CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 23 : It's almost Christmas

La version 23 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend son futur amoureux. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 Zawn | À cause des garçons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 478 points et j'ai balancé : 2927

Message(#) Sujet: Zawn | À cause des garçons. Sam 10 Mar - 23:47

Les lunettes de soleil sur le nez, Zoey marchait le long de Venice Broadwalk d'un pas déterminé. De temps en temps, elle s'arrêtait en chemin pour discuter avec les artistes de rue ou faire quelques pas de danser sur les troubadours le long de l'avenue. Ce coin était surement l'un de ses préférés à Los Angeles. La dynamique de ce quartier, son côté artistique et hétéroclite, elle avait vraiment l'impression d'être à sa place ici ! Finalement, à force de trainer et de danser, elle commençait à être en retard et elle accéléra le pas. Elle avait prévu de retrouver Fawn sur leur banc habituel. Il n'y avait pas de raisons particulières à leurs retrouvailles. Juste le plaisir de passer du temps ensemble ! En arrivant sur place, Zoey eu la désagréable surprise de voir que le banc était déjà pris. Elle avait envie de se mettre à genoux au sol, lever les bras au ciel en hurlant nooooooooooooooon. Elle s'approcha un peu plus du banc pour observer les affreux jojos qui avaient prit leur banc, prête à leur hurler dessus et tout faire pour qu'ils partent de là. Mais en les voyant de plus près, elle changea d'avis. Ils étaient bien mignons ces piqueurs de banc...

Elle se demandait comment elle allait faire quand Fawn pointa le bout de son nez. "Salut belle rousse !" dit-elle avec un grand sourire quand cette dernière arriva près d'elle. Zoey fouina dans son panier avant d'en sortir une petite pouteille en verre. "Tiens ! C'est du thé glacé que j'ai préparé, c'est une nouvelle recette, tu m'en diras des nouvelles !" Elle sautillait sur place, impatiente d'avoir l'avis de son amie. Ce dernier était vraiment important pour elle ! Bien souvent, leurs goûts étaient tellement en symbiose qu'elle pouvait avoir le sentiment que si Fawn n'aimait pas ce thé, alors elle ne l'aimerait plus. Ce n'est pas qu'elle était un mouton mais... Tout simplement qu'elle voulait pouvoir tout partager avec Fawn. Elle la prit par le bras avant de se retourner vers leur banc sacré et lui murmura à l'oreille. "Bon, Fwanie jolie, on a un souci ! Notre cher banc adoré a été emprunté ! Et c'est la frime, je fais des rimes. Bref, tu me connais, j'étais prête à faire partir les squatteurs mais... Ils sont affreusement canons ! Du coup, j'avoue que je n'ai plus trop envie de les faire partir. Je n'ai pas envie qu'il me prenne pour une chieuse." Elle fit la moue, telle une enfant capricieuse, tout en se balançant sur ses pieds, ayant du mal à prendre une décision... Ce qu'elle était à vrai dire... Qu'est-ce qu'on fait ? On les fait partir ou on va ailleurs et on les observe de loin ?" Oui, bon, ça faisait grosse perverse, mais les hommes le faisaient bien, pourquoi les femmes n'en auraient pas le droit ?


@Fawn Mc Millan

HRP:
 

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Lun 12 Mar - 17:07

ft. Zoey
& Fawn
Combattre de mignons voleurs de banc !
Cette fille, elle a un rendez-vous aujourd’hui. Elle va retrouver sa meilleure amie sur leur banc. Oui, ce banc est à elles, elles se le sont approprié à force de toujours s’asseoir dessus. Il est bien ce banc, il est parfait ce banc. Mais avant cela, cette petite rousse, elle doit aller chez ces gens pour voir si l’énorme mais adorable saint bernard a besoin d’être promené. Si c’est le cas, ils t’auront laissé la laisse sur le palier. Le chien se trouvant dans le petit parc qui lui a été créé avec sa niche, cette demoiselle n’aura qu’à aller le chercher. C’est un chien qui a toujours l’air si triste, alors elle veut toujours le promener, même si les propriétaires ne l’ont pas demandé. Elle veut toujours lui faire des câlins, lui donner une friandise. Alors que c’est la race qui est comme ça. Il a une belle vie, des enfants qui jouent avec lui quand ils sortent de l’école, les parents qui lui donnent bien assez à manger. Les enfants qui tentent de tricher avec leurs légumes, donc il a même des repas très équilibré. Mais avec ses petits yeux, elle ne lui résiste pas cette fille.

Et donc, comme il était prévu, quand elle arrive, elle voit ce gros bonhomme qui l’attend, tout content. Elle a prit sa propre laisse pour aller le promener. Elle ne regarde même pas si la laisse du chien est accrochée à la porte d’entrée. Si elle était aller voir, elle aurait su que la promenade était de vigueur. La demoiselle lui fait donc une tonne de papouille, contente de le revoir même si cette demoiselle l’a vue la veille. Et elle lui passe la laisse avant de le faire sortir et de l’emmener. Elle le prend avec elle pour aller rejoindre sa meilleure amie, Zoey. Elle n’est pas là. Pas sur leur banc. Celui-ci, il est occupé. Occupé par deux jeunes hommes alors que Zoey est plus loin, sur un autre banc. Un banc qui n’est pas le leur. Elle sourit à son amie qui la salue, qui lui donne du thé glacé qu’elle a elle-même préparé. La demoiselle, elle adore ça, le thé glacé que son amie fait. Elle trouve toujours cela très bon. La petite rousse lui sourit.
« Hola belle brune ! Merci pour le thé. Et moi, je te présente Scapin, c’est un des chiens dont je m’occupe régulièrement. »
Elle lui présente le beau toutou qui leur tiendra compagnie. Zoey doit sûrement se perdre avec tous ceux qui défilent. Mais c’est mieux que si c’était des garçons qui passent dans son lit à cette demoiselle.

Zoey, elle lui parle de leur soucis. De leur banc qui est emprunté. Elle rit en l’écoutant faire des rimes, de la frime. Elle a le don d’amener tout problème avec légèreté et humour. Elle voulait les faire partir, reprendre leur bien. Mais les garçons là-bas, ils semblent canons et elle n’a plus trop envie de les chasser. Ce qui fait sourire la petite rousse. Elle n’est pas plus surprise que cela.
« Je peux toujours envoyer Scapin, du genre oups, il nous a échappé. »
Elle a des idées cette grande enfant. Parfois elles sont folles ses idées et pas franchement recommandées, mais cette fois, elle n’est pas si mauvaise son idée. Enfin, peut être un peu risquée, ils n’aiment peut être pas les chiens. Ils pourraient avoir peur, ne pas aimer le chien et partir. Mais le banc serait alors libre. Il n’y aurait plus de beaux garçons à regarder de loin. Elle jette un coup d’oeil vers les garçons, c’est vrai, ils semblent canons.
« Lequel te plaît le plus ? »
Attendant la réponse de son amie, ce petit bout de femme boit le thé froid de sa meilleure amie. Un thé froid qu’elle adore, comme tous les autres. Peut être même plus que les autres. Comment ils disent les gens ? Il est à se taper le cul par terre ? Oui, c’est ça n’est-ce pas ? Cette fille ne comprend pas l’expression, car se taper les fesses, ça doit faire mal et non du bien…
« Tu as mit quoi cette fois ? Il est trop bon celui-là ! Non, je ne veux pas dire que les autres étaient pas bon, mais celui-là il est vraiment top ! »
Ho oui, cette fille aime ce thé et elle aime son amie, mais elle est parfois maladroite. Maladroite avec ses mots, autant qu’avec ses mains. C’est une petite catastrophe de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 478 points et j'ai balancé : 2927

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Dim 18 Mar - 15:44

OH. MON. DIEU. Un chien ! Comme un aimant, la jeune femme se précipita aussitôt vers celui-ci avant de le cajoler. Zoey aimait les bêtes et encore plus les chiens. Elle ne pouvait compter le nombre de fois où elle avait tenter de convaincre Aaron pour pouvoir en ramener un à la coloc. "Mais dis-donc, tu es un beau gros pépère toi ! Mais tu es vraiment super mignon. Tu sais que tu es chou ?" dit-elle avec une toute petite voix, continuant à couvrir l'animal de câlins et lui déposer un baiser sur la truffe. En voilà un qui avait de la chance de recevoir autant d'affection ! Et elle était sûre qu'il avait également eu sa dose de caresses avec Fawn. La rousse était aussi fan des animaux que lui. Elle se releva pour faire face à son amie et ria en entendant son idée. "En vrai, c'est pas si con que ça ! Ça peut faire une première bonne approche et le chien est toujours un bon plan drague. En même temps, il est impossible de ne pas craquer face à cette petite bouille adorable." Stop Zoey, calme-toi et arrête de gagatiser sur le chien. Même si c'était affreusement dur pour elle, elle adorait tellement les bêtes. Elle jeta un coup d'oeil sur les mecs squattant leur banc. Ils avaient l'air sympathiques. Pas ce genre de personnes à râler à chaque fois qu'un chien avait l'audace de venir renifler un bout de leur chaussure. Elle réfléchit un petit moment avant de dire en riant "Allez, lâche le fauve !". Après tout, ne disait-on pas que qui ne tente rien n'a rien ? Quand son amie lui demanda lequel lui plaisait le plus, elle lui jeta un regard en coin avant de dire en souriant. "A ton avis ?C'est le brun aux yeux bleus, c'est toujours les bruns aux yeux bleus." Elle gloussa comme une petite fille qui venait de dire une bêtise.

Un grand sourire s'afficha sur le visage de Zoey quand elle vit la réaction de son amie face au thé glacé. Elle était toujours contente de réussir à faire plaisir à Fawn de cette manière, mais également de recevoir des compliments. Elle adorait faire du thé glacé et des smoothies en plus. Parfois, elle se disait que si elle ne réussissait pas ses études, elle pourrait toujours se reconvertir là-dedans. "C'est tout simple, c'est un thé glacé aux fruits rouges ! Fraises, framboises et cerises. Et le plus important, c'est que ça a été fait avec amour" dit-elle avec un clin d'oeil. "En tout cas, je suis vraiment contente qu'il te plaise ! Je t'en referais d'autres ou alors je pourrais te montrer comment je l'ai fais." Elle aimait bien parler de ça avec Fawn et discuter différentes recettes. Surtout que, comme elle, son amie était végétarienne et elles n'hésitaient pas à s'échanger des recettes ou se faire des après-midi cuisine.

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Lun 19 Mar - 0:52

ft. Zoey
& Fawn
Combattre de mignons voleurs de banc !
Comme elle aurait du s’y attendre en débarque avec ce beau toutou, Zoey se précipite sur lui pour lui faire tout un tas de papouille tout comme le petite rousse a fait en allant le chercher chez lui. Elle souris en voyant faire sa meilleure amie, elles sont pareil toutes les deux quand il s’agit des animaux. La demoiselle les aime tant, ce n’est pas pour rien qu’elles sont devenues de véritables amies. Si au début, Fawn a bien aimé que Zoey prenne sa défense au collège, face aux autres qui se moquait sans cesse d’elle pour son esprit vagabond, elles ne sont pas devenue amies car la petite se sentait redevable, ni pour la pitié de Zoey envers elle. Mais bien parce qu’il y a eu comme une étincelle entre elles. La jeune se fichait pas mal des moqueries, des rumeurs qui circulaient sur elle. Et pourtant, Zoey lui a donné le sourire, à elle qui était si solitaire et qui s’en moquait. Puis elle s’est attachée, tellement que maintenant, Fawn, elle ne pourrait pas passer une seule journée sans avoir son amie au bout du fil, même pour 5 petite, minuscules minutes. Fawn, elle aime Zoey. À la folie. Zoey, elle aime son idée, lâcher le chien sur les garçons, aller le récupérer pour s’approcher.
« Ben les mecs ne se privent pas avec leurs chiens, alors pourquoi pas nous, les filles ? »
Elle hausse les épaules la demoiselle, tout en caressant le gros chien entre les deux oreilles, ce qu’il adore, Ce que tout chien adore !

Puis elle lui dit de lâcher le fauve et pour la petite rousse, il n’en faut pas plus pour lâcher la laisse. Par contre, il faut pousser un peu le gros loulou, alors elle se penche vers lui. Une chose qui est cool, c’est qu’il est plutôt intelligent. Il comprend quand elle se penche sur lui, qu’elle lui dit d’aller sauter sur les deux mecs là bas. Et le voilà qui part vers les mecs en question. Elle rigole en le regardant leur faire la fête, alors qu’ils se lèvent du banc, D’abord surprit par l’intrusion. Puis le voyant si sympathique, ils commencent à le caresser. Il aura eu sa dose en câlin le pépère !
« C’est à toi de jouer maintenant ! »
Son amie, elle craque pour le brun aux yeux bleus. La gamine, elle n’avait même pas remarqué la couleur des yeux des deux garçons. Mais elle ne s’en étonne pas plus, c’est toujours les bruns aux yeux bleus qui font craquer son amie. Alors elle sourit la jeune fille.
« J’aurais du le deviner qu’il y avait un brun aux yeux bleus sur ce banc, c’est toujours les bruns aux yeux bleus qui te font craquer. Pourquoi les bruns aux yeux bleus ? Ils ont quoi de plus que les autres ? »
Elle ne comprend pas trop cette attirance pour un trait purement physique, car la rousse, elle ne s’arrête pas à ça. Enfin si, elle regarde le physique, comme tout le monde, celui qui dira le contraire sera un menteur, c’est toujours un physique qui attire un regard. L’exception, les aveugles ! Mais la demoiselle, elle n’a pas de critères.

Pendant qu’elles se dirigent vers leur banc, pour aller chercher Scapin, le fauve, son amie lui parle de son thé froid que la demoiselle adore. Elle l’adore encore plus que les autres. Mais elle dit toujours cela quand sa best lui propose de goûter un nouveau thé froid qu’elle a confectionné elle-même. Le prochain sera sans doute encore meilleur que celui-là, elle verra bien. Mais elle ne veut jamais que son amie arrête de faire ses fameux thé. Un thé tout simple, fruits rouges, fraises, framboises, cerises, rien de plus, c’est ce qu’elle lui dit. Et aussi, beaucoup d’amour, ce qui la fait sourire.
« L’amour, c’est toujours le secret ! On devrait ouvrir un camion bar pour vendre tes thés glacés. On se ferait une fortune ! »
Elle en est certaine cette petite. Mais a-t-elle envie de partager les boissons de son amie avec tout le monde ? Oui, peut être, tant que Zoey est à elle ! Mais ça pourrait être une idée, même si Zoey fait des études et qu’elle, elle a déjà un travail. Un boulot qu’elle adore, entouré d’animaux, ça pourrait juste être une petite activité bonus. Un truc juste entre elles. Ces deux jeunes filles arrivent au niveau de leur banc favori, au niveau des garçons et de ce brun aux yeux bleus. Et maintenant, elle remarque qu’en effet, il a de beaux yeux, d’un bleus vraiment bleu, vraiment beau. Fawn, elle attrape la laisse du toutou, elle les regarde, elle s’excuse.
« Pardon pour lui, il m’a échappé. Il n’est pas bien méchant, il adore les gens. Il a peut être senti un gâteau que vous aviez sur vous. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 478 points et j'ai balancé : 2927

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Mar 3 Avr - 23:30

Zoey écoutait son amie d'une oreille distraite, obnubilée par le chien qui était en train de s'allonger de tout son poids sur le sol. Elle aimait trop les bêtes et gagatisait aux moindres de leurs faits et gestes. "Hein ? Quoi ?" dit-elle en redescendant sur terre quand elle se rendit compte que son amie lui parlait. Elle savait que Fawn ne serait pas vexée, elle connaissait bien son amie et en avant l'habitude. Quand un animal passait dans le coin, c'est lui qui avait toute l'attention de la jeune surfeuse. Elle rassembla les éléments avant de pouvoir donner une réponse consistante à la rouquine. "Ouais, t'as raison ! Après quand les gars font ça, c'est trop romantique, mais quand c'est des filles, toute suite c'est des putes... Vive la société." dit Zoey croisant les bras avant de faire la moue. Il y avait beaucoup de cause auxquels Zoey tenait et l'une d'entre elle était l'image des femmes dans la société. Inutile de dire que la jeune femme ne l'aimait pas trop et luttait contre le sexisme le mieux qu'elle pouvait. Malheureusement, parfois, la mentalité des personnes était un peu trop étriquée pour évoluer positivement, si bien qu'elle prenait les choses trop à coeur et s'énervait à la moindre contrariété.

Puis finalement les filles mirent leur plan à exécution. Fawn détacha le chien. "Release the beaaast" murmura Zoey en riant tandis que Scarpin se ruait sur le groupe de garçon. La jeune surfeuse dû se retenir d'éclater de rire face à leur expression de surprise face au gros Saint Bernard s'allongeant sur eux. Elle marcha aux côtés de la rouquine, rejoignant Scarpin, tout en hochant de la tête à ses dires. La surfeuse haussa les épaules à sa question "Je sais pas, je les trouve plus mignons. Ils ont quelque chose de..." Elle chercha ses mots sans y parvenir "Non, je ne serais pas expliquer pourquoi. Ça doit être une histoire d'hormones." conclut-elle dans un rire.

A la proposition de la rousse d'ouvrir un camion bar, Zoey sautilla sur place, attrapant son amie par le bras "OH OUIIIIIII ! C'est une excellente idée ! On sera nos propres patronnes, je pourrais aller surfer quand je veux ! Mieux ! On met le camion devant une plage, comme ça je pourrais surfer pendant les heures creuses et revenir bosser juste après !" A chacun son american dream ! Mais blague à part, cela pouvait être marrant à faire. A l'exception près que Zoey était peut-être trop paresseuse pour ouvrir un commerce. Mais si c'était avec Fawn, c'était à réfléchir !

Enfin, elles étaient arrivées au niveau des garçons. De plus près, ils étaient encore plus mignons ! "Et oui, il est vraiment infernal ce gros pépère." dit-elle avec un gloussement. Bon sang, elle avait l'impression qu'elle n'était absolument pas discrète et que les gars allaient cramer leur plan à deux balles.


˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Jeu 5 Avr - 1:49

ft. Zoey
& Fawn
Combattre de mignons voleurs de banc !

Cette demoiselle regarde son amie papouiller le gros loustique qui l’accompagne. Elle les regarde, elle souris et elle ne remarque pas que son ami est distraite pas le chien au point de ne pas l’écouter. Parce que Fawn aussi est distraite. Fawn aussi est vite ailleurs. Il lui en faut peu pour détourner son attention. Alors le petite rousse, elle est perdue quand son amie lui demande à sa façon, de répéter. Sans vraiment le vouloir, elle répète, comme un perroquet.
« Hein ? Quoi ? »
Elle regarde son amie, totalement perdue par le fait que son amie se soit elle-même perdue dans leur courte conversation. Il en faut si peu pour cette demoiselle. Comme si elle avait un cerveau qui sélectionnait des morceau, de ci, de là, pour se concentrer et oublier tout le reste, comme si ce reste n’existait pas. Mais elle a raison cette grande enfant. Les hommes semblent mieux logé quand ils font tout un tas de choses. Draguer en utilisant son chien, c’est mignon, romantique. Une fille, ce serait une allumeuse ? Alors oui, elle a raison de défendre leur idée d’envoyer un chien pour s’approcher des gars plutôt mignons, ayant piqué leur banc.
« J’ai raison ? Ha oui, j’ai raison ! Tu as raison ! Pourquoi c’est toujours vue différemment ce que font les hommes et les femmes quand c’est exactement la même chose ? C’est discriminatoire, c’est sexiste, c’est injuste. Nous vivons, dormons, mangeons, buvons, pétons tout comme les hommes. Dis, pourquoi on devrait être différentes ? Je ne comprend pas. »
Il a beaucoup de choses comme celles-ci qu’elle ne comprend pas cette drôle de rousse.

Sans plus se poser de questions et se fichant du jugement des gens, vivant juste pour elles, elles lâchent la bête, qui obéit, qui a comprit le plan et qui se dirige sans attendre vers les deux mecs. Elle rit la petite en entendant son ami murmurer à l’oreille de l’animal avant qu’il ne se sauve. Elle aime autant les animaux que sa meilleure amie, mais elle aime toujours autant voir son amie gagatiser de la sorte. Ainsi, elle peut se dire qu’elle n’est pas toute seule à parler aux chiens ou autre animal parce qu’elle les aime trop. Et le suivant sans vraiment se presser et tout en discutant des goûts de Zoey pour les garçons bruns aux yeux bleus. Cela fait rire son amie, elle ne comprend pas cette attirance pour un type de gars en particulier. Elle n’ai pas comme ça Fawn. Elle n’a pas un type de mec qui lui plaît particulièrement, qui l’attire plus que les autres. Ou alors, elle n’a pas remarqué qu’elle avait un goût en particulier.
« Une histoire d’hormones tu dis ? C’est une théorie, je ferai des recherches tient, ça me rend curieuse. Mais je ne dois pas y être super sensible à ces choses hormonales, je crois pas avoir un type comme toi tu as les bruns aux yeux bleus. C’est grave tu crois ? »
Elle est différente la fougueuse petite Fawn. Elle ne comprend pas toujours tous les comportements des gens. Elle cherche à tout comprendre, tout expliquer. Sauf que tout ne s’explique pas. Mais le demoiselle, elle est comme ça. Elle veut comprendre le monde, et pas seulement la Terre. Elle y croit en une autre existence de l’au-delà. Même en regardant l’art, elle cherche le sentiment de l’artiste.

Et elle est heureuse quand elle est avec son amie. Elle est heureuse parce qu’elle est la première amie qu’elle a hors sa sœur. Elle est la première personne à ne pas l’avoir traité comme tout le monde le fait, comme une tarée. Mais surtout, elle est heureuse d’être avec son amie, parce qu’elles s’entendent vraiment bien, elles sont complices ces deux demoiselles. Elles s’aiment, elles se ressemblent sur certains points, sur de nombreux points. Mais surtout, elle est heureuse d’entendre que son amie aime cette idée de camion bar. Elle lui sourit la petite Fawn.
« Oui ! Bonne idée devant une plage. Devant notre plage. Devant un spot de surf, on aurait une tonne de clients les jours de concours. On pourrait même créer des granités ou ces trucs frais, comme de la glace qu’on boit avec un parfum fruité. Mais les faire avec de vrais fruits et pas des parfums chimiques. »
Oui, devant l’enthousiasme de son amie face à l’idée, elle s’y croit, elle s’y voit déjà la petite rousse. Et elle en a envie maintenant. Ce pourrait être juste pour la saison estival ou le temps des week-end. Juste un petit business monté avec sa meilleure amie pour la vie. Fawn le sait, elle le note comme rappelle sur son téléphone pour ce soir, pour chercher comment gérer tout cela. Pour trouver le camion pour cette affaire. Mais elle va commencer à s’y intéresser. En plus, ce serait plus de temps à passer avec son amie. Ce serait leur commerce, rien qu’à elles. Donc si un jour, Zoey préfère aller surfer car il y a de belles vagues, elles pourront ne pas ouvrir le camion. Fawn, elle sait que pour convaincre son amie, elle doit bien lui présenter les choses. Elle va donc monter un dossier pour ne rien oublier, parce qu’elle oublie vite cette demoiselle.

Arrivé au banc, aux garçons, elle rattache la laisse de Scapin. Car comme elle l’a dit, elle aime se promener, aller vers les gens. Et le but étant juste de se rapprocher des jeunes garçons, elle ne va pas risquer de perdre le bonhomme à quatre pattes pour qu’il puisse aller se régaler avec la glace que l’enfant vient de faire tomber non loin. Elle le voit s’en lécher les babines, ho ça non, il ne loupe pas ce genre de détails. Mais les deux mecs eux, semblent oublier sa présence. Ils sont plus attirés par la belle Zoey. Ho, Fawn n’est pas jalouse de son amie, elle sait qu’elle est bien moins jolie que sa best. Et même, elle s’efface, se cachant derrière sa longue frange comme elle le fait trop souvent dans ce genre de situation. Elle n’est pas timide, mais elle ne s’impose pas. Alors elle laisse son amie draguer le beau bruns, celui qui a les yeux bleus, ce qu’elle aime tant. Elle regarde ailleurs.
« Ho, regardes Scapin, une libellule ! Comme elle est belle. »
Elle se laisse tomber au sol pour mieux l’observer, pour tenter de l’attraper. La bestiole se laisse faire et reste dans sa main. Perdant sa concentration, n’en ayant plus que pour ce bel insecte, elle laisse Scapin lui échapper. Partant lécher cette fameuse glace tombée au sol, renversant Zoey et les deux gars au passage. Il est gros et un peu brusque ce loulou, mais adorable.
« Zoey, Zoey, regardes co… ben, qu’est-ce que tu fais par terre ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 478 points et j'ai balancé : 2927

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Mar 17 Avr - 21:57

Zoey regarda Fawn un petit instant, perturbée par sa question à sa propre question avant d'exploser de rire. "Bordel, on fait vraiment la paire !" Pas étonnant qu'elles s'entendent aussi bien. Elles étaient aussi paumées l'une que l'autre. Elle imaginait Bitchcation dire qu'à elle deux, elles arrivaient à faire un cerveau... Voir même une moitié de cerveau. Voyons, elle restait la bitch, ça serait trop gentil sinon ! Parfois, elle avait l'impression d'entendre cette voix disant "mais qu'est ce qu'on va faire de toi Zoey ?" C'était une bonne question ça ! A laquelle Zoey n'avait pas la réponse. Enfin si, elle en avait une, mais elle ne convenait pas assez aux gens. Mais face à ces interrogations, la jeune femme se disait s'il était vraiment si important qu'on fasse quelque chose d'elle. Ne pouvait-on pas tout simplement la laisser aller aux grès des vents et marées ? Zoey secoua la tête face aux protestations de son amie. "Je ne sais pas du tout. C'est vraiment chiant ! Marre au patriarcats ! Dis, ça te dit que toi et moi on renverse le monde ?" dit-elle en gloussant. Elle s'imaginait déjà en super héroïne des temps modernes, traquant les rues de L.A pour chasser le patriarcat et le sexisme. Marvel et DC comics pouvait bien se tenir car Fawn et Zoey étaient dans la place !

Fawn lui demanda s'il était normal qu'elle n'ai pas trouvé de type, Zoey ria doucement avant de lui répondre "Peut-être que tu ne l'as pas encore trouvé ! Enfin, après je dis ça, mais j'en sais rien réellement... Tu veux que je te rappelle mes notes en sciences ?" Que ce soit le collège, le lycée ou la fac, Zoey n'avait jamais été la petite intello des premières de la classe, loin de là ! La jeune surfeuse c'était toujours contenté de faire le minimum syndicale. Juste assez pour passer à l'année suivante. Enfin, du moins jusqu'à maintenant....

Zoey était heureuse de voir que Fawn partageait son enthousiasme pour l'idée du food truck. Le pire, c'est qu'au départ, cela était juste une blague, mais à voir son amie aussi partante, elle se disait pourquoi pas ? Oui, pourquoi pas ? Qu'est-ce qui la retenait ? Bon, il y avait le côté financier certes, et la communication, la concurrence, les charges, les horaires, le travail... BON OK PLEIN DE CHOSE ! Mais tout cela n'était que secondaire après le fait de bosser avec sa meilleure amie n'est-ce pas ? "Oh oui des granités ! C'est tellement bon ! Et des smoothies aussi ! On s’appellerait... Au paradis fruité... Non, c'est nul comme idée..." La surfeuse fronça les sourcils, à la recherche d'une idée lumineuse.

La discussion avec les garçons avaient commencés. Zoey leur souriait de toute ses dents. La conversation était plutôt simple. Oh vous vivez à L.A ? Je ne vous avez jamais vu dans le coin ? Vous allez à la fac ? Vous faites du surf ? On devrait y aller ensemble une fois !. La surfeuse était en pleine conversation, quand d'un coup, son champ de vision se changea d'un coup. Adieu les beaux garçons et bonjour le sol. Elle se retrouvait les quatre pattes en l'air. Aouch, mais ça fait mal. "Scapin m'a renversé" dit Zoey en s'asseyant, massant ses fesses endolories.


@Fawn Mc Millan

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Jeu 19 Avr - 23:14

ft. Zoey
& Fawn
Combattre de mignons voleurs de banc !

Bordel, son amie vient de jurer. En quelque sorte, ce n’est pas comme si elle venait de balancer une saloperie, mais ce genre d’expression surprend toujours autant la petite Fawn qui ne comprend pas toujours. Alors elle regarde son amie, interdite.
« pourquoi c’est le bordel qu’on fasse la paire ? »
Alors oui, comme toujours, elle pose la question. Mais là encore, ce n’est pas tellement certain qu’elle comprenne l’explication de son amie. Car Fawn, elle voit tout simplement le monde différemment, elle ne pense pas comme tout le monde cette enfant. Et si tout le monde ou presque la trouve étrange, bizarre, ou même folle, ce ne fut pas le cas de son amie Zoey. Sa meilleure amie, qui a toujours défendue Fawn, qui l’a apprécié comme elle est. Alors oui, elle ne comprend pas toujours tout cette petite, mais ça n’a pas grande importance, car elle comprend le plus important. Elle comprend que Zoey est son amie la plus chère et c’est tout ce qui compte. Du coup, elle lui sourit à cette amie. Elle est contente de former une paire avec elle, même si tout de suite, elle ne comprend pas le bordel que cette paire mène ici.
« De toute façon, les hommes peuvent dire tout ce qu’ils veulent pour se convaincre, les femmes ont déjà le pouvoir. Derrière chaque homme, il y a une femme, une mère, une épouse, une sœur, un fille. Et c’est bien nous qui avons le pouvoir, car sans les femmes, ils ne sont rien. »
Elle ne s’en rend pas vraiment compte cette petite, mais sans doute vient-elle de dire quelque chose de vraiment intelligent et profond. Et qui pour une fois, pourrait facilement être comprit par la plupart des gens, ou plutôt, par la plupart des femmes. Car les hommes ne seraient sans doute pas vraiment d’accord avec cela, ne voulant pas donner le pouvoir aux femmes qu’ils rabaissent depuis tant d’années.

Peut être que la petite rousse n’a pas encore trouvé le style d’homme qui lui plaît. Mais peut être que tout le monde n’a pas un style défini. Son amie n’en est pas certaine. Elle fait rire son amie qui se souvient en effet de ses notes en science.
« Ce n’est pas de ma faute si tu ne voulais pas copier sur mes copies. »
Elle n’avait pas de si mauvaises notes cette fillette, mais elle pouvait faire mieux, surtout si elle se donnait la peine de se concentrer et de terminer tous les exercices des devoirs écrits. Mais elle est bien trop distraite pour cela. Et même si elle faisait les exercices justes dans sa tête, elle oubliait souvent d’en écrire les réponses sur ses copies et ainsi, elle n’avait pas toujours les notes qu’elle méritait. Mais elle s’en fichait royalement. Même si à la maison, il y avait sa tante pour lui faire des reproches, cela rentrait par une oreille et sortait par l’autre.
Tout comme elle ne pense pas encore à toutes ces choses qu’il va falloir faire pour qu’elles puissent monter une petite affaire toutes les deux, dans le but de vendre les thés glacés de sa meilleure amie. Fawn, elle pense juste au joli petit camion qu’il leur faut pour cela, aux recettes, au bonheur que ce sera de travailler avec son amie. Au fait qu’elles pourraient mettre un petit parc pour les chiens à côté. Elle pense à tant de choses, mais pour le prix, elle ne pense qu’il n’y a que le camion à acheter. Les droits tout cela, pour vendre sur une place public, elle n’y connaît rien.
« Oui, un paradis de fruits pour notre duo bio ! Il y aura de la couleur de partout, de la couleur mettant de bonne humeur tout le monde, des couleurs des fruits qu’on utilisera pour faire nos recettes. Ça va plaire à tout le monde. La fraîcheur pendant l’été, forcément que notre duo bio va plaire, surtout avec toi. »
Oui, elle y croit à leur idée. Et même si elle partagera le petit secret de ces douces boissons faites par sa best, avec le monde entier, ou plutôt, leur petit monde, elle gardera toujours tout un tas de secrets avec son amie.

Amie qui se retrouvait par terre alors que la rousse attrapait une petit libellule. Elle était surprise de voir une telle scène. Et de remarquer aussi à l’arrière, Scapin finissant de manger la glace par terre et revenant vers eux. S’arrêtant au niveau de Zoey pour lui faire une petite léchouille sur la joue.
« Il veut se faire pardonner de t’avoir fait tomber à sa manière. »
Elle hausse les épaules, elle le trouve tellement adorable ce chien qu’elle le défend comme si il s’agissait du sien. Elle regarde la libellule s’envoler avant de se jeter sur le gros chien pour lui faire tout un tas de caresses.
« C’est qui le plus beau ? c’est ce gros gourmand ! N’est-ce pas gros coquin, j’avais dit non pour aller lécher cette glace, mais tu ne peux pas résister hein. Tout comme je ne résiste pas à te faire un gros câlin même si tu fais des bêtises espèce de patapouf ! »
Cette jeune demoiselle parle au chien comme si il s’agissait d’un humain. La petite Fawn, elle traite les animaux comme ses égaux. C’est pour cela que son lapin se promène librement dans sa maison, cela surprenant pas mal de monde, pour le peu qu’elle en invite. Surtout sa sœur, qui lui dit toujours que ce n’est pas forcément une bonne idée. Brusquement, elle se tourne vers Zoey.
« On va manger une glace ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 478 points et j'ai balancé : 2927

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Mer 25 Avr - 15:49

Zoey ria face à l'innocence de son amie. C'est ça qu'elle aimait chez Fawn, le fait qu'elle prenne toujours dans son premier sens. Et là où certaines personnes la prenait pour une idiote, Zoey trouvait ça adorable. Elle avait l'impression que cela montrait que le coeur de son amie était empli de bonté. Zoey lui tira la langue avant de lui pincer la joue "Parce que quand on est ensemble, on ne fait que des bêtises !" Bien entendu, elle disait ça sur le ton de l'humour. Mais il est vrai que quand les deux femmes étaient ensemble, il y en a une des deux qui finissait toujours par faire une bourde. Enfin, au moins, ce n'était pas intentionnel... Pas comme Maya et Isa qui faisaient exprès de faire chier à leur monde. Elle soupira en passant à sa soeur. Non, aujourd'hui, c'était une belle journée, elle ne devait pas se laisser distraire par les conneries de Maya. "J'suis bien d'accord avec toi ! Les filles ont le pouvoir. We can do it !" dit-elle en se tâtant le biceps, imitant la célèbre affiche de Rosie The Riveter. Mais la petite surfeuse était on ne peut plus d'accord avec son amie. Si les femmes n'existaient pas, elle était sûre que les hommes se trouveraient vite perdus.

"Je n'aimais pas tricher." dit Zoey en faisant la moue à la phrase de son amie. Ce qui montrait que la jeune femme avait bien changé. Bon certes, au lycée, elle en faisait toujours le moins possible, mais elle restait un minimum studieuse en évitant de tricher et en allant cours... Et maintenant c'était tout l'inverse ! Enfin, elle était tout de même contente d'avoir une amie qui voulait bien qu'elle triche sur elle sans contrepartie en retour. Contrairement à ce qu'on pouvait croire, ça ne se trouvait pas à tout les coins de rues !

Finalement l'idée du nom de foodtruck sembla plaire à Fawn. Ce n'était peut-être pas si pourri que ça comme idée en fin de compte ! Zoey fit un grand sourire avant de dire "Oh oui ! Notre foodtruck sera le plus beau, on nous verrait de loin ! Et pour l'hiver, on pourrait faire... Des pancakes ?" proposa-t-elle. "Des pancakes aux myrtilles, aux fraises, à l'orange !" Au final, cette petite idée germait de plus en plus dans l'esprit de la surfeuse. Maintenant l'image de ce projet se dessinait si parfaitement dans son esprit qu'elle avait envie de le faire.

Zoey ria quand le chien déposa sa truffe toute froide sur sa joue. "Je t'excuse gros bêta va !" dit-elle avant de déposer un baiser sur le museau de l'animal. De toute façon, Zoey était incapable de détester une bête. La surfeuse se releva en s’époussetant les fesses avant de répondre enjouée "Oh oui une glace !". Au final, elle avait complétement oublié la présence des garçons qui regardaient les deux jeunes femmes d'un air totalement perdu.



@Fawn Mc Millan

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons. Mer 2 Mai - 13:36

ft. Zoey
& Fawn
Combattre de mignons voleurs de banc !

Zoey rigola devant la naïveté de son amie. Naïveté dont elle était habituée depuis le temps qu’elles se fréquentaient toutes les deux. Et comme elle le disait toujours, c’est ce qui rendait cette petite adorable, quand les autres la considéraient comme bête, démunie d’intelligence, désespérante ou juste bizarre à ne pas les comprendre quand ils utilisaient des expressions imagées que cette demoiselle ne comprenait pas toujours. Son amie a pourtant tenté un bon nombre de fois de le lui expliquer, et parfois, elle tente aussi de parler de façon imagée, à sa manière, ce qui fait qu’elle est encore moins comprise. Mais la rousse, elle s’en fou, elle a Zoey pour la comprendre. Et ses animaux aussi, ils n’ont pas besoin de mots pour comprendre qu’elle les aime.
« Et c’est mal de faire des bêtises ensemble ? Normalement, on ne se fait pas gronder quand on fait une bêtises ? »
C’est ce que lui a apprit sa tante en tout cas. Bêtise, égale punition. Mais elle n’a jamais vraiment comprit ce principe, ni même ce qu’était une bêtise. Et ce même en lisant la définition, c’est tellement abstrait, chacun doit avoir sa propre définition. Alors si pour certains, une bêtise s’est s’amuser, elle veut bien faire toutes les bêtises du monde avec sa meilleure amie ! Car avec Zoey, la petite, elle rigole. Elle rigole en voyant son amie pleine d’enthousiasme quand elles parlent de pouvoir. Des femmes au pouvoir !

Cette fille à la chevelure folle regarde son amie. Elle se souvient mettre sa copie sur le coin de la table pour l’aider pendant les devoirs. Elle finissait toujours ses devoirs avec facilité et rapidité. Mais oubliant quelques réponses, elle restait toujours dans la bonne moyenne de la classe, alors qu’elle aurait put en être à la tête. Mais souvent, cette enfant n’avait pas la tête à cela. Écrivant sa réponse, il suffisant d’entendre un oiseau pour qu’elle lève la tête, regarde par la fenêtre et passe à la question suivante, oubliant la fin de sa première réponse. Les profs comme sa tante ont tentés bon nombres de choses pour lui faire garder sa concentration, sans aucun succès. Car même en relisant sa copie avant de la rendre, elle ne se souvenait plus de ce qu’elle voulait écrire quand elle avait commencé une réponse restant sans fin. Et malgré cela, elle voulait quand même aider son amie. Cette amie qui n’a jamais cherché la facilité.
« Et maintenant, tu aimes ? »
C’est une petite maline cette Fawn sauvage, le passé utilisé par son amie ne lui a pas échappé ! Et elle se demande si aujourd’hui, son amie aime tricher et si du coup, elle peut l’aider comme par le passé. Même si elle ne serait pas d’une grande aide, la rousse veut toujours soutenir sa meilleure amie.

Des pancakes pour l’hiver ! Quelle bonne idée de Zoey une fois encore. Finalement, cette idée de mettre en marche en camion pour vendre des thés glacés et quelques gourmandises séduit de plus en plus les deux amies qui sont toutes excitées à l’idée de réellement mettre en place cette folle idée. Et travailler avec son amie, ça lui plairait bien à cette enfant.
« Des pancakes fruités oui ! J’en ai déjà envie ! Et à la place du sirop d’érable, on pourrait proposer nos propres sirops que nous pourrions faire. Comme ça, les gens auraient le choix ! Par exemple un pancake rhubarbe et un sirop de fraise. Ou alors banane avec un coulis fruit rouge ! Ou alors, ou alors, kiwi avec un coulis mangue passion ! Mais il faudra sans doute tester les recettes avant. »
Et elles se feront sans doute exploser le ventre avec tout cela. C’est comme 4a que sont les filles après tout. Elle déborde d’idée et cette petite, elle doit noter tout cela avant d’oublier. Car elle le sait, ce soir, si ce n’est pas noté, elle oubliera toutes ces idées. Elle en aura d’autres, sans aucun doute, mais des idées différentes très certainement. Alors elle attrape le carnet dans sa poche, elle décroche le stylo qui s’y trouve accroché et elle note ses idées. Elle note tout cela comme un code qu’elle seule, et peut être son amie qui la connaît si bien, peut comprendre.

Quand tout le monde se retrouve par terre, renversé par le gros chien que la petite Fawn a lâchée, distraite par une libellule, elle ne comprend pas tout cette enfant. Son amie lui expliquant, elle prend la défense de Scapin, ce beau chien qui ne voulait de mal à personne. Il est juste maladroit, mais tellement adorable. Comme il fallait s’y attendre, Zoey ne lui en veut pas, elle le câline, l’embrasse. Elle est dingue de lui, comme elle est dingue de tous les chiens qu’elle croise. Les garçons aiment un peu moins se retrouver par terre alors qu’ils avaient là, une occasion en or de draguer une belle fille comme Zoey. Mais surtout, ils semblent complètement largués. Sans doute se disent-ils que cette fille est trop bizarre pour que la jolie petite brune qui semble très proche de son amie rousse, en vaille la peine. Alors quand elles décident d’aller manger une glace, oubliant leur présence, ils ne cherchent pas plus que cela à le leur rappeler qu’ils sont encore là. Partant de leur côté, laissant les demoiselles partir du leur.
« Je crois que j’ai envie d’une glace au citron. Ou alors cassis. Et toi ? »
Et les voilà partie, toutes les deux, bras dessus, bras dessous.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Zawn | À cause des garçons.

Revenir en haut Aller en bas
 
Zawn | À cause des garçons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.
» Dessins égarés ~ Lun ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Westside :: Venice Broadwalk-
Sauter vers: