CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 24 : Merry Christmas
and Happy New Year !

La version 24 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend son futur amoureux. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 Same boat | Fawn & Steven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://losangelestimes.forumactif.org
PNJ
J'ai actuellement : 0 points et j'ai balancé : 2015

Message(#) Sujet: Same boat | Fawn & Steven Dim 8 Avr - 12:12


Same boat

Dimanche 1er avril. Le soleil réchauffait Los Angeles de sa douce lumière, les vagues léchaient paisiblement le sable. Le plus gros des touristes n'était pas encore là ; quel meilleur moment pour profiter de flanner dans la ville encore calme, n'est-ce pas ?

C'était bien ce que pensaient Steven et Fawn ce jour-là : le beau brun terminait son jogging matinal, la jeune rouquine promenait ses adorables chiens... Jusqu'à ce qu'ils se croisent, et que le visage du coach sportif l'interpelle. L'interpelle vraiment. Elle le connaissait, elle en était sûre ! Est-ce que ce n'était pas l'auteur d'un de ses romans préférés au monde ? Si, il ressemblait comme deux gouttes d'eau à la photo sur la quatrième de couverture. Ça ne pouvait être que lui, elle en aurait mis sa main à couper !

Ce serait quand même dommage de le laisser partir sans lui donner ton avis sur la mort du chien du personnage principal, Fawn, non ?


Le PNJ a prévu d'intervenir encore 1 fois minimum dans les posts à venir.
@Fawn Mc Millan @Steven O'Leary

˙·•●✿●•·˙

Les mps au compte fonda sont bloqués.
Si vous avez une question, merci de mp votre admin référent  :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 118

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Jeu 12 Avr - 0:26

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
Fawn, cette petite demoiselle à la chevelure de feu sort de son lit. Elle se frotte les yeux. Elle baille à s’en décrocher la mâchoire. Telle une lionne. Elle se gratte la tête, les cheveux en bataille lui tombant sur le visage. Elle baille encore alors que son petit Nachos s’approche pour lui dire bonjour. Elle sourit, elle le caresse son petit bichon. Elle le câline son ami à quatre pattes. Il a vite faim alors il va vite à la porte de la chambre, comme tous les matins. Il doit aussi avoir envie de faire son petit pipi, enfermé depuis le moment où elle s’est couchée la petite. Elle quitte son lit alors, la jeune fille. Elle libère son deuxième compagnon, Sushi, son lapin angora. Tout content de pouvoir se balader dans son petit parc, loin des fils qu’il pourrait ronger, qu’il a déjà rongé parfois. Elle descend cette petite, elle ouvre au petit chien qui gratte à la porte. Il file faire son pipi. Elle laisse la porte ouverte allant fouiller ses placards. Sortant d’abord une boîte de pâté pour Nachos. Le servant avant de se décider pour elle-même. Encore trop endormi, elle sort simplement un paquet de céréales. La rousse se remplis un bon bol et verse son lait avant de piocher dans son tiroir pour y prendre une cuillère. Une grande, car les petites semblent toutes être au sale. Elle va se poser sur sa petite terrasse pour profiter de ce soleil qui se lève doucement, pour se réveiller avec lui. Posant la gamelle de son chien, elle s’assoit et profiter tout simplement. Elle regarde son ami courir, venir manger et repartir courir dans le jardin, elle sourit.

Plus tard, elle part faire le tour des domiciles où elle récupère les chiens qu’elle doit promener aujourd’hui. Elle veut aller profiter de la plage, de cette belle journée. Du fait qu’il y ai cette petite brise et que le monde ne se presse pas encore pour avoir sa place au soleil. Mais pas tout de suite, plus tard, quand il fera un peu plus chaud. Alors elle en profite la petite rouquine. D’autant plus que c’est dimanche aujourd’hui, alors les gens ne travaillent pas. Pour la plupart, et la journée s’annonce belle, alors ils vont venir profiter de cette plage. Plus tard. Fawn, elle peut en profiter encore un peu avec ses chiens. Elle les promène, les pieds nus dans ce sable doux. Elle s’approche un peu de l’eau pour les laisser jouer avec les vagues. Ce n’est pas très grave si ils se mouillent un peu. Ils semblent heureux. Elle, elle les regarde, les surveille. Elle joue avec les chiens. Elle regarde les gens qui passent.

Ce monsieur qui fait son jogging plus particulièrement. Il semble le terminer, commencer à faire des étirements pour ses muscles, pour éviter les courbatures après un effort intense. Mais si ce monsieur l’attire, c’est parce qu’il lui dit quelque chose. Elle rattrape ses chiens, elle s’approche pour en être sûre. Mais plus elle le fixe, et plus la jeune fille en est certaine. c’est lui ! C’est monsieur Toffee, elle est sûre et certaine. C’est lui, l’auteur du roman qu’elle adore lire ces derniers temps. Ayant commencé la série de roman il y a tout juste un mois, elle a déjà dévoré les six premiers tomes. Elle doit aller lui parler. C’est une chance de tomber sur lui comme ça. Elle ne savait même pas que l’auteur vivait par ici. C’est décidé, elle va le voir. Elle a même le dernier livre dans son sac, elle peut lui demander une signature. Elle va lui demander une signature. Elle arrive avec ses chiens, le livre déjà en main.
« Monsieur ? Monsieur Toffee ? Excusez moi de vous déranger, mais je vous ai reconnue et je voudrai vous faire signer votre livre. Je les ai dévoré. Il me reste tout juste le 7 et le 8 à lire alors que je vous ai découvert il y a un mois ! Il va y en avoir d’autres ? »
Elle est déjà curieuse de savoir la petite. Il pourrait même lui raconter la fin qu’elle n’arrêterai pas de lire la demoiselle.
Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Jeu 12 Avr - 16:56

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
Ah nous sommes dimanche et quel meilleur moyen de commence la journée que de se lever aux aurores. Je sors dans le grand salon du loft, qu'on dirait mort vu que Jillian dort toujours et me voilà devant un dilemme: que prendre, sachant que nous avons de viennoiserie, des céréales, du bacon, enfin un vrai banquet tous les matins et tous les matins je me pose la même question. Je finis par sortir du pain où je mets de la confiture et je bois mon café regardant le soleil qui lui aussi se lève, il n'est pas toujours matinal mais là il brille bien, nous sommes deux à avoir passé une bonne nuit. Je file à la douche, pour être présentable et je m'habille, en jogging, pour partir faire mon petit footing du jour car le sport lui n'a pas de congé. Je cours, comme si ma vie en dépendait de la bonne musique dans les oreilles. Les heures passent aussi vite que les kilomètre et ma montre me le montre, j'ai fait assez de kilomètre il faut rentrer et emmerder Jillian même si c'est une autre histoire. Je regarde et je remarque qu'à courir je fais toujours le même parcours et je me retrouve toujours au bord de l'eau, assez reposant donc j’enlève mes écouteurs et mes chaussures pour profiter du sable déjà chaud et de l'eau fraîche sur mes mollets pendant ma séance d’étirement J'entends des chiens au loin ce qui me rappelle qu'un jour j'en aurais un mais pour le moment avec madame Jillian un poil lui ferait piquer une crise mais alors que je suis en pleine méditation j'entends le bruit se rapprocher et une femme se présentait devant moi, au début je vois ses jambes mais en me redressant je vois une rousse, tien encore une, jolie comme un cœur en plus! Je souris l’écoutant, ne comprenant pas tout au début puis ça viens me frapper, oui c'est vrai, dans la bibliothèque de Jillian j'ai vu aussi cet homme, monsieur Edward Toffee, un auteur qui me ressemble fortement donc je lui souris lui répondant d'une voix calme "Alors je suis heureux de me faire sauter dessus comme ça surtout par une belle femme dans votre genre mais au cas de casser votre délire je ne suis pas auteur, je lui ressemble car j'ai lu un peu ses livres et j'ai vu une forte ressemblance mais moi je m’appelle Steven O'Leary et je suis coach sportif, oui je sais c'est beaucoup moins stylé mais en tout cas laissez-moi vous dire que vous êtes très belle et vos toutous aussi" Je lui souris pensant fortement qu'elle va faire demi-tour et s'en aller, je ne suis pas celui qu'elle recherche elle va pas perdre du temps avec moi.
Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 118

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Mer 18 Avr - 16:11

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
La petite rousse, saute presque sur ce jeune homme qu’elle croit être l’auteur de la série de roman qu’elle lit en ce moment même. qu’elle dévore, adorant l’histoire qu’il écrit, les personnages qu’il a inventé, les aventures qu’il leur fait vivre page après page. Elle est persuadée, c’est lui, elle a vue la photo de l’auteur à l’arrière du bouquin. Et cette photo, c’était lui. Alors Fawn se croit incroyablement chanceuse de rencontrer un auteur comme lui. Un auteur que tu adores. Elle en est tellement sûre qu’elle n’hésite pas la moindre seconde. Elle retombe en pleine réalité quand il lui avoue ne pas être celui qu’elle croit. Quand il lui dit ne pas vouloir casser son délire mais devoir lui dire la vérité quand même. Il a sans doute raison. Si il s’était fait passer pour l’auteur, elle lui aurait probablement posé tout un tas de questions sur la série, sur l’avenir qu’il réservait à chacun. Si le jeune frère allait s’en sortir. Si le bébé allait être une fille au un garçon. Toutes ces questions auxquelles le jeune homme n’aurait put répondre n’étant pas l’inventeur de ce petit monde, de ces gens, de leur vie.
« Ho, alors je n’aurais pas votre autographe... »
Enfin, celui de l’auteur. Cette petite demoiselle est un peu triste de s’être trompée. Non pas qu’elle se sente honteuse d’avoir sauté sur un parfait inconnu le prenant pour un autre et lui demandant de signer son livre, mais du fait que son livre se sera donc pas signé. Cet homme reconnaît ressembler à l’auteur pour avoir lu un peu les livres, pour avoir vue la photo de celui-ci sur la quatrième de couverture.

Il lui parle d’elle, du fait qu’elle soit plutôt jolie, ce à quoi elle ne répond pas, ne se considérant pas particulière plus jolie qu’une. Ce genre de jugement étant propre à cahcun en fonction des goûts des gens, tout comme sa meilleure amie aimant particulièrement les beaux garçons, bruns aux yeux bleus, ce qu’elle ne comprend pas la petite femme car elle n’a pas, comme son amie, un goût pour un style d’homme en particulier. Ce qui fait qu’elle se sent un peu étrange la demoiselle, de ne pas avoir un style qui lui plaît plus qu’un autre, comme c’est le cas pour la plupart des gens. Mais elle est d’accord sur un point avec le jeune homme en sueur d’avoir fait son jogging à l’instant. Les chiens sont vraiment adorables. Elle lui sourit avant de se mettre à genoux devant les trois chiens qui se tiennent bien sages pour le moment. Ils ne se font pas prier pour déjà venir contre la rousse qui se met à leur niveau. Pour lui faire des léchouilles, content de pouvoir donner de l’affection. Fawn, elle le présente chacun à son tour.
« Celui-ci, c’est mon petit bichon, Nachos. Le jack, c’est Brutus, un nom qui ne lui va pas vraiment car c’est une vraie crème. Et le grand blanc, c’est nuage, pour son pelage d’un blanc éclatant, cette couleur qu’il ne garde jamais bien longtemps, adorant se roulant dans la boue ou toutes flaques qu’il trouve, mais aussi pour la douceur de son pelage. Enfin moi je l’aurais plutôt appeler Coton, car un nuage, ça ne se touche pas, donc on ne peut pas savoir si c’est doux. »
Elle doit sembler étrange cette demoiselle dans sa façon de penser, dans sa manière d’être avec les gens, avec les animaux avec qui elle est bien plus à l’aise car eux ne la juge pas.

Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Mer 18 Avr - 21:36

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
J’écoute la demoiselle, cette femme est un peu rêveuse, la tète dans les nuages et ça me fait sourire. Quand elle me dit qu'elle n'aura pas d'autographe et que je la vois un peu tristounet je fais une moue un peu boudeuse et je pose la main sur le livre un peu confus de ce que je vais dire "Je peux te le signer si tu veux comme sa tu auras un autographe d'un prof de sport, ce n'est pas aussi bien qu'un écrivain mais au moins tu pourras te la raconter en faisant croire que c'est le vrai" Je souris alors que je la trouve encore plus jolie plus le temps passe. Elle s'accroupit pour me présenter les chiens et je les caresse, étant un peu heureux de voir des animaux vu qu'a l'origine je n'ai pas le droit d'en avoir vu que mademoiselle Jillian en veut pas et après qu'elle me les est présenté je lui souris la regardant dans les yeux et mon Dieu que mes yeux parlent quand je vois une aussi jolie qu'elle devant moi "Mon Dieu tu as l'air de les aimer ces petits chiens et ils ont de la chance d'avoir une aussi belle maîtresse des fois ça à du bon d'être un chien" Je rigole essayant de détendre l’atmosphère et surtout vu que j'ai pas envie qu'elle parte je garde du temps pour la passer avec elle, on ne sait jamais ce que ça peut donner mais j'ai vraiment envie de la laisser filer, j'ai tellement fait ça dans ma vie que je ne veux plus faire cette erreur.
Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://losangelestimes.forumactif.org
PNJ
J'ai actuellement : 0 points et j'ai balancé : 2015

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Mer 18 Avr - 23:20


Same boat

Dimanche 1er avril. Une date banale pour la plupart des adultes... mais il semble que certains, n'ayant pas perdu leur âme d'enfant (ou de casse-pieds, au choix), voient une telle date d'un autre œil.
Profitant que l'attention des deux jeunes gens soit focalisée sur les chiens de Fawn, un adolescent s'est approché, doucement... Avant de refermer quelque chose sur leurs poignets et de se barrer en courant.

Fawn et Steven se retrouvent ainsi attachés l'un à l'autre par des menottes... et malheureusement pas celles, facilement cassables, des magasins coquins.


Le PNJ n'a pas prévu d'intervenir à nouveau.
@Fawn Mc Millan @Steven O'Leary

˙·•●✿●•·˙

Les mps au compte fonda sont bloqués.
Si vous avez une question, merci de mp votre admin référent  :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 118

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Lun 23 Avr - 1:04

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
Jamais la demoiselle ne s’est senti bête ou quoi de poser une question ou de se tromper. Selon elle, il vaut mieux poser la question et sembler bête quelques instants plutôt que de garder ses interrogations et rester bête toute sa vie. Et cette demoiselle très curieuse, elle n’en manque pas de questions. Cette petite qui rêve de comprendre le monde, ce monde qu’elle rêve. Ce monde qu’elle ne voit pas comme la plupart des gens. Non, cette enfant rousse, elle voit un monde bien plus grand. Elle ne veut pas croire que seul cette planète est occupée, seul ce monde est vivant. Avec tant de planètes, tant d’univers, ils seraient seuls ? Elle ne le croit pas. Les autres sont peut être plus évolués, plus intelligents et se cachent de ses humains qui détruisent leur propre planète. Et plus encore, elle aime se plonger dans les univers inventés sortant de la tête des gens. Elle-même étant une grande rêveuse, elle admire cette faculté que peuvent avoir certains à inventer tout un univers pour écrire un livre. Et se perdant dan cela, elle se sent un peu moins seule, un peu moins bizarre. Elle aime tant lire ce genre de livre merveilleux. Il ne lui ai pas difficile à cette petite de s’imaginer tous ces mots comme un film dans sa petite tête rousse. Cette enfant préfère même son imagination à ce qu’elle peut voir dans les films, une fois adapté.
« ha oui, vous le signeriez ? Et je pourrai vous prendre en photo avec le livre signé ? Mais ce serait comme un mensonge, non ? »
Ce n’est pas comme si c’était un terrible mensonge, ni même que cette demoiselle n’en ai jamais dit.

Le jeune homme s’accroupit au niveau de la petite rousse. Il la regarde, il lui sourit à cette enfant toujours dans son monde, lui présentant ses compagnons du jour. Il continue de la regarder tout en caressant les chiens bien content. La demoiselle à la chevelure sauvage lui sourit, heureuse de voir les chiens joyeux d’avoir un nouvel ami. Sans même se douter de ce qu’il peut penser. Et elle n’est pas intriguée plus que cela par ce qu’il pourrait penser d’elle. Cette petite a apprit à ne pas faire attention aux jugements.
« Oui, ils sont très beaux, mais ils ne sont pas tous à moi, je suis leur gardienne, sauf Nachos, lui c’est mon beau bébé ! Hein mon bébé d’amour. C’est qui le plus beau ? Ben oui, c’est qui le plus beau ? C’est toi, c’est Nachos ! »
Cette enfant, elle dit cela tout en faisant un énorme câlin. Ho oui, cette petite, elle l’aime à la folie son chien. Et si c’était un jour où elle n’avait pas promené d’autres chiens que Nachos, cette rousse aurait probablement emmené Sushi avec elle, son grand lapin bélier. Elle ne fait pas attention au jeune homme qui s’approche. Car la jeune fille, elle a l’habitude des gens qui viennent voir les chiens pour les caresser comme elle en promène toujours plein. La petite rousse est donc très surprise quand un bracelet de fer froid se referme sur son poignet. La demoiselle, elle tire, tirant la main du jeune homme qu’elle a prit pour son auteur du moment.
« Ben… Ben, je comprends pas. Depuis quand on est attaché ? »
Cette enfant, elle est perdue, très facilement. Elle regarde le jeune homme, ne comprenant plus rien du tout.



Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Lun 23 Avr - 17:14

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
Je me focalise plus sur la jeune femme que sur les chiens je ne peux pas le cacher donc j’écoute ce qu'elle dit sur le livre et de mon coté un petit mensonge n'est pas grand-chose, tellement de gens mentent sur leur âge, sur leur prénom ou même sur leur vie que ce mensonge la ne serait pas un gros mensonge. Je sors un stylo et prends le livre avant de me tourner vers elle "Bien sur ça serait marrant qu'on me prenne pour quelqu'un d'intelligent au moins une fois dans ma vie car on pense que vu que je suis sportif je suis bête donc moi ça me dérange pas" Je rigole et signe ce livre avant que la jeune femme me prend en photo après ça on reprend la discussion sur les chiens et c'est à mon tour de me trouver bête: elle n'est pas du tout la maîtresse de ces boules de poils mais leur gardienne, certains gardent des enfants d'autres préfère les animaux chacun voit midi à sa porte. On parle et d'un coup je sens quelque chose de froid avant que sans ma volonté mon bras part avec celui de Fawn et en regardant je vois que nous avons des menottes, pas celle de pacotille de vrais menotte. Aux dernières nouvelles je n'étais pas attaché à elle mais ça me dérange pas quoique je me dis que ça peut être amusant mais pas longtemps. Je tourne la tête voyant une personne qui part au loin en courant et je soupire avant de me tourner vers la demoiselle "Je crois que nous avons été victimes de ce qu'on appelle un poisson d'avril de mauvais gout alors je peux essayer de nous sortir de là mais je te cache pas qu'on va avoir l'air bête pendant un petit temps mais si on continue ton mensonge tu pourras dire que tu as été menotté a ton auteur préféré si on rencontre une de tes amies, je sortirais quelques mots longs et ça passera. En tout cas laisse-moi te dire que Nacho est très jolie, aussi joli que sa maîtresse et que je ne suis pas déçu d’être menotté a toi, il faut croire que tout est fait pour qu'on se rencontre" Je rigole car là je cache pas que je suis un peu embêté; alors oui ça aurait été mon intention j'aurais fait sa discrètement mais là je n'avais pas calculé cette chose-là et je cache pas que je me dis que déjà je dois puer après mon sport donc être pres d'elle alors que je pue ce n'est pas a à on avantage et surtout on va pas pouvoir les casser comme ça c'est pas de la basse qualité et la seule issu" que je vois c'est d’aller chez les policiers et je crois que ça va faire causer mais bon je reste accroupi avec la demoiselle me disant qu'elle doit peut-être ramener les chiens et si elle les ramène menottés a un inconnu elle risque de perdre son job et ce n'est pas mon but non plus, bref on est un peu embêtée et surtout moi par a 100% de mon capital séduction.
Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 118

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven Jeu 26 Avr - 23:01

  • Steven
  • Fawn
Une place au soleil
Comme toujours, l’attention de la jeune fille est toujours porté sur ses amis animaux. Sa meilleure amie, Zoey, aime tout autant les amis à quatre pattes. Cette petite s’est toujours focalisé d’avantage sur les chiens, les chats, les lapins, bien plus que les humains. Elle n’est pas franchement associale cette enfant, elle parle avec les gens. Comme cet homme, qu’elle a prit pour son auteur préféré du moment, lui sautant dessus alors qu’il faisait tranquillement son sport. Pauvre homme. Et elle est toujours comme cela avec les personnes cette rousse. Elle leur parle, sans vraiment savoir s’y prendre. Et les seules personnes au monde qui restent à ses côtés, sans la trouver loufoque, c’est sa sœur et sa meilleure amie. Même sa tante perdait espoir avec elle. Son père les a abandonné à sa naissance et sa mère pas bien longtemps après. C’est peut être suite à ses abandons que cette demoiselle s’est tourné vers les animaux. Pourtant, elle n’a jamais arrêté de parler aux gens. Sauf que souvent, ils s’enfuient rapidement. Ce jeune homme restait encore pour le moment, s’intéressant lui aussi aux chiens que cette demoiselle promenait avant de venir l’aborder.
« Mais l’intelligence ce n’est pas que des bonnes notes à l’école. Il suffit de prendre l’exemple d’Einstein, un véritable cancre en classe et pourtant, il n’a cessé de briller par la suite. Je pense que l’intelligence est propre à chacun et chacun est libre de la garder pour soi ou d’en faire part au monde. »
La petite rousse, elle lui sourit de sa manière si innocente et naïve. Elle le regarde signer son livre, amusée qu’il se prenne au jeu. Lui ne partira peut être pas comme les autres. Elle le trouve amusant cette petite. Elle pourra toujours se souvenir de cette drôle de rencontre en voyant cette signature quand l’envie lui reprendra de lire une fois encore cette série de livres.

Et cette étrange journée n’est pas sur le point de se terminer comme la voilà attachée au jeune homme par des menottes. Cette enfant, elle ne comprend pas ce qu’il se passe. La demoiselle sent juste une étrange fraîche à son poignet tout à coup. Cette petite, elle est à l’ouest, comme toujours. Elle ne se rend compte des choses qu’après. Ce n’est pas toujours le cas, car elle est observatrice la gamine, elle voit des choses. Elle comprend des choses bien avant les autres. Des choses dont elle pourrait parler pour balancer des rumeurs, peut être fausses. Mais la demoiselle, elle garde ces choses pour elle. Mais à ça, elle ne s’y attendait pas. Trop absorbé par ses toutous, elle ne regardait pas autour d’elle, elle ne l’a pas vue venir.
« Un poisson d’avril ? Mais … Ho ça, oui, je crois que mon amie à tenté de m’expliquer mais je n’ai jamais comprit ce truc réservé au premier avril. Surtout le pourquoi on appelait ça poisson. »
Elle ne comprend pas tout dans ce monde de dingue. Ou peut être, est-ce cette petite rousse qui est dingue, comme tout le monde semble le penser. Mais au final, elle s’en fou un peu d’être attachée à quelqu’un car ça ne va pas l’empêcher de vivre, cette petite demoiselle. Bon, peut être que ce sera moins facile mais est-ce si important ? Elle n’a que ses copains à promener, puis les ramener chez eux tranquillement. Et puis ils trouveront une solution avant ce soir, n’est-ce pas ? Mais si ce n’était pas le cas ? Elle ne se pose pas la question, tout cela est trop loin pour cette petite demoiselle.
« Oui, Nachos, c’est le plus beau, je suis folle de lui. C’est comme ça qu’on dit, n’est-ce pas ? Quand on aime vraiment beaucoup ? On fait comment pour ça du coup ? »
Cette fille à la folle chevelure rousse, elle est à côté de la plaque pour beaucoup trop de choses. Elle l’entend lui dire qu’il la trouve jolie, mais comme elle ne l’entend jamais sauf dans la bouche de sa sœur, de sa meilleure amie, elle n’y fait plus attention. Elle ne le croit pas, elle ne le pense pas, donc elle ne rougit pas comme les autres filles qui se sentent flattées. Elle reste innocente et naïve, cette fille qui peut croire n’importe quoi si la personne est convaincante en lui racontant son histoire.

Une journée qui s'annonce pas comme les autres !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Same boat | Fawn & Steven

Revenir en haut Aller en bas
 
Same boat | Fawn & Steven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre
» Steven Benoit affirme que le président traine la patte
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» Steven Benoit et ses alliés de l'Alternative montent au créneau contre l'Inité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: It's Over :: Hasta la vista, Baby :: RP-
Sauter vers: