CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 24 : Merry Christmas
and Happy New Year !

La version 24 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend son futur amoureux. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modo Chaleureux
J'ai actuellement : 514 points et j'ai balancé : 94

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Mar 4 Déc - 12:49





Fallait bien que l'on en discute un jour.

Considère toujours l'autre comme une surprise, pour ne pas être surpris ou déçu ou encore scandalisé par ses actes.
@Yuina Hartwell & Erwan
Parler aussi simplement de maquillage comme tu le fais en ce moment avec ta tante ça te fait du bien. Sa tolérance est fort agréable et tu en es très touché de la voir aussi douce et chaleureuse avec toi malgré ton choix de vie. Même si vous n'êtes plus très proches depuis quelques années déjà elle reste présente pour toi et ça te touche énormément. La voir aussi heureuse pour toi ça t'émeut parce que tu ne t'y attendais pas vraiment. Et là vous êtes posés et vous parlez encore et toujours de maquillage "Mhmm, y'avait pas dessins d'yeux sur celui qu'elle m'a envoyé, juste un cercle avec les couleurs primaires des yeux dans les coins et placés de façons à ce que les couleurs qu'on voyait à l'opposé soit celle qu'il fallait préférer. Je pense les couleurs dans les pastels comme le rose ou même l'orangé, en base et suivant certains dégradé seront plus sympa que d'autres ? Quitte à mettre un plus foncé et peps qu'en petite touche, au ras de l’œil comme de l'eyes-liner ? Un Kohl bleu serait top pour souligner par exemple avec un maquillage un peu gris/taupe ou dans des couleurs plus naturelles. Je sais pas du tout si c'est une bonne idée hein, je suppose juste" Tu lui souris ravi de cette conversation que vous avez tous les deux puis tu acquiesces « ça me semble être une bonne idée. Je vais voir ce que je peux faire avec tout ces conseils. » Tu dis joyeusement tout en attrapant ta palette dont tu parlais précédemment puis tu lui tends « tiens moi c'est ça que j'ai. » Tu ajoutes joyeusement.

Tu la questionnes ensuite sur ses cours histoire de voir comment ça va pour elle étant donné qu'elle est encore dans cycle scolaire avec ses longues études qu'elle fait "Disons que j'ai été avantagée en sautant des classes, j'ai pu prendre la voie la plus longue et assouvir mon envie de connaissances" Tu lui souris en acquiesçant tandis qu'elle reprend la parole "Mais ça se passe bien, je suis en milieu de 3ème année de ma licence spécialisé en psycho-criminologie, j'ai des stages réguliers à la LAPD et en hôpital. Ah ! Je suis aussi bénévole au Nacrotique Anonyme et la photographie comme tu as pu le voir ça marche bien, et ça me permet de payer mes études" Tu es ravi pour elle, ravi de constater que tout se passe à merveille pour elle et tu lui souris « Qu'est-ce que c'est que Nacrotique Anonyme ? » Tu demandes n'ayant aucune idée de quoi il est question, tu n'as jamais entendu parler de ça. Il faut dire que tout ce qui est médecine ça t'est étranger au plus haut point. « En tout cas, je suis content que ça te plaise toujours autant et que tu demeures motivée comme jamais. » Tu ajoutes joyeusement.

Tu lui proposes ensuite d'éventuellement essayer de vous retrouver tous les deux comme autrefois et ça semble la toucher énormément. Tu lui parles alors de ton passé, de la découverte de ton homosexualité comme de ton dernier ex en date "Je comprends... Certains hommes sont mauvais pour soi sur le long terme... Mais on a besoin de certaines expériences pour évoluer" Tu acquiesces aussitôt en grimaçant « c'est exact. Mais bon ça je m'en serai bien passé je t'avouerai.. » C'est sûr que tu t'attendais à tout sauf à ça à l'époque. Ce mec tu l'aimais comme un fou et pourtant il te trompait à chaque fois qu'il en avait l'occasion. Autant dire simplement que ça t'a considérablement blessé. Tu lui dis ensuite que tu la vois comme une amie et ça semble la soulager "Merci" Un simple sourire se jonche sur tes lèvres mais tu ne réponds rien "Tu vis depuis longtemps sur ton Yacht ?" C'est vrai que c'est la première fois qu'elle vient ici alors tu secoues la tête « seulement quelques mois. Je vis ici avec un pote à moi. On s'y sent bien. On aime être sur un bateau c'est assez plaisant. » Tu dis joyeusement tout en scrutant ta tante longuement. « C'est différent. Ça change comparé à avant mais ça reste très plaisant malgré tout. » Tu ajoutes en souriant tout en scrutant ta tante longuement. « Et de ton côté comment ça se passe ? Tu es en colocation aussi il me semble non ? » Il semble bien oui tu as comme le souvenir qu'elle t'a parlé par le passé d'un ami à elle avec qui elle vit..

CODES BY MAY AVATARS BY BLONDIENATE ET ISTINA



˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 241 points et j'ai balancé : 799

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Mer 5 Déc - 22:26

@Erwan T. Hartwell  ❞Fallait bien que l'on en discute un jour La discussion était douce, comme si rien ne s'était passé. Yuina lui donnait quelques conseils en matière maquillage, conseils qu'elle avait trouvé sur internet ou même eu lors de divers occasions. Elle regardait la palette qu'il lui montrait
- D'accord, elle est bien aussi, elle a l'air en tout cas, dit Yuina en souriant.
Ils parlèrent ensuite des études de Yuina, et elle lui expliqua un peu de ce qu'elle faisait.
- Les Narcotiques Anonymes c'est un groupe où on aide les personnes adiques au drogues à se sevrer. C'est pas toujours facile, mais on avance doucement mais surement, on aide les gens dans la mesure du possible et de nos moyens. Et aussi, on les écoutes, ils parlent, vides leur sac, on les aide à trouver des substituts lorsqu'ils ont envie de replonger.
On pouvait voir que ça lui tenait à coeur, qu'elle aimait ça, aider, même si c'était dur et compliqué. Les crises, les violences, mais jamais elle ne se laissait impressionnée. Elle restait calme, bloquant les coups sans blessé comme l'Akido le lui avait appris. Elle sourit
- Oui, j'ai hâte de pouvoir commencer vraiment en temps que psycho-criminologue quand même, c'est intéressant l'esprit humain et la façon dont fonctionne le cerveau.
A demi mot, ils parlèrent aussi amour, de mauvaises expériences.
- J'imagine bien, c'est loin d'être agréable de découvrir que son partenaire va voir ailleurs.
Et elle savait de quoi elle parlait. Elle sourit doucement compatissante, avant d'aller sur un sujet, qui elle l'espérait serait plus doux.
- Je comprends, c'est agréable en tout cas vous êtes bien installé.
Elle avala sa salive lorsqu'il lui demanda comment cela se passait pour elle
- Et bien... Ca a été un peu compliqué... Thomas, la personne avec qui j'étais en colocation, est décédé il y a quelques mois... dit-elle sa gorge se serrant. Elle n'arrivait pas à faire son deuil, alors elle se plongeait dans son travail pour évacuer à sa façon, intériorisant.
- Et euh, c'est mon référent au N.A, Mr Caldeira, qui m'héberge en attendant, dit-elle, j'ai eu des soucis avec le duplex que je loue sur Los Feliz, il est bloqué pendant plusieurs mois, explique-t-elle. Heureusement qu'elle avait préparer cette excuse, ce demi-mensonge pour expliquer à sa famille pourquoi elle ne vivait plus dans son duplex. Et qu'elle sous-louais son duplex conformément aux lois en vigueur à un étudiant sur le campus.  Mais ça elle ne le dirait pas. Personne dans sa famille n'était au courant pour Joachim et quand bien même, elle n'osait, pour le moment, pas en parler à Erwan, n'arrivant pas à déterminer comme il allait réagir. Un ex qui harcelait, ce n'était pas rien.
©️ 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙


Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modo Chaleureux
J'ai actuellement : 514 points et j'ai balancé : 94

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Jeu 6 Déc - 13:34





Fallait bien que l'on en discute un jour.

Considère toujours l'autre comme une surprise, pour ne pas être surpris ou déçu ou encore scandalisé par ses actes.
@Yuina Hartwell & Erwan
Tu n'aurais jamais imaginé un jour discuter de maquillage avec elle. Et pourtant c'est arrivé, vous parlez de ça en ce moment et tu es content de pouvoir être toi-même avec elle. "D'accord, elle est bien aussi, elle a l'air en tout cas" Tu souris simplement à sa réponse tout en acquiesçant vivement de la tête. Mais vous ne vous attardez pas sur le sujet et parlez de ses études qu'elle fait qui semblent toujours autant la passionner tu es d'ailleurs très heureux pour elle "Les Narcotiques Anonymes c'est un groupe où on aide les personnes addict aux drogues à se sevrer. C'est pas toujours facile, mais on avance doucement mais surement, on aide les gens dans la mesure du possible et de nos moyens. Et aussi, on les écoute, ils parlent, vident leur sac, on les aide à trouver des substituts lorsqu'ils ont envie de replonger." Tu acquiesces alors en souriant « je trouve que ça te ressemble bien de bosser là-bas. Tu es toujours en train de vouloir aider les autres donc ça ne m'étonne pas que tu fasses ça. » Tu réponds en souriant tout en posant tes yeux sur elle en acquiesçant. Tu trouves ça bien qu'elle ai trouvé sa voie même si ce n'est pas une voie fort simple elle semble motivée et pour toi c'est le plus important. "Oui, j'ai hâte de pouvoir commencer vraiment en temps que psycho-criminologue quand même, c'est intéressant l'esprit humain et la façon dont fonctionne le cerveau." Tu acquiesces alors en souriant « oui et puis la psycho c'est intéressant de toute façon. Moi je sais que j'adore ça. » Tu dis joyeusement.

Vous en arrivez à parler de ta déception amoureuse que tu lui as confié à l'instant elle en semble touchée que tu te confies aussi librement à elle d'ailleurs "J'imagine bien, c'est loin d'être agréable de découvrir que son partenaire va voir ailleurs." Tu acquiesces en grimaçant « oui ça fait chier. » Et un soupir s'échappe de tes lèvres tandis que tu prononces ces quelques mots. Oui ça t'a pas mal ennuyé de vivre ça. Tu ne pensais pas que ton ex te fasse un coup pareil mais malheureusement c'est arrivé et tu te dois de faire avec. Mais vous ne parlez pas éternellement de ça, changeant de sujet vous parlez de ton logement dans ce yacht avec ton colocataire "Je comprends, c'est agréable en tout cas vous êtes bien installé. " Tu acquiesces aussitôt en souriant « oui ! Puis c'est agréable. Si on veut aller se balader un peu on démarre le bateau et on va se balader sur l'eau ça fait plaisir. » Tu dis en souriant tout en scrutant ta cousine longuement. « C'est vraiment une belle vie, j'en suis heureux d'être ici. C'est plaisant et inspirant. » Toi de toute façon tu as toujours eu l'esprit marin donc vivre dans un yacht ça te ressemble pas mal finalement...

Vous changez finalement de sujet parlant de sa colocation à elle mais apparemment ça ne se passe pas très bien "Et bien... Ça a été un peu compliqué... Thomas, la personne avec qui j'étais en colocation, est décédé il y a quelques mois..." Tu soupires face à ses mots tout en passant ta main sur la sienne en grimaçant « je suis désolé. » Tu dis mal à l'aise face à cette triste nouvelle tandis qu'elle reprend la parole "Et euh, c'est mon référent au N.A, Mr Caldeira, qui m'héberge en attendant, j'ai eu des soucis avec le duplex que je loue sur Los Feliz, il est bloqué pendant plusieurs mois" Tu es choqué face à ses mots pour le coup « il est gentil cet homme de t'héberger comme ça, je trouve ça cool. » Tu dis dans un premier temps tout sourire « et comment ça se fait que ton duplex soit bloqué ? » Tu demandes inquiet et curieux à ce propos trouvant ça bizarre qu'elle ai son appartement qui soit bloqué comme ça...

CODES BY MAY AVATARS BY BLONDIENATE ET ISTINA



˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 241 points et j'ai balancé : 799

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Ven 7 Déc - 19:34

@Erwan T. Hartwell  ❞Fallait bien que l'on en discute un jour Yuina  lui expliqua dans les grandes lignes en quoi consistait le bénévolat qu'elle faisait au sein des Narcotiques Anonymes mais surtout ce que c'était. Son neveu lui dit que cela lui ressemblait bien et que cela ressemblait bien à la jeune feme avant d'ajouter qu'il aimait ça la psycho. Elle sourit,
- Si tu veux je pourrais te montrer ce qu'on étudie en cours, c'est une partie assez "sombre" de la psycho, on voit tout ce qui peut expliquer aussi disposition d'un serial killer, des pédophiles... Faut s'accrocher parfois, c'est violent certaines études de cas qu'on a vu en cours. La discussion était tranquille, sans être lourde quand bien même certains sujets pouvait l'être.

Elle serra sa main compatissante. Avant de partir sur un sujet plus léger.
- C'est clair, je me souviens quand on a fait de la voile en primaire, tu avais adoré, dit Yuina avec un sourire tendre. Ils en virent ensuite à parler de son logement à elle. Elle eut un doux sourire triste lorsqu'il compatit à sa douleur face à la mort de Thomas.
- Merci, dit-elle reconnaissante avant qu'elle ne sorte l'excuse officielle concernant sa collocation. Et elle s'en voulait de mentir à son cousin, elle prit alors une décision.
- Oui très, et pour un dégât des eaux, une canalisation à sauter sur l'appartement du dessus donc je n'ai plus accès à mon appartement pour le moment... En tout cas, c'est ce que tu devras dire si la famille te questionne concernant mon logement, explique Yuina avant d'inspirer. Et elle expliqua sa situation à Erwan.
- La réalité est que je sous-loue mon appartement et fait une colocation avec Mr Caldeira parce que... Mon ex me suit et me harcèle. Il a même agressé Aslan lorsqu'il est venu m'aider à déménager, c'est comme ça que je suis aller faire une colocation avec lui. Elle semblait bien plus inquiète du fait qu'Aslan est été agressé que d'être suivit et harceler par son ex. J'ai porté plaintes, plusieurs fois mais la situation est délicate parce que son père à le bras long et les moyens de faire pressions si rien n'est fait dans les normes. C'est en cours, je vais bien et suis en sécurité, dit-elle pour rassurer son neveu, mais il ne faut en parler à personne, surtout pas à mon père ou le tien, ils voudront que je retourne vivre chez Otōsan... et ça, ça je peux pas, explique-t-elle. Elle ne pouvait pas retourner vivre chez son père et sa belle-mère. Elle adorait son père, mais sa belle-mère ne pouvait pas l'encadrer et elle ne supporterait plus d'être sans cesse rabaisser comme elle l'avait été avant d'entrer à l'université.
©️ 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙


Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modo Chaleureux
J'ai actuellement : 514 points et j'ai balancé : 94

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Sam 8 Déc - 8:25





Fallait bien que l'on en discute un jour.

Considère toujours l'autre comme une surprise, pour ne pas être surpris ou déçu ou encore scandalisé par ses actes.
@Yuina Hartwell & Erwan
La psycho ça t'a toujours beaucoup plu étant donné tes propres problèmes que tu as avec ta maniacodépression. Tu es souffrant depuis plusieurs années, ton adolescence notamment. Quand tu as commencé à te shooter alors âgé de douze ans suite à la découverte de ton homosexualité tu as été diagnostiqué bipolaire par un psychiatre important de L.A depuis tu es sous traitement pour ta maladie et tu tentes de vivre comme tu le peux avec. Mais ça n'est pas facile. Et ça ne le sera sans doute jamais parce que la bipolarité est une horrible maladie qui te bouffe littéralement de l'intérieur. Ta tante et toi parlez de ses études et lorsqu'elle te confie être très motivée tu lui souris en lui rappelant que tu aimes également la psycho "Si tu veux je pourrais te montrer ce qu'on étudie en cours, c'est une partie assez "sombre" de la psycho, on voit tout ce qui peut expliquer aussi disposition d'un serial killer, des pédophiles... Faut s'accrocher parfois, c'est violent certaines études de cas qu'on a vu en cours." Tu grimaces tout en la scrutant longuement « vu ce que tu me dis j'avoue que ça doit être assez violent ouais. Mais ça m'intéresse du coup je veux bien que tu me montres à l'occasion c'est un sujet intéressant de toute façon. » Tu dis en souriant tout en la scrutant longuement de tes grands yeux verts « avec ma propre saloperie je connais un petit peu. Ça m'a toujours emballé la psycho même avant la maladie mais depuis c'est encore pire. » Tu dis en soupirant.

Vous en arrivez à parler de ta colocation avec Clyde et du fait est que tu adores la mer "C'est clair, je me souviens quand on a fait de la voile en primaire, tu avais adoré" Tu souris en acquiesçant en te rappelant ce souvenir « c'est juste. » Tu réponds simplement enjoué tandis que vous parlez de sa colocation à elle qui semble être un peu délicate vu que son colocataire est décédé "Merci" Tu passes ta main sur la sienne puis tu la serres en sentant bien que la blessure est encore bien fraîche chose qui te peine énormément. Elle en arrive à te parler d'un certain Monsieur Caldeira avec qui elle loge actuellement en t'expliquant que son duplex n'est pas habitable en ce moment "Oui très, et pour un dégât des eaux, une canalisation à sauter sur l'appartement du dessus donc je n'ai plus accès à mon appartement pour le moment... En tout cas, c'est ce que tu devras dire si la famille te questionne concernant mon logement" Tu vois bien au son de sa voix ainsi qu'à cette dernière phrase qu'il y a quelque chose derrière tout ça donc tu l'incites à poursuivre d'un hochement de tête "La réalité est que je sous-loue mon appartement et fait une colocation avec Mr Caldeira parce que... Mon ex me suit et me harcèle. Il a même agressé Aslan lorsqu'il est venu m'aider à déménager, c'est comme ça que je suis aller faire une colocation avec lui." Tu es choqué par ses mots et tu la scrutes longuement bouche bée "J'ai porté plaintes, plusieurs fois mais la situation est délicate parce que son père à le bras long et les moyens de faire pressions si rien n'est fait dans les normes. C'est en cours, je vais bien et suis en sécurité, mais il ne faut en parler à personne, surtout pas à mon père ou le tien, ils voudront que je retourne vivre chez Otōsan... et ça, ça je peux pas" Tu acquiesces en grimaçant « c'est un malade ce type faut l'enfermer ! » Tu dis en grimaçant tout en la scrutant longuement. « C'est qui ce type ? C'est quoi ton passif avec lui ? » Que tu demandes souhaitant en savoir plus à ce sujet parce que mine de rien tu n'es pas convaincu d'avoir déjà entendu parler de lui...

CODES BY MAY AVATARS BY BLONDIENATE ET ISTINA



˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 241 points et j'ai balancé : 799

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Sam 8 Déc - 22:02

@Erwan T. Hartwell  ❞Fallait bien que l'on en discute un jour
Yuina hocha la tête, elle lui montrerait avec plaisir elle savait qu'il adorait ça. C'est sûr qu'ils étudiaient certains aspects de la psychologie qui était plus sombre que d'autres mais, au besoin elle serait là pour lui expliquer et l'aider à comprendre certains points qui pouvaient être compliqué.
- Et ça va ? Tu y arrives au quotidien ? Ton traitement à changer ou pas au final ? Elle se souvenait qu'il en avait touché deux mots à Noël, qu'il devrait peut-être revoir son traitement. Elle arrivait à avoir de ses nouvelles par le biais de son frère, qui la rassurait souvent en disant que tout allait bien pour lui mais parfois elle avait peur pour son neveu. La bipolarité n'était pas quelque chose de  facile à vivre au quotidien.  La discussion suivit son cours et ils en arrivèrent à parler logement. Elle se sentait mal vis à vis de son neveu, elle détestait mentir surtout à sa famille... Mais là elle n'avait pas le choix, sinon c'est directement le retour chez son père et c'est inconcevable, passer du temps H24 avec sa belle-mère. Sa belle-mère finirait pas la tuer littéralement, la dernière fois Yuina avait dû aller dans une maison de repos pendant plusieurs mois, c'était horrible. Elle ne voulait plus revivre ça. Mais surtout, elle se sentait mal vis à vis d'Erwan, il s'était ouvert à elle, confié, lui avait parlé de ses années "noires". Elle voulait retrouver une relation comme avant ? Alors elle allait commencer maintenant, et elle lui confia donc la version officielle à sortir à la famille, avant de lui parler de la vraie raison de la désertion de son appartement. Yuina guetta la réaction de son cousin, essayant de voir comme il allait réagir et cela ne se fit pas attendre.
- Oui... Il l'est. Et bien... C'est la dernière personne avec qui je suis "sortie"... Et ça a été la pire erreur de ma vie... murmure-t-elle. Elle inspira avant de lui raconter toute l'histoire. Elle n'avait jamais été vraiment amoureuse de lui, mais elle se sentait bien avec lui même si elle se demandait pourquoi il s'intéressait à elle. Yuina s'était dit pourquoi pas. Mais au final elle ne s'était jamais sentie assez en confiance avec lui pour le laisser l'embrasser ou même lui tenir la main. Alors faire sa première fois avec lui ? Inconcevable. Et grand bien lui en avait pris. Il était toxique et son seul but était de coucher avec elle pour l'avoir à son palmarès, faire d'elle une femme objet. Il n'avait pas abusé d'elle physiquement mais plutôt mentalement et c'est en le surprenant avec une autre qu’elle avait eu assez de courage pour le quitter. Ce qui avait été un soulagement Mais ça ne lui avait pas plu et depuis il l'a suivait. Il y avait eu deux incidents : une fois sur le parking de l'hôpital alors qu'elle rentrait tard, Aslan la raccompagnait et cela avait donné suite à sa première plainte, et c'était pour ça qu'elle avait été faire une coloc avec Thomas... Jusqu'à ce qu'il décède. Puis lorsqu'il avait agressé Aslan alors qu'il l'aidait à déménager.
Mais elle avait aussi honte de son comportement, elle n'était pas quelqu'un qui se laissait faire habituellement, et cet homme avait réussit à la touché sur toutes ses insécurités, brisés ses défenses, la rendant aussi faible qu'un nouveau-né quand bien même elle avait assez de force pour continuer à dire non. Elle qui faisait de l'Aïkido depuis des années, n'avait pas su se défendre contre lui. Elle devait se renforcer mentalement pour être capable de se défendre physiquement s'il l'agressait. Mais ça elle ne le confia pas.
Elle s'arrêta un moment, buvant une gorgée de jus de fruit avant de reprendre,
- Voilà... Tu sais tout maintenant... Je ne sais pas vraiment si on peut appeler ça un "petit-ami" vu qu'il ne s'est strictement rien passé... Mais il semble ne pas avoir vraiment apprécié que je l'ai quittée et refusé d'écarter les cuisses, dit-elle parlant crûment. Ce qui était signe qu'elle était assez énervé après Joachim. Mais elle avait pas tout ce qu'elle pouvait faire légalement, elle devait attendre.
- J'ai un collègue à la LAPD qui est sur le dossier tout les jours, pour essayer de voir ce qu'on peut faire de plus, mais tant qu'il ne me ré-agresses pas, il ne peut pas avoir d'ordonnance restrictive de mise en place. Il a bien voulu mettre en avant le fait qu'il m'a suivit plusieurs fois mais... Le boss a dit que ça ne serait pas suffisant, le père payerait pour qu'il n'y ait rien et que Joachim continuerait. Il faut de charges plus lourdes contre lui. Mais pour le moment j'ai l'impression qu'il s'est calmer.
Enfin c'était peut-être le calme avant la tempête, mais... ça, elle n'allait pas le dire. Ne voulant pas inquiéter Erwan. Étrangement... Le simple fait d'en avoir parler à Erwan... Elle se sentait un peu mieux, plus légère. Même si l'angoisse était toujours la tapie, s'être un peu confier lui avait fait du bien.
©️ 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙


Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modo Chaleureux
J'ai actuellement : 514 points et j'ai balancé : 94

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Dim 9 Déc - 11:06





Fallait bien que l'on en discute un jour.

Considère toujours l'autre comme une surprise, pour ne pas être surpris ou déçu ou encore scandalisé par ses actes.
@Yuina Hartwell & Erwan
Toi et ta tante discutez d'un sujet qui vous passionne énormément tous les deux à savoir la psycho. Si tu n'avais pas été une drag-queen tu aurais forcément tenté une carrière comme psychiatre parce que toi tout ce qui touche de près ou de loin à la psycho ça te fait vraiment kiffer du coup lorsque ta tante te propose de te faire lire ses cours prochainement tu es carrément emballé vous en arrivez ensuite à parler de ta bipolarité qui te pèse "Et ça va ? Tu y arrives au quotidien ? Ton traitement à changer ou pas au final ?" Tu acquiesces en souriant tout en posant tes yeux sur elle « ça va oui. Mon traitement a effectivement changé depuis le coup de la dernière fois où j'ai faillit faire une overdose à cause de mon traitement j'ai autre chose. J'ai du Risperdall en goutte et du Lisanxia. Pour l'instant ça se passe à merveille. » Tu dis joyeusement à ta cousine.

Vous en arrivez ensuite à parler de son ex que tu ne connais pas et dont tu n'as jamais entendu parler, elle te raconte toute son histoire avec lui et tu es sur le cul. Ce type est vraiment un salopard, il ne t'inspire aucune confiance et tu trouves monstrueux la façon dont il s'est comporté avec ta tante. Quand elle s'arrête tu serres sa main fortement comme pour lui témoigner ton soutien et affection tandis qu'elle prend la parole "Voilà... Tu sais tout maintenant... Je ne sais pas vraiment si on peut appeler ça un "petit-ami" vu qu'il ne s'est strictement rien passé... Mais il semble ne pas avoir vraiment apprécié que je l'ai quitté et refusé d'écarter les cuisses" Tu grimaces en entendant ses mots tout en secouant la tête « c'est une merde ce mec. Bon sang je déteste tellement les mecs comme ça qui se croient tout permis juste parce qu'ils sont des hommes. » Tu dis en roulant des yeux. « C'est inacceptable. » Tu dis furieux tout en soupirant ta lassitude. « Comme si c'était si important que ça le sexe. Le sexe c'est pas la chose la plus importante au monde et pourtant j'suis une vraie salope qui ne compte plus ses plans cul... Mais là je trouve ça déplacé, que ce mec puisse te harceler juste parce que tu l'as largué et que t'as pas voulu coucher avec lui c'est une honte ! » Tu dis en roulant des yeux tout en la scrutant longuement. « Heureusement que tu n'as rien fait avec lui. Il ne te méritait pas. » Tu dis en secouant la tête, définitivement ce salopard mérite juste de souffrir quelque part dans un trou et de crever seul. Toi tu vois les choses comme ça mais tu ne le diras pas à voix haute. "J'ai un collègue à la LAPD qui est sur le dossier tout les jours, pour essayer de voir ce qu'on peut faire de plus, mais tant qu'il ne me ré-agresses pas, il ne peut pas avoir d'ordonnance restrictive de mise en place. Il a bien voulu mettre en avant le fait qu'il m'a suivit plusieurs fois mais... Le boss a dit que ça ne serait pas suffisant, le père payerait pour qu'il n'y ait rien et que Joachim continuerait. Il faut de charges plus lourdes contre lui. Mais pour le moment j'ai l'impression qu'il s'est calmer. " Face à ses mots tu grimaces « quel enfoiré sérieux. Non seulement c'est un danger mais en plus il a un père de merde pour le sortir d'affaire. Ça craint. » Tu dis en roulant des yeux. Et toi... Toi tu n'es qu'un gamin qui ne sait pas se battre donc tu ne saurais même pas la protéger si elle avait un ennui tu te sens donc impuissant...

CODES BY MAY AVATARS BY BLONDIENATE ET ISTINA



˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 241 points et j'ai balancé : 799

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Dim 9 Déc - 19:26

@Erwan T. Hartwell  ❞Fallait bien que l'on en discute un jour La petite Yuina fut rassurée de savoir que le traitement de son neveu fonctionnait et lui convenait mieux. Elle était inquiète pour cette histoire d'overdose, mais se dit qu'il lui en parlerait s'il le souhaitait.
Ils en vinrent ensuite à parler mecs, et plus précisément, son "ex". Elle lui raconta toute l'histoire et cligna des yeux
- Une salope qui ne compte plus ses plans culs... ? Répètes Yuina en regardant son neveu et haussant un sourcil, y'en a eu tant que ça ?
Il n'imagina pas cependant combien la suite de sa phrase lui mit du baume au coeur. Qu'elle avait bien fait de ne rien faire et qu'il ne la méritait pas.
- Merci, dit-elle pressant avec chaleur sa main. Il n'imaginait pas combien cela la soulageait. Une part d'elle se sentait coupable et se disait que c'était sa faute, quand bien même la part rationnelle de son esprit lui disait qu'elle avait eu raison et qu'elle avait bien agit. Il y avait toujours la petite voix de Joachim qui lui répètait qu'elle n'était qu'une petite pute ou la rabaissait. Même si on lui avait plusieurs fois répétés qu'elle avait eu raison. Elle n'avait que très rarement raconter toute l'histoire avec Joachim et pouvoir se confier ainsi, à Erwan... Etait énorme pour elle. Elle pu même laissé voir une partie de la colère qu'elle avait, enfouie à l'encontre du jeune homme.
Elle lui expliqua la complexité de l'affaire.
- Oui... L'argent régit le monde malheureusement... Surtout dans les hautes sphères, dit-elle en secouant la tête avant de regarder son neveu et de poser une main rassurante sur son épaule
- Mais ne t'en fais pas, je suis en sécurité et pas sens défense, je te le promets, dit-elle voulant le rassurer. Promet moi juste de n'en parler à personne s'il te plait, je gère ça.
©️ 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙


Ghost appear and fade away



Yuina discute en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modo Chaleureux
J'ai actuellement : 514 points et j'ai balancé : 94

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour Mar 11 Déc - 10:38





Fallait bien que l'on en discute un jour.

Considère toujours l'autre comme une surprise, pour ne pas être surpris ou déçu ou encore scandalisé par ses actes.
@Yuina Hartwell & Erwan
Définitivement que ta tante aie pu vivre une histoire pareille avec un homme comme lui ça ne te fait pas plaisir parce que selon toi cet homme ne la méritait pas. Ta tante étant encore vierge tu considères qu'elle mérite mieux qu'un homme comme ça dans sa vie et tu as de la peine pour elle qu'elle soit malheureusement tombé sur un homme tel que lui. Néanmoins voilà alors que tu lui fais tout un tas de commentaires sur cet homme tu lâches des informations sur ta vie sexuelle qui n'échappent pas à Yuina "Une salope qui ne compte plus ses plans culs... ?" Aussitôt tu rougis tout en baissant la tête « je... » Tu dis en soupirant « je plais bien aux mecs... Du coup j'en ai connu un certain nombre oui. » Tu te reprends en rougissant toujours tandis que tu reprends la parole en lui disant que ce sale type ne la méritait pas. Et visiblement t'entendre lui dire ça lui fait du bien à la brune "Merci" Tu lui souris simplement tandis que vous continuez à discuter. A l'évidence le gros enfoiré a une protection sans failles de la part de son paternel insupportable et ceci te rend dingue "Oui... L'argent régit le monde malheureusement... Surtout dans les hautes sphères" Tu roules des yeux face à ses mots « c'est insupportable. » Tu dis simplement en serrant les dents. "Mais ne t'en fais pas, je suis en sécurité et pas sens défense, je te le promets. Promets moi juste de n'en parler à personne s'il te plait, je gère ça. " Tu acquiesces aussitôt en souriant « ne t'en fais pas il ne te fera plus rien. Et je n'en parlerai pas. Moi je suis là au besoin de toute façon. » Tu dis aussitôt en souriant à ta tante comme pour lui faire comprendre que tu la défendras si jamais il y a un jour le moindre souci...

CODES BY MAY AVATARS BY BLONDIENATE ET ISTINA



˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: [Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour

Revenir en haut Aller en bas
 
[Yuiwan#1] Fallait bien que l'on en discute un jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fallait bien que ça arrive un jour...^^
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]
» Liam Amadeus Malefoy. Parce qu'il en fallait bien un!
» Il fallait bien que je le fasse un jour ou l'autre ! || Larmy -> Guerrier ||
» Il fallait bien que ça arrive un jour. - Ft. Batwoman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Westside :: Marina Del Rey-
Sauter vers: