AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : Précédent  1, 2
J'ai actuellement : 70 points et j'ai balancé : 54

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Ven 7 Juil - 23:59


Hazel & Milo

How to say goodbye


Un mois, elle lui laissait un mois avant de le quitter. Une partie de lui était soulagé de se dire qu’elle prendrait la décision pour eux deux, qu’elle s’en irait sans se retourner et qu’il n’aurait plus à la protéger de lui. Le problème c’est qu’il y avait une autre partie de lui qui avait envie de se rebeller, de lui dire que jamais elle n’aurait le droit de le quitter. Elle lui appartenait autant qu’il lui appartenait et que si elle le quittait, c’était lui qui en mourrait cette fois-ci. Il avait déjà perdu Gwen, il ne voulait pas la perdre, elle. Pour une fois, Milo se surprenait à avoir envie d’une famille à nouveau mais il était marié à la mauvaise femme. « Un mois, d’accord » souffla-t-il avant de se payer le luxe de l’embrasser sur ce parking comme pour dire à la face du monde qu’il aimait cette femme car il y avait bel et bien de l’amour entre ces deux là. Le problème c’est que son cerveau refusait de reconnaitre ce sentiment romantique comme un moyen de défense. « Tu as faim de nourriture ou de moi ? » s’amusa-t-il à demander avant de l’embrasser à nouveau d’un baiser aussi léger que la brise du vent. « Je peux t’inviter au restaurant si tu le souhaites » proposa-t-il en mettant un peu d’eau dans son vin. D’ordinaire, il évitait les lieux publics avec elle, préférant l’intimité d’une chambre d’hôtel mais il sentait qu’aujourd’hui, Hazel avait besoin de davantage de normalité pour se sentir bien et il était faible devant cette créature de rêve. Milo le reconnaissait : pour Hazel, il serait prêt à tout excepté à quitter sa femme et perdre tout ce qu’il avait réussi à construire. En dehors de cela, il voulait mettre toutes les chances de son côté pour la rendre la plus heureuse possible afin qu’elle oublie l’idée folle de se perdre entre d’autres bras que les siens. « Il y a un restaurant français pas très loin d’ici » ajoute-t-il car qui dit France, dit romantisme non ?! Il pouvait toujours essayer car en réalité, il n’avait jamais réellement eu ce genre de moment avec son ancienne fiancée. Leur fin de mois étaient si compliquées qu’un restaurant était un luxe qu’ils ne pouvaient se permettre. Evelyn, elle, préférait de loin faire appel à des chefs à domicile malgré que son mari appréciait de cuisiner.
AVENGEDINCHAINS




MILO
Turn the page I need to see something new for now my innocence is torn.  
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 59 points et j'ai balancé : 176

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Lun 17 Juil - 12:00

Un mois. Hazel lui laissait un mois pour agir. Dégager sa femme de préférence pour que Hazel prenne sa place. Il trouverait une solution, Hazel le savait. Elle avait sûrement beaucoup trop confiance en lui. Parce que au fond d'elle, elle savait que rien ne changerait. Mais Hazel n'avait pas le choix de lui poser un ultimatum. Soupirant doucement, elle se mit à sourire. Milo enterrait la hache de guerre, alors elle aussi. Elle le bouscula doucement de l'épaule. « Les deux. Je ne suis jamais rassasiée de toi... C'est impossible de l'être. » Et c'était vrai. Elle ne pouvait pas se passer de lui. Elle ne pourrait jamais s'en passer. Lui volant un baiser, elle fit une moue songeuse. « Je veux bien manger avec toi. » Si Milo s'affichait avec elle en public, elle n'allait certainement pas se priver. Elle espérait sincèrement qu'un jour sa femme apprenne leur relation, qu'elle le quitte et qu'il revienne vers elle. Hazel espérait un jour pouvoir vivre dans son sale petit deux pièces avec l'homme qu'elle aimait depuis un an. Elle se foutait que sa famille hurle à cause de leur différence d'âge. Elle se foutait du regard des autres. Milo était fort et il était capable de se reconstruire, Hazel le savait. « Va pour le restaurant français. Je te suis en voiture... » Souffla t-elle en l'embrassant doucement. Elle le laissa regagner sa voiture avant de monter dans la sienne, le suivant jusqu'au restaurant. Hazel se demandait réellement où leur relation irait. Jusqu'où leur folie les pousserait ? Une fois garée sur le parking, elle quitta son véhicule et suivit son amant jusque dans le restaurant, allant s'installer à table. « Je n'ai jamais mangé français !! Tu me proposes de prendre quoi ? » Demanda t-elle tendrement en lui prenant la main.





   

   To all the things I lost on you
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 70 points et j'ai balancé : 54

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Jeu 20 Juil - 21:49


Hazel & Milo

How to say goodbye


Milo avait toujours perçu l’infidélité comme un manque de discernement et un acte de lâcheté. Comment pouvait-on tromper l’être aimé sans éprouver le moindre remord, le moindre scrupule. De ce fait, il avait toujours tenu des propos très durs à l’encontre des hommes et des femmes adultères mais depuis qu’il avait rencontré Hazel, il mesurait combien cela pouvait être compliqué. Il l’aimait mais ne pouvait pas être avec elle sans tout perdre. Sa fortune, mais au-delà de ça, Hazel elle-même. Il craignait tellement que sa malédiction ne la touche et ne l’emporte également loin de lui. Aurait-il du lui en parler plutôt que de jouer les hommes mystérieux incapable de quitter son épouse ? Peut-être mais ce serait lui parler de Gwen. Comment réagirait-elle en constatant combien elle ressemblait à son ancienne fiancée ? Dans tous les cas, il avait l’impression qu’il n’y avait aucune solution et qu’il finirait par la perdre. Aussi, ce dernier mois qu’elle lui octroyait résonnait comme le dernier repas pour un condamné à mort : il voulait en profiter au maximum. « Tu m’en voix ravi » dit-il avec un sourire amusé avant de se mettre d’accord sur le restaurant et le moyen d’y aller. « Je te retrouve là-bas dans ce cas » dit-il avant de partager avec elle, un baiser. Une fois au restaurant, le couple fut placé à une table dans un coin reculé, parfait pour garder une certaine intimité. « Eh bien, je te conseillerai leur recette à base de poisson sinon, ils font de succulentes recettes avec du bœuf » répondit-il en liant ses doigts aux siens. « Hazel, pour les vacances… J’étais sérieux. J’ai un séminaire dans quinze jours, tu pourrais m’accompagner ? » ajoute-t-il d’une voix qui se voulait assurée.
AVENGEDINCHAINS




MILO
Turn the page I need to see something new for now my innocence is torn.  
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 59 points et j'ai balancé : 176

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Sam 22 Juil - 17:43

Hazel avait la mauvaise impression que rien ne changerait. Mais au moins, elle cherchait à faire bouger les choses entre eux. Soupirant doucement, une fois dans sa voiture, Hazel envoya un message à sa sœur rapidement pour qu'elle sache de quoi il en retournait. Elle était bien la seule à la comprendre et à la soutenir. Même si Hazel savait que la relation entre Milo et elle n'aboutirait jamais à rien, la blonde ne comptait pas lâcher son amoureux de si tôt. Mais tout ça était si compliqué qu'elle ne savait pas comment faire. Elle ne savait plus comment faire. Poser des ultimatums devenait sa dernière solution. Une fois au restaurant, assise en face de Milo, étrangement tous ses doutes et ses craintes s'envolèrent. Hazel n'avait jamais mangé dans un restaurant français. Elle n'en avait pas réellement les moyens en même temps. C'était un des avantages à fréquenter Milo. Malgré le fait qu'il lui donnait de l'argent pour acheter son silence -et ça fonctionnait plutôt bien- Hazel ne le dépensait pas. Elle le mettait de côté, dans l'espoir que le jour où ils seraient enfin ensemble, elle puisse tout lui rendre. Peut être que s'il perdait tout, ça l'aiderait à se remettre sur les rails. Elle sourit légèrement. « J'ai envie d'un gros steak avec des pommes de terres persillées ! » Elle posa son dos contre le dossier de sa chaise, observant Milo. Un léger sourire s'afficha sur ses lèvres alors qu'il lui proposait de l'accompagner à un séminaire. Au fond, c'était une sorte de vacances en amoureux non ? Elle sourit doucement, caressant sa main de son pouce. Elle avait envie de l'embrasser, de le câliner. Milo était un homme adorable, loin d'être méchant. Ses yeux donnaient juste l'impression à Hazel qu'il ne savait pas ce qu'il voulait. « Je serais ravie de te suivre. Dis moi quand, je poserai des vacances... Et il se déroule où ton séminaire ? » La blonde soupira doucement avant de piquer un bout de pain dans la corbeille, commençant à manger. « J'ai déjà hâte d'y être à ton séminaire. Parce que j'ai hâte de t'avoir rien que pour moi. Sans que tu te sauves le matin ou en pleine nuit... » Sourit-elle doucement. Elle ne voulait pas l'attaquer mais simplement lui avouer qu'elle avait envie de passer du temps avec lui, du vrai temps.





   

   To all the things I lost on you
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 70 points et j'ai balancé : 54

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Mer 26 Juil - 21:19


Hazel & Milo

How to say goodbye


Milo avait toujours été quelqu’un de très assuré professionnellement parlant. Il respirait l’autorité et le charisme quand il s’adressait à un client ou à un subordonné mais quand il s’agissait de parler avec Hazel, les choses étaient toute autre. Comment être naturel avec cette femme quand il était obligé de taire ses sentiments ? Il n’y avait pas qu’une volonté de la protéger derrière ses silences. Il avait toujours été d’un naturel timide. Des femmes ? Il n’en avait pas vraiment beaucoup connu. On peut même dire qu’il était plutôt du genre à se caser et à en être très heureux. Il y avait eu Gwen, son premier amour puis une ou deux amantes durant le début de son mariage avec Evelyn. Hazel était donc l’exception à toutes les règles car non seulement il était resté son amant que trop longtemps mais en prime, il n’avait aucune envie de la quitter. Peut-être oublierait-elle cette histoire d’ultimatum pour simplement savourer le présent… ou peut-être essayait-il de camoufler sa lâcheté sous des traits beaucoup plus glorieux comme l’espoir. En somme, sa tête disait non et son cœur lui, tout le contraire. « Je vais commander la même chose que toi ! » dit-il avant de lui proposer de l’accompagner à un séminaire. « A Hawaï » répondit-il avant de lui donner les dates. « Par contre, il va falloir que tu te fasses passer pour ma femme. Je ne peux pas te faire passer pour une employée car il serait beaucoup moins commode de justifier du fait que tu dormes dans la même chambre que ton patron. Est-ce que tu y vois un inconvénient ? » demandait-il sur un ton un peu pompeux mais en réalité, il marchait sur des œufs. Il espérait qu’elle accepte de jouer cette petite comédie car il avait vraiment envie de partager ces quinze jours à ses côtés. Au moins, dans ce pays, il pourrait être tranquilles et eux-même. Une petite voix lui souffla que le retour à la réalité n’en serait que plus violent mais il la fit taire, une nouvelle fois.
AVENGEDINCHAINS




MILO
Turn the page I need to see something new for now my innocence is torn.  
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 59 points et j'ai balancé : 176

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Ven 28 Juil - 17:46

Hazel se demandait jusqu'à quand elle croirait les promesses mensongères de Milo. Pourtant, chaque fois qu'elle posait son regard sur lui, elle avait l'espoir qu'il agisse, qu'il prenne ses testicules en main, les pose sur la table et clame haut et fort à sa femme qu'il voulait divorcer. Hazel avait de l'espoir que le gamin dont elle était amoureuse, devienne un homme, un véritable homme. Un homme qui prenait ses responsabilités à bras-le-corps et assumait ses responsabilités. Un homme qui aurait peur mais agirait tout de même. Mais Milo n'était rien d'autre qu'un lâche. Un beau lâche, certes, mais un lâche tout de même. La blonde avait envie de le secouer, de le frapper, de le gifler. Mais elle l'aimait. Elle l'aimait beaucoup trop pour le faire tomber, le faire plier. Même si un jour ça arriverait. Pour qu'il agisse. Qu'il l'aime ou lui brise le cœur mais qu'il agisse. Soupirant doucement, Hazel esquissa un léger sourire. « Hawaii... Rien que ça. J'adore la destination. J'espère que j'aurais le droit de manger à l’œil et de bronzer. Et je veux aller voir la plage de sable noir. » Exigea t-elle comme si ces conditions scellaient leurs vacances en amoureux. En espérant que Milo soit assez disponible pour elle. Milo lui demandait de jouer le rôle de sa femme. Comme si ça allait la déranger. Elle éclata de rire alors que le serveur s'approcha pour prendre leur commande. Hazel réclama deux cocktails maison, ainsi que les plats. Elle demanda aussi leur meilleur vin pour accompagner le plat, ne demandant rien à Milo. Elle reposa son regard sur lui. « J'espère que tu n'es pas sérieux. Bien entendu que je serais ravie de me faire passer pour ta femme. Ce serait un avant-goût de ce qui t'attend plus tard !! » Lança t-elle comme si elle pouvait être pénible. « Je poserais mes deux semaines... J'ai déjà hâte d'y être ! » Hazel lui offrit un tendre sourire, le fixant avec tendresse alors que le serveur amenait enfin le repas.





   

   To all the things I lost on you
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 70 points et j'ai balancé : 54

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Sam 29 Juil - 23:04


Hazel & Milo

How to say goodbye


Leurs vacances étaient prises, ils s’envoleraient bientôt pour Hawaï et Milo en ressentit une grande satisfaction car Hazel acceptait cette main tendue vers elle. Il comprenait qu’il devait se montrer moins distant, plus enclin à partager des choses avec elle en dehors du sexe mais quand elle lui répondit qu’elle ne voyait aucun inconvénient à se faire passer pour sa femme, que cela ne serait qu’un avant-goût de ce qui l’attendrait, il sentit son cœur se serrer sous l’angoisse. Il n’était pas bon de lui donner de faux espoirs. Un mariage entre eux n’était que pure hérésie. Comment lui avouer qu’il ne comptait pas laisser les choses aller aussi loin entre eux ? Elle ne comprendrait pas ses raisons. Qui pourrait comprendre qu’il ne voulait pas être proche de la femme qu’il aimait sous prétexte qu’il se sentait maudit ?! Personne. Lui-même doutait parfois de ses motivations. « Cela signifie donc que tu vas me faire la vie dure ? » se moquait-il gentiment pour faire taire cette petite voix angoissée qui lui soufflait de quitter ce restaurant au plus vite. « Je passerai te prendre ou tu préfère me rejoindre à l’aéroport ? De toute de manière, je te ferais parvenir tous les détails pour ce voyage. Tu as conscience qu’il faudra tout de même que je travaille un peu ? » la taquine-t-il à nouveau en rappelant qu’il était avant tout un grand bourreau de travail. C’était simple : Milo avait deux maîtresses : Hazel et son métier. « J’ai tout de même hâte d’y être et surtout de te faire acheter les maillots de bain les plus sexy. Remarque, je pourrais privatiser une plage entière rien que pour avoir le plaisir de te voir nue du matin jusqu’au soir » dit-il avec un sourire séducteur.
AVENGEDINCHAINS




MILO
Turn the page I need to see something new for now my innocence is torn.  
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 59 points et j'ai balancé : 176

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Mar 1 Aoû - 23:16

La vie dure. Milo savait combien Hazel pouvait être facile non ? Enfin, peut être qu'il avait peur qu'elle soit insupportable justement et que c'était la raison pour laquelle il la gardait en maîtresse. Peut être que sa vie lui convenait au final. Hazel ne savait pas quoi penser de tout ça mais elle se retint de faire le moindre commentaire pour éviter de déclencher une nouvelle dispute. « Je peux te rejoindre à l'aéroport, ça ne me dérange pas. Ça nous évitera d'être vus ensembles. Je ne veux pas te créer de problèmes... » Parce qu'il ne fallait pas que des paparazzis s'amusent à prendre des photos d'eux et les diffusent dans des magazines à scandale. Sa femme pourrait le voir et Milo serait dans une mauvaise posture. Hazel savait qu'il fallait le préserver et éviter que sa femme soit au courant de son aventure extra-conjugale. La blonde sourit légèrement avant de rire, se mettant à manger. « Je vais aller acheter un bikini tout mini pour en cacher le moins possible pour que tes mains puissent se faufiler à leur guise !! Et puis, je te laisserai travailler un peu. Seulement un peu... » Parce que si elle partait avec lui durant deux semaines à Hawaii, c'était hors de question qu'elle reste seule chaque journée loin de chez elle. « Je poserai rapidement mes vacances. » Maintenant qu'elle avait les dates, Hazel devait s'organiser. Qu'est ce qu'elle dirait à sa famille ? Elle qui ne partait que très rarement en vacances. Elle inventerait quelque chose, une envie subite de changement ou un voyage dont elle avait envie depuis longtemps. Et puis, elle n'avait pas besoin de dire quoi que ce soit. Elle était majeure. Dire que ses parents la pensaient encore vierge. La belle affaire. « Il est très bon ce plat ! » C'était vrai d'ailleurs. « C'est la première fois que je mange français et je dois avouer que tu as bien choisi ! Tu sais toujours bien choisir ! » Parce qu'au fond, il l'avait choisi elle. Donc, il ne se trompait pas. Ou rarement.





   

   To all the things I lost on you
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 70 points et j'ai balancé : 54

Message(#)Sujet: Re: How to say goodbye   Sam 12 Aoû - 21:08


Hazel & Milo

How to say goodbye


« Je vais réserver les billets afin que nous puissions voyager ensemble » répliqua-t-il car après tout, s’ils étaient censés être mariés, il valait mieux qu’ils voyagent ensemble. Cela allait lui faire étrange de pouvoir vivre leur passion dans la plus grande liberté. Etrange mais pas désagréable en soi songea-t-il avec un sourire discret. Hazel avait déjà des projets plein la tête et dès lors qu’elle lui confia ses projets d’achat, la sienne partit vers des pensées bien moins catholiques. « Comment veux-tu que je sois concentré sur le moindre dossier si je sais que tu vas aussi peu vetue ? Face à toi, tu sais combien je suis faible ! Je vais t’acheter un col roulé ou une combinaison de ski » grommela-t-il en secouant la tête de droite à gauche. La conversation quitta toutefois assez vite leurs projets de vacances pour se consacrer à la nourriture qui se trouvait dans leurs assiettes respectives. « Tu es surtout très facile à contenter, cela m’aide beaucoup ! » dit-il car il comprenait aisément le sous-entendu derrière. C’était ce qu’il aimait chez elle, cette assurance teintée parfois  d’une certaine fragilité. « Je ne mange pas souvent français alors ce restaurant est une petite pépite » surenchérit-il avant que le couple ne parte dans une conversation légère comme pour oublier toute la tension qui avait été la leur quelques temps plus tôt.

TOPIC CLOS
AVENGEDINCHAINS




MILO
Turn the page I need to see something new for now my innocence is torn.  
Revenir en haut Aller en bas
 
How to say goodbye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Where L.A Stops :: To infinity and beyond-
Sauter vers: