CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 22 : Horror Show

La version 22 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Sunny attend son ennemie et son meilleur ami. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn attend sa famille. Maya attend son futur amoureux. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !
On a besoin de vous !

Le staff s’agrandit : Los Angeles recherche un modérateur !
Alors si vous voulez rejoindre notre équipe pas piquée des hannetons, c'est Ici que ça se passe !

Partagez | 
 

 Test de Popularité - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 112

Message(#) Sujet: Test de Popularité - Libre Sam 28 Avr - 16:30

    J'avais quelques courses à faire en ville, enfin, des courses, c'est vite dit, mais disons que c'est bien ce que je voulais faire, me prendre un bain de foule, tester un peu ma popularité de mannequin, même si je savais que je n'étais pas aussi connue que ceux qui avaient leur étoile sur ce fameux boulevard. Mais je ne suis pas vraiment actrice, plutôt mannequin, et il ne me semble pas que beaucoup d'entre nous avons une petite étoile par ici, je ne pense pas. Mais ce n'était pas pour ça que je m'amusais à venir sur Hollywood Boulevard. Non, je venais ici pour voir si certaines personnes me reconnaissaient, si elles avaient envie de faire une photo, ou de simplement me parler, car je suis quelqu'un de très accessible, contrairement à ce qu'on a pu dire de moi, j'ai appris à l'être, plus qu'avant en arrêtant de me la jouer trop arrogante, trop sur de moi, trop orgueilleuse. Ce n'est pas facile d'avoir un physique comme le mien, qu'on se le dise, mais la nature m'a bien dotée, alors pourquoi ne devrais-je pas en profiter, n'est ce pas ? Cela n'empêche pas que j'ai mon franc parler, un franc parler qui parfois mets un peu mal à l'aise, je pense notamment à Weston. Je n'ai plus de nouvelles d'ailleurs, peut être qu'il s'est décidé à partir ailleurs finalement, ou alors peut être qu'il m'évite, je ne saurais dire, mais ça n'a pas d'importance au fond, n'est ce pas ? Non, ça n'en a pas, je suis capable de me faire des amis, parmi mes fans, ou simplement parmi les connaissances que je possède déjà. Si je viens ici pour tester ma popularité, je pourrais être déçue peut être, je ne saurais dire, mais ce n'est pas un problème si la Bitch se moque de moi, car je me fous bien de ce qu'elle peut penser. Je me demande d'ailleurs ce qu'elle va dire de moi, si jamais elle voit que personne ne m'accoste aujourd'hui. Peut être qu'elle va me trouver hasbeen, je ne saurais dire, mais je rigolerais bien en lisant son petit commentaire à propos de ma petite personne, ça c'est une certitude.

˙·•●✿●•·˙



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 248

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Lun 30 Avr - 0:34

Shanny
&Isa
Rencontre avec un modèle
Aujourd’hui, tu n’as rien à faire. Tu n’as pas cours, ton amie travaille et les gens que tu aurais envie de voir ne sont pas disponible. Si peut être ta belle mère, mais celle-là, c’est toi qui ne souhaite pas la voir. Et puis de toute façon, même si tu avais voulu faire un quelconque effort pour la supporter, elle non plus ne peut pas te voir en peinture, alors comme ça, c’est réciproque. Et si tu n’aimes pas passer du temps avec cette femme qui en veut plus à l’argent de ton père, qu’à un véritable amour selon toi, tu aimes cependant monter des coups en douce contre elle. Tu lui en a déjà tellement fait que tu dois trouver de nouvelles idées, te renouveler, car à force, elle se fait avoir de moins en moins et commence même à t’attendre, parfois même, elle est surprise de voir que tu as renoncé à lui jouer un mauvais tour, juste pour lui donner envie de partir, elle même qui fait tout pour te faire partir. Combien de fois elle a put parler internat à ton père quand tu étais plus jeune. Aujourd’hui, elle pourrait presque se sentir sereine, penser que tu abandonnes, que tu lui laisses la victoire. Tu lui donnes cette satisfaction de le croire. Tu te contentes d’éviter la maison quand elle s’y trouve, comme aujourd’hui. Ce qui lui plaît, te voir fuir la maison parce qu’elle s’y trouve. Elle se croit toute puissante, mais elle n’a pas encore comprit que tu n’as pas dit ton dernier mot. Que tu n’es pas du genre à abandonner. Alors si aujourd’hui, tu fuis la maison, la laissant savourer sa fausse victoire. Tu pars avec ce petit sourire en coin, en la regardant alors que tu passes la porte. Ce petit sourire qui va lui laisser croire que tu pars en lui tendant un piège. Ce petit sourire qui va la faire psychoter tant que tu seras dehors. Elle sera paranoïaque, elle cherchera le piège que tu lui auras tendue. Elle cherchera, elle y passera sa journée. Elle fera attention à tout et elle s’énervera de ne pas trouver ce piège.

Tu te promènes satisfaite sur le boulevard d’Hollywood. Tu regardes les gens se presser. Se mettre à genoux devant l’étoile d’une star et se prendre en photo avec. C’est bien connu, c’est tellement génial de se prendre en photo avec un pavé portant le nom d’une star, à défaut de pouvoir l’atteindre elle. Les gens n’ont pas de grandes ambitions. Toi, tu ne te contenterai pas de l’étoile au sol. Si tu veux une photo, ce sera avec la star elle-même ou alors, pas de photo du tout ! En parlant de star, tu remarques cette belle blonde, une forte poitrine. Cette blonde qui ne cherche pas une étoile en particulier comme les autres gens du coin, elle se promène, comme si elle cherchait sa propre gloire. Tu commences à l’observer, sans trop savoir pourquoi, tu crois la reconnaître. Comme si elle avait été ton amie par le passé. Mais une blonde au physique si avantagé, tu t’en souviendrais. Et là, tu as comme un flash, c’est cette mannequin que tu suis sur instagram. Une mannequin comme tu voudrais le devenir, bien que tu ne lui envie pas vraiment sa forte poitrine, aimant la tienne, même si ce n’est pas ce qui attire tous les regards à toi. Tu décides d’aller lui parler, sans te gêner.
« Je me suis toujours posé la question, c’est une fausse ou une vraie votre poitrine ? »
Tu ne fais pas dans la dentelle toi, quand tu abordes les gens. C’est ce franc parlé qui te vaut cette fameuse réputation de petite garce. Ce que tu assumes pleinement, même si ce n’est pas vraiment comme cela que tu le vois. Tu te considères plus comme une personne franche. Une personne qui dit tout haut, ce que beaucoup pense tout bas, sans jamais oser parler. Et suivant sa carrière, tu as toujours voulu savoir si la nature l’avait doté d’une telle poitrine naturellement, ou si comme de nombreuses femmes, elle trichait, elle aussi.


Ps : j'espère que ça ne te dérange pas que je réponde :D
ça fait un moment que je me dis que je dois venir te demander un lien, mais j'oublie >.<

˙·•●✿●•·˙


 Celle que je suis
Faire comme je veux, quand je veux ! Même bouder si j'en ai envie !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 112

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Mar 8 Mai - 16:49

    Oui, bon d'accord, si je suis là, c'est pour faire un petit test de popularité, c'est le principe de base, c'est avant tout pour troller un peu la bitch qui apparemment a réussi à se dégoter un téléphone pour recevoir des réponses à ses sms. On dirait qu'elle est arrivé à trouver le chemin de la technologie, aussi étonnant que cela puisse paraître. Moi, ça me fait doucement rire, je dois vous l'avouer, mais elle est comme ça, elle aime se foutre de la gueule des gens en général. Mais je suis mauvaise langue, apparemment, elle a bien aimé le fait que j'aille mangé un tacos avec Aslan, puisque j'ai bougé mon royal séant dans un fast food, comme si je n'avais pas le droit d'agir de la sorte, c'est dingue, n'est ce pas ? Oh oui, je sais qu'elle doit lire dans mes pensées, et que donc, elle sait déjà tout ça, qu'elle ne va pas manquer de le dire à tout le monde, parce que c'est la meilleure, mais en fait, elle manque tellement de considération qu'elle s'est trouvé justement ce téléphone pour se sentir vivante, pour avoir des amis en gros. C'est drôle, je suis morte de rire, je dois l'avouer. Intérieurement, je fais tout cela intérieurement car sinon, je vais me faire taper sur les doigts. Ma vie ne tourne pas autour de sa personne, non, elle tourne autour de mon nombril évidemment, mais je fais des efforts, même si je suis franche, je me montre différente d'elle, plus accessible, même si on peut dire que ce téléphone la rend en un sens plus accessible alors que ce n'est pas le but pourtant. Alors que je suis plus ou moins dans mes pensées, quelqu'un finit par m'aborder, et la question me laisse avec un grand sourire sur le visage. Visiblement, elle me connait, un peu, mais pas suffisamment pour avoir cette réponse. Est ce qu'elle suit ce que dit la bitch ? Non, parce que sinon, elle ne se poserait pas la question, elle penserait que c'est une fausse comme cette dernière l'a dit assez récemment, enfin, qu'elle l'a redit puisque oui, elle ne sait pas se renouveler, pas trop, ce n'est pas son fort, heureusement qu'il y a d'autres habitants que moi à LA, sinon, sa chronique tournerait autour de ma poitrine, et elle aurait déjà perdu le peu de lecteur qu'elle possède. Moi, je la lis, mais jamais je ne réagis à ce qu'elle peut bien dire, mais j'aime bien la prendre à son propre jeu, comme avec Aslan. Je réponds donc la petite blonde qui si elle n'a pas ma poitrine est véritablement bien proportionnée, un rapport taille/poids/poitrine qui pourrait en faire rêver plus d'une assurément.

    " C'est une vraie. Je n'ai pas eu besoin de passer sur la table d'opération contrairement à ce que certaines rumeurs peuvent dire. Si tu me poses cette question, c'est que tu sais qui je suis, n'est ce pas ? Enchantée de te rencontrer. J'aime ta franchise en tout cas. "

    C'est vrai, pas un bonjour, ni une quelconque salutation, mais ça ne m'avait pas dérangé plus que cela, au contraire, c'était presque appréciable, cela me faisait me sentir abordable car c'est ce que je suis. Je n'ai pas l'ego sur-dimensionné, de la taille d'une pastèque comme le pense certains, une en particulier.

˙·•●✿●•·˙



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 248

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Sam 12 Mai - 21:19

Shanny
&Isa
Rencontre avec un modèle
Fuyant la maison, comme souvent ces derniers temps comme l’affreuse marâtre ne sort plus, tu te retrouve là, à te promener seule. Ce qui est plutôt rare avec toi, tu étais plutôt populaire au lycée, mais pour toi, peu de gens avaient vraiment de l’intérêt à tes yeux pour que tu veuilles sortir avec eux. Tu n’es pas du genre à écouter les gens se plaindre sans répondre. Sans piquer là où ça fait mal. Pour toi, cela n’apporte rien à la vie. C’est une manière de piétiner et de rester dans ce mauvais cercle en restant fixé sur ce qui ne va pas. Toi-même, tu ne parles pas de ta situation compliqué avec cette belle-mère qui cherche depuis des années à te faire partir de la maison, plus jeune, elle avait même suggéré de te mettre en internat, disant de toi que tu étais difficile à gérer. Mais cela, personne ne le savait au lycée, seule Maya connaissait ce côté de ta vie. Tout comme le fait que tu n’adresse plus la parole à ta mère. Tu le sais, à côté, tu as tout ce que tu veux, donc tu n’as pas vraiment de quoi de plaindre. Mais pour le coup, Maya travaillant, et ceux que tu arrives à considérer comme des amis ne pouvant pas venir, tu préfères rester seule que d’appeler une de ces personnes servant de bouche trou. Et puis quand tu croises cette mannequin que tu suis sur les réseaux sociaux, tu n’hésites pas à aller la voir. Tu n’es pas du genre à te poser mille et une questions pour tourner autour du pot. Tu veux la rencontrer, lui parler, alors tu y vas. Tu es cash ! Et sa poitrine, c’est donc du naturel contrairement à tout ce qu’on peut lire sur internet.
« Shanny Spielberg, je ne me trompe pas ? Tu es mannequin, comme je veux le devenir, je suis pas mal de mannequin sur les réseaux. Ma franchise ne plaît pas toujours, mais je pense que c’est toujours mieux de dire une vérité, même blessante, plutôt qu’un mensonge, juste pour faire plaisir. Il y a pas mal de rumeurs concernant ta poitrine, généralement, elle est dite refaite, autant demander à la source ! »
Tu lui souris. Tu aimais bien la suivre sur internet, mais ce début de conversation avec la belle mannequin te fait l’apprécier encore plus. Elle ne semble pas être de ces filles se prenant pour des petites princesses quand elles connaissent un peu de succès. Ce n’est pas quelques j’aime qui les mèneront au sommet.

« Que fais-tu dans le coin ? Si tu as un rendez-vous, je ne vais pas te retenir. Mais si tu es libre, je le suis aussi, et j’aimerai beaucoup apprendre à te connaître. J’ai la chance de rencontrer la mannequin Shanny et j’aimerai en profiter un peu. »
Tu aimerais passer un peu de temps avec elle, pouvoir parler de sa carrière, de son expérience. Qu’elle puisse te donner quelques astuces pour ton futur dans le mannequinat comme tu en rêves. Tu sais que avec ta famille, son argent, des portes pourraient s’ouvrir facilement. Mais tu ne veux pas payer pour connaître le succès. Tu veux le mériter. Tu veux être suivis, être aimée, admirée. Et pas seulement comme étant la strarlette du lycée. Pour ça, il suffit d’avoir de l’argent, de beaux habits, une grande gueule et le tour est joué. Tu veux avoir une carrière reconnue. Tu souhaites qu’on parle de toi ! C’est ton rêve avec ta meilleure amie. Elle qui rêve de devenir styliste, ensemble, vous voulez monter votre petite société. Tu voudrais passer du temps avec la jeune femme. Si elle se rend à un shooting, tu lui demanderas si il est possible de l’y accompagner. Voir comment tout cela se déroule, commencer à te faire à cet univers. Ou juste passer du temps avec la belle mannequin serait plaisant, tu penses. Ce n’est pas tous les jours que tu rencontres quelqu’un aimant ta franchise trop crue.


˙·•●✿●•·˙


 Celle que je suis
Faire comme je veux, quand je veux ! Même bouder si j'en ai envie !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 112

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Ven 18 Mai - 17:34

    Elle avait les meilleurs envies du monde cette petite, elle voulait devenir mannequin et à en juger par son physique, elle pourrait tout à fait réussir, elle était très belle, des formes là où il faut, une franchise à toute épreuve visiblement et un visage poupée. Elle n'était pas très grande, cela pourrait être un frein, mais avec de la persévérance, elle pourrait y arriver si elle se fait voir des bonnes personnes. M'accoster aujourd'hui ne semblait pas lui avoir coûter quoique ce soit, elle l'avait naturellement sans s'être forcer, ce qui était un autre avantage, elle ne semblait pas avoir peur de dire, et sans doute d'agir comme bon lui semblait. Était-elle ce genre de filles ingérables qui veut que tout lui soit dû ? Avec si peu de connaissances, je ne pouvais pas le dire, pas encore, mais nul doute que nous allions discuter, un peu, d'elle et aussi de moi. Nous avions commencer par ma poitrine, un sujet qui revient souvent, un sujet qui n'a pas toujours été facile car très tôt, je me suis formée, et tantôt les filles se moquaient de moi, tantôt elles me jalousaient. J'ai su faire face à cela même si ça n'a pas été toujours facile malheureusement. Elle donnait donc mon prénom et mon nom me demandant si elle ne se trompait pas, mais au vue de sa question, elle ne doutait pas vraiment de qui j'étais. Je le lui confirmais donc par un petit signe positif de la tête. Puis, elle me confirma donc qu'elle était franche, quitte à manquer de tacts, et il y a encore peu de temps tu aurais complètement abonder dans son sens, jusqu'à ce que tu regardes autour de toi et que tu te sentes un peu seule, à être trop franche, tu avais fait fuir certaines personnes.

    " Cela fait plaisir de rencontrer en chair et en os un vraie fan. Mais tu sais, s'il faut de la franchise dans la vie, il faut parfois savoir le dire avec les mots qui conviennent. Pas de mensonges, mais une vérité dite avec les bonnes paroles fera souvent plus de bien qu'une vérité dite avec des mots trop blessants. "

    Elle sentait le vécu dans ce que je venais de lui dire ou pas ? Après, libre à elle d'agir comme elle le voulait, je ne suis pas là pour lui dicter une conduite, non, mais pour agir comme le modèle que je suis, lui prodiguer les bons conseils pour qu'elle puisse toucher du bout des doigts son rêve de devenir une princesse dans ce monde parfois difficile. Car en général, on n'imagine que les bons côtés, mais la réalité est bien différente. Elle me demande alors ce que je fais dans le coin. Rien de très spécifique, il faut bien se l'avouer, alors si elle veut boire un verre et faire plus ample connaissance, c'est tout à fait possible.

    " Tu as de la chance, j'ai quelques heures devant moi aujourd'hui. Tu ne m'as donné ton prénom, ce sera plus agréable pour faire la conversation si je peux mettre un prénom sur ce visage de poupée que j'ai devant moi. Tu as une préférence ? Tu veux peut être juste marcher dans la rue, ou nous pouvons prendre un café quelques parts peut être. "

    En fonction de sa réponse, ne connaissant pas ces moyens financiers, je lui offrirais le café ou une autre boisson qu'elle préfère bien entendu, je ne suis pas difficile à ce sujet mais elle peut être, je ne le savais pas encore.

˙·•●✿●•·˙



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 248

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Sam 19 Mai - 21:15

Shanny
&Isa
Rencontre avec un modèle
Tu es fascinée par la poitrine de la belle mannequin. Mais surtout, par le fait que pour une fois, une jeune femme comme elle puisse être fière d’exhibée une poitrine généreuse et naturelle. De vos jours, la plupart des filles ont quelque chose de faux, que ce soit le nez, la poitrine ou bien les fesses. Et parfois, c’est tellement mal fait ! Toi, tu t’estimes chanceuse comme tu es. Tu n’as peut être pas la chance de te vanter d’une poitrine comme celle de Shanny, mais la tienne te suffit. Tu es fière de pouvoir te vanter d’être belle naturellement, bien que certains disent le contraire. Surtout depuis que la Bitch a balancé une fausse information sur internet. Une information disant que tu te serais fait refaire les lèvres. Tu as la chance de les avoir pulpeuse et tu accentues cela avec un rouge souvent puissant, en trichant parfois un peu avec un crayon dessinant le contour de tes lèvres autour des lèvres et non sur tes lèvres. Et même si depuis, la rumeur circulent et qu’on te balance parfois à la figure que tu es fausse et refaite, tu le prends à la rigolade. De la jalousie mal placée selon toi. Ce n’est pas de ta faute si ces filles sont mal dans leurs peaux ! Et la Bitch peut lancer n’importe quelle rumeur sur toi, elle t’amuse.

Du coup, tu apprécie encore plus cette mannequin que tu suivais déjà avec plaisir sur les réseaux. C’est peut être bête, mais le fait qu’elle soit naturelle te plaît. Tu veux suivre le même chemin qu’elle. Tu ne veux pas te regarder dans le miroir et ne plus te reconnaître en te réveillant un matin parce que tu auras tellement abusé de la chirurgie que tu en seras difforme.
« C’est d’autant plus admirable du fait que tu sois naturelle. La plupart des mannequins sont belles, vraiment belle, mais entre les retouches photos exagérées, la chirurgie qui les transformes, je trouve que ça leur enlève un peu quelque chose. »
Tu aimes ces mannequins qui ne se prennent pas la tête. Tu aimes te prendre en photo avec ta meilleure amie, pour vous amuser. Tu n’es pas non plus de ces filles qui ont besoin d’un pot de peinture sur le visage pour ressembler à quelque chose d’assez jolie. Tu te maquilles, mais tu ne mets pas trois couches de fond de teint. En réalité, tu en mets à peine. Un peu de blush, mais surtout un correcteur quand tu as un bouton.
« Je suis d’accord, on a besoin d’entendre la vérité pour avancer ou pour travailler sur soit. Sauf que la plupart des gens n’aiment pas être bousculer, ils préfèrent être brossé dans le sens du poil. »
Tu n’es pas vraiment du genre à faire attention aux mots que tu utilises quand tu balances des vérités un peu trop crues. Mais c’est comme ça que tu es avec ta meilleure amie Maya. Mais les mots de Shanny semblait plein de sagesse. Un peu le vécut aussi, mais elle ne semble pas être effondrée, au final, la vérité toute crue l’a aidée, peut être.

Et aujourd’hui, tu as de la chance, car la belle mannequin a du temps à te consacrer !
« Isa, c’est comme ça qu’on m’appelle ! Je suis ravie de pouvoir passer du temps avec toi. Souvent les célébrités n’ont pas le temps. Mais il faut les comprendre, si ils ont le malheur de prendre une photo avec machin, tout le monde voudra une photo. Pour prendre un café, il doit y avoir un starbucks pas très loin. Une valeur sûr. Mais on va bien trouver un petit café sympa dans le coin. Avec cette chaleur, un café glacé, ou un smoothie serait bien agréable. »
Tu attrapes ta nouvelle amie par le bras, comme si tu la connaissais depuis toujours pour commencer à avancer. Tu es facilement tactile avec les gens que tu apprécies. Tu l’embarques pour avancer dans cette rue, comme si elle était déjà une très bonne amie.
« J’aurais tant de questions à te poser. Comme savoir si c’est ce que tu voulais faire depuis toute petite ? Comment tu a réussi à en arriver là  Je vais déjà te laisser répondre à ces deux questions et me donner le temps de respirer ! »
Un peu plus loin dans la rue, comme tu l’avais prévus, plusieurs petits vendeurs de thés et cafés glacés, de yaourts glacés aussi. Vous n’avancez pas très vite, il y a foule dans cette célèbre rue, mais ce n’est pas très grave tant qu’un homme puant de sueur ne te bouscule pas.
« On s’arrête là ? »

˙·•●✿●•·˙


 Celle que je suis
Faire comme je veux, quand je veux ! Même bouder si j'en ai envie !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 112

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Dim 3 Juin - 15:20

    Cette rencontre me faisait clairement du bien. Cette jeune femme était très aimable, gentille, belle, elle avait tout pour plaire, et elle me plaisait vraiment. Elle était une de mes fans avec une franchise à toute épreuve, et ça me plaisait aussi. Elle semblait avoir une très bon opinion de ma personne, de mon physique aussi même si au sujet de ma poitrine, elle doutait que je sois si bien doté de façon naturelle. Il faut dire que les rumeurs vont bon train à ce sujet là. Je l'ai dit une ou deux fois que je n'étais jamais passé sur la table d'opération, pourtant, ces rumeurs courent toujours, alors j'ai décidé de les laisser courir, parce que c'est comme ça que ça fonctionne ici. Il faut bien une bonne petite rumeur sur quelqu'un de respectable pour faire tourner les sites de ragots, notamment cette petite bitch qui sévissait en ville. Moi, elle me faisait rire, c'était un sujet drôle pour moi à chaque fois, surtout que j'avais été placé dans toutes les catégories, dans les flops, les tops ou juste une petite rumeur, sur ma poitrine la plupart du temps. Le point de vue de la petite blonde sur la chirurgie semblait en tout cas clair, elle ne voulait pas en entendre parler, alors me savoir naturelle lui plaisait d'autant plus. C'est vrai que parfois, on pourrait se dire qu'un point de notre physique n'est pas assez bien et qu'on voudrait l'améliorer, mais à quoi bon ? Certaines de mes collègues ne se privent pas à ce niveau là, et je les respecte, mais moi, je n'en ai pas envie.

    " La chirurgie n'est pas utile pour qu'on soit belles. Le physique compte, c'est une certitude, mais il n'y a pas que ça dans la vie, il y a aussi la personne intérieure qui compte pour rendre une personne vraiment belle. "

    Un discours que je n'aurais peut être pas tenu voilà quelques années. Mais j'ai su me remettre en question, j'ai su qu'en continuant d'agir comme je le faisais, en prenant les gens d'un peu trop haut, j'allais me retrouver plus seule que je ne l'étais déjà. Et puis, je revenais sur la franchise qu'il faut avoir. C'est bien beau de brosser les gens dans le sens du poil mais ça ne fait que rarement avancer les choses dans le bon sens.

    " C'est vrai, il faut savoir se remettre en question aussi. Quand on pointe les défauts des autres dans le but d'être constructif, alors c'est possible mais si on le fait simplement dans le but d'être méchant, cela risquerait de faire plus de mal que de bien. Enfin, cela dépends qui dit les choses aussi. "

    Et en disant cela, je pensais inévitablement à la bitch. Elle disait des choses méchantes, mais qui la prenait au sérieux ? Pas moi, et sans doute pas Isa puisque c'était ainsi qu'elle s'appelait. Elle semblait heureuse que je puisse lui consacrer un peu de temps, ce ne sera pas toujours le cas, mais aujourd'hui, je pouvais me le permettre sans soucis. En tout cas, elle ne semblait pas avoir peur avec moi, me faisant me sentir plus abordable que jamais et j'aimais cette sensation, alors un petit sourire arrivait sur mes lèvres lorsqu'elle me prenait le bras pour que nous avancions dans la rue.

    " C'est vrai que mon emploi du temps est chargé, mais je peux toujours dégager un peu de temps quand il faut. En tout cas, un smoothie, ce ne sera pas de refus en effet. "

    Et nous avancions donc, elle avait semble-t-il beaucoup de choses à me demander, de nombreuses questions aussi, et elle commençait par deux questions, simples mais qui allaient déjà prendre du temps à répondre.

    " Je n'ai pas rêvé spécialement de devenir mannequin quand j'étais petite. Disons que ça faisait partie de toutes ces possibilités, mais que je n'y croyais pas forcément. J'aurais aimé être professeur par exemple. J'aime bien les enfants, j'ai un bon contact avec eux, alors enseigner les plus jeunes, ça aurait été avec plaisir. Mais oui, être mannequin, chaque jeune fille y pense à un moment donné. Et puis, j'ai grandi, je me suis formé très tôt par rapport à la moyenne, et ça a aidé à ce que je me fonde dans le moule de la mannequin, j'ai commencé assez jeune et finalement, je n'ai jamais quitté ce métier là. Alors avec mes parents et tout un tas de photographe, je suis arrivée là où j'en suis aujourd'hui. Donc, je n'ai pas vraiment de recette miracle, mais j'ai réussi à devenir un idéal pour certains et certaines. "

    Une réponse sans trop de prétention alors qu'elle me proposait de s'arrêter là. C'est vrai, si je ne m'étais pas formée si rapidement vers mes 10 ans et que mes parents n'avaient pas agit dans ce sens, aujourd'hui, je ne serais peut être pas aussi célèbre. Après, mon nom de famille était un peu prédestiné mais ça n'a rien à voir avec ce cher Steven qui n'est qu'un lointain parent, je ne l'ai jamais rencontré.

    " Oui, on peut. Vas-y commande ce que tu veux pour nous deux, je te le paye si tu veux. "

    Comme ça, je verrais si nous avons les mêmes gouts ou s'ils sont un peu différents. En tout cas, elle était gentille, très agréable rencontre que voici.

˙·•●✿●•·˙



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 248

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Jeu 14 Juin - 22:32

Shanny
&Isa
Rencontre avec un modèle

La mannequin, elle semble d’accord avec toi sur le point de la chirurgie esthétique. Il y a tant d’exemple d’opérations qui sont ratées. Des rumeurs circulent aussi sur toi, sur le fait que tu aurais put y avoir recourt pour te faire des lèvres pulpeuses. Alors tu es plutôt bien placées pour comprendre la belle mannequin et les rumeurs sur sa poitrine. Tu connais la bitch, et même si elle t’amuse, tu sais qu’il ne faut pas tout croire dans ce qu’il y a d’écrit sur sa petite appli. Mais cette femme, elle a quand même le don de savoir pas mal de choses sur les gens. Et souvent, les rumeurs qu’elle fait circuler s’avèrent assez vraies. Tu te souviens quand elle a parlé de Maël et toi, de votre rapprochement alors que tous les deux, vous jouiez au basket. Comme vous avez du vous expliquez tous les deux et comme vous vous êtes un peu éloigné juste le temps que d’autres rumeurs prennent le dessus. Toujours dans cette peur que tes sentiments pour le jeune homme soit découvert. Tu ne peux pas, tu ne dois pas. Maël, c’est le jumeau de ta meilleure amie, tu as l’impression de la piéger, de la tromper.
« Je suis bien d’accord. Le physique compte, c’est certain, mais passer par la chirurgie ou se mettre un pot de peinture sur le visage pour être belle, c’est comme tromper le monde et se tromper sois-même. Si on veut voir des statues de cire, il suffit d’aller au musée ! »
Comme toujours, tu ne mâche pas tes mots, mais tu dis le fond de ta pensée. Tu n’as jamais trouvé très jolie toutes ces filles qui se tartinent le visage de fond de teint au point d’avoir plus de maquillage que de peau. Toi aussi, tu te maquilles, mais sans jamais en abuser. Tu utilises un illuminateur de teint plutôt qu’un fond de teint pour ne pas recouvrir tout ton beau visage. Un eye-liner, du mascara et surtout, du rouge à lèvre.

Il faut savoir se remettre en question. Pointer les défauts des gens pour les aider à s’améliorer c’est bien, si ce n’est pas dans le but d’être simplement méchant avec ces personnes. Si dire la vérité assez crue aux gens est une ligne de conduite pour toi, ce n’est pas tant pour être violente ou méchante avec les gens. Comme les autres aiment le dire, ce n’est pas pour être une langue de pute, car tu pourrais tout autant garder tes commentaires pour toi et jouer les hypocrite comme le font la plupart des gens.
« Tu es bien la première personne après ma meilleure amie, à penser que la vérité n’est pas un mal. La plupart des gens aiment se conforter dans ce qu’ils croient. C’est plus confortable que d’entendre une vérité un peu blessante mais quand même dite pour les aider. Si une personne se fait un tatouage horrible et demande notre avis, on est censé lui mentir en lui disant qu’il est trop beau, qu’on est jaloux ? Je préfère dire à cette personne de retourner chez son tatoueur pour le faire recouvrir. Un tatouage, c’est quand même pour toute la vie ! »
Certaines idées semblent séduisantes sur le moment, mais après quelques temps, les gens commencent à en avoir honte et se gâchent la vie. Pour ne parler que de tatouage. Toi, tu ne passes pas par quatre chemin. Quand il faut dire ce que l’on pense, tu fonces dans le tas. Tu dois bien avouer qu’à force, la réaction des gens t’amuse un peu. Surtout quand tu te trouves avec ta meilleure amie. Mais ce n’est pas comme la bitch, pour lancer une fausse rumeur. Avec vous, c’est la vérité toute crue. Rien que ce que tu penses des gens, des choses. Mais tu dois bien avouer que malgré tout, la bitch continue de t’amuser, même quand elle parle de toi, de tes lèvres soient disant refaites. Et ta relation imaginée avec Maël, tu aimerais bien qu’elle ai des dons de devin…

Tu dois bien avouer que tu te sens chanceuse d’avoir rencontré Shanny, comme ça, par pure hasard alors que tu te promenais dans le simple but de fuir la maison, de fuir ta belle mère. Et cette journée affreuse se transforme en merveilleuse ! Avec cette simple rencontre. Elle se laisse si facilement approcher. Pas comme une star cachée sous une capuche avec lunette de soleil et garde du corps. Et en plus, elle accepte de passer du temps avec toi, de prendre un smoothie. Un truc rafraîchissant par cette chaleur pesante. Pendant que vous avancez toutes les deux dans cette célèbre allée, elle répond à tes questions. Tu écoutes avec attention, tu es vraiment intéressée par la jeune femme, par son parcours.
« Ho si tu veux, je veux bien t’avoir comme marraine dans le monde de la mode ! Petite, j’aimais déjà me déguiser, enfiler de belles robes et défiler et en grandissant, avec ma meilleure amie, c’est devenue plus qu’un jeu. On est vraiment passionnée. Elle veut créer et je veux être l’égérie de la marque qu’elle fera. Tu avais quel âge quand tu as commencé ? Comment ça s’est passé pour toi ? Tes parents te soutiennent ? Les miens pas vraiment. Ils disent que c’est un milieu difficile et sans avenir, que je devrais me trouver un vrai métier. »
Et le pire, c’est sans doute ton dragon de marâtre qui te dit que tu n’en as pas l’étoffe. Tu t’arrêtes devant une boutique de smoothie et yaourt glacé. Elle te suit, te faisant entièrement confiance sur tes choix. Tu regardes un peu la carte pour voir ce qu’ils proposent.
« Un yaourt glacé citron vert, fraise basilic ça te tente ? Le smoothie du jour, banane choco ne me tente pas vraiment... »
Une fois qu’elle te donne sa réponse, tu passes commande et vous pouvez repartir vous régaler en continuant de fouler les étoiles du boulevard. Toi, tu as prit ton yaourt. Tu adores le peps du citron et la fraîcheur qu’apporte le basilic. Et la fraise est savoureuse et gourmande.

˙·•●✿●•·˙


 Celle que je suis
Faire comme je veux, quand je veux ! Même bouder si j'en ai envie !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 30 points et j'ai balancé : 112

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Sam 23 Juin - 16:31

    Ce serait mentir de dire que le physique n'avait pas d'importance, parce que je joue avec le mien, pas avec la chirurgie mais dans le cadre de mon travail, mais je ne trichais pas, voilà tout. C'est vrai, la nature m'avait généreusement dotée au niveau de la poitrine notamment, mais j'ai des formes de partout, absolument de partout, pas seulement là, je suis rebondie sur l'ensemble du corps. Notre discussion partait donc sur le fait que la personne intérieure comptait aussi beaucoup. Elle était d'accord avec moi, car elle n'avait pas été épargnée par la bitch et ses rumeurs. Personnellement cette dernière peut bien me dire ce qu'elle veut, je m'en fiche particulièrement, tout comme de savoir si ces rumeurs ont une part de vrai, ou si elles sont complètement fausses. Pour ma part, il n'y a jamais eu de vrai en tout cas, jamais, donc je me dis que pour les autres, les probabilités sont les mêmes. Mais il suffit que je dises cela pour qu'elle dise enfin quelques choses de vrai, comme si elle pouvait lire en ce moment même dans mes pensées. Peut être que c'est une mutante en vrai la bitch, qu'elle vient du futur et qu'elle est revenue dans le passé pour le changer. Cette idée me faisait sourire intérieurement, je vous l'avoue. J'écoutais donc Isadora. La chirurgie, ou trop de maquillage, c'était de la triche, et j'étais bien d'accord, après, cela dépends des circonstances bien entendu. Alors je lui souriais. Il faut juste ce qu'il faut. La conversation allait ensuite dans une autre direction. Il faut se remettre parfois en question et on le fait suite à ce que les autres nous disent, parfois. La vérité est bonne à entendre mais pas n'importe comment, non. J'ai usé de franchise durant longtemps et cela a fait en sorte de faire le tri dans mes amis, alors j'ai compris que je devais mettre un peu d'eau dans mon vin bien entendu. Son exemple du tatouage était parlant à vrai dire.

    " Oui, dans ce cas, il faut mieux dire la vérité immédiatement, après, les gens réfléchissent et s'ils veulent garder leur horreur alors ils ont le droit après tout. Pour un tatouage, il faut bien réfléchir, c'est une certitude, mais pour d'autres choses ce n'est pas irréversible. "

    C'est ainsi que l'on gagne ou que l'on perds des amitiés parfois, parce que les gens ne sont pas capables d'entendre ce qu'ils doivent entendre. C'est ainsi que le courant passe merveilleusement bien avec la jeune femme, que je ne snobe pas, avec laquelle je passe du temps répondant à ses questions, et acceptant même de boire quelques choses, un smoothie par exemple. Elle semble contente de cela, et la réciproque est vraie. Je ne sais pas si tous mes fans sont comme elle, je ne les connais pas bien, mais c'est un plaisir en tout cas. Et les questions fusent à présent, ce qui me fait sourire.

    " J'ai commencée jeune, j'avais 7 ou 8 ans, je ne me souviens plus exactement. Au départ c'était amusant, puis c'est devenu un peu pesant à un moment. Tu sais quand ton corps change, que tu passes du statut de fillette à celui d'adolescente, et puis à celui de femme à part entière, il y a des choses qui deviennent plus difficile. Mais j'ai su faire avec durant ces moments là et aujourd'hui, j'en suis pleinement épanouie. Mes parents ont été en quelques sortes mes premiers employeurs si on peut dire. Ils m'ont toujours soutenus, parfois même un peu trop, mais nous n'avons qu'une vie alors il faut faire ce que l'on aime, il ne faut pas passer à côté de ça. Votre projet me semble sympathique, si jamais cela se concrétise, je ne serais pas contre vous aider, au contraire. Je peux même donner quelques cacahuètes pour ça. "

    Une aide financière, ou alors se porter garante si jamais elles faisaient un prêt par exemple, cela ne me dérangerait pas, l'argent n'a jamais été un problème pour moi. Puis nous regardons la carte donc, et son choix semble se porter sur un smoothie que je ne connais pas.

    " Cela me semble très bien oui, prenons cela, je ne connais pas ce mélange, donc essayons pour voir ce que cela donne. "


    J'aurais pu lui dire non, je pense que cela serait bien passé mais ce n'est pas le cas, je vais dans son sens, comme si finalement, nous étions les meilleures amies du monde, comme si on se connaissait depuis longtemps alors que ce n'est pas le cas. Cette journée était bonne, et elle s'annonçait à présent encore plus excellente.

˙·•●✿●•·˙



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Disney
J'ai actuellement : 10 points et j'ai balancé : 248

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre Ven 6 Juil - 16:06

Shanny
&Isa
Rencontre avec un modèle

La bitch n’épargne personne, toi même tu es de ses victimes. Elle a des périodes ou certaines victimes reviennent toutes les semaines dans ses petits mots d’amour qu’elle poste tous les dimanches sans faute. Et d’autres périodes ou ces personnes peuvent respirer. Toi, tu ne t’empêches pas de vivre, une rumeur peut bien circuler sur toi, qu’elle importance que les gens le croit ou non ? Tu sais que cela fait parler de toi et rien que de savoir cela, ça t’amuse. Tu n’as même plus besoin de faire grand-chose pour être le centre d’attention, la Bitch te rend ce grand service. Balançant parfois des choses complètements fausses, comme le fait que tu te serais fait refaire les lèvres. Mais parfois, elle tombe juste, et cette fois là, quand elle disait voir quelque chose se passer entre Maël et toi, tu faisais beaucoup moins la fière. Peut être parce que tu aurais voulu voir le jeune homme tout envoyer chier et venir vers toi pour te dire qu’elle avait raison cette lanceuse de rumeurs. Qu’il se passait quelque chose entre vous et qu’il voulait que ça aille plus loin. Mais au contraire, il l’a joué comme toi en démentant cette vraie rumeur. Et le pire, c’est que pour éviter de vous remettre dans une telle situation, vous vous évitez maintenant. Tu regardes la belle mannequin, tu es contente de savoir que tu tombes sur une fille comme toi, une fille qui trouve que rester naturelle est bien plus beau que toutes ces filles refaites.
« Je suis toujours partie du principe que mentir aux gens juste pour leur plaire n’apportait rien, alors quand on vient me trouver pour me demander mon avis sur une coiffure et que cela est ridicule, je vais le dire. La personne peut choisir de garder sa coiffure, ou son tatouage, comme on parlait tatouage, c’est son choix d’assumer ses goûts et ça, je le respecte totalement. Les gens avec une personnalité sont bien plus intéressant, même si nous n’avons pas du tout les mêmes goûts que les gens qui vont vouloir ressembler à d’autres car ils ne savent pas être eux. »
Tu as toujours été cette fille très réfléchis, qui peut avoir des pensées profondes et dire des choses très juste. Cette fille qui aime les gens de caractères bien que cette personne puisse avoir des goûts horrible. Et c’est peut être la première fois que tu montres cette face de ta personnalité à une autre personne qu’aux jumeaux, Maya ta meilleure amie depuis toujours et Maël qui te fait tant craquer depuis bien trop longtemps, ce que personne ne sait, pas même sa sœur.

Shanny n’est pas comme ces petites célébrités qui prennent la grosse tête dès qu’elles se voient avoir un peu de succès. Elle semble rester la même, une femme simple qui vie sa vie. Pas comme ces fausses célébrités de télé réalité qui font tout pour faire la première page d’un magasine people, même si c’est pour se faire cracher dessus par la suite. Ces personnes qui cherchent à être reconnus par n’importe quels moyens. C’est tellement pathétique d’en arriver là. La belle mannequin, elle est différente, elle ne semble pas avoir besoin de tout cela. Elle reste avec toi, répond aux montagne de questions que tu lui poses. Tout cela en toute simplicité, comme si vous étiez de bonnes copines qui prennent un verre ensemble et se racontent un peu leurs vies. Ainsi, tu apprends qu’elle a commencé bien jeune dans le milieu. Elle te parle de cette période difficile que toute jeune femme grandissant connaît. Tu échappes un soupire, te souvenant de la tienne.
« Je ne sais pas si c’est pour toutes les femmes pareil, mais cette période de changement fut la pire pour moi ! J’ai aimé voir ma poitrine grossir un peu, elle est loin d’être comme la tienne, mais elle est tout de même présente ! Mais on a besoin d’une personne pour nous épauler, nous faire comprendre ce qu’il nous arrive, surtout quand on a nos premières périodes. Je n’avais que mon père, et il n’était pas forcément à l’aise avec tout cela. Au final, c’est la mère de ma meilleure amie qui nous a aidée toutes les deux. Tu as tout de suite eu une poitrine généreuse ? Ou bien elle s’est développée petit à petit ? Ça ne devait pas être facile au lycée, les garçons devaient faire des blagues idiotes et les filles te jalouser, non ? »
Elle te dit que votre projet avec Maya est une chouette idée. Elle te met des étoiles plein les yeux. Si une mannequin comme elle aime le projet, tu te dis que ça a de l’avenir. Bien que tu n’en doutais pas de toute manière, ça te met quand même du baume au coeur de savoir que vous n’êtes pas que toutes les deux, dans une petite bulle, à trouver que vous avez de bonnes idées.
« Maya est tellement douée en dessin, en couture et tout cela et moi j’ai toujours aimé défilé, même avec les vêtements de ma mère quand j’étais toute petite, que pour nous, c’était une évidence. Alors du coup, avoir un petit coup de pouce pour nous lancer, ce serait tellement formidable ! Je t’adopte directement comme marraine !! »
Plus tu discute avec la jeune femme et plus tu la trouve ouverte et formidable.

Comme toi, Shanny ne semble pas connaître ce mélange de parfum mais elle semble tout aussi curieuse que toi de le découvrir. Si tu aimes, tu sais déjà que tu vas devoir revenir avec ta meilleure amie pour le lui faire découvrir ce petit endroit que tu découvres avec une célèbre mannequin. Elle en sera verte Maya quand tu le lui raconteras. Tu prends commande, par chance, il n’y a pas grand monde devant vous et l’on vous sert rapidement. Juste quand des gens commencent à entrer. Sans doute est-ce l’une de ces journée chanceuse qui se déroule et tout se passe pour le mieux ! Tu souris en quittant l’endroit pour continuer d’aller te promener avec la belle mannequin, tout en dégustant ce que tu viens de commander. Tu aimes, tu trouves que les parfums sont frais et savoureux, parfait pour passer l’été avec cette chaleur parfois si lourde. Tu te régales. Tu es du genre un peu gourmande et parfois, tu te fais un petit plaisir, mais tout en faisant toujours attention à ta ligne ! Et tu reprends les questions.
« Quel a été l’expérience que tu as préférée et celle que tu as détestée ? »

˙·•●✿●•·˙


 Celle que je suis
Faire comme je veux, quand je veux ! Même bouder si j'en ai envie !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Test de Popularité - Libre

Revenir en haut Aller en bas
 
Test de Popularité - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Hollywood :: Hollywood Boulevard-
Sauter vers: