CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 21 : Back To School

La version 21 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller féliciter les têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Sunny attends son ennemie et son meilleur ami. Beth attends son mari porté disparu.
Nolan attends sa môman. Patrick attends son grand-frère. Julian attends son mari. Fawn attends sa famille. Uriel attends ses colocataires.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !
On a besoin de vous !

Los Angeles recherche un animateur ! Alors si vous voulez rejoindre notre équipe pas piquée des hannetons, c'est Ici que ça se passe !
Petit Sondage

Hello ! Enfin de connaître vos avis en matière d'events et d'animations, on vous invite à répondre à un petit sondage par ici !

Partagez | 
 

 L'atelier de cuisine (Sally).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Spielberg
J'ai actuellement : 100 points et j'ai balancé : 225

Message(#) Sujet: Re: L'atelier de cuisine (Sally). Mer 5 Sep - 18:18

L'atelier de cuisine
Juliet Gray & Sally Hamilton

 


Je savais que Juliet n’était pas psy, néanmoins il m’arrivait très souvent de me confier à elle. C’était facile, elle était constamment avec moi, elle était à l’écoute, quand je le lui demandais, elle me conseillait… Je n’avais aucune raison de ne pas lui faire confiance d’autant qu’elle était payée en conséquence. J’étais certaine que tout ce que je pouvais lui confier resterait secret, j’en avais l’intime conviction. Et puis elle trouvait toujours un mot réconfortant. J’étais morte de honte et surtout très en colère après moi-même pour ce qui avait failli avoir lieu dans ce foutu frigo, mais Juliet me rassura, me disant que tout un chacun aurait fait pareil, et que je n’étais pas responsable. Ça et mes deux ou trois verres de vin, - j’avais arrêté de compter, d’ailleurs je ne comptais jamais -, me tirèrent un sourire.

- Merci, vous avez toujours une parole agréable.

Cependant, le texto de la Bitch me ramena à tout autre chose. La salope sans nom prétendait que Juliet malmenait ma fille, et j’avais bien du mal à le croire. Surtout que Sunny était une ado de seize ans et je savais qu’elle n’appréciait que moyennement Juliet, sans savoir pourquoi. Alors si elle avait une réelle raison tel que ce que prétendait la Bitch, j’étais à peu près sure qu’elle ne se serait pas privée de m’en parler. Du coup… j’étais dans le flou, et certainement un peu pompette.

- Eh bien… je sais pas. Je me demande pourquoi elle se montre si indifférente avec vous.

Je posai mon téléphone sur le plan de travail sur lequel j’étais adossée, ou plutôt afessée, me demandant si je devais montrer ce message à mon assistante.

- Et je sais que la Bitch ne se prive pas pour parler de cette mésentente. Je ne prête que peu de crédit à ce que dit cette salope sans cervelle, néanmoins j’aimerais bien comprendre.

Cela faisait six ans que Juliet travaillait pour moi, autant dire directement après que nous soyons arrivés à Los Angeles. Pourquoi ma petite poupée n’arrivait-elle pas à être un peu plus gentille avec elle? Ça me dépassait.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Gray
Groupe du mois
J'ai actuellement : 20 points et j'ai balancé : 33

Message(#) Sujet: Re: L'atelier de cuisine (Sally). Mer 12 Sep - 9:15

La formation que j’avais reçu n’avait strictement rien à voir avec la profession que j’exerçais puisque j’avais fait des études de théâtre. J’avais fait ce genre d’études parce je voulais devenir actrice, comme Sally. Malheureusement, j’étais une piètre comédienne et jamais personne n’avait eu l’intelligence de me le dire. J’étais tombée de haut, mais fort heureusement, j’avais su rebondir. Je m’étais dégotée un poste d’assistante et la suite, on la connaît tout. Je me donnais corps et âme dans mon métier, ce qui ne plaisait pas tout le monde, mais j’étais comme ça et pour être franche, je me fichais bien que ça plaise ou pas. Je ne cherchais pas à plaire aux gens, tout comme les gens n’avaient pas à me plaire. Nous sommes tous différent et c’est ce qui fait la beauté de la vie. « Pas toujours, mais je fais de mon mieux ! » que je réponds, suite à ses paroles. En effet, j’avais parfois l’art et la manière de tomber les deux pieds dans le plat. Mais si mes paroles la réconfortaient, tant mieux, c’était le but recherché. Elle me demanda ensuite si le trajet avec sa fille c’était bien passé. Le timbre de sa voix était tel que je me posai des questions. Il se passait un truc, car elle avait changé du tout au tout. J’optais pour la franchise, et lui indiqua que Sunny m’avait à peine adressé la parole de tout le trajet, comme à son habitude. « J’aimerais savoir moi aussi. Je n’ai pas d’enfant, alors j’ignore ce qu’il peut bien se passer dans la tête d’une adolescente de seize ans, mais je suppose qu’elle est peut-être un peu jalouse, parce que je suis tout le temps dans les parages. » expliquais-je. C’est ainsi que je ressentais la situation. Mais, comme je venais si bien de le dire, je n’avais pas d’enfants, donc j’ignorais tout de ce qu’elle pouvait bien penser du haut de ses printemps. Sally évoqua à nouveau la Bitch. « Si vous voulez mon avis, elle ou il, se sert simplement des rumeurs, des émotions des gens pour écrire son torchon. Je suis persuadée qu’elle doit penser que je dois avoir une tare quelconque puisque ça fait des années que je suis célibataire. C’est pour cette raison que je préfère ignorer tout ce qu’elle dit ! » continuais-je. Je ne lisais jamais ses messages. Je ne sais pas si j’avais raison ou si j’avais tort de l’ignorer, en tout cas, là, tout de suite, c’était préférable, car au moins, ça m’évitait de me torturer l’esprit avec toutes les bêtises que cette « personne » pouvait bien raconter.

˙·•●✿●•·˙

en construction
Revenir en haut Aller en bas
 
L'atelier de cuisine (Sally).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Atelier cuisine.
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: The Golden Triangle :: Beverly Hills-
Sauter vers: