AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de Décembre, ainsi que celle de la nouvelle maj est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici.
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Partagez | 
 

 Love Me Like That - Jillian A. Boyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 57 points et j'ai balancé : 16

Message(#) Sujet: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 16:42

J. Aisling BoyleInformations Nom : Jillian A. Boyle
Âge : 27 ans
Métier : Comédienne, enseignante en théâtre et prof d'escrime
Particularité : Un tatouage qu'elle regrette
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Situation : Endettée
Statut civil : Célibataire
Groupe : Disney
HistoireIci tu peux mettre un résumé de l'histoire de ton personnage, des anecdotes, ou même peut-être autre chose ? Tu peux changer le titre "Histoire" un peu plus haut dans le code, entre les balises "fl3titre. N'oublie pas que CTRL+F (recherche de terme) est ton ami et utilise le sans modération !
+ Tu peux te faire plaisir et blablater un peu, une barre de défilement apparaîtra automatiquement et ça sera le cas sur tous les cadres !
Idées de liens Titre du rp ft. Prénom Nom
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 57 points et j'ai balancé : 16

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 16:42

Thinking 'bout boysNom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.©  2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 57 points et j'ai balancé : 16

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 16:43

All my ladiesNom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Nom du personnageTitre du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.©  2981 12289 0

À vous! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 471 points et j'ai balancé : 1813

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 17:38

Moi :**:

Elle est prof à l'université ? :**:


sound of silence
in restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 57 points et j'ai balancé : 16

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 19:06

Coucou! :3

Alors, si tu veux bien être son étudiante, c'est avec plaisir. :mouhéhé: J'avais déjà trois, quatre idées pour de futur étudiant, à toi de voir ce qui conviendrait le mieux à ta belle. Voilà les options qui peuvent permettrent autant du positif, du neutre ou du négatif : soit la protégée, soit l'élève qui tente de percer à jour la véritable Jillian, soit l'admirative (car oui, Jillian a fait quelques apparition dans des pièces famous :hihihi: ) ou la dernière option, l'élève qui l'aime pas réellement, mais qui fait avec, car elle est l'une des seules qui enseigne la matière pour cette session-ci. :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 471 points et j'ai balancé : 1813

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 19:20

Alors pour Dinah, la protégée irait parfaitement. Mais je te laisse décidé en lisant les quelques lignes de Dinah.

C'est une ancienne amish. Elle a quitté sa communauté après avoir fait son Rumspringa. C'est une période où les jeune ado amish peuvent quitter leur communauté et vivre comme des gens du monde moderne. Dinah est tombée en amour devant le film My Fair Lady au cinéma. Elle idolâtre énormément Audrey Hepburn et veut devenir aussi célèbre et douée qu'elle. Elle a quitté sa communauté et à vécu pendant 2 ans à Rockville dans les champs, logée chez une famille moderne. Puis quand elle a eut assez de côté, elle a pris la direction de Los Angeles, s'installant chez une vieille tante de la famille de Rockville. Elle a trouvé un emploi dans une maison de retraite et a commencé à passer des casting.

En septembre 2017, elle est entrée à l'université sous les conseils de son agent artistique (un agent très célèbre et fiable qui l'a prise sous son aile, la considérant presque comme sa fille). Elle étudie l'art théâtral et cinématographique. Elle a déjà un film avec son nom et sa tête sur l'affiche. Elle fait énormément d'efforts pour intégrer complètement le monde moderne mais aussi le monde du cinéma. Elle est de moins en moins timide et très curieuse de tout. Cependant, elle manque cruellement de confiance en elle. Le 7 Janvier, elle a participé à la cérémonie des Golden Globes.

Voilà pour ma petite Dinah :**:


sound of silence
in restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 57 points et j'ai balancé : 16

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Jeu 15 Fév - 22:58

OMG! My Fair Lady, c'est tellement la vie. :waii:

J'aime bien le choix de protégée, Jillian risque surement de lui poser des questions là-dessus, car j'adore le concept d'amish! Surement des questions indiscrètes, sinon, ce serait pas Jillian. :hihihi: Elle pourrait justement essayer de voir pour la pièce d'un ami ou autre. Bref, les idées ne manquent pas. On continue en MP pour un éventuel RP? :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 471 points et j'ai balancé : 1813

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Ven 16 Fév - 10:01

@Jillian Boyle J'arrive en MP :kissou:


sound of silence
in restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone 'neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp when my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 218 points et j'ai balancé : 613

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle Mar 20 Fév - 21:39

:cc:

Un lien avec mon acteur raté ? :perv: Ils ont peut-être pu se croiser. Wes est plus dans le champ du cinéma, mais on peut se trouver un truc :**:



Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Love Me Like That - Jillian A. Boyle

Revenir en haut Aller en bas
 
Love Me Like That - Jillian A. Boyle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Une voix : Susan Boyle
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Dan Boyle marque dans son propre but en prolongation !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: First of All :: May the Force be with you :: Liens-
Sauter vers: