AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de Décembre, ainsi que celle de la nouvelle maj est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici.
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Partagez | 
 

 Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hitchcock
J'ai actuellement : 667 points et j'ai balancé : 2828

Message(#) Sujet: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Dim 21 Jan - 11:50


Shanny Spielberg. Il avait réellement rendez-vous avec Shanny Spielberg. Cette simple pensée lui arracha un rire. Toute cette histoire était si improbable… depuis leur rencontre, en fait. Franchement, qui aurait pensé qu’ils auraient fini par sympathiser ? La première fois qu’ils s’étaient vus, elle l’avait ouvertement accusé d’avoir commis un meurtre. La deuxième fois, Bitchcation venait de révéler le pire secret d’Aslan à toute la ville : l’accès de violence qu’il avait eu sur son ex huit ans plus tôt. Alors, oui, définitivement, peu de choses auraient laissé présager que quelques mois plus tard, ils se retrouveraient pour aller manger ensemble comme s’ils s’étaient toujours connus.
Aslan n’avait pas pu s’empêcher de se poser des questions sur les raisons qui avaient poussé la jeune femme à s’intéresser à lui, pour être honnête. Elle avait toutes les raisons de croire qu’il était violent et à moitié psychopathe ; est-ce que c’était vraiment le genre de personnes qu’elle aimait fréquenter ?
Et puis, il n’y avait pas que ça. Shanny était célèbre, riche, adulée. Elle aurait littéralement pu proposer ce déjeuner à Leonardo Dicaprio ; mais non, elle l’avait proposé à Aslan, le surinamais ancien toxico infirmier avec une salaire de merde, juste parce qu'il avait laissé un commentaire tout pourri sur une publication de la Bitch. Ouais ; la vie était drôle, parfois. Ou juste Shanny - il n'avait pas encore décidé.

Ralentissant, Aslan essaya de déchiffrer le nom de la boîte aux lettres de l'immense villa à sa droite. Il lui semblait que c'était là, il l'avait trouvée.
Coupant le moteur, il attrapa son portable, envoyant rapidement un message à Shanny : Je suis là, mademoiselle 'seins pas refaits'.
Une jeune femme et son chihuahua tous deux habillés en rose dépassèrent la voiture du jeune-homme, lui adressant un regard suspicieux. « Quoi, j'ai pas le droit d'avoir une caisse pourrie et des potes riches et célèbres, connasse ? », marmonna-t-il dans sa barbe. Il faisait tâche dans le quartier, il en avait conscience ; mais clairement, c'était Shanny qui n'allait pas tarder à dénoter le plus, vu l'endroit où ils s'apprêtaient à aller manger.



Whatever you are
be a good one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 105 points et j'ai balancé : 89

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Jeu 25 Jan - 21:51

    Dans la vie, il faut savoir prendre les gens à contre pieds, notamment une certaine Bitch qui pensait avoir le monopole de la bienséance avec ces petites rumeurs. Je me délectais bien souvent de ce qu'elle pouvait dire, c'était tellement drôle, tellement poussée, que cela en était devenu pathétique à un point que je ne saurais qualifié. Je savais qu'elle nous surveillait tous, et qu'une petite chose pouvait devenir incroyablement improbable. Tout ce qu'elle avait pu dire sur moi était faux, totalement faux, mais ça me faisait rire. Je ne savais pas où elle allait chercher tout ça, très honnêtement, il en fallait de l'imagination, et puis surtout, du temps, car elle doit perdre un temps terrible à tenter de trouver des choses, et à écrire sa rubrique hebdomadaire. Souvent, elle disait des choses sur moi donc, que je lisais, c'est comme ça que j'avais proposé à Aslan qu'on se fasse une bouffe ensemble, un de ces jours. Et c'était en ce dimanche de janvier que nous avions pu accorder nos violons. C'était parfait pour faire un beau pied de nez à cette personne, ces personnes même sans doute. Pourtant, nous n'avions à priori pas grand chose en commun, surtout au vue de nos dernières rencontres. Je l'avais accusé d'un meurtre comme ça, au calme la première fois, et puis la dernière fois, la bitch avait montré son côté violent aux yeux de tous. Est ce que c'était vrai ? C'était bien possible, mais je m'en fichais, car tout ce que peux dire la bitch n'a absolument aucun crédit à mes yeux. Si je la connaissais, je le lui dirais en face, elle pouvait bien dire tout ce qu'elle voulait. J'avais donc dis à Aslan de passer me prendre chez moi pour qu'il puisse avoir l'occasion de m'emmener là où il le souhaitait pour un petit repas où nous pourrions réellement faire connaissance, au calme, rien que lui et moi. Son message me fit sourire. Il était là, alors j'allais pouvoir sortir. Mais le plus drôle fut la réaction de ma voisine qui passait à ce moment là, en promenade avec son chien. Je ne sais pas ce qu'Aslan a pu lui dire, j'étais trop loin pour l'entendre mais sans doute que ça devait valoir son pesant de cacahuètes. J'arrivais donc, avec une tenue plus que correct, d'une couleur saumon du plus belle effet. Et je grimpais dans sa voiture.

    " Salut Aslan. Alors comment ça va ? Elle te voulait quoi la voisine ? Elle voulait te complimenter pour le style inimitable de ta voiture sans doute, je me trompe ? "

    Ayant pris place dans la voiture, je lui faisais donc la bise comme si nous nous connaissions depuis des années. Je me fichais bien de sa voiture, et tout ce genre de choses. L'habit ne fait pas le moine. J'ai la chance d'être connue et riche, c'est un fait, mais je pouvais avoir des amis comme Aslan, c'était rafraichissant comme tout.

    " Alors, où est ce que mon prince charmant a décidé de m'emmener aujourd'hui ? "

    Oui, ça me faisait rire de dire ça, car nous ne sommes pas en couple, mais on ne sait jamais, des fois que les oreilles de la bitch trainerait dans le coin, cela ajoutera une ligne ou deux à son billet dominical. Et je le lirais avec une grande délectation, je me demandais déjà comment elle allait déformer tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hitchcock
J'ai actuellement : 667 points et j'ai balancé : 2828

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Mar 13 Fév - 11:32

La jeune femme ne tarda pas à arriver, se glissant gracieusement dans la voiture. De son maquillage impeccable à sa plastique parfaite, tout chez elle dénotait avec le véhicule dans lequel elle venait d’entrer. Oui, vraiment, du point de vue du jeune homme, la situation était irréelle. Irréelle et vachement marrante.
Aslan lui rendit sa bise, amusé par sa question. - Ma voiture ? Ma limousine, tu veux dire ! - Il jeta un regard autour d’eux, des sièges usés jusqu’à la corde aux vieilles tâches sur le tapis arrière, reliquats anciens d’un vomi d’Ulysse qu’il avait essayé de nettoyer avec les mauvais produits. Son regard se posa à nouveau sur le mannequin, son expression devenant sérieuse, tout à coup. - A ce sujet, n’essaye pas d’ouvrir ta vitre, elle reste bloquée après. - Il la dévisagea quelques secondes, loin de plaisanter, avant qu’un sourire ne reprenne sa place sur ses lèvres le plus naturellement du monde. - Non, pour la voisine, je lui demandais évidemment où elle avait acheté le pull de son chien ; il est mieux fringué que moi. - Bon, il fallait aimer le rose bonbon, évidemment ; mais au fond, il n’était pas loin de la vérité. Le pull de ce chihuahua valait certainement plus cher que tous les vêtements que l’infirmier portait sur lui ce jour là ; mais pour le coup, difficile de dire si c’était plus triste pour lui ou pour le chien. - Mais ça va, et toi ? -
Après des mois à déprimer suite au décès d’Harmonie, c’était la première fois qu’Aslan trouvait le courage de sortir pour autre chose qu’aller au boulot. Et il était soulagé ; soulagé de constater que ce n’était pas si difficile qu’il se l’était imaginé. C’était même plutôt sympa, jusque là, d’avoir l’occasion de penser à autre chose en bonne compagnie.
Un grand sourire reprit place sur ses lèvres.- Alors, je me suis renseigné : figure-toi qu’il n’y a pas de Flunch à LA. - Il prit une mine légèrement outrée, avant de reprendre, un sourire en coin. - Mais pour rester sur le même haut niveau de gastronomie, je te propose un Taco Bell. Ça te va ? -  Il ne savait pas vraiment qui, entre Bitchcation et la presse people, allait le plus se délecter de leur petite sortie. Dans tous les cas, la journée risquait d’être intéressante...


Whatever you are
be a good one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 105 points et j'ai balancé : 89

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher Jeu 22 Fév - 18:06

Oui, la situation est drôle, elle me fait rire, surtout vu ce que la voisine a du lui dire, surtout vu ce que la bitch va dire aussi, mais au moins, ça alimentera son flux de ragots et pour une fois, ce sera la vérité, c'est ce qui sera le plus drôle. Oui, Aslan Caldeira a été vu en compagnie de Shannt Spielberg. Vous vous rendez compte ? Elle est tombée bien bas pour en vouloir à ce brave jeune homme. Peut être qu'elle va vouloir en faire son homme de ménage personnel. Bien entendu, il ne faut pas voir ici de sous entendu sessouel, non, bien entendu. Au moins, ça me donnera l'occasion de bien me marrer, vraiment. Mais c'est vrai que cette situation est drôle. J'ai vu Aslan réagir à un propos de la bitch et je l'ai pris aux mots, c'est bien ça le plus drôle dans cette histoire. Si je lis tout ce que la bitch peut dire, ou faire croire, je ne suis pas du genre à alimenter son moulin, enfin pas vraiment, car je ne réagis jamais à ce qu'elle dit, je lis simplement. La seule façon que j'ai d'alimenter les quelques lignes qu'elle se force à écrire, c'est en agissant comme aujourd'hui. Bref, Aslan lui dit qu'il avait une limousine.

" Pardonne moi, c'est vrai que j'ai rarement vu une limousine aussi luxueuse, la voisine était jalouse, c'est ça ? "

Il me dit alors qu'il ne fallait pas ouvrir la vitre, alors que pourtant, il me donnait chaud, mais sur cela il semblait être plus que sérieux.

" C'est pour ma sécurité, on ne sait jamais des fois qu'un fou veuille tenter de me tuer si j'ai la vitre ouverte, mais c'est mieux comme ça, c'est sur. "

Moi, j'en plaisantais aussi de cela, après tout, ce repas était là pour jouer un beau pied de nez à la bitch tout simplement, et il serait réussi. Puis, il me répondit par rapport à ce que la voisine avait pu lui dire. Il me fit exploser de rire.

" Jamais un chien sera mieux saper que toi voyons. Peut être que son pull vaut plus que ta voiture et tes fringues, mais c'est pas possible qu'il soit mieux fringuer que toi. Moi en tout cas, ça va, la forme quoi. "

Oui, je n'allais pas lui dire le contraire, je suis toujours en forme, et on parle bien de mon état physique pas du reste qui est aussi tout en formes si vous voyez ce que je veux dire. Il vint alors me dire une bien mauvaise nouvelle. Le Flunch ne semblait pas avoir quitter la France pour venir s'installer ici aux States. Je faisais une moue terriblement déçue alors que lui était carrément outré. Il me dit donc que nous pouvions cependant nous rendre au Taco Bell.

" Le nom m'inspire bien, allons-y ! "

Cela aurait pu être n'importe quel nom que ça n'aurait rien changé mais bon, nous allions manger un petit repas tranquillement et tout, juste pour le fun, et peut être plus si affinités, après tout pourquoi pas.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher

Revenir en haut Aller en bas
 
Shanny | Y a pas que chez flunch qu'on peut fluncher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: The Golden Triangle :: Beverly Hills-
Sauter vers: