CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 24 : Merry Christmas
and Happy New Year !

La version 24 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Lucas donnera 100 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les roses !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend ex pas si ex. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 283 points et j'ai balancé : 3016

Message(#) Sujet: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Lun 10 Déc - 20:42

Était-il possible de tomber amoureuse d'une personne qu'on avait rencontré que deux fois ? Quand on s'appelait Zoey Whanau et qu'on était une grande romantique, oui... Le temps était passé et pourtant, elle ressentait toujours énormément d'amertume aux lapins que Soan lui avait posés. Elle se sentait vraiment pathétique... En même temps, elle l'était un peu ? Elle mettait du temps à se remettre d'une peine de coeur qui n'avait même pas exister. Même dans les films d'amour romantiques et gnangnans on ne voyait pas ça... En parlant de com-rom, elle s'était plongée dedans. Elle avait prit un abonnement à Netflix, avec honte étant donné qu'elle détestait les grandes entreprises, mais elle avait craqué. Les cours, elle n'y allait plus du tout, ça faisait depuis longtemps qu'elle ne voulait plus y aller de toute manière. Elle sortait tout de même pour surfer. Ça l'aidait à se vider la tête et ça faisait du bien à son corps. Parfois, elle papota avec Fawn, son frère. Le reste du temps, elle glandait devant netflix... Oui, elle devenait une larve et elle détestait ça. Pathétique, ce mot se répétait dans sa tête, car c'est comme ça qu'elle se sentait.

Elle avait envie de se sortir de cette situation, bien entendu, mais moralement elle n'y arrivait pas. Et au final, tout cela était un peu un cercle vicieux. Moins on faisait de chose, moins on avait envie d'en faire. Finalement, c'est en se faisant un marathon sur la série FRIENDS qu'elle eu une idée. Il y avait cet épisode où les filles brûlaient les affaires de leurs ex le soir de la St Valentin pour définitivement les oublier. Peut-être qu'elle pourrait faire pareil ? Certes, Soan n'était pas un ex à proprement parler, mais elle en était vraiment devenue accro. Bon, dans la série, les filles avaient réussi par foutre le feu chez elle... Mais ça n'allait pas lui arriver... N'est-ce pas ?

Elle ne sait pas comment ça avait été possible, elle avait fait attention, elle avait même prévu de l'eau à côté d'elle au cas où si les choses dérapaient... Mais elles avait déparée trop vite. Les flammes avaient prit de l'ampleur, plus qu'elle ne le voulait et c'est ses petites plantes pas loin qui commencèrent à brûler. Elle versa l'eau qu'elle avait mit de côté pour arrêter l'incendie mais ce n'était pas assez. Bien sûr, elle aurait pu en chercher plus dans sa cuisine, mais elle avait peur et le détecteur de fumée commença sa sonnerie stridente. Elle pensa aux sims qu'elle envoyait parfois éteindre les feus mais qui finissait toujours par mourir... Alors sans hésitation, elle sortit en prenant son téléphone et composa le 911. Maintenant, il ne restait plus qu'à espérer que les pompiers arrivent vite et qu'il n'y ai pas trop de dégâts...


@Gabriel M. Kingston

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Codeuse de feu
J'ai actuellement : 157 points et j'ai balancé : 18

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Mer 12 Déc - 18:49


Il y avait certains principes de la vie qui lui échappaient complètement. Comme par exemple, cette nécessité à remplir des rapports détaillés après chacun intervention. En plus d’être chiant, il restait persuadé que personne ne lisait ces rapports. À chacun d’entre eux, Gabriel ajoutait des mots aléatoires comme courgette, aubergine, girafe, orteil, etc. et personne ne lui avait fait la remarque. Pourtant ça faisait plusieurs années que ce petit jeu l’amusait et rendait cette lourde tâches un petit peu moins pénible. Mais ça restait pénible. Il n’aimait pas rédiger. Il n’était pas doué et s’il avait voulu écrire, il serait devenu écrivain. Or, il était pompier. C’était évident que ce n’était pas pour passer des heures enfermé dans son bureau et à décrire en détail la couleur, l’odeur et la chaleur du dernier feu combattu. Un profond soupire s’échappa de ses lèvres. Probablement, le treizième depuis le début de son quart de travail, il y a 20 minutes. À plusieurs reprises, Gaby avait levé son regard vers la lumière d’alerte en espérant au fond de lui qu’elle allait se déclencher dans les prochaines secondes et qu’il allait pouvoir tout mettre de côté pour aller sauver des vies. C’était beaucoup plus passionnant. Sauf qu’il ne devait pas souhaiter ça, il le savait. Ça revenait à souhaiter le malheur des gens. Il n’y avait rien d’amusant à tout perdre dans un incendie, mais il s’ennuyait entre quatre murs. Il voulait sortir et faire son travail. Dans le pire des cas, il consolerait ces dames tristes à la perte de leurs biens matériels. Se retrouver entre ses bras forts et musclés aidait généralement à se sentir mieux. Certains jours, Gab’ était sûr qu’il irait beaucoup mieux s’il arrivait à s’auto-câliner.

C’est alors que le miracle se produit. L’alarme se fit entendre à travers la caserne et Gabriel bondit de son fauteuil. En moins de quelques minutes, toute l’équipe était prête à partir pour une intervention non loin de là. Gabriel ne conduisait pas, il était du côté passager et adorait son rôle de co-pilote. Le camion s’arrêta finalement devant la demeure en urgence et l’équipe d’intervention fit son travail. Un travail qui ne fut pas trop compliqué, le feu fut éteint après seulement quelques minutes. Gaby retourna au camion où il déposa son casque. C’est alors que son regard se posa sur une jolie brunette sur le trottoir qui observait la scène, impuissante. Le brun se passa une main dans les cheveux avant de rejoindre la jeune femme d’un pas confiant. Il avait une couverture grise entre les mains qu’il posa sur les épaules de l’inconnue sans être certain qu’elle soit vraiment la victime du drame. « C’est bien votre maison qu’on vient de sauver des flammes ? » demanda-t-il dans un premier temps. Gabriel respirait la confiance en soi. « Comment vous appelez-vous ? »

@Zoey Whanau
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 283 points et j'ai balancé : 3016

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Ven 14 Déc - 19:11

Zoey était complètement perdue et terrifiée. Tout en regardant les flammes, elle se demandait ce qu'elle allait faire. Pour l'instant, elle priait très fort que les pompiers arrivent vite et qu'il n'y a pas trop de dégâts. Ensuite... Elle ne savait pas. Elle verrait bien l'état dans lequel finissait la maison. Qu'est-ce qu'elle allait pouvoir dire à Fawn ? Sa meilleure amie l'hébergeait dans sa petite maison et voilà qu'elle la brûlait ? Drôle de manière de montrer son amitié... Heureusement que la rousse n'était pas là et qu'elle avait prit tout son zoo avec elle. Elle se demandait ce qui serait passé si elle avait été là quand l'incendie s'était déclaré ? Zoey adorait son amie, elle savait qu'elle était maladroite et connaissant Fawn, elle aurait réussie à se brûler.

Zoey poussa un soupir... Ce n'était pas le moment de penser à ça. Il fallait réfléchir de manière efficace et pratique. Quand les flammes seront éteintes, elle allait avoir des tas de choses à faire... Prévenir Fawn serait une bonne idée. Elle ne voulait pas lui envoyer un sms, c'était plutôt délicat d'annoncer qu'on a faillit brûler la baraque par texto. Elle eut un petit sourire, s'imaginant lui envoyer la nouvelle par émojis. "Hey Fawn !        " Bref, elle devra l'appeler, mais pas de suite, elle se sentait tellement stressée qu'elle ne savait même pas si elle pouvait faire une phrase sans pleurer... Et puis, la sirène des pompiers se fit entendre. Les hommes du feu se précipitèrent dans la maison pour éteindre les flammes. Zoey regarda la scène, sans savoir quoi faire. Elle se fit toute petite, ayant peur de gêner. Au final, ce n'était qu'un petit feu et celui-ci fut éteint rapidement. Zoey fut tout de suite rassurée. Il n'y avait pas l'air d'avoir eu trop de dégâts. Elle devrait quand même appeler l'assurance, peut-être qu'elle pourrait se faire rembourser un canapé. Elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle sursauta en sentant qu'on déposait quelque chose sur ses épaules. "O-Oui !" dit-elle en bégayant. Elle regarda le pompier qui venait de lui adresser la parole. Pas désagréable à regarder... Mais elle était encore secouée et elle n'arrivait plus à réfléchir clairement, surtout que ce n'était pas le moment de penser à ça. "Merci..." dit-elle tout simplement. Avec tout ça, elle était restée en haleine, respirant avec difficulté. Maintenant, elle eu le temps d'enfin inspirer. Ce fut à ce moment que ces nerfs craquèrent et que des larmes commencèrent à couler sur ses joues. "Oh, je suis désolée..." dit-elle en essuyant ses larmes du revers de sa manche. "Je ne sais pas pourquoi je pleure..." Elle se dit aussi qu'elle devait avoir une dégaine affreuse, entre son vieux pyjama en pilou, ses cheveux en bataille, ses ongles rongés à cause du stress et les larmes coulant sur ses joues les rougissant aussitôt. Comme quoi, il n'y a bien que dans les films qu'on est hyper canon pour rencontre le sexy pompier qui nous a sauvé des flammes...

@Gabriel M. Kingston

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Codeuse de feu
J'ai actuellement : 157 points et j'ai balancé : 18

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Lun 31 Déc - 1:53


Dans le camion l’ambiance avait été plutôt détendue. On leur avait annoncé une urgence, certes, mais mineure. Ce genre d’histoire qui se terminait en quelques minutes d’intervention. Néanmoins, souvent les flammes avaient le temps de faire beaucoup de dégâts. Pour les pompiers, la tâche n’était pas longue, mais pour les propriétaires des lieux c’était autre chose. C’était souvent une bataille avec les assurances afin de prouver que le feu était réellement accidentel tandis que les compagnies d’assurance faisaient tout pour prouver le contraire afin de ne verser aucun centime aux victimes. Gabriel avait entendu des histoires horribles de gens qui avaient tout perdu et qui avaient vu l’assurance qu’ils payaient depuis des années leur tourner le dos. Une horrible bataille sans fin que Gaby ne souhaitait à personne. Une fois sur place, Gabriel resta à l’extérieur tandis que son équipe prit le matériel pour aller maîtriser les flammes dans la maison. Ce genre d’intervention était parfaite pour que le petit nouveau puisse voir comment ça fonctionnait dans son équipe et surtout pour montrer son savoir-faire en situation pratique. Même si dans plusieurs cas, le feu était facile à éteindre, chaque second comptait. Il ne fallait pas perdre de temps afin de diminuer les dégâts.

Au bout de quelques minutes, ses hommes sortirent de la maison en faisant un pouce en l’air en direction de leur chef. Le feu était maîtrisé. Parfait. Gabriel hocha la tête et il tourna la tête vers la personne qu’il pensait être la propriétaire des lieux. Il l’avait repéré dès son arrivée. Son langage corporel ne mentait pas. Gabriel était doué pour le lire. Le chef attendit le topo de son collègue et ami avant de se diriger d’un pas confiant vers la jolie brunette. Il ne put s’empêcher de sourire légèrement lorsqu’elle sursauta tandis qu’il lui déposait la couverture de survie sur ses épaules. Même si le brun connaissait déjà la réponse, il s’assura qu’elle était bien la propriétaire de la maison. Elle bafouilla un faible oui tandis qu’il lui fit un sourire rassurant lorsque leur regard se croisa et qu’elle le remercia. Par la suite, l’adrénaline sembla redescendre et la jeune femme se mit à pleurer. Ça aussi, il avait l’habitude et il posa une main se voulant rassurante sur son dos qu’il caressa doucement. Rien de déplacer. Même s’ils ne se connaissaient pas, Gaby avait appris avec les années que sa simple présence dans l’uniforme était extrêmement rassurante. « C’est normal. C’est juste la pression qui retombe. » souffla-t-il en tournant la tête vers la maison. « Il y a quelques dégâts, mais rien de majeur. Tout le monde va bien, sauf quelques plantes. » Son ton était léger. Il essayait de dédramatiser la chose. Finalement, Gabriel retira sa main du dos de la jeune femme et croisa ses bras sur son torse. « Par contre, je crois que je vais devoir te réprimander un petit peu. Les flammes semblent avoir commencé dans une corbeille. Qu’est-ce qui s’est passé ? » Gabriel était du genre à faire les choses à l’envers. Il lui demandait des détails sur ce qui s’était passé avant de se présenter ou de lui demander de se présenter. Il le ferait après.

@Zoey Whanau
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 283 points et j'ai balancé : 3016

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Jeu 3 Jan - 18:03

Elle devait avoir l'air fine la Zoey, à pleurer toute les larmes de son corps comme si elle avait vécu le drame de sa vie. Elle se sentait un peu ridicule et honteuse, mais heureusement, elle était tombée sur une personne compréhensive. Elle qui s'attendait à un regard moqueur,  le pompier la rassura en lui disant que c'était tout simplement la pression qui redescendait.  La pression, la peur, elle ne savait pas ce que c'était, mais en tout cas,  elle n'arrivait plus à arrêter ses larmes. Cependant, le geste du pompier et ses douces paroles réussir à la calmer peu à peu.  C'était sûrement ce dont elle avait besoin, quelqu'un qui extériorise ce qu'elle ressente. "Oh non les plantes ont été abîmées ?" dit-elle avec une voix nouée. Certes, elle pourrait se concentrer sur le positif, sur le fait qu'il n'y ai eu que ça d’abîmé, mais Zoey, elle adorait ses plantes. Elle aimait en prendre soin, les bichonner et d'une part, elle s'était vraiment attachée à elles. Bien sûr, c'était idiot, mais en grande amoureuse de la nature, elle se sentait proche de tout ce qui était reliée à la terre. Elle soupira avant de reprendre "Enfin, merci d'avoir pu sauver le maximum de choses..." Ce qu'elle savait sûre, c'était que le feu n'avait pas atteint le garage, et donc aucune de ses planches n'avaient eu des dégâts. Si ça avait été le cas, elle aurait été bien plus attristée qu'avec les plantes. Après, n'importe quoi qu'elle pourrait perdre dans un incendie l'aurait touchée : des plantes, ses planches, des photos, une vieille couverture en pilou... Zoey accordait beaucoup d'importance à chaque objets qu'elle avait, car c'était une marque de son identité. Si cela disparaissait, c'est comme si elle perdait un bout d'elle. C'est un peu à cause de ça qu'elle avait tendance à accumuler des tas de bibelots. Certes, ils prenaient la poussière, mais pour elle, c'était une petite part de son identité et elle ne voulait pas s'en débarrasser.

Puis vint le moment où le pompier la questionna sur le départ du feu. "Hmm, je... je..." Elle ne savait pas comment l'annoncer, elle avait le sentiment qu'elle allait être prise pour une idiote si elle disait la vérité. Elle se cacha derrière sa longue chevelure avant de marmonner. "Je ne sais pas si vous connaissez Friends. L'épisode où les filles brûlent les objets de leurs exs et... Voilà" Maintenant, elle était aussi rouge qu'une pivoine. Déjà y avoir pensé était idiot, mais maintenant qu'elle l'exprimait à voix haute, elle voyait bien à quel point cela avait été une idée complètement ridicule. Elle fit une petite moue avant de reprendre. Enfin, elle décida de prendre les devant plutôt qu'on se moque d'elle et se lança. "Je sais, je sais, vous pouvez vous moquer de moi et vous dire que je suis complètement désespéré pour faire ça. Mais je ne le suis pas... Enfin, peut-être un peu. Mais je n'ai pas réfléchis, je n'en avais pas envie. Je voulais juste agir et tourner la page... Et voilà, ce qui est arrivé. J'avais pourtant fait attention... Mais comme dit mon père, le risque zéro n'existe pas haha." Elle avait essayé de se justifier un peu, mais avec tout ce qu'elle venait de sortir, elle avait le sentiment de s'être encore plus enfoncée. "Je suis idiote, n'est-ce pas ?" dit-elle avec un petit sourire triste.

@Gabriel M. Kingston

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Codeuse de feu
J'ai actuellement : 157 points et j'ai balancé : 18

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Dim 13 Jan - 3:11


« Malheureusement oui. Je crois que c’est la fin de Ginette et Roberta. » Était-il en train de se moquer ? Possiblement, mais gentiment. La jeune femme semblait réellement toucher par la perte potentielle de ses plantes. Certes, il pouvait comprendre que certaines relations pouvaient se créer avec des… en fait, non. Il ne pouvait pas comprendre. Aimer un animal de compagnie, oui, aimer une plante ? C’était une notion plus difficile pour lui. « Tu as eu beaucoup de chance qu’on ait été de corvée de rapports aujourd’hui. On n’a pu intervenir rapidement. » Malheureusement, si l’équipe de Gabriel avait été sur une autre affaire, le temps d’intervention aurait pu être plus long et les dégâts plus majeurs. La jolie brunette s’en sortait réellement bien.

Souvent les incendies qui débutaient dans une corbeille n’étaient pas totalement accidentels. Certes, souvent, les gens perdaient le contrôle, mais de base, ils avaient allumé eux-mêmes le brasier. Ce n’était pas une bonne chose pour les assurances. L’explication finit par tomber et Gabriel haussa un sourcil tout en la fixant. L’homme croisa les bras sur son torse et la fixa en clignant des yeux. Elle était sérieuse ? « Tu es désespérée. » répondit-il dans un premier temps lorsqu’elle essayait de se convaincre qu’elle ne l’était pas. Après, Gabriel parlait, mais il n’avait pas réellement connu une énorme peine d’amour. Après tout, c’était toujours lui qui disparaissait du jour au lendemain. Disons qu’il avait souvent brisé des cœurs tandis que le sien allait relativement bien. « Mais je n’irai jusqu’à dire que tu es idiote. Parlons plutôt d’une erreur de parcours ? » Il lui offrit un sourire. « Je ne crois pas que tu as besoin d’une vraie leçon de morale. Tu as bien compris que le feu c’est dangereux. Et entre toi et moi, c’est moins compliqué que tu aies décidé de mettre le feu aux affaires de ton ex et non à ton ex directement. » Une tentative de meurtre aurait compliqué le tout. Mais honnêtement, elle n’avait pas la tête d’une meurtrière. « Il a joué au connard avec toi ? » Curieux ? Oui, peut-être un peu. C’est sûr que ce n’était pas avec ses questions que la jeune femme allait réussir à tourner la page, mais si elle avait besoin de conseils stupides et complètement à côté de la plaque, il était là. C’était sa spécialité. Finalement, le brun posa ses fesses sur la chaine de trottoir et fit un léger signe de tête à la brunette afin qu’elle le rejoigne. Gabriel et son équipe n’allaient pas partir dans les prochaines minutes, il y avait des détails techniques et de la paperasse que les pompiers devaient régler avant. « Oh fait, je m’appelle Gabriel. »

@Zoey Whanau
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Zoey Whanau
L'Admin Débile
J'ai actuellement : 283 points et j'ai balancé : 3016

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1 Mer 16 Jan - 18:48

Zoey jeta un regard en coin au pompier. Était-il en train de se moquer d’elle ? Après tout, il y avait de quoi, elle s’était attachée à de stupides plantes. Elle même se rendait compte du ridicule de la situation. Mais elle avait passé du temps à les bichonner qu’elle ne pouvait quand même s’empêcher d’avoir un petit pincement au coeur. Toutefois, elle décida de ne pas se laissé abattre, certes c’était triste, mais il valait mieux que ce soit ces plantes plutôt qu’elle. "Tant pis, elles auront vécues une belle et courte vie." Elle avait dit ça avec le sourire, mais elle ne pouvait tout de même s’empêcher d’avoir de la peine pour la perte de ses plantes. Mais elle n’en dit pas plus, elle ne voulait pas avoir l’air encore plus ridicule qu’elle ne l’était déjà devant ce pompier. Elle sourit doucement au pompier quand ce dernier lui dit qu'elle avait eu de la chance. "Oui, merci encore." Elle avait l'impression de se répéter, mais elle avait aussi le sentiment que ça n'était pas suffisant. D'ailleurs, c'est pourquoi elle ajouta doucement "Je ne vous remercierais jamais assez je crois." Elle soupira en pensant à la chance qu'elle avait eu. Elle avait tellement prit peur qu'elle avait vu sa vie défiler devant ses yeux... Ou presque.

Alors qu'elle était en train d'essayer de se convaincre qu'elle n'était pas si désespérée que ça, elle prit une baffe (au sens littéral bien sûr) quand le pompier confirma que si. Elle eu un pincement au coeur... Oui, ok, elle était surement désespérée, mais ça faisait un peu mal de l'entendre. "Qu'est-ce qu'on va faire de moi ?" dit-elle avec un petit sourire triste. Malgré le fait que le pompier lui dise qu'elle n'était pas idiote, elle se sentait comme tel. "Oui, une erreur de parcours, si on veut..." Même si elle n'avait pas vraiment l'impression que c'était comme ça... Plus de la stupidité. Elle hocha doucement la tête quand elle lui demanda si elle avait bien retenu la leçon et laissa échapper un petite rire quand il dit que c'était mieux que de mettre le feu à son ex tout court... Même si Soan n'était pas vraiment son ex en soit, mais ça ce n'était qu'un détail. Quand elle lui demanda si il avait été un connard avec elle, elle roula des yeux. "Disparaître du jour au lendemain, sans donner de nouvelles, ouais, j'appelle ça un connard. Surtout qu'il m'a fait le coup deux fois... J'ai été assez naïve pour lui donner une deuxième chance." Ou alors tout simplement stupide. Trop émotive aussi, il n'y avait vraiment qu'elle pour se mettre dans des états pareils pour une personne qu'elle venait juste de rencontrer. La jeune fille s'assit à côté du pompier qui se présenta sous le prénom de Gabriel. "Et moi c'est Zoey" lui répondit-elle avec un petit sourire.



@Gabriel M. Kingston

˙·•●✿●•·˙





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1

Revenir en haut Aller en bas
 
Fire, exclamation mark. Fire, exclamation mark. Help me, exclamation mark. ➸ Ziel #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack O'Fallon
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Mark Scheifele
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Echo Park :: Résidences-
Sauter vers: