CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 23 : It's almost Christmas

La version 23 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Spielberg donnera 50 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les bleus !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend son futur amoureux. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 245 points et j'ai balancé : 77

Message(#) Sujet: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Lun 15 Oct - 10:57


Culpabilité. Un si petit mot pour tout un monde d’horreurs et de souffrances. Ça n’était pas la première fois que Julian expérimentait un sentiment de ce genre, il se serait même considéré comme un spécialiste de cette émotion, fut un temps. Belle erreur de sa part. Après cette soirée passée avec Simon, l’homme venait de découvrir qu’il ne connaissait vraiment rien à la véritable culpabilité. Celle qui le tenait désormais éveillé jusque tard dans la nuit, à ne rien faire d’autre que ressasser les souvenirs de son crime et à se torturer de questions en regardant le plafond de sa chambre, jusqu’à tomber d’épuisement sans avoir ne serait-ce qu’effleuré la possibilité d’un apaisement. Il n’y avait pas mille solutions, pourtant et Julian savait très précisément ce qu’il devait faire : tout dire à Drew. C’était la seule solution, s’il voulait sauver son mariage et bien sûr qu’il le voulait. Seulement, en venir à cet aveu se révélait particulièrement compliqué. Ça n’était pas le genre de chose que l’on disait comme ça, au milieu du repas ou pendant la pub d’un film à la télé. Il fallait trouver les bons mots et surtout le bon moment. Raison pour laquelle il n’avait toujours rien dit, bien que cette soirée remonte à presque un mois maintenant.

Ça le hantait sérieusement, cependant et à défaut de trouver une bonne façon d’aborder le sujet, Julian s’était lancé dans un genre de quête plus subtile pour sauver son mariage. Son comportement était exemplaire depuis ce soir-là. Il n’avait même plus parlé à Simon une seule fois, encore moins envisagé de le revoir pour le moment. Il s’intéressait enfin avec beaucoup plus de zèle à l’adoption et à la chambre de l’enfant, passant un temps relativement impressionnant à repeindre les murs. Ça l’occupait, quoique ça lui laisse davantage de temps pour réfléchir, mais il montrait au moins de l’intérêt et qu’y avait-il de plus important ? Et ce matin, il avait décidé de mettre la barre encore plus haut. Le dimanche à Los Angeles était partout synonyme de brunch. Une habitude que Julian ne partageait pas réellement avec les autres habitants de cette ville. Sauf aujourd’hui, où il avait réveillé Drew relativement tôt pour un dimanche matin et lui avait proposé de sortir pour le petit-déjeuner. À ses frais, bien sûr, quoique ça ne veuille pas dire grand chose dans leur cas.

Il avait emmené son mari dans un petit restaurant près de la plage, sans regarder à la dépense. C’était presque parfait, au point qu’un instant, Julian avait même mis de côté ses problèmes de conscience pour se concentrer uniquement sur le moment présent. Il parvenait à entretenir la conversation avec légèreté, à sourire sans se forcer. Tout aurait pu s’arranger, vraiment. Il était occupé à se plaindre tranquillement sur son travail quand leurs téléphones sonnèrent au même moment. Ça aurait dû lui mettre la puce à l’oreille, que ça sonne exactement au même instant, un dimanche matin… Mais enfin un peu plus apaisé, Julian n’avait pas réfléchi très longtemps avant de déverrouiller son téléphone pour regarder ce qu’on lui voulait. Il ouvrit l’application sans réfléchir beaucoup plus et ses yeux effleurèrent les premières lignes avec un manque d’intérêt certain. “Je ne sais vraiment pas qui est cette fille,” souffla-t-il sans détourner les yeux de l’écran, “mais elle ne doit vraiment rien avoir à faire de sa vie, la pauvre…” Il avait tout un tas d’autres commentaires désagréables à faire à ce sujet, mais n’eut pas l’occasion d’en faire un seul que ses yeux se posèrent sur une autre ligne et qu’il y trouva son propre nom. Son coeur cessa de battre aussitôt et repartit douloureusement et définitivement trop lentement à mesure qu’il déchiffrait les mots sur l’écran.

Sa première réaction fut de se demander comment cette personne parvenait à savoir tout ça. Il était persuadé que personne ne l’avait vu avec Simon ce soir-là et pourtant, l’événement était bel et bien relaté avec précision sur le blog. Sa gorge s’assécha immédiatement et il releva rapidement les yeux vers Drew, occupé à la même tâche que lui. “Drew.” appela-t-il d’une voix blanche. Il ne savait pas quoi dire après ça, honnêtement. Diverses solutions lui venaient. Des choses aussi ridicules que “je peux tout t’expliquer” ou “ce n’est pas ce que tu crois”, mais il doutait sérieusement de la crédibilité de toutes ces explications, là. “Je... “ Il reposa le téléphone sur la table et serra les poings. Son coeur battait à tout rompre, trop vite pour qu’il arrive à suivre le rythme. “Putain de merde…” grogna-t-il pour lui-même. Il aurait dû tout dire depuis longtemps et il le savait pertinemment. Et maintenant… Non seulement il aurait à s’expliquer sur l’acte en lui-même, mais aussi sur ce qui l’avait poussé à attendre presque un mois pour en parler. Il donnait bien l’impression de n’en avoir eu aucune intention, là et il voyait mal comment Drew pourrait le croire s’il prétendait l’inverse, que ce soit vrai ou non. “Laisse-moi t'expliquer, s'il te plait...” essaya-t-il quand même, horrifié par le son de sa propre voix.
 
code by solosands

˙·•●✿●•·˙





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Burton
J'ai actuellement : 791 points et j'ai balancé : 56

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Mar 16 Oct - 11:26

We watch as our young hearts fade into the floodJulian & Drew
Ce mois passé avait été merveilleux d'un côté. Julian s'investissait bien plus dans la possible arrivée d'un futur enfant, repeignant les murs et aidant à la décoration. Passant plus de temps avec Drew et semblant vouloir prendre soin de lui. Ca ressemblait un peu à leur début, mais avec une petite chose en moins. Sans doute la passion ou la fougue ? Bien sur, la seule petite tâche au décor était de voir que son époux avait tant de mal à s'endormir le soir.. Alors, à bien des reprises, il l'avait attiré dans ses bras dans un geste de réconfort, ne se doutant pas de la raison qui pouvait bien le hanter. Non, lui, il pensait que ça avait un rapport avec leur discussion dans la chambre de l'enfant. Depuis ce jours, il ne lui avait pas posé d'autres questions d'ailleurs et avait laissé les choses s'écouler.

Ce matin là, un dimanche, il avait été réveillé un peu plus tôt qu'ils n'en avaient l'habitude. Mais, c'était pour une bonne chose ! Julian avait proposé de l'emmener bruncher dans un petit restaurant au bord de la plage. La vue était superbe, que ce soit par la fenêtre ou en face de lui. Leur discussion était légère et ils passaient un bon moment. Drew avait même glissé sa main vers la sienne, la caressant un instant avant de la serrer tendrement. Son regard était emplit de cette douceur et de cette tendresse qu'il ressentait pour son époux. Finalement, tout irait bien, n'est ce pas ? Il le pensa jusqu'à ce que ses yeux se posent sur son portable en tout cas.

Leur téléphones avaient sonné en même temps et il savait bien de quoi il s'agissait, c'était sa petite habitude coupable. Déverrouillant l'écran de sa main libre, ne lâchant pas celle de Julian pendant ce temps, il ouvrit l'application pour commencer à lire tranquillement. Ecoutant le commentaire de l'homme en face de lui avec un petit sourire, ne faisant aucuns commentaires de son côté. Drew aimait lire ces potins parfois un peu ridicule, mais il ne disait jamais rien dessus. Préférant garder le doute sur chaque vérité, après tout, il ne connaissait pas toutes ces personnes. Bien sur, il avait déjà posté un petit commentaire lorsqu'il avait été touché une fois, mais c'était plus amusant que blessant ce qui avait été dit.

Pourtant, il perdit son sourire en passant à la suite. En parlant de coucherie... Julian l'avait trompé avec Simon ? Ses yeux s'étaient arrêtés à cette phrase. Et sa main avait lâché celle de son mari, il l'avait reculé plus que nécessaire. C'était juste une blague, une fausse rumeur, une idiotie de plus de cette application. N'est ce pas ? Son homme devant lui allait rire un peu et commenter quelque chose en refermant la page, il lui jurerait que c'était faux et Drew le croirait. Ca ne pouvait être que ça, jamais il ne le tromperait... Si ? Mais d'un côté, il était drôlement attention ces derniers temps. Depuis un bon mois. Ca remontait à une soirée qu'il avait été passé chez un ami de souvenir.

La voix de Julian lui fait relever la tête et il pose un regard à la fois perdu et plein d'espoir sur l'autre homme. Un juron lui échappe, un moment de silence et lui cette demande. Lui laisser s'expliquer ? Alors, ce n'était pas une fausse rumeur au final. Son coeur s'écrasa avec violence dans sa poitrine et il eut quelques instants le souffle coupé. Pourquoi y aurait il eut besoin d'explications si rien ne s'était passé ? La douleur se répandit le long de son corps, celui ci se crispant un peu et il glissa ses mains sous la table, ramenant ses pieds plus près de la banquette où il se trouvait.

- Alors c'est vrai ? C'était pour ça toutes ces attentions.. La chambre, le restaurant.. Toute ta douceur. C'était juste pour ça ?


Sa voix était basse, la gorge serrée et le regard attristé. Ce qui lui faisait sans doute le plus de mal était de l'apprendre ainsi et si tard.. Une erreur était toujours plus facile à arriver, il le reconnaissait volontiers, mais il lui aurait pardonné. Drew lui aurait pardonné tellement de choses, qu'il aurait pu mettre de côté cet écart si Julian lui avait avoué dès le départ. Peut être avait il eut des raisons ou quelque chose qui avait déclenché ce moment.. Mais, il lui avait caché et c'était aux yeux de tous qu'il l'apprenait.

- Je t'écoute Julian..

Un simple murmure, lui laissant cette opportunité de s'expliquer comme il l'avait demandé. Mais, il avait aussi baissé les yeux sur son assiette et sur le portable à l'écran éteint juste à côté.  
© 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 245 points et j'ai balancé : 77

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Ven 19 Oct - 0:11


Après une telle découverte, la colère semblait la réaction la plus appropriée et pourtant, tout ce que Julian trouva dans le regard de son mari tenait davantage de la douleur. Il se sentit encore plus mal, si c’était seulement possible. Et ils étaient dans un lieu public, il fallait que ça se passe maintenant, alors que Julian aurait pu parler n’importe quel autre jour avant ça… Il fut à peine soulagé que Drew lui accorde le droit de s’expliquer. C’était ce qu’il voulait, de tout son coeur, mais ça ne changeait pas grand chose à la situation actuelle. Il avait l’impression de sentir tous les regards des clients peser sur lui, quand bien même il savait que personne ne s’intéressait à eux en ce moment et cette angoisse à elle seule l’empêcha de prononcer le moindre mot pendant plusieurs secondes encore. Ou peut-être était-ce plutôt lié à sa gorge trop sèche, nouée plus que jamais, au point qu’il ne se croyait même pas capable de dire un mot. Il avala sa salive plusieurs fois sans que la sensation ne passe et abandonna finalement l’idée de se calmer avant de s’essayer à parler. “J’aurais dû t’en parler tout de suite, je suis désolé.” lâcha-t-il, les mots se précipitant hors de ses lèvres comme s’il craignait de ne jamais avoir l’occasion de les dire. C’était le plus important pour lui à l’heure actuelle, même si ça n’effaçait rien. Que Drew sache que jamais il n’avait envisagé que ça se passe comme ça, qu’il découvre la vérité sur cette application stupide plutôt que par lui. De toute façon, il savait déjà tout ce qu’il y avait à dire sur le reste...

“Je ne savais pas comment te le dire, je…” Tout à coup, ses excuses pour repousser le moment lui semblaient pitoyables. Il n’y avait pas de moment parfait pour dire à son mari qu’on avait été voir ailleurs, peu importe les raisons ayant provoqué cet incident. Il réalisait surtout qu’il n’avait pas vraiment attendu de trouver le bon moment, mais qu’il avait simplement eu peur. Qu’il avait été lâche et qu’il avait espéré l’air de rien que cet incident pourrait être oublié et qu’il aurait pu tourner la page sans que Drew ne l’apprenne jamais. Forcément, se justifier maintenant n’avait plus aucun intérêt, même à ses propres yeux. Il ferma les yeux une seconde, serrant la mâchoire alors qu’il s’insultait silencieusement. “On s’est seulement embrassés, il n’y a rien eu d’autre.” souffla-t-il quand il rouvrit les yeux et qu’il se força à regarder Drew. Ses mains reposaient toujours entre eux sur la table, ses poings de plus en plus crispés au point que ses articulations devenaient déjà douloureuses. “On avait trop bu, on s’est mis à parler du lycée et… Je sais pas, c’est arrivé.”

Même après un mois, il n’était pas encore sûr que ce soit la vérité. Qu’il ne sache pas pourquoi c’était arrivé ou que ça n’ait été rien de plus qu’un accident. Il savait seulement qu’il ne s’était senti perdu à ce point depuis des années. Depuis la dernière fois qu’il avait mis les pieds à Los Angeles des années plus tôt. Et il regrettait un peu d’être seulement revenu. “C’est tout ce qui s’est passé, je te le jure. Je ne lui ai même pas parlé depuis. C’était une erreur et je m’en veux vraiment.” Et maintenant, tout ce qu’il lui restait à faire était d’attendre. Que Drew accepte de lui pardonner ou qu’il le condamne, peu importe. Ce serait l’un ou l’autre de toute façon et il n’avait plus tellement de manières de gagner encore du temps…
 
code by solosands

˙·•●✿●•·˙





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Burton
J'ai actuellement : 791 points et j'ai balancé : 56

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Mar 6 Nov - 12:22

We watch as our young hearts fade into the floodJulian & Drew
Le silence qui se fit entre les derniers mots de Drew et les suivants de Julian parut durer trop longtemps à son goût. Ces quelques secondes donnaient l'impression de longues minutes pesantes et il n'osait même pas relever les yeux vers son époux. Certes, ce n'était qu'un baiser, mais rien ne pouvait lui assurer qu'il n'y avait pas plus derrière. Peut être même s'étaient ils revu dans le courant du mois ? La douleur ne se dissipait pas et son coeur battait trop fort pour aider. Etait ce au moins la première fois ? La question s'imposa à son esprit, l'idée même que cela durait depuis plus longtemps venant s'y installer. Drew perdait de plus en plus le peu de confiance qu'il avait en lui et il commençait même à douter de l'homme en face de lui. Si Julian avait démentit alors il aurait fait comme si de rien était, il aurait préféré le croire. S'il lui avait avoué aussitôt, il lui aurait pardonné et aurait proposé de faire ce qu'il fallait pour aider leur couple. Mais là, tout ce qu'il attendait, c'était les explications de cet acte bien réel.

Oui, il aurait du lui en parler tout de suite. Mais, il ne l'avait pas fait. Relevant alors finalement le regard vers Julian au moment de cette excuse qui sonnait presque faux. Il reposa sa fourchette, n'ayant plus vraiment faim et inspira doucement pour que cela passe inaperçu. Surtout ne pas se laisser aller ici, pas dans un lieu publique et devant de parfaits inconnus.

- Il y avait des tas de façons de me le dire.. Des dizaines de moments où tu aurais pu me laisser le temps de digérer ça.. Je t'aurai pardonné à ce moment là Julian.

Les poings de son époux se crispaient sur la table entre eux, il le vit serrer la mâchoire en fermant les yeux. Il lui affirma qu'ils s'étaient seulement embrassés. Julian regrettait il de ne pas avoir eut plus qu'un baiser ? Une nouvelle interrogation vint alourdir son coeur à l'instant. De courtes explications, de l'alcool et quelques paroles du passé, puis c'était arrivé. Pour Drew, ça ne pouvait pas être que cela. Le déclencheur avait peut être été l'alcool, mais c'est bien qu'il y avait déjà une certaine envie dans le fond. Non ? Si, forcément, il ne pouvait imaginer le contraire.

- Au final, tu l'aimes peut être encore depuis votre adolescence.. J'ai simplement occupé une place qui n'était pas vraiment la mienne..


Cette dernière phrase était sortie dans un murmure, comme une réflexion à lui même. Soudain, sa rencontre avec Simon lui revint à l'esprit. Toutes ces phrases qui pouvaient sembler être des mises en garde pour élever leur futur enfant et qui en fin de compte sonnait bien différemment d'un coup. Oui, ils s'aimaient assurément tout les deux. Julian avait craqué et Simon avait du l'entrainer vers lui. Mais, c'était aussi de sa faute peut être. Celle de ne pas avoir été assez bien ou assez là, assez passionné surement ou même trop insistant. Drew avait trop manqué de confiance en lui et ça avait du jouer. C'était à coup sur un mélange de tout ça, n'est ce pas ?

Un petit sourire qui sonnait faux étira ses lèvres et il posa une des mains sur le poings serré de son époux. Caressant doucement de son pouce comme pour le faire se détendre. Ca ne dura que quelques secondes, rompant ensuite ce simple contact et ramassant son portable dans sa poche.

- Rentrons. S'il te plait, j'ai envie de rentrer.

Trop de monde les entourait, il avait besoin d'un certain espace vital et la maison lui offrait assez de place pour s'isoler même quelques minutes. Se relevant de la banquette, il remit sa veste sans le regarder et glissa alors tout bas.

- J'appellerais demain pour mettre notre dossier d'adoption en suspens. C'est le mieux à faire pour le moment, je pense..

Ils avaient tout les deux besoin de réfléchir, de se poser pour penser à ce qu'ils allaient vraiment faire. A ce qu'il en était de ce baiser, de leur couple, de cette erreur caché par Julian. Et puis, Drew préférait abandonner son rêve pour le moment, attendre de voir ce qu'il se passerait. Dans le fond, il se sentait tout à fait capable de s'occuper d'un enfant et de l'aimer comme le sien. Mais, il commençait à douter de trop de choses pour l'instant..

Passant à côté de son mari, il glissa une demi seconde sa main sur son épaule, avant de sortir du restaurant. Le vent frais vint s'écraser sur son visage et ça sembla amplifier la douleur qu'il ressentait. Bien que ça lui fasse tout de même un peu de bien d'être à l'extérieur. Ses pas continuaient d'avancer, oubliant un instant qu'ils étaient venus en voiture. Il avait besoin de marcher, de réfléchir..  
© 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 245 points et j'ai balancé : 77

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Jeu 8 Nov - 16:16


Sans vraie surprise, Drew ne sembla pas très bien prendre les explications de son mari. C’était difficile de le lui reprocher et ça n’était même pas ce que Julian ressentait quand il se forçait à poser son regard sur l’homme et qu’il sentait cette curieuse pression dans sa poitrine. Il flancha un peu plus quand Drew affirma qu’il lui aurait pardonné s’il en avait parlé dès le départ. Très certainement, cette façon de l’apprendre n’était pas la meilleure, mais Julian restait persuadé qu’aucune annonce n’aurait réussi à adoucir les angles. Il se retint tout de même de partager cet avis avec son mari, devinant déjà qu’ils ne seraient jamais d’accord sur ce point. À la place, il chercha à s’expliquer sur ce qui était arrivé, racontant l’événement de la façon la plus concise possible. Peut-être chercha-t-il à minimiser l’importance de ce qu’il décida de qualifier comme une erreur, mais ça ne servait à rien non plus. Il releva brusquement les yeux vers son époux lorsque celui-ci émit l’hypothèse que les sentiments de Julian n’avaient pas évolué au cours des seize dernières années. Il trouvait cette affirmation parfaitement blessante et elle parvint pourtant à lui glacer le sang. “Drew, non…” tenta-t-il en secouant la tête brièvement. Il s’était posé la question, encore et encore, mais il refusait de croire et encore moins d’admettre que les dix dernières années de sa vie aient pu être un mensonge.

Malheureusement, quoiqu’il en pense, il n’était pas en position d’avoir le dernier mot. Il considérait n’avoir même qu’un seul rôle désormais : faire tout ce qu’il faudrait pour que Drew lui pardonne. Alors quand son mari exigea qu’il rentre, il hocha simplement la tête et rangea son téléphone dans sa poche. Et quand il annonça qu’il voulait mettre l’adoption en suspens pour le moment, il ne dit rien non plus et se contenta de se lever à son tour. Il abandonna Drew le temps d’aller régler l’addition et le retrouva ensuite à l’extérieur. L’air frais le fit frissonner brièvement et le silence de son mari encore plus. Pourtant, il ne chercha pas à le briser et ils firent donc le chemin du retour dans cette ambiance particulièrement tendue et désagréable, Julian ne parvenant à se retenir de lancer des regards en coin à Drew toutes les deux minutes, pour détourner les yeux aussitôt qu’il risquait de réellement croiser son regard.

Il profita malgré tout du voyage pour réfléchir et essayer de décider ce qu’il voulait réellement. Et qu’il soit sincère ou simplement trop borné, sa conclusion était toujours la même quand ils arrivèrent chez eux. Il attendit qu’ils soient dans l’entrée pour agir, sa main venant emprisonner, doucement mais fermement, celle de son mari pour l’empêcher de prendre la fuite trop vite. “Est-ce qu’on peut parler ?” demanda-t-il, pas tout à fait suppliant, mais définitivement prêt à faire pénitence. Il aurait seulement voulu être sûr que Drew avait envie de lui pardonner, qu’ils tenteraient de traverser cette épreuve ensemble. Et puis, ce silence beaucoup trop lourd commençait à lui peser sérieusement. Hélas, il réalisa un peu rapidement qu’il n’avait pas vraiment le droit d’avoir des exigences pour le moment et s’empressa donc d’ajouter : “On peut attendre, si tu préfères, si t’as besoin de temps pour réfléchir. Mais il faut vraiment qu’on en parle. S’il te plait.” Doucement, il détacha sa main de celle de Drew, lui laissant une occasion de prendre la fuite s’il le voulait, lui donnant simplement la décision finale, à laquelle il se plierait sagement, quand bien même il était paniqué à l’idée que le silence s’installe pour de bon entre eux et qu’il n’y ait plus rien à sauver s’ils n’agissaient pas tout de suite.
 
code by solosands

˙·•●✿●•·˙





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Burton
J'ai actuellement : 791 points et j'ai balancé : 56

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Dim 11 Nov - 1:21

We watch as our young hearts fade into the floodJulian & Drew
Sur le trajet du retour, il n'avait pas prononcé un mot. Il avait bien sentit les regards que lui lançait son époux, mais dès qu'il tournait un peu la tête dans sa direction, celui ci détournait la sienne. Alors, il avait finit par ne plus regarder vers Julian et se contentait d'attendre qu'ils arrivent bien sagement. Qu'aurait il pu dire après tout ? Drew aurait besoin d'un peu de temps pour digérer l'information, pour essayer de comprendre si ce n'était vraiment qu'une erreur ou s'il était vraiment celui en trop dans l'affaire. Tout semblait se mélanger dans son esprit et il se prenait à trouver des sous entendus dans sa rencontre avec Simon, alors qu'il n'y en avait peut être pas.. Totalement perdu à cet instant, il avait passé la porte d'entrée sans vraiment y faire attention. Retirant son manteau et ses chaussures par habitude.

C'est la main de son époux dans la sienne, qui le sortit de ses pensées. Baissant les yeux vers celle ci, il ne la rejeta pas, au contraire. La serrant quelques secondes, ce fut Julian qui la retira de lui même. Oui, ils devaient en parler.. Maintenant ou un autre jour, ça reviendrait sans doute au même.

- Allons au moins dans le salon, ce sera mieux que l'entrée.

Il avait soufflé à voix basse, regardant sa main une nouvelle fois, un peu comme si un froid le pénétrait à partir de celle ci. L'envie de venir chercher celle de Julian était forte, mais il se retint sans trop savoir pourquoi dans le fond. Avait il peur ? Certainement. Sa confiance en lui s'effritait un peu plus à chaque instant et autre chose venait ronger le peu d'assurance qu'il avait réussit à garder jusque là.

Un peu comme pour lui montrer qu'il n'allait pas fuir, Drew se dirigea donc vers le salon et s'installa sur le canapé en attendant sagement son époux. Sortant son portable pour le mettre en silencieux et le retourner sur la table. Il ne voulait surtout pas avoir la tentation d'aller voir les commentaires sur la publication de la Bitch. Non, surtout pas. Ca ne ferait qu'attiser un peu plus sa douleur si jamais quelques inconnus songeaient à parler sur eux.

- Je me demande si ta mère lit aussi ses publications...

Ce n'était pas vraiment un sujet qu'ils abordaient tout les deux. Drew préférant parler de choses bien plus douces et la femme préférant s'extasier sur le fait d'être prochainement grand mère. Enfin, elle ne le serait sans doute plus maintenant. Ou peut être que si ? Tout se mélangeait dans son esprit. Elise lui revint en tête et il eut un léger sourire, qu'il se voulait tout sauf douloureux, sur les lèvres. C'est sur que Julian n'aurait pas de couches à changer là, il arrivait relativement au bon moment.
© 2981 12289 0

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Allen
J'ai actuellement : 245 points et j'ai balancé : 77

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥ Hier à 11:40


L’angoisse atteignit son sommet quand Drew consentit à discuter maintenant. Julian ne désirait pourtant rien d’autre que cela, une occasion de parler et éventuellement d’arranger les choses, mais Drew manquait cruellement de vie en ce moment. Faire face à la colère se serait révélé définitivement plus simple. Une émotion, n’importe laquelle, aurait donné l’espoir à Julian qu’il y avait une chance. Mais il ne rencontrait que le vide, peut-être pas l’indifférence, mais presque. La preuve, en tout cas, qu’il avait blessé son mari comme il ne l’avait jamais fait avant et il ne savait pas tout à fait comment rattraper le coup. Pour l’heure, il se contenta de hocher la tête à la proposition de Drew et le suivit jusque dans l’autre pièce où il s’installa à son tour sur le canapé. Il laissa une bonne distance entre eux, comme pour offrir de l’air à Drew plutôt que de l’acculer et, par la même occasion, le forcer à supporter sa présence. Chaque centimètres lui faisait l’effet d’un gouffre insurmontable, qu’il craignait de voir se creuser encore un peu plus jusqu’à ce qu’il n’existe plus aucune manière de le traverser. Il se tendit sérieusement rien que par la force qu’il mettait à ne pas s’approcher maintenant. La responsabilité de toute cette situation lui revenait entièrement, alors rien de plus normal à ses yeux qu’il fasse tout ce qui était en son pouvoir pour prouver sa bonne foi à Drew. Tant pis si son acte de foi devait consister à rester sagement à sa place et laisser les rennes à l’homme, qu’ils avancent à son rythme, que ce soit douloureux ou non.

Il ne restait qu’une seule chose que Julian considère être encore en droit de faire : parler. Il exigeait cette conversation, après tout, rien que de plus normal qu’il soit celui qui la lance. Mais avant qu’il n’en ait l’occasion, Drew souffla quelques mots et presque inconsciemment, Julian suivit son regard jusqu’à ce qu’il se pose sur le téléphone posé sur la table basse. Il n’avait pas encore pensé à sa mère. Ni à ses collègues ou au reste des habitants de Los Angeles. Tout comme le couple, chacun recevait indubitablement les notifications à chaque nouvelle rumeur postée sur l’application. Leurs problèmes de couple seraient connus de tous, amis, collègues, famille et inconnus à parts égales. Cette idée l’angoissa un peu plus, mais il se força à ne pas y penser pour le moment et haussa simplement les épaules. “Sans doute pas,” souffla-t-il quand même, “mais elle finira par savoir aussi.” Il préférait quand même ne pas s’en préoccuper pour l’instant. Sa mère lui ferait payer très cher cette erreur et ce serait encore pire s’il ne parvenait pas à arranger les choses avec son mari avant de l’affronter.

Il ferma les yeux et inspira profondément, cherchant le courage qui lui manquait cruellement, mais aussi et surtout quels mots prononcés pour parvenir à ce petit miracle. Le résultat n’était pas très probant quand il rouvrit les yeux pour poser le regard sur son mari, mais il n’était plus temps de reculer. “Drew, écoute…” commença-t-il du ton le plus assuré qu’il puisse fournir. “Ce que j’ai fait était stupide. Je mérite amplement que tu m’en veuilles et je comprendrais si tu décidais de ne jamais me pardonner. Mais… c’est la première grosse crise qu’on rencontre, toi et moi. Je ne peux pas croire qu’après neuf ans, on ne soit pas capable de surmonter ça.” Il y avait plus qu’une petite erreur de parcours, évidemment. S’il en était là avec Simon, ça ne venait pas seulement de l’alcool et d’une brève bouffée de nostalgie et ils devaient le savoir tous les deux. Mais Julian n’était pas le genre à balancer une part si importante de sa vie juste comme ça. Il avait choisi Drew, pour le meilleur et pour le pire, comme on dit. Ils affrontaient le pire désormais, mais ça ne pouvait pas être complètement fatal, pas vrai ? “Je suis prêt à faire ce qu’il faut pour que tu me pardonnes. Si c’est ce que tu veux, bien sûr.” Ce point-là restait le plus compliqué pour l’instant. Drew s’était montré si… impassible qu’il n’arrivait pas vraiment à savoir ce qu’il voulait réellement.
 
code by solosands

˙·•●✿●•·˙





Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥

Revenir en haut Aller en bas
 
We watch as our young hearts fade into the flood | Drew ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilo - "Stone walls will fall ; Young hearts will break"
» [Forum RP] Kingdom Hearts Heaven !
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Westside :: Venice Broadwalk-
Sauter vers: