveau la drogue, hésitant. Il secoua la tête comme pour reprendre ses esprits. Non non, il ne s'était jamais drogué, il n'allait pas commencé vint-sept ans quand même ! Mais d'un autre côté... C'était quand même dommage de mourir sans jamais avoir essayé. N'est-ce pas ? Et puis Ulysse était le genre de personne à vouloir profiter de la vie, prendre le plus d'expérience possible pour ne jamais rien regretter après. Et puis Ethan venait bien de lui dire qu'une ligne rendait pas accro. Qu'est-ce qu'il risquait à en prendre au moins une fois ? "Moui... Bon, ok. Je veux bien essayer." Ulysse n'avait vraiment aucune volonté, il était incapable de dire non et se rendait bien compte qu'il avait céder trop vite, mais peut-être tout au fond, une part de lui avait toujours voulu essayer la coke mais il ne l'avait jamais fait jusque là pour se donner conscience. Oh et puis merde, c'était son anniversaire, il avait le droit de faire ce qu'il voulait. Alors s'il voulait voir, au moins une fois ce que la coke faisait, c'était son droit. Ethan avait raison, il ne fallait pas mourir con. Il tendit la main avant de prendre la barrette que son ami lui tendait. "Du coup... J'ai juste à l'inspirer ? C'est ça ?". Il devait avoir l'air idiot à poser une question aussi logique, mais il préférait s'assurer de faire bien les choses avant de foutre ce truc dans son nez. A la réponse affirmative de son ami, il prit une grande inspiration. Bon... "Quand faut y aller, faut y aller" se dit-il avant d'ingérer le produit. "Je crois que ça ne me fait..." Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase, qu'il se sentit gagné d'un regain d'énergie. A présent, il était surexcité, prêt à faire la fête toute la nuit et peut-être plus ! Putain, ça secouait grave en fait.

Le monde continua d'arriver à la porte, encore et encore. Ulysse ne se rappelait même pas d'avoir inviter autant de monde. Enfin, il se souvenait surtout d'avoir dit à ses amis de ramener leurs potes et que ces derniers pouvaient aussi se ramener avec des potes. Ceci expliquait donc la foule de personne s'entassant dans son appartement. Putain, son proprio allait gueuler... Mais à vrai dire, il s'en foutait totalement. Pour l'heure, il voulait juste s'éclater, faire la fête, il emmerdait son proprio et aussi la vieille du rez-de-chaussée ! Ulysse entendit qu'on clama son prénom et son égo déjà bien surdimensionné ne fit que se gonfler. Il ouvrit la porte pour les rejoindre, mais à peine eu-t-il mit un pied en dehors de la salle de bain, qu'un groupe de filles se jeta sur lui pour le déshabiller. "Qu'est-ce que... J'ai tellement de sex-appeal que ça ?!" ne put-il s'empêcher de glousser. Même avec un rail de coke et un bon nombre de verre de whisky, Ulysse ne pouvait s'empecher de dire des conneries. "Merci mec ! C'est un putain d'anniversaire ça" dit-il avant de passer son bras autour du coup d'Ethan. C'était même un anniversaire qui allait rester dans les annales.

@Ethan Kane




absente du 11/08 au 14/08




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 67 points et j'ai balancé : 98

Message(#)Sujet: Re: Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy   Jeu 17 Aoû - 14:03




Ahhhhh !!! Il a plié et on va pouvoir s'éclater ! Il a été facile à persuader, c'est cool. En même temps, c'est son anniversaire. Si c'est pas aujourd'hui qu'il tente l'expérience, ce sera quand ? A la crise de la quarantaine ? Je suis dosé et high moi aussi. Je le laisse découvrir les nouvelles surprises et je suis sur surexcité !

« Oh yeah ! On va se faire LA soirée de ta vie !!! »

Ok, il en aura d'autres des soirées de folie ! Peut être même qu'un jour il sera père ou une connerie du genre mais en attendant, c'est moi qui lui offre une nuit de folie !!! Et y'aura du sexe, je suis certain ! Même si ça ne sera pas avec moi. Ou pas que moi. Enfin, pas mes fesses. Bref !!!
Bras dessus, bras dessous, on se lance dans l'assemblée qui a encore augmenté niveau volume sonore et densité corporelle. On se bouscule presque mais c'est ça qui est bon !

« I'm gonna pursue the happiness and I know !!! »

Je danse à moitié, des nanas nous collent, je crois même qu'il y a un mec dans le lot. En tout cas, à frotter leurs seins sous mon nez, elles me donnent plein d'idées. Je roule une pelle à l'une d'elle, qui juste après chope Ulysse pour qu'il n'y ai pas de jaloux.

« C'est chauuud ! »

Est-ce que je vous parle de tout le reste en détails ? Parce que ça se paluche, ça danse, ça boit, je finis même par reprendre de la coke. Je ne suis jamais loin d'Ulysse, je veux l'entraîner dans tous mes délires et m'assurer qu'il soit bien le roi de sa fête. La machine à mousse est lancée, y'en a partout ! De la flotte, de la mousse, des gens à poils, ça glisse en prime. Je me pète la gueule et je crois bien que je saigne du front mais je calcule même pas. Je suis complètement Dé-chi-ré !!!

Mais ça ne m'empêche pas de snipper. Je me penche vers Ulysse, je parle plus fort que je ne le crois mais on s'en fou, non ?

« Sexe ? Y'a trois filles intéressées, nous 2, elle 3. »



♫ Dance 'til you're dead !!!!





I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ethan | It’s my birthday. It’s my birthday. I’mma live my fantasy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Los Feliz :: Résidences-
Sauter vers: