CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 18 : Los Angeles by Night

La version 18 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller féliciter les têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Hitchcock donnera 100 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les rouges !
Ils sont attendus

Beth attend son mari Daryl. Elena attend son mari Shawn. La fratrie Connor attend son père et sa grande soeur
Patrick attend son frère Jonathan. Fawn attend sa famille. Marion attend son meilleur ami Stew. Riley attend son mari William.
Billy et Dolores attendent leurs amis.

Partagez | 
 

 Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin Bogosse
J'ai actuellement : 69 points et j'ai balancé : 3252

Message(#) Sujet: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Dim 21 Jan - 11:50


Shanny Spielberg. Il avait réellement rendez-vous avec Shanny Spielberg. Cette simple pensée lui arracha un rire. Toute cette histoire était si improbable… depuis leur rencontre, en fait. Franchement, qui aurait pensé qu’ils auraient fini par sympathiser ? La première fois qu’ils s’étaient vus, elle l’avait ouvertement accusé d’avoir commis un meurtre. La deuxième fois, Bitchcation venait de révéler le pire secret d’Aslan à toute la ville : l’accès de violence qu’il avait eu sur son ex huit ans plus tôt. Alors, oui, définitivement, peu de choses auraient laissé présager que quelques mois plus tard, ils se retrouveraient pour aller manger ensemble comme s’ils s’étaient toujours connus.
Aslan n’avait pas pu s’empêcher de se poser des questions sur les raisons qui avaient poussé la jeune femme à s’intéresser à lui, pour être honnête. Elle avait toutes les raisons de croire qu’il était violent et à moitié psychopathe ; est-ce que c’était vraiment le genre de personnes qu’elle aimait fréquenter ?
Et puis, il n’y avait pas que ça. Shanny était célèbre, riche, adulée. Elle aurait littéralement pu proposer ce déjeuner à Leonardo Dicaprio ; mais non, elle l’avait proposé à Aslan, le surinamais ancien toxico infirmier avec une salaire de merde, juste parce qu'il avait laissé un commentaire tout pourri sur une publication de la Bitch. Ouais ; la vie était drôle, parfois. Ou juste Shanny - il n'avait pas encore décidé.

Ralentissant, Aslan essaya de déchiffrer le nom de la boîte aux lettres de l'immense villa à sa droite. Il lui semblait que c'était là, il l'avait trouvée.
Coupant le moteur, il attrapa son portable, envoyant rapidement un message à Shanny : Je suis là, mademoiselle 'seins pas refaits'.
Une jeune femme et son chihuahua tous deux habillés en rose dépassèrent la voiture du jeune-homme, lui adressant un regard suspicieux. « Quoi, j'ai pas le droit d'avoir une caisse pourrie et des potes riches et célèbres, connasse ? », marmonna-t-il dans sa barbe. Il faisait tâche dans le quartier, il en avait conscience ; mais clairement, c'était Shanny qui n'allait pas tarder à dénoter le plus, vu l'endroit où ils s'apprêtaient à aller manger.



Whatever you are
be a good one


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 97

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Jeu 25 Jan - 21:51

    Dans la vie, il faut savoir prendre les gens à contre pieds, notamment une certaine Bitch qui pensait avoir le monopole de la bienséance avec ces petites rumeurs. Je me délectais bien souvent de ce qu'elle pouvait dire, c'était tellement drôle, tellement poussée, que cela en était devenu pathétique à un point que je ne saurais qualifié. Je savais qu'elle nous surveillait tous, et qu'une petite chose pouvait devenir incroyablement improbable. Tout ce qu'elle avait pu dire sur moi était faux, totalement faux, mais ça me faisait rire. Je ne savais pas où elle allait chercher tout ça, très honnêtement, il en fallait de l'imagination, et puis surtout, du temps, car elle doit perdre un temps terrible à tenter de trouver des choses, et à écrire sa rubrique hebdomadaire. Souvent, elle disait des choses sur moi donc, que je lisais, c'est comme ça que j'avais proposé à Aslan qu'on se fasse une bouffe ensemble, un de ces jours. Et c'était en ce dimanche de janvier que nous avions pu accorder nos violons. C'était parfait pour faire un beau pied de nez à cette personne, ces personnes même sans doute. Pourtant, nous n'avions à priori pas grand chose en commun, surtout au vue de nos dernières rencontres. Je l'avais accusé d'un meurtre comme ça, au calme la première fois, et puis la dernière fois, la bitch avait montré son côté violent aux yeux de tous. Est ce que c'était vrai ? C'était bien possible, mais je m'en fichais, car tout ce que peux dire la bitch n'a absolument aucun crédit à mes yeux. Si je la connaissais, je le lui dirais en face, elle pouvait bien dire tout ce qu'elle voulait. J'avais donc dis à Aslan de passer me prendre chez moi pour qu'il puisse avoir l'occasion de m'emmener là où il le souhaitait pour un petit repas où nous pourrions réellement faire connaissance, au calme, rien que lui et moi. Son message me fit sourire. Il était là, alors j'allais pouvoir sortir. Mais le plus drôle fut la réaction de ma voisine qui passait à ce moment là, en promenade avec son chien. Je ne sais pas ce qu'Aslan a pu lui dire, j'étais trop loin pour l'entendre mais sans doute que ça devait valoir son pesant de cacahuètes. J'arrivais donc, avec une tenue plus que correct, d'une couleur saumon du plus belle effet. Et je grimpais dans sa voiture.

    " Salut Aslan. Alors comment ça va ? Elle te voulait quoi la voisine ? Elle voulait te complimenter pour le style inimitable de ta voiture sans doute, je me trompe ? "

    Ayant pris place dans la voiture, je lui faisais donc la bise comme si nous nous connaissions depuis des années. Je me fichais bien de sa voiture, et tout ce genre de choses. L'habit ne fait pas le moine. J'ai la chance d'être connue et riche, c'est un fait, mais je pouvais avoir des amis comme Aslan, c'était rafraichissant comme tout.

    " Alors, où est ce que mon prince charmant a décidé de m'emmener aujourd'hui ? "

    Oui, ça me faisait rire de dire ça, car nous ne sommes pas en couple, mais on ne sait jamais, des fois que les oreilles de la bitch trainerait dans le coin, cela ajoutera une ligne ou deux à son billet dominical. Et je le lirais avec une grande délectation, je me demandais déjà comment elle allait déformer tout ça.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin Bogosse
J'ai actuellement : 69 points et j'ai balancé : 3252

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Mar 13 Fév - 11:32

La jeune femme ne tarda pas à arriver, se glissant gracieusement dans la voiture. De son maquillage impeccable à sa plastique parfaite, tout chez elle dénotait avec le véhicule dans lequel elle venait d’entrer. Oui, vraiment, du point de vue du jeune homme, la situation était irréelle. Irréelle et vachement marrante.
Aslan lui rendit sa bise, amusé par sa question. - Ma voiture ? Ma limousine, tu veux dire ! - Il jeta un regard autour d’eux, des sièges usés jusqu’à la corde aux vieilles tâches sur le tapis arrière, reliquats anciens d’un vomi d’Ulysse qu’il avait essayé de nettoyer avec les mauvais produits. Son regard se posa à nouveau sur le mannequin, son expression devenant sérieuse, tout à coup. - A ce sujet, n’essaye pas d’ouvrir ta vitre, elle reste bloquée après. - Il la dévisagea quelques secondes, loin de plaisanter, avant qu’un sourire ne reprenne sa place sur ses lèvres le plus naturellement du monde. - Non, pour la voisine, je lui demandais évidemment où elle avait acheté le pull de son chien ; il est mieux fringué que moi. - Bon, il fallait aimer le rose bonbon, évidemment ; mais au fond, il n’était pas loin de la vérité. Le pull de ce chihuahua valait certainement plus cher que tous les vêtements que l’infirmier portait sur lui ce jour là ; mais pour le coup, difficile de dire si c’était plus triste pour lui ou pour le chien. - Mais ça va, et toi ? -
Après des mois à déprimer suite au décès d’Harmonie, c’était la première fois qu’Aslan trouvait le courage de sortir pour autre chose qu’aller au boulot. Et il était soulagé ; soulagé de constater que ce n’était pas si difficile qu’il se l’était imaginé. C’était même plutôt sympa, jusque là, d’avoir l’occasion de penser à autre chose en bonne compagnie.
Un grand sourire reprit place sur ses lèvres.- Alors, je me suis renseigné : figure-toi qu’il n’y a pas de Flunch à LA. - Il prit une mine légèrement outrée, avant de reprendre, un sourire en coin. - Mais pour rester sur le même haut niveau de gastronomie, je te propose un Taco Bell. Ça te va ? -  Il ne savait pas vraiment qui, entre Bitchcation et la presse people, allait le plus se délecter de leur petite sortie. Dans tous les cas, la journée risquait d’être intéressante...


Whatever you are
be a good one


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 97

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Jeu 22 Fév - 18:06

Oui, la situation est drôle, elle me fait rire, surtout vu ce que la voisine a du lui dire, surtout vu ce que la bitch va dire aussi, mais au moins, ça alimentera son flux de ragots et pour une fois, ce sera la vérité, c'est ce qui sera le plus drôle. Oui, Aslan Caldeira a été vu en compagnie de Shannt Spielberg. Vous vous rendez compte ? Elle est tombée bien bas pour en vouloir à ce brave jeune homme. Peut être qu'elle va vouloir en faire son homme de ménage personnel. Bien entendu, il ne faut pas voir ici de sous entendu sessouel, non, bien entendu. Au moins, ça me donnera l'occasion de bien me marrer, vraiment. Mais c'est vrai que cette situation est drôle. J'ai vu Aslan réagir à un propos de la bitch et je l'ai pris aux mots, c'est bien ça le plus drôle dans cette histoire. Si je lis tout ce que la bitch peut dire, ou faire croire, je ne suis pas du genre à alimenter son moulin, enfin pas vraiment, car je ne réagis jamais à ce qu'elle dit, je lis simplement. La seule façon que j'ai d'alimenter les quelques lignes qu'elle se force à écrire, c'est en agissant comme aujourd'hui. Bref, Aslan lui dit qu'il avait une limousine.

" Pardonne moi, c'est vrai que j'ai rarement vu une limousine aussi luxueuse, la voisine était jalouse, c'est ça ? "

Il me dit alors qu'il ne fallait pas ouvrir la vitre, alors que pourtant, il me donnait chaud, mais sur cela il semblait être plus que sérieux.

" C'est pour ma sécurité, on ne sait jamais des fois qu'un fou veuille tenter de me tuer si j'ai la vitre ouverte, mais c'est mieux comme ça, c'est sur. "

Moi, j'en plaisantais aussi de cela, après tout, ce repas était là pour jouer un beau pied de nez à la bitch tout simplement, et il serait réussi. Puis, il me répondit par rapport à ce que la voisine avait pu lui dire. Il me fit exploser de rire.

" Jamais un chien sera mieux saper que toi voyons. Peut être que son pull vaut plus que ta voiture et tes fringues, mais c'est pas possible qu'il soit mieux fringuer que toi. Moi en tout cas, ça va, la forme quoi. "

Oui, je n'allais pas lui dire le contraire, je suis toujours en forme, et on parle bien de mon état physique pas du reste qui est aussi tout en formes si vous voyez ce que je veux dire. Il vint alors me dire une bien mauvaise nouvelle. Le Flunch ne semblait pas avoir quitter la France pour venir s'installer ici aux States. Je faisais une moue terriblement déçue alors que lui était carrément outré. Il me dit donc que nous pouvions cependant nous rendre au Taco Bell.

" Le nom m'inspire bien, allons-y ! "

Cela aurait pu être n'importe quel nom que ça n'aurait rien changé mais bon, nous allions manger un petit repas tranquillement et tout, juste pour le fun, et peut être plus si affinités, après tout pourquoi pas.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Admin Bogosse
J'ai actuellement : 69 points et j'ai balancé : 3252

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Mer 4 Avr - 22:36

Exactement. Je suis même sûr qu’elle est en train de supplier son mari pour qu’il lui achète la même”, poursuivit-t-il avec un air convaincu, parfaitement conscient que pour quelqu’un reprenne son épave, ce serait plutôt lui qui devrait payer l’acquéreur. Et pourtant, il l’aimait, ce vieux tas de tôle. Karen était sa toute première voiture ; il l’avait payée cash en sortant du centre de désintoxication avec l’argent qu’il avait mis de côté en dealant. Il avait même dormi dedans quelques semaines, avant de trouver un appart à louer. Un bon investissement : sa carosserie s’émiettait et son moteur faisait un bruit suspect en dépassant les 70km/h, mais elle tenait toujours le coup.
Shanny plaisanta sur le fait que la vitre ne se baissait pas, et Aslan confirma. “C’est ça ! C’est une vitre pare-balles, c’est le gouvernement qui m’a forcé à l’installer quand il a appris que je t’emmenais manger.

Ils revinrent sur le sujet de la voisine, et Aslan décida de prendre sa remarque pour un compliment. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’un top modèle de renommée internationale vous disait que vous étiez mieux fringués qu’un chihuahua. “Tant mieux si ça va, alors” Il espérait simplement que ça irait toujours après avoir mangé à Taco Bell. Lui avait l’habitude de la bouffe bas de gamme, mais rien ne garantissait qu’un estomac probablement plus habitué aux restaurants 5* réagirait bien à une absorption de tacos. “T’es sûre ?” Il attendit une seconde, lui laissant une dernière chance de changer d’avis, avant de démarrer le moteur et de conduire en direction du fameux fast-food.

Ils ne mirent pas très longtemps à arriver - il y avait un Taco Bell à Beverly Hills -, et Aslan coupa le moteur. Il détacha sa ceinture et s’apprêta à ouvrir la portière avant de s’immobiliser dans son geste : “Tu as déjà mangé dans un de ces trucs ? Tu peux encore changer d’avis, on peut aller dans un restau plus haut de gamme, si tu veux... Mais dans ce cas c’est toi qui invite.” Un sourire glissa sur ses lèvres pendant que son regard plongeait dans le sien. En toute honnêteté, il aurait aimé pouvoir proposer de lui offrir autre chose qu'un fast-food. Malheureusement, ce mois-ci, ce n'était pas possible pour lui. Le mois d'après probablement non plus. Il y aurait pas mal de mecs sur cette terre qui n'auraient pas hésité à se mettre à découvert pour pouvoir sortir le grand jeu à la belle Shanny, mais Aslan ne réfléchissait pas comme ça ; pas après les années de galère qu'il avait connu.


Whatever you are
be a good one


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 97

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Sam 7 Avr - 15:05

    La confrontation entre les deux mondes étaient plutôt violente, l'opulence se frottait à l'indigence, Shanny Spielberg se frottait à Aslan Caldeira, comme si tout cela était normal dans le plus parfait des mondes. Mais pour nous deux, cela l'était, c'était pour les autres que ça faisait bizarre, assurément, et la voisine semblait la première surprise à voir Aslan venir ici dans un tas de ferrailles tout juste bon pour le traîner en ville sans doute, pas assez solide pour traverser tout le pays. Mais je m'en fichais, et nous prenions cela à la rigolade, lui, et moi. Nous ne nous prenions pas au sérieux, et c'était bien là le plus important, n'est ce pas ? La Bitch pourrait baver sur notre dos comme ça. Je suis sûre que ces sbires ne sont pas loin, peut être même que la voisine en fait partie, et qu'elle est déjà en train d'envoyer la rumeur. Aslan me disait donc que le mari de cette chère voisine allait lui acheter le même tacot que lui. Je souriais à cela, il avait presque dit cela sérieusement. La vitre ne devait donc pas être baissée, pour ma sécurité, elle était blindée, pour que personne ne puisse me tirer dessus, juste au cas où.

    " Je savais que notre gouvernement était prévoyant, ça me rassure de les savoir aussi concerné pour notre sécurité. "


    Je savais bien que la vitre était simplement en mauvaise état et que s'il installait une vitre blindée sur cette engin, cela vaudrait sans doute plus que la valeur de la voiture. Mais un jour, il pourra s'en acheter une plus belle, avec une belle carrosserie, je l'espère pour lui en tout cas. Les sièges étaient moelleux en tout cas, c'était un bon point même si ce moelleux devait être dû à l'age proprement dit du siège qui s'était juste ramolli avec le temps. Je ne savais pas où il m'emmenait mais ça me paraissait bien. J'ai l'habitude de manger tout et n'importe quoi, et ce n'est pas un de mes petits bourrelets qui lui dira le contraire même s'il semblait hésiter, me demandant une dernière fois si j'étais sûre de notre choix.

    " T'as peur que j'en mange plus que toi avoue ? "

    La remarque sortie de son contexte pouvait paraître légèrement tendancieuse mais c'était fait pour. Je n'avais jamais mangé là où il voulait m'emmener mais peut être que ce sera notre premier rendez-vous galant, qui sait ce que l'avenir nous réservait ? Weston semblait avoir d'autres chats à fouetter, alors tant pis pour lui. Nous arrivions rapidement sur les lieux et il me fit une nouvelle fois part de son incertitude à propos de ce que je pouvais ingurgiter. Je lâchais un petit rire.

    " Si tu savais toute la mal-bouffe que j'ai pu mangé à travers le monde, tu me poserais pas cette question. C'est pas parce que je vis dans un palace que je mange que des trucs chics et super bon. Je me suis déjà enquillé des tacos au Mexique. Mamamia, c'était trop bon, mais ici, j'ai jamais gouté, mais je te fais confiance, je suis sur qu'on va se régaler. La prochaine fois, c'est moi qui choisira là où on ira manger si tu veux éviter de te faire un sang d'encre à ce sujet. "

    Oui, cela incluait qu'il y aurait une autre fois. Moi, ça m'allait, surtout que si on allait dans un resto chic, je doute qu'il puisse payer. Pour moi, l'argent n'est pas un problème, même si c'est plus galant que ce soit monsieur qui paye, évidemment. L'argent ne sera sans doute jamais un soucis, contrairement à mon preux chevalier du jour, alors qu'il profite d'avoir une belle plante avec lui pour manger chez Taco Bell, ce ne sera pas tous les jours comme ça.




Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher

Revenir en haut Aller en bas
 
Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: The Golden Triangle :: Beverly Hills-
Sauter vers: