AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum dans ce sujet
N'oubliez pas de commenter les pubs PRD et Bazzart et d'aller réclamer vos points
« HEY TOI LÀ !!! JE TE VOIS !!! Pose ce cookie tout de suite et inscris toi !! Nous on a mieux, on a des choco-suprème... »
N'oubliez pas d'envoyer vos secrets à Bitchcation.
Ne réclamez pas vos points, ils seront ajoutés automatiquement à la réception du MP!
La newsletter de juin est enfin là. N'hésite pas à aller la lire et la commenter !
Tu peux la retrouver par ici
Le groupe du mois est ici et le membre du mois . N'hésitez pas à aller les féliciter, ça vous donne des points!
Retrouvez la fiche de liens du membre du mois.
Prendre un scénario ou un pré-lien vous donnera 20 points à la validation de votre fiche.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
J'ai actuellement : 108 points et j'ai balancé : 3022

Message(#)Sujet: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Mer 19 Avr - 23:07

Ulysse était chez lui, avachi sur le canapé, une bouteille de vodka sur la table basse, complétement vide. Il allait mal en ce moment, encore plus que d'habitude. Certes, ce n'est pas la première fois qu'il se déchirait la gueule, loin de là. Mais habituellement, il partait faire la fête en dehors de chez lui, avec du monde, là c'était bien une des premières fois où il se bourrait la gueule tout seul, à domicile. Mais depuis les révélations de la bitch, il y avait quelque chose chez lui qui n'allait plus. Déjà apprendre que l'un de ses amis était qu'un gros connard qui avait levé la main sur sa cousine l'avait bien secoué, mais le fait qu'elle parle de leur père avait réveillé les blessures qu'il avait décidé d'enfuir. Il avait bu un ou deux verres pour penser à autre chose, puis une ou deux bouteilles. Il savait bien qu'il avait dépassé les limites et les dires de ses amis comme quoi il avait un problème résonnait en lui mais il préférait ignorer ça. Non, jamais il admettrait qu'il avait un problème, il était bien trop fier pour ça.

Il se leva, récupérant sa bouteille avant de grogner en voyant qu'elle était vide. Il se leva pour se diriger vers sa réserve, titubant au passage, avant de se cogner les côtes dans un coin du bar. "Ouch, Bobo !" dit-il en faisant la moue. Il récupéra une bouteille de whisky et prit un verre... Ce qui lui fut inutile étant donné qu'il commença à la boire au goulot. Il posa la bouteille sur la table de la cuisine en soupirant. Le temps était long. Le temps passait lentement. Il s'ennuyait. Vraiment. Beaucoup... Putain c'est fou ce qu'il se faisait chier quand même. Il prit son portable et envoya un sms à Astrid. Pourquoi elle ? Il ne le savait pas. C'était la première personne qui lui était venue à l'esprit. Après tout, c'était quand même sa meilleure amie. Sa BFF. Sa bestouh ! Et son cerveau embrumé par l'alcool avait oublié leur dernière discussion. Il lui envoyait un sms. Du moins... Il croyait ? Il ne le savait plus, il avait déjà oublié. Mais le ding de la réponse le réveilla et il répondit aussitôt.

Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre qu'elle arrive. Sans vraiment aucune raison, il s'assit sur le sol, avec sa bouteille, en prenant quelques gorgées de son whisky, attendant qu'elle arrive. Il commença à fredonner aussi, pour patienter. "Jamais on n'a vu, Jamais on ne verra, La famille Tortue, Courir après les rats". Tiens ? Pourquoi il chantait cette chanson ? Lui-même ne le savait pas, c'était juste la première chanson qui lui était venue à l'esprit. Puis la sonnerie d'entrée retentit. Ça résonnait dans son crâne, ça faisait bobo. Il mit du temps à assimiler que le bruit voulant dire que quelqu'un attendait derrière la porte, mais une fois qu'il s'était remit les idées en place, il se leva rapidement, sautillant jusqu'à la porte avant de l'ouvrir en grand. "ASTRIIIIIIIIIIIIIIID !" hurla-t-il en prenant son amie dans les bras. "ASTRIIIIIIIIIIIIIIID !" répéta-t-il en la serrant bien fort. "WHO ! C'est pas fini de hurler dans le couloir ?" hurla son voisin en sortant de chez lui. "Ta gueule !" gloussa-t-il avant de prendre la brunette par le bras et l’entraîner chez lui. "Bon, ça va toi ? Tu veux un truc à boire ?" dit-il en montrant sa bouteille de whisky avant d'en prendre une gorgée.

@Astrid C. Thibault




Présence réduite jusqu'au 31 octobre




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 1288

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Ven 21 Avr - 11:25

Astrid finissait de mettre son haut de pyjama et se préparait à aller dormir lorsqu'elle reçu un sms. Intriguée elle attrapa son téléphone et cru rêver en voyant le prénom d'Ulysse s'afficher. Ils ne s'étaient pas vraiment donner de nouvelles depuis novembre et n'avait qu'échangé quelques bref banalités en se voyant au désastreux meeting "anti-bitch". Elle lut le message et fut plutôt surprise. Elle lui répondit et au fur et à mesure qu'elle répondait... Elle sentit l'inquiétude grandir en elle. Elle enfila rapidement un sweet par dessus son t-shirt de l'Etrange Noël de Monsieur Jack avant de passer un jean à la place de son leggins et de partir précipitamment en laissant un mot à Luzia.
Elle se rendit aussi rapidement que possible chez Ulysse inquiète. Ce n'était pas dans les habitudes de son meilleur ami de se mettre une murge chez lui... Ou alors il s'ennuyait vraiment ? Elle espérait la deuxième option. Elle sonna une fois arrivée devant chez lui et patienta. Il mit un petit moment avant de lui ouvrir mais quand il le fit... Ces craintes se confirmèrent, il était complètement bourré. Elle lui rendit son étreinte
- Moins fort Ulysse... commença-t-elle à lui dire mais elle fut rapidement interrompu par un voisin qui se mit à râler mais avant même qu'elle est pu s'excuser pour le comportement d'Ulysse ce dernier l’entraîna chez lui en fermant la porte.
- Ca va oui, fatiguée mais ça va et toi ? Non... Je ne veux rien boire c'est gentil, dit-elle. Elle le regarda inquiète, qu'est-ce qui lui arrivait ? Pourquoi ce faisait-il ça ?
- Qu'est-ce qui t'arrive Ulysse ? lui demanda-t-elle. Se mettre des mines en soirée, chez des amis, oui, mais chez lui et seul jamais. Et cela l'inquiétait, il fallait vraiment qu'ils aient une discussion à ce sujet, elle ne supportait plus de voir son meilleur ami se mettre dans ces états.  
EXORDIUM.






Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 108 points et j'ai balancé : 3022

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Jeu 4 Mai - 14:47

Ulysse avait trainé Astrid à l'intérieur de l'appartement en claquant bien fort la porte derrière lui, ne s'inquiétant pas à seul instant de ce que ses voisins pourraient dire. De toute façon, il n'était pas en état de se soucier pour ça. Pour l'instant, la seule question primordiale qu'il avait à l'esprit était de savoir s'il allait avoir assez d'alcool pour la soirée. Quand Astrid refusa sa boisson, Ulysse haussa les épaules avant de se servir un verre. Tant mieux, ça en ferait plus pour lui. "Il ne m'arrive rien ? Pourquoi tu demandes ça ?" dit-il en pouffant. Astrid posait des drôles de questions parfois. Pourquoi est-ce qu'il lui arriverait quelque chose ? Ou alors il avait mal compris et elle avait demandé "quand est-ce que tu arrives ?"... Non... Ce n'était pas logique non plus. Cette question rendait vraiment Ulysse perplexe. Il voyait bien que son amie un air inquiet sur le visage et il ne le comprenait pas non plus. Avait-il dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? ... Ou alors peut-être était-ce par rapport à leur dernière discussion ? C'était quoi déjà cette discussion ? Il n'arrivait plus à s'en souvenir... Mais il savait que ça c'était mal fini. Il secoua la tête essayant de penser à autre chose avant de faire un grand sourire à Astrid. "Ça va toi ?" dit-il, oubliant qu'il avait déjà posé cette question.

Il prit son amie par la main avant de l'entraîner dans le salon, tout en prenant bien sûr son verre et sa bouteille avec lui. Il se laissa tomber dans le canapé, dégageant au passage Colette qui s'y était installée et soupira. "Voilà ! On sera mieux ici. Assis-toi, assis-toi ! Fais comme chez toi." s'exclama-t-il alors qu'il n'avait toujours pas lâché la main de la brunette. Il reprit une gorgée de sa boisson avant de redemander à Astrid. "Tu es sûre que tu ne veux rien ?Je dois avoir d'autres trucs aussi... Comme du café ou du thé. Je sais que tu préfères ça et j'en ai toujours de côté pour quand tu viens !" Ulysse tapota du pied sur le sol en attendant la réponse d'Astrid, il se sentait incapable de rester immobile plus de dix secondes, il avait le sentiment d'être surexcité. Il se releva rapidement avant de se diriger vers sa platine vinyle et en lancer un de AC/DC avant de se relaisser tomber aux côtés d'Astrid dans le canapé.  "Voilà ! C'est mieux ! C'était beaucoup trop silencieux !" dit-il avec un grand sourire tandis que Dirty Deed Done Dirt Cheap se lançait.  "Bon, tu racontes quoi de beau sinon ? La vie ? Le Travail ? Les amours ? ... Avec Aaron.". Il pouffa à cette phrase, comme un gosse de maternelle qui aurait dit qu'Enzo était amoureux de Julie. Il ne manquait plus que le Biz' à la carotte et le tableau aurait été complet.

Ulysse resta un petit moment silencieux avant de prendre la main d'Astrid. "Au fait... Je voulais m'excuser par rapport à la dernière fois." Il ne savait plus pour quoi, mais il savait qu'il devait s'excuser, qu'il avait mal agit. Ça, il en était sûr. "Je n'aime pas quand on est en froid comme ça... Ça me manque de pouvoir te parler tout les jours." conclut-il avec un petit sourire avant de planter son regard bleu dans celui d'Astrid.

@Astrid C. Thibault




Présence réduite jusqu'au 31 octobre




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 1288

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Jeu 18 Mai - 19:05

La brunette était inquiète et posa la question la plus idiote du monde. Ce qu'Ulysse ne manqua pas de relever
- Ce n'est pas dans tes habitudes de te beurré la gueule tout seul, dit-elle sans prendre de pincette.
Elle était fatigué et avait les nerfs à fleurs de peau depuis plusieurs mois. Depuis qu'elle s'était prit un râteau avec Aaron. Elle n'aurait pas du écouter son coeur, ce vil menteur qui lui avait finalement dit qu'elle devait se confier. Elle fut un peu désarmée par la question d'Ulysse et mit quelques seconde avant de répondre, il venait de lui posé la question il y avait quelques secondes à peine. Dans quelle état s'était-il mit ? Pourquoi ?
- Fatiguée, comme je viens de te le dire, le travail quoi, dit-elle avec un geste vague de la main. Elle n'avait pas forcément envie d'en parler. Elle était là pour Ulysse. Elle s'assit près d'Ulysse et l'écouta débitée sa série de questions. Elle pâlit en l'entendant parler d'Aaron et pour une fois espéra qu'il soit trop bourré pour le remarquer. Elle avala sa salive avant de répondre en essayant d'avoir un air normale
- Rien de spéciale, on bosse pas mal avec les beaux jours et... Arrête avec Aaron, tu te trompes Ulysse, dit-elle en détournant le regard. Elle sentait ses yeux la brûler, ça faisait toujours aussi mal, à croire que tout ne s'était passé que la veille alors que tout date du 14 février. Elle inspira et sursauta en sentant la main d'Ulysse se poser sur la sienne et tourna à nouveau la tête vers lui, doucement,
- Je crois que je veux bien boire quelque chose finalement... dit-elle, et... Tu n'as pas à t'excuser c'est moi qui ait été idiote. Et je n'aime pas non plus qu'on soit en froid... J'ai besoin de mon meilleur ami... j'ai l'impression d'avoir perdue une partie de moi à ne plus pouvoir te parler comme avant...
ajouta-t-elle à mi-voix.
EXORDIUM.






Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 108 points et j'ai balancé : 3022

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Mer 24 Mai - 20:32

Ulysse ria quand Astrid lui dit que ce n'était pas son genre de se bourrer tout seul. Si seulement elle savait... Ce n'était pas la première fois qu'il faisait quelque chose comme ça. Loin de là, c'était devenu un pro en levé de coude que ce soit en équipe ou en solitaire. Il tapota l'épaule de son amie avant de dire avec un grand sourire innocent. "Ne t'en fais pas Astrid, ce n'est pas la première fois, j'ai l'habitude de me bourrer la gueule seul." A peine la phrase avait été prononcée qu'il porta la main à sa bouche comme un enfant qui avait dit une bêtise. C'était peut-être pas une bonne idée de révéler ça... Il allait encore se prendre une leçon de moral. Merde. Stupide Ulysse. Stupide ! Il agita sa main devant le visage d'Astrid avant de lui dire. "Oublie. Oublie ce que j'ai dis. C'était une blague haha. Oublie !" Cela semblait crédible non ?

Le jeune homme hocha la tête quand Astrid lui dit qu'elle était fatiguée. Tiens ? Elle l'avait déjà dit ça ? Il ne s'en souvenait pas. Il préféra ne pas lui faire la remarque, sinon il allait encore aggravé son cas et Astrid la moralisatrice ferait son apparition. "Fais attention quand même ! Ne te tue pas trop à la tache. C'est Aaron qui te fait bosser comme ça ? Il faut me le dire si c'est le cas et j'irais lui botter les fesses" dit-il avant de pouffer comme un gosse. A l'évocation d'Aaron, Ulysse remarqua bien le changement de ton dans la voix d'Astrid et qu'elle détourna le regard. Avait-il dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Il fronça les sourcils avant de serrer un peu plus la main de la brunette. "Astrid... Tout va bien ? Il s'est passé quelque chose avec Aaron ?" demanda-t-il inquiet. Non c'était idiot. Il n'y avait aucune raison que ça se passe mal non ? Après tout, il avait discuté avec Aaron il n'y a pas longtemps et il avait bien été clair sur les sentiments qu'il éprouvait pour la jeune femme. Lui avait-il mentit ? Non non non, c'était impossible. C'était quelqu'un de bien Aaron.

Il fut encore plus surpris quand Astrid lui dit qu'elle voulait bien boire quelque chose. Ce n'était pas du tout dans les habitudes de la brunette de boire de l'alcool, mais il décida de ne pas lui faire de réflexion. Il se leva rapidement avant de verser un verre de whisky et de le lui tendre. "Fais gaffe c'est fort !" Il se rassit à côté d'elle, écoutant ce qu'elle disait et secoua négativement la tête à ses propos. "Non non, ne me dis pas de pas m'excuser, c'est toi qui ne dois pas t'excuser" Il resta un petit moment silencieux perdu dans ses paroles. "Enfin bref, j'ai agis comme un con... Je suis désolé de ne pas être amoureux de toi... Ou même d'avoir fait des efforts pour essayer de l'être" dit-il en levant un regard triste vers son amie.

@Astrid C. Thibault




Présence réduite jusqu'au 31 octobre




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 1288

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Mer 24 Mai - 21:56

Astrid sentit l'inquiétude s'ancré un peu plus en elle en l'entendant dire qu'il avait l'habitude de se bourrer seul. Ce n'était absolument pas rassurant et lorsqu'il lui dit d'oublier ça et qu'il blaguait... Elle avait envie de le croire mais... Elle n'y arrivait pas.
- Hm... dit-elle en tout et pour tout, peu convaincu mais lui laissant le bénéfice du doute. Elle sentait qu'il n'avait pas besoin d'avoir la morale pour l'instant mais d'Astrid l'amie. Pas la moralisatrice. Elle avait l'impression d'être schizophrène à s'identifier de différentes manières mais tant pis... Elle l'était peut-être sur les bords après tout ?
- Non, ce n'est pas Aaron qui me force à travailler ! répliqua-t-elle, peut-être un peu trop vite mais tant pis, elle chercha une excuse comme expliquer qu'elle avait préféré, bosser, ce "tuer à la tâche" pour ne pas avoir à pensé au fait qu'elle était en froid avec Ulysse et s'était prit un râteau de la part d'Aaron. Qu'elle s'était trompé, qu'il ne l'aimait pas comme elle avait fini par y croire... Elle mentit, on a eu plusieurs serveuse qui ont posé leur congés et d'autres en arrêts du coup, j'ai pris des remplacements, je ne m'en plaindrais pas ça me permettra d'avoir un peu de sous de côté ses mois-ci, dit-elle en haussant les épaules. Ce qui n'était pas totalement faux, mais elle avait préféré prendre les remplacements pour ne pas déranger les autres serveurs que cela n'arrangeait pas forcément. Elle s'en fichait, après tout, elle n'avait personne qui l'attendait à la maison à part Moka, pas d'enfants, de petit-ami. Juste son chien et sa colloc fêtarde donc rarement là. Triste vie.
Il parla d'Aaron à nouveau, sous-entendant que quelque chose pouvait commencer entre eux, et elle détourna le regard démentant ses paroles.
- Oui... Non... ! Oui...! Enfin... dit-elle s'emmêlant avant de finalement demander à boire espérant changer le sujet de la conversation. Non elle n'allait pas bien,
oui il s'était passé quelque chose avec Aaron, mais elle n'était pas ici pour parler d'elle.
Elle était ici pour Ulysse.
- Merci, dit-elle en prenant le verre de whisky qu'il lui tendait. Elle en prit une gorgée et sentit l'alcool lui brûler la gorge. Depuis combien de temps n'avait-elle pas bu ? Depuis combien de temps ne s'était-elle pas amusée sans se soucier des conséquences de ces actes ? Elle se perdit un instant dans la réflexion fixant le liquide ambré dans son verre, le faisant lentement tourner. Elle sorti de sa rêverie en entendant Ulysse s'excuser et elle lui rétorqua que non elle n'avait pas à le faire.  
- Tu n'as pas à faire semblant d'être amoureux aussi, ce serait encore plus douloureux. C'est moi qui n'aurait pas du te déclarer ça, dit-elle s'arrêtant, elle n'aurait même jamais dû lui dire qu'elle l'aimait, elle ne l'aimait pas de cette façon... N'est-ce pas ? Ce n'était pas de la façon dont elle pensait à Ulysse qu'on était amoureux ? On pensait à fonder une famille, ce genre de choses...non ? Elle but une nouvelle gorgée avant de lever le regard vers Ulysse et de voir la tristesse dans son regard
- Hey... sois pas triste Ulysse, tu n'as pas à te forcer tu sais, c'est plus mauvais qu'autre chose, tu te ferais du mal et tu blesserais la personne encore plus. Je savais à quoi m'attendre en te le disant, je n'avais pas de faux espoir tu sais... Elle prit doucement sa main, la serre essayant de lui faire comprendre qu'elle ne lui en voulait pas, qu'il n'avait pas à se sentir coupable de quoi que se soit. Elle essaya de changer de sujet, cherchant quelque chose de plus joyeux à lui raconter
- Sinon, toi quoi de neuf dans ta vie depuis le temps ? Moi je suis retombée sur un pote de lycée, ça m'a fait tout drôle de le revoir ! dit-elle en changeant la conversation et relâchant la main d'Ulysse pour boire une nouvelle gorgée. Elle buvait trop vite, elle le savait, elle sentait déjà la tête lui tournée. Et n'ayant quasiment rien manger outre que pour avaler ses cachets... Ce n'était pas l'idéal, mais tant pis. Pour une fois... Elle avait envie de se lâcher, et puis que pouvait-il se passer avec Ulysse ? Il était son meilleur ami, jamais il ne lui ferait de mal, elle le savait.
EXORDIUM.



@Ulysse A. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 108 points et j'ai balancé : 3022

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Sam 27 Mai - 23:15

Ulysse remarqua bien l'air suspicieux de son amie et élargit son sourire avant de prendre un air des plus angélique et faire l’innocent. Non non, il n'avait rien dit. Chut ! La rapidité de la réponse d'Astrid fit sursauter Ulysse. Whoa, c'est parce qu'il était bourré qu'il avait l'impression qu'elle avait parlé super vite ou c'était vraiment le cas ? C'était un peu bizarre tout cela. Lui cachait-elle quelque chose ? Il lui lança un regard appuyé avant de reprendre "Tout se passe bien Astrid ?" demanda-t-il pour la énième fois de la soirée. Or, la première fois, il avait juste oublié la question, cette fois-ci, il avait le sentiment qu'Astrid ne lui disait pas tout et ça l'agaçait. "Tu sais que tu peux tout me dire Astrid..." Quand Astrid lui expliqua le pourquoi du comment à son boulot, Ulysse n'écouta qu'à moitié, trop de blabla, il était fatigué, son cerveau n'arrivait pas à assimiler le trop d'informations. Ne venait-il pas juste d'affirmer qu'Astrid pouvait tout lui dire ? Plutôt ironique comme situation...

En voyant l'air hésitant d'Astrid, Ulysse fronça les sourcils. C'était oui ou non sa réponse ? Il se mit bien en face d'elle avant de planter son regard dans le sien. "Astrid..." Il resta un moment silencieux, espérant qu'elle engage la conversation. "Qu'est-ce qui s'est passé ?" Maintenant il s'inquiétait vraiment pour la jolie brune. Après tout, c'est lui qui avait plus ou moins essayé de pousser Aaron dans les bras d'Astrid et inversement. Si quelque chose dans la relation entre les deux aurait pu blesser Astrid, il s'en voudrait éternellement.

Ulysse rit doucement en voyant la réaction d'Astrid quand elle bu la boisson, ça se voyait qu'elle n'avait pas l'habitude de boire, ça en était presque touchant. "Je t'avais bien dit que c'était fort..." dit-il avec un petit sourire. Il trouvait quand même Astrid mignonne à essayer de lui remonter le moral comme ça. Après tout, c'est lui qui avait mal agit, c'est elle qui avait été blessée, mais c'était elle qui essayait de lui remonter le moral et s'excuser. Elle était tellement gentille. TROP gentille. "Tu ne mérites pas un ami comme moi Astrid" dit-il toujours en souriant. "Tu es douce et parfaite... Alors que moi..." Il soupira à nouveau, réfléchissant à ce qu'Astrid venait de lui dire. D'un certain côté ce n'était pas faux... Mais de l'autre... Qu'est-ce qu'il y connaissait en amour ? "Peut-être que la vie c'est comme dans les films... Que le héros ne se rend pas compte qu'il est amoureux de l'héroïne,mais qu'un jour, il le fait car il est bourré et là BAM ! Il se rend compte que c'était l'amour de sa vie depuis toujours !" dit-il en rigolant... Ou alors, était-il vraiment en train de rigoler ?

La conversation revient sur des sujets un peu plus banal et Ulysse ria aux questions d'Astrid. "Et après on dit que c'est moi qui radote ? Tu m'as déjà parlé de ton pote de lycée Astrid... Ne me dis pas que tu es soûle avec trois pauvres gorgées ?" demanda-t-il en se moquant d'elle.

@Astrid C. Thibault




Présence réduite jusqu'au 31 octobre




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 1288

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Dim 28 Mai - 0:39

Astrid s'était mise dans la panade et elle le savait. Elle ne savait pas comment faire pour se sortir de cette situation, elle décida d'opter pour une demi vérité,
- Tu t'es trompé sur Aaron, dit-elle en haussant les épaules avant de boire à nouveau une gorgée. Et cela l'avait blessée plus qu'elle ne lui admettrait. Elle n'acceptait pas de s'être ainsi déclaré à Aaron lui faisait penser qu'elle était juste une opportuniste ou peut-être même pire une fille facile. Elle essayait de faire comme si de rien, mais... Elle avait toujours un moment de gêne, une hésitation avant de lui parler. Elle espérait qu'il ne s'en rendait pas compte et puis... Elle ne pouvait s'empêcher de le guetter lorsqu'elle était de service et chérissait les moments qu'ils passaient ensemble profitant de le regarder à loisir en espérant qu'il ne s'en rendrait pas compte. Elle n'allait pas raconter ça à Ulysse oh non, mais elle devait lui dire qu'il s'était trompé, qu'il ne l'aimait pas. Aaron ne l'aimait pas,
du moins elle le pensait. Elle rit doucement à la remarque d'Ulysse sur l'alcool fort.
- Je le sais, mais... je ne dois pas avoir bu quelque chose de plus fort qu'un verre de vin rouge et ça doit dater de..., elle s'arrêta réfléchissant un instant, février, dit-elle se rappelant cette soirée. Elle secoua la tête sans rien montrer de ce qui la travaillait, elle se rendait aussi compte que même un chat avait une vie plus rempli que la sienne... Elle faisait vraiment no-life ainsi. Elle devait reprendre sa vie sociale en main et rapidement.
Ils parlèrent ensuite de cet épisode datant de la fin de l'année dernière, en novembre, cette date fatidique ou elle avait cru foutre en l'air leur amitié. Elle secoua la tête avant de rire nerveusement
- Moi parfaite ? Tu rigoles là, j'ai un sacré lot de casseroles derrière moi, je bien loin d'être parfaite, dit-elle en secouant, et depuis le temps... Ulysse, tu devrais savoir que même si Dicaprio se pointait à ma porte en m'offrant le monde je n'en n'aurait rien à foutre si je t'ai pour ami ! Je préfère t'avoir pour ami que Dicaprio ! C'était peu dire, Astrid aimait beaucoup cet acteur comme beaucoup de femmes surement, Tu as toujours répondu présent au monde de soucis, même Moka peut en témoigner ! dit-elle avec un large sourire. D'ailleurs, comment va Colette ? Ses propos devenait un peu incohérent et elle s'en rendait compte mais tant pis. Elle fronça les sourcils aux dire d'Ulysse a propos des films et des héros qui devenait amour des héroines après avoir fait elle ne savait quoi avec elles.
- La vie serait plus simple..., dit-elle en pensant à l'un des ses romans préférés, mais bon j'aime quand même bien la vie réelle même si elle est parfois pas cool, dit-elle en faisant référence à son adolescence, elle m'a permis de rencontrer des personnes géniales comme toi, Cassandre, Aaron... du coup je lui en veux pas trop ! dit-elle parlant de la vie comme si c'était une personne.... Ce qui était totalement absurde. Elle changea à nouveau de sujet lui demandant ce qu'il se passait dans la sienne de vie lui racontant qu'elle était retomber sur un pote de lycée ayant oublier qu'elle le lui avait déjà raconter. Elle termina son verre, beaucoup trop vite, elle le savait mais étrangement cela lui importait peu maintenant. Elle rit avant de poser sa tête sur l'épaule de son meilleure ami,
- Bah on va devenir vieux et Alzheimer ensemble ! dit-elle un sourire stupide plaqué aux lèvres, et sûrement oui, comme je te l'ai dit je bois pas beaucoup... mais quitte à se voir autant s'amuser non ? Au pire si je suis trop soûl pour rentrer j’appellerais un taxi dit-elle encore un peu cohérente dans ses dires. Elle garda sa tête sur l'épaule d'Ulysse, dieu que cela lui avait manqué de passé du temps avec son meilleur ami.
EXORDIUM.






Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 108 points et j'ai balancé : 3022

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Dim 4 Juin - 18:50

Tromper sur Aaron ? Tromper sur Aaron ? Ulysse ne comprenait pas. "HEIN ?!" hurla-t-il en regardant Astrid les yeux écarquillés. Il était im-po-ssi-ble qu'il se soit trompé sur Aaron ! Il l'avait dit lui-même, il avait des sentiments pour Astrid... Il ne l'avait pas rêvé ça quand même ? Ou alors, il était trop bourré et avait tout inventé ? Non, non... Il savait qu'il avait tendance à trop tiser mais au point d'halluciner à ce point c'était quand même inimaginable. Il secoua la tête dépité. "Mais non... J'me suis pas trompé sur Aaron." Ulysse ? Se tromper ? Jamais ! Il soupira avant de reprendre. "Qu'est-ce qui s'est passé Astrid". Il la regarda inquiet, se disant que c'était peut-être elle qui avait mal interprété la chose. Il savait que la jeune femme avait tendance à se dévaloriser, bien à tort !

Ulysse éclata de rire quand Astrid lui dit qu'elle n'avait rien bu de plus fort qu'un verre de rouge et que cela datait bien de février. "Mon Dieu ma petite Astrid, tu es tellement pure et innocente" dit-il en lui pinçant la joue. Ils étaient tellement différents l'un de l'autre, que leur amitié était marrante à voir. Parfois, on pouvait se demander comment cela fonctionnait, mais peut-être que d'un certain côté, ils étaient complémentaires l'un de l'autre ? "On devrait sortir ensemble en boîte l'un de ses jours... Ça fait bien trop longtemps qu'on ne l'a pas fait. OH ! POURQUOI PAS MAINTENANT ?!" demanda-t-il avec le regard brillant.

Voilà, encore une fois, Astrid se dévalorisait. Il fit la moue avant de dire "Astrid, si tu continues à te critiquer comme ça, je vais finir par bouder !" Et il croisa les bras et lui tourna le dos comme pour appuyer son propos. Seulement, comme un gosse de cinq ans, Ulysse était incapable de faire son boudin pendant très longtemps et se retourna vers Astrid avec un grand sourire quand cette dernière lui demanda des nouvelles de Colette. "Oh, elle va très bien ! Regarde par toi-même !" dit-il en montrant la pouille qui roupillait sur le fauteuil d'en face.

Ulysse haussa les épaules quand elle dit qu'elle aimait quand même bien la vie réelle. Oui, certes, Ulysse adorait sa vie. Faire la fête, être avec des amis, jouer de la musique, il ne l'échangerait pour rien au monde, même avec les emmerdes qui venaient avec. Mais bon, parfois, il se disait que ça pouvait être marrant de vivre comme dans un film. "Rien ne nous empêche d'essayer de vivre comme dans un film ?" dit-il avec un petit sourire en coin, repensant à ce qu'il avait dit précédemment, le bisou, BAM, l'amour fou.

Le batteur pouffa à nouveau quand Astrid lui dit qu'ils allaient devenir vieux et avoir Alzheimer ensemble. Il s'imaginait le tableau dans son esprit et il était plutôt comique. "C'est une bonne idée ça ! Vieillir ensemble ! Tu sais quoi, quitte à vivre comme dans un film, on a qu'à faire ce genre de promesse où, si à quarante ans, on est toujours célib, on se marie ensemble !" dit-il avec tout son sérieux. "Et sinon, si tu es trop bourrée pour rentrer, tu peux toujours rester ici, y'a de la place pour toi. Mi casa es tu casa"



@Astrid C. Thibault




Présence réduite jusqu'au 31 octobre




begey en puissance  :mous: :
 

Haaaaaaaave you met Ulysse ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai actuellement : 55 points et j'ai balancé : 1288

Message(#)Sujet: Re: Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.   Lun 5 Juin - 12:40

Astrid se mordit la lèvre, elle qui ne voulait pas parler de ce qu'il s'était passée avec Aaron... La voilà qui s'était mise toute seule dans de beaux draps.
- Tu t'es trompé, Ulysse... J'ai bien compris qu'il ne m'aimait pas, du moins pas comme tu me le disais, dit-elle avec un triste sourire, j'ai pas envie de parler de ça... ajouta-t-elle dans un murmure. Parce que c'était ça n'est-ce pas ? Il ne l'aimait pas d'un amoureux. Et puis de toute façon, qui était-elle pour parler d'amour ? La seule chose qu'elle connaissait sur lui, elle l'avait lu dans les livres ou vu dans des films, donc bon.
Et puis elle but, et se fut fort, et aussi le début de la fin. Elle buvait trop vite.
- Non je ne suis pas pure et innocente, j'ai juste plus de vie sociale, rit-elle, avant de trouver l'idée d'Ulysse à la fois alléchante et saugrenue, Tu crois vraiment qu'on est en état d'aller en boite ? demanda-t-elle en fronçant les sourcils alors même une sourire amusée se dessinait sur ces lèvres. Oui, cela lui manquait leur sortie avec Ulysse, elle n'était pas une grosse fêtarde, il le savait mais avec lui, elle savait que tout se passerait bien. Elle avait une confiance aveugle en Ulysse.
Astrid éclata de rire en voyant Colette endormie dans le fauteuil, elle avait halluciner en voyant la poule de compagnie d'Ulysse la première fois avant de littéralement tombée sous le charme de l'animal. Elle était rigolote comme tout sa petite poule !
- Effectivement, la vie à l'air très dure pour elle, dit-elle essayant de prendre un air sérieux, mais incapable de le tenir bien longtemps au fur et à mesure que l'alcool commençait à embuer ses sens.
Et puis ils parlèrent de la vie, de films et elle perdit un peu le fils de ces propres pensées une fois son verre fini. Quelle honte, déjà à demi-soûl par un verre de whisky ! Elle tenait pourtant bien l'alcool à une époque ! Même si elle ne buvait que peu. Elle écouta Ulysse d'une oreille distraite la tête posée sur son épaule, comme elle le faisait souvent avant qu'ils ne soient en froid.
- Je crois que ce serait plus sage que je reste en effet, dit Astrid qui n'était du coup même pas sûr de pouvoir appeler un taxi, et oui on a qu'à faire comme ça, rit-elle bonne enfant sans imaginer un seul instant qu'il puisse être sérieux vu leur état à tout les deux, et si on a des enfants on les appellera Gustave et Magaret ! dit-elle avec de pouffer comme une idiote. Elle  se leva et attrapa leur verre qu'elle alla remplir avant de revenir et qu'une phrase qu'Ulysse avait dit un peu plus tôt lui frappe l'esprit alors qu'elle buvait une nouvelle gorgée de son verre,
- Attends, qu'est-ce qui nous empêcherait de vivre comme dans un film ? Elle ne se souvenait déjà plus de l'histoire du baiser et des sentiments qui exposaient. Elle ne se souvenait déjà plus de comment ils en étaient arrivée à une telle conversation, je crois que je n'aurais pas du me resservir... dit-elle en s'asseyant un sourire rieur aux lèvres en posant son verre sur la table basse devant eux non sans avoir reprit une gorgée. Dans le fond, elle s'en foutait, elle voulait juste profiter de la soirée avec son meilleur ami et si elle pouvait oublier un instant tout ce qui lui était arrivé ses derniers mois grâce à la présence d'Ulysse, tant mieux !
EXORDIUM.



@Ulysse A. Cooper




Do not look over here:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Astrysse | Oops I did it again, I play with your heart.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vend ton âme au diable [VOTE TOP SITE]
» Play Doh: T'es plus malin avec tes mains!
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» 05. The games we play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: It's Over :: Hasta la vista, Baby :: RP-
Sauter vers: