CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Vote pour le forum

Tu veux gagner des points et trouver des potes pour RP ?
Alors n'oublies pas d'aller voter dans ce sujet pour faire grandir le forum
Tu veux un cookie ?

Alors inscris toi sur le forum ! Mais sache une chose...
Sur LAT, on a des choco-supremes, des chokobons, des oréos, des dragées surprises de Bertie Crochue...
Fais vivre la Bitchcation

Si toi aussi tu te sens l'âme d'une gossip girl et que tu veux gagner des points pour faire gagner ton groupe.
Alors n'hésite plus à envoyer les vilains secrets à Bitchcation et gagne tes points.
Sache que tout se fait anonymement.
Version 24 : Merry Christmas
and Happy New Year !

La version 24 est là alors n'hésitez plus à aller commenter la Newsletter. Ça donne des points.
N'oubliez pas non plus d'aller jeter un œil aux têtes d'affiches par ici !
Gagner des points à l'inscription

Prendre un scénario te donnera 50 points à la validation.
Sache aussi que le groupe des Lucas donnera 100 points à la validation.
Alors n'hésitez plus à prendre un scénario ou a rejoindre les roses !
Ils sont attendus

Alma attend sa petite soeur. Beth attend son mari porté disparu.
Nolan attend sa môman. Fawn et Dawn attendent leur cousin. Maya attend ex pas si ex. Evan attend son cousin.
Billy et Dolores attends les anciens membres d'un groupe de rock !

Partagez | 
 

 Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Trio du mois
J'ai actuellement : 969 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Mer 7 Nov - 10:59

Quand ressasser permet de nouvelles rencontres..Hayden & DrewCa faisait trois jours maintenant depuis cette découverte de l'erreur commise par son époux. Ces explications vagues au restaurant et la douleur qui s'était comme simplement confirmée. Drew avait demandé à son époux pour faire chambre à part quelques temps, parce qu'il avait besoin de réfléchir et surtout de ne pas lui montrer combien ça pouvait le toucher. Il restait aussi égal à lui même que possible devant Julian et devant sa belle mère. D'ailleurs, il ignorait même si celle ci lisait la Bitch ou non. Si quelqu'un avait pu lui en parler dans son petit cercle d'amis. Simon était forcément au courant et peut être avait il reprit contact avec son époux alors. Il ne pouvait s'empêcher de les imaginer se retrouver dans un moment de libre et se serrer l'un l'autre dans les bras, s'embrasser à nouveau, ne penser à rien d'autres qu'à leur propre instant présent. Et ça lui faisait mal de s'imaginer ça, mais il n'arrivait pas à s'enlever l'image de la tête.

Alors, ce soir là, il quitta la chambre d'amis qu'il occupait temporairement. Ayant remit son jean et une chemise, il attrapa son manteau long dans l'entrée et une fois les chaussures aux pieds, sortit sans faire de bruits. Il ne voulait pas réveiller Julian, ne sachant s'il dormait ou pas d'ailleurs. Ils n'en avaient pas reparlé, Drew évitant comme il pouvait la discussion sur ce sujet pour le moment. La porte de la chambre d'enfant avait été fermé et tout les achats prévu laissé dans cette pièce qui ne servirait sans doute pas.

Les mains dans les poches, il avait marché un bon moment sans réel but au départ, avant de décider sur un coup de tête d'aller boire un verre. Ce n'était pas un grand consommateur d'alcool et il n'appréciait que peu les bars, les trouvant trop bruyant, mais ce soir il avait besoin de se changer les idées. De se vider l'esprit et d'arrêter de ressasser. Sans s'en rendre compte, il était arrivé dans un autre quartier que le sien et il chercha une enseigne de bar. Trouvant alors celle du Pixel & Bitmap. Etant en pleine semaine, il y aurait certainement moins de monde dans ce genre d'endroit.

En passant la porte, il eut l'impression de faire un bond vers les années 80, mais ça ne lui déplaisait pas ce petit côté vintage. Peu de monde semblait présent en effet, quelques groupes installés sur de grandes tables et deux trois couples ici et là. Le comptoir était vide si ce n'était un homme à l'autre bout. Drew décida donc de s'installer au milieu de celui ci, regardant un peu autour de lui sans être plus à l'aise que cela. Le barman s'approcha avec un sourire, qu'il lui rendit avec sans doute moins d'assurance, et lui demanda ce qu'il voulait boire.

- Un deep blue, s'il vous plait.

Il vit alors le barman sortir un verre à cocktail pour y verser d'abord le curaçao, puis la vodka et enfin du champagne qu'il sortait tout juste du frigo sous le bar. Une petite écorce d'orange confite pour agrémenter le verre d'une touche de couleur orangée et il le posa devant lui sur une petite serviette carrée. Le remerciant poliment, Drew prit son verre pour en prendre une première gorgée. Il sentit l'alcool descendre le long de sa gorge et un frisson traversa son corps, il sentait bien qu'il n'avait pas l'habitue de boire. Et encore moins seul d'ailleurs, ça lui donnait l'impression de noyer son chagrin dans le fond.. Mais, peut être était ce un peu le cas ? Non, il préférait ne pas partir dans ce sens, sachant très bien que ce genre de chose finissait toujours mal.

Ne faisant pas attention a ce qui pouvait l'entourer, il se perdait de nouveaux dans quelques pensées un peu douloureuses, le regard sans doute empreint d'une certaine douleur et d'un peu de mélancolie. Drew se pensait à voir du regret dans le fait que Julian et lui aient déménagé ici..   
©️ YOU_COMPLETE_MESS

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Jacobs
Groupe du mois
J'ai actuellement : 191 points et j'ai balancé : 30

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Jeu 8 Nov - 16:11

Il n’était pas là depuis très longtemps, mais Hayden se surprenait un peu trop souvent à questionner sa décision de venir s’installer à Los Angeles. Il ne connaissait personne dans cette ville et peinait quelque peu à se lier réellement à d’autres personnes pour l’instant. En dehors des médecins et des aides soignants de l’hôpital et de son insupportable voisin, la plupart de ses relations tenait surtout en des hommes qu’il rencontrait un soir et oubliait immédiatement après les avoir fait sortir de chez lui. Ce genre de comportement pouvait s’excuser quand il était encore à l’armée et n’avait droit à quelques semaines de permission par an, mais désormais, ça lui devenait de plus en plus difficile à justifier sereinement. Non pas qu’il se sente particulièrement prêt à s’engager dans une quelconque histoire, mais on se sentait vite seul quand toutes nos soirées se ressemblaient inlassablement. Et ça n’était pas sur Grindr qu’il rencontrerait quelqu’un qui voudrait partager plus qu’une nuit avec lui. Raison pour laquelle l’ancien soldat avait finalement pris l’importante décision de supprimer l’application de rencontre de son smartphone pour tenter une désintoxication ainsi qu’une toute nouvelle expérience : faire des rencontres dans la vraie vie. Chose presque inimaginable à l’époque à laquelle il vivait et quoique cela semble un peu triste, il fut bien obligé d’admettre que ça n’était pas totalement pessimiste quand il entra dans le premier bar qu’il trouva sur son chemin.

L’endroit n’était pas vide ou dépourvu d’animation, pas totalement, mais… Malgré la plaisante ambiance un peu rétro et le bourdonnement des conversations joyeusement entretenues par les clients du bar… C’était relativement vide. Ce qui n’avait probablement rien d’étonnant puisqu’on était en pleine semaine. En un seul regard à la salle, cependant, Hayden sut qu’il ne ferait probablement aucune rencontre intéressante ce soir. Il hésita un moment à aller tenter sa chance ailleurs, mais renonça rapidement. Ce serait probablement pareil ailleurs, à moins qu’il ne s’éloigne davantage et ne s’aventure dans des quartiers de la ville un peu plus animés. Il avait déjà eu bien assez de mal à marcher jusqu’ici pour se donner la peine de poursuivre sa route et sa torture. Il pouvait toujours essayer, après tout, boire un verre, compter sur son charme naturel pour se greffer à l’un des groupes déjà présent, ce serait toujours mieux que de passer la soirée devant la télé. Aussi finit-il par se hisser sur un tabouret devant le bar, abandonnant sa béquille contre le comptoir et essayant de s’ouvrir un peu au reste du monde. Il commanda une bière qu’il sirota tranquillement, perdant peu à peu l’envie d’aller se mêler aux autres, mais parvenant assez paradoxalement à apprécier le simple fait d’être là sans chercher plus loin. La musique crachotée par les enceintes disposées aux quatre coins de la pièce l’aidait pas mal.

La situation changea brusquement quand, après un bon quart d’heure dans cette ambiance tranquille, la porte du bar s’ouvrit de nouveau, laissant entrer un homme dans l’enceinte du bar. Le nouveau venu étant plus ou moins la seule animation du moment, ce fut sans véritable arrière pensée qu’Hayden leva les yeux vers lui et le suivit du regard jusqu’à ce qu’il ne prenne place à quelques mètres de lui. Il n’y avait rien dans l’attitude de cet homme qui soit particulièrement invitant, mais il s’agissait de la seule autre personne qui soit seule et… c’était un grand brun plutôt agréable à regarder. Deux raisons amplement suffisantes pour convaincre le major de s’attarder plus que nécessaire sur sa personne. Il pesa le pour et le contre quelques minutes avant de se décider. Vidant sa bière d’une seule traite, il fit signe au barman de lui en servir une autre et se leva pour aller s’installer à côté de l’inconnu esseulé. Il semblait encore plus déprimé de près, ce qui poussa Hayden à poser un regard perplexe sur lui et au lieu d’ouvrir la conversation par une remarque soigneusement choisie, se surprit à demander plutôt : “Tout va bien ? Vous avez l’air… Dure journée ?” Il n’avait pas abordé quelqu’un de cette façon, sans conversation préalable sur le net, depuis tellement longtemps qu’il n’était pas tout à fait sûr de s’y prendre de la bonne manière, mais… Il n’avait pas l’impression qu’une autre approche se serait révélée utile, de toute façon

˙·•●✿●•·˙






I wanna take you somewhere so you know I care but it's so cold and I don't know where

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Trio du mois
J'ai actuellement : 969 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Dim 11 Nov - 1:56

Quand ressasser permet de nouvelles rencontres..Hayden & DrewAyant tout juste reposé son verre, il n'avait pas fait attention à l'homme sur sa gauche, ne le voyant alors pas approcher alors qu'il se perdait dans ses pensées. C'est la voix juste à côté de lui, qui l'en sortit. Son regard se posant sur l'inconnu, essayant de cacher sa mélancolie, mais ne pouvant empêcher le petit éclat de surprise de voir quelqu'un lui adresser la parole. Esquissa un fin sourire, qui semblait légèrement forcé, il croisa les bras devant son verre.

- Si ce n'était que cette journée. Quelques mauvaises nuits dirons nous.

Et ce n'était pas un mensonge, il dormait mal dans la chambre d'amis. Déjà, parce qu'il n'avait pas la présence de Julian à ses côtés. On finissait par avoir du mal à dormir seul lorsque l'on partageait son lit depuis neuf années. Et puis, son esprit semblait tourner à plein régime même la nuit, alors ça n'aidait pas à s'endormir. Il laissa un petit silence planer, une minute ou deux, avant de se dire qu'il passerait pour impoli à sembler ignorer cet homme à ses côtés. Après tout, celui ci s'était approché pour venir lui demander si tout allait bien alors qu'ils ne se connaissaient pas. Décroisant les bras pour lui tendre la main droite, il lui proposait une poignée de main pour se saluer et se présenta également.

- Je m'appelle Drew, et vous êtes ? Je suis seul, alors peut être pourrions nous boire un verre ensemble.

Son deep blue n'était pas terminé, mais ce n'était qu'une question de temps après tout. Une fois sa main récupéré, il prit l'orange confite pour venir la glisser sur sa langue. Mâchant tranquillement avant d'aller cette écorce trop sucrée à son goût. Prenant une gorgée de sa boisson pour faire passer tout ça et laissant ce frisson agréable traverser son corps une nouvelle fois.

- Vous venez souvent ici ?

Pour sa part, c'était la première fois, alors il ne se sentait pas tellement à l'aise.. Bon, Drew essayait de ne pas le laisser paraitre non plus. Le barman restait en retrait après avoir déposé une boisson à Hayden et essuyait ses verres. Faisant les commandes qu'on venait lui passer au bar et restant silencieux le reste du temps. Pas de serveur ou de serveuse en salle, ce devait être normal ici. Le peu de fois où il avait été dans un bar, il y en avait toujours une pourtant. Bah, c'était peut être parce qu'ils étaient en semaine. C'est vrai que c'était sans doute plus fréquenté le week end, alors ce n'était pas plus mal pour lui d'être venu ce soir et pas vendredi ou samedi.

Il retint un soupir lorsqu'une pensée s'arrêta sur Julian, seul à la maison. Non, il ne devait pas y penser ou il culpabiliserait d'être sortit seul.. Après tout, il ne faisait rien de mal et ne faisait que prendre un verre pour se changer les idées. Ce n'est pas comme s'il était partit voir un ami pour l'embrasser.. Mince, il venait encore d'y penser ! Fronçant légèrement les sourcils, il finit son verre d'une traite pour tenter de faire disparaitre cette pensée.  
©️ YOU_COMPLETE_MESS

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Jacobs
Groupe du mois
J'ai actuellement : 191 points et j'ai balancé : 30

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Mer 14 Nov - 11:39

L’homme ne respirait pas la joie de vivre et pour cette raison, Hayden ne s’attendait pas à être très bien accueilli. S’il s’en était rendu compte un peu plus tôt, peut-être aurait-il même laissé tomber, mais maintenant qu’il était debout juste à côté de lui, il se voyait mal faire demi-tour sans rien dire et passer pour un crétin au passage. Maintenant qu’il était là, il ne voyait pas quoi faire d’autre que d’assumer cet élan de courage et engager la conversation rapidement. Les premiers mots qui échappèrent au soldat n’auguraient pas d’une meilleure suite, raison pour laquelle il fut d’autant plus surpris que l’inconnu lui réponde avec autant de… sincérité ? Cela fit naître un sourire un peu plus franc sur ses lèvres, qui trouva le moyen de grandir encore quand l’homme en rajouta, invitant le major à rester au passage. Peut-être que la soirée s’annonçait un peu plus agréable que prévu, finalement. Il serra la main tendue, un peu perplexe mais tâchant de ne pas le montrer. “Hayden.” Il était relativement sobre dans sa façon de se présenter, toujours un peu trop surpris d’avoir atteint son but avec autant de facilité qu’il n’était plus très sûr de la suite. Ça ne l’empêcha pas de s’installer sur le tabouret le plus proche de Drew et de pivoter jusqu’à être légèrement tourné vers lui. Le barman déposa sa seconde bière devant lui après quelques secondes seulement et après son passage éclair, le silence retomba assez vite pour faire craindre au major que la situation ne devienne rapidement gênante. Il manquait beaucoup trop d'entraînement dans ce genre de cas et il trouvait cela d’autant plus difficile quand les intentions n’étaient pas clairement exposées dès le départ. La subtilité et le charme n’étaient définitivement pas ses qualités principales ces derniers temps. Quoique l’homme ne se soit pas montré très subtile non plus, avec son invitation plutôt inattendue.

Heureusement, une fois de plus, ce fut Drew qui vint à son secours en engageant la conversation le premier, à peu près au moment où Hayden avalait une première gorgée de son nouveau verre. Il fut presque heureux d’avoir de quoi cacher l’air amusé qui passa brièvement sur son visage à la question de l’homme. Ça sonnait un peu cliché, assez en tout cas pour qu’Hayden se dise qu’il n’était peut-être pas le seul à avoir perdu l’habitude de tenter une approche aussi naturelle et complètement improvisée. Il reposa son verre sur le bar et se força à offrir un visage impassible quand il releva les yeux vers son voisin, sans y parvenir du tout. “Honnêtement, non. C’est la première fois que je mets les pieds dans ce bar. Je ne suis pas à Los Angeles depuis très longtemps non plus. J’habite dans le quartier, j’avais envie de sortir et c’est le premier que j’ai trouvé sur ma route.” expliqua-t-il tranquillement, parvenant à se détendre peu à peu au fil des mots. Ce ne serait peut-être pas la soirée de sa vie, mais du moment qu’il échappait un moment à la monotonie du quotidien, ce serait toujours ça de gagné. Et si Drew lui avait tout d’abord donné l’impression de ne pas être la bonne cible pour convenir à ses projets, il l’avait invité à rester et se révélait assez surprenant pour en devenir intéressant. Le soldat pouvait bien faire un effort en retour et voir ce qui se passerait. Son projet premier avait été de se contenter de rester assis à boire sa bière sans chercher plus loin, après tout et la perspective d’un changement de plan ne lui déplaisait pas. “Et vous ? C’est votre QG habituel ?” demanda-t-il donc en retour, offrant un léger sourire à l’homme au passage. Il aurait davantage voulu assouvir sa curiosité sur la tête de six pieds de long de son voisin que sur ses habitudes en matière de bar, cela dit et laissa passer quelques secondes à peine avant d’oser. “Ne vous sentez pas obligé de répondre, mais est-ce que je peux vous demander ce qui ne va pas ?”

˙·•●✿●•·˙






I wanna take you somewhere so you know I care but it's so cold and I don't know where

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Trio du mois
J'ai actuellement : 969 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Dim 18 Nov - 12:55

Quand ressasser permet de nouvelles rencontres..Hayden & DrewDrew se demanda un instant ce qui avait pu être amusant à l'instant pour qu'il fasse sourire l'autre homme, mais oublia bien vite cela lorsqu'il serra sa main en se présentant à son tour. Puis, Hayden s'installa sur le tabouret à ses côtés et sa bière fut posée juste devant lui. Le silence qui s'installa n'était pas gênant pour lui, mais il pensa alors qu'il serait mieux de faire la conversation puisqu'il l'avait invité à boire un verre en sa compagnie. Du coup, il posa une première question, celle qui lui vint à l'esprit sans réfléchir.

Pour répondre à sa question, l'autre homme lui expliqua qu'il vivait ici depuis peu de temps et que c'était le premier bar qui avait croisé sa route alors qu'il avait simplement envie de sortir. Ca faisait du bien des fois de se changer les idées et c'est aussi un peu pour ça qu'il était venu ici. Sauf que de son côté, il n'avait pas prit son propre quartier pour ne pas risquer de croiser quelqu'un qu'il verrait alors dès qu'il sortirait de chez lui. Hayden lui retourna la question et il finit d'abord son verre avant de répondre.

- C'est la première fois que je viens ici, je ne suis pas vraiment un habitué des sorties en bar.

Un petit sourire se glisse sur ses lèvres et il commande un autre verre au barman, ce qu'il ne tarde pas à lui ramener. Après un petit remerciement, il repart à ses occupations et les laisse de nouveau dans un simulacre de tête à tête. Drew perd son sourire à la prochaine question de son vis à vis et il baisse les yeux sur sa main gauche, regardant son alliance et jouant quelques instants avec. Ne répondant pas tout de suite et laissant donc un silence d'une petite minute planer.

- Quelqu'un qui m'est très proche a fait quelque chose qui m'a beaucoup touché. Ca parait peu vu de l'extérieur d'ailleurs, mais j'ai l'impression de perdre de plus en plus face à...

Il s'arrêta et releva la tête vers Hayden, se passant une main dans la nuque.

- Pardon, ce n'est pas le genre de choses que l'on raconte à une personne que l'on ne connait pas. Changeons de sujet. Que faites vous dans la vie ?

Son sourire semble refuser le sourire qu'il tente d'esquisser et son regard est teinté de tout ce doute qui l'habite. Cherchant à oublier ce qu'il n'arrêtait de ressasser, voilà qu'il avait manqué de tout raconter à un parfait inconnu, ne connaissant de lui que son nom. Une question lui vint alors, se tâtant une seconde à la poser, avant de la laisser sortir avec une réelle curiosité.

- Etes vous marié ?

Drew n'avait pas fait attention au port ou non d'une alliance sur la main d'Hayden et cela aurait été déplacé que de chercher à regarder de lui même. Peut être que cette question était apparue dans son esprit à cause de ce que lui avais demandé l'autre homme. Cette histoire avec Julian le travaillait bien plus qu'il ne voulait le laisser paraître. Est ce qu'il irait rejoindre Simon s'il savait que son époux était sortit boire un verre dans un bar du quartier voisin ? Ou même, l'inviterait il chez eux ? L'image des deux hommes dans leur lit conjugal lui donna un horrible frisson et il eut soudain qu'une seule envie, retourner rapidement chez lui.

Non. Il ne devait pas. Calme. Il devait rester calme et inspirer doucement, expirer naturellement. Prenant son verre, il essaya de cacher son trouble en prenant une gorgée de sa boisson bleutée. Pour se concentrer sur autre chose, il regarda Hayden plus attentivement. Croisant son regard d'un beau bleu, suivant la ligne de son nez, puis de sa mâchoire. Le détaillant peut être un peu plus qu'il ne l'aurait du, il se prit même à penser qu'il était bel homme sur l'instant. Se rendant compte alors de ce qu'il venait de penser, il reporta aussitôt son regard sur son verre.
©️ YOU_COMPLETE_MESS

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Jacobs
Groupe du mois
J'ai actuellement : 191 points et j'ai balancé : 30

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Jeu 22 Nov - 11:14

La conversation n’en était qu’à ses prémices, mais se déroulait déjà étonnement bien. Hayden n’aurait pas fait ce pari en posant les yeux sur l’homme après l’avoir approché. Mais en lui retournant sa question sur le bar, il découvrit qu’ils se trouvaient tous les deux ici par hasard. Peut-être étaient-ils aussi là dans le même but, après tout. Quoiqu’Hayden n’ait pas l’air aussi déprimé que son interlocuteur, les grimaces douloureuses n’aidaient pas tellement à attirer l’attention. Elles justifiaient bien, cependant, qu’on veuille aborder un inconnu pour occuper sa soirée et ses pensées à autre chose que nos problèmes. C’était précisément ce qui l’avait attiré ici en premier lieu et à en croire la facilité avec laquelle Drew s’offrait à cette conversation, ça ne semblait pas si extravagant de penser qu’il veuille la même chose. Malheureusement, il savait aussi d’expérience qu’une conversation engagée dans le but de noyer ses problèmes sous autre chose perdurait rarement au-delà d’une nuit, pour avoir fait pareil un peu trop souvent. Tant pis, après tout. On ne pouvait pas réussir du premier coup à chaque fois et puis, ce Drew lui plaisait bien. Un tout petit peu trop pour qu’il n’ait pas envie de laisser faire les choses et de regretter plus tard, quand il aurait le temps et rien de mieux à faire. Pour le moment, l’ancien soldat décida que laisser faire les choses n’était pas un problème et, encouragé par le calme de l’autre homme, il osa même pousser jusqu’à poser une question peut-être un peu trop personnelle, s’inquiétant de savoir ce qui n’allait pas. Car malgré ses efforts pour converser tranquillement, il fallait être aveugle pour ne pas remarquer que quelque chose pesait sur les épaules de Drew. Se confier après deux minutes de conversation était encore un autre signe que les choses n’iraient jamais plus loin que la première nuit. On parlait plus facilement à un inconnu qu’on ne reverrait jamais qu’à une personne dont il faudrait affronter le regard le lendemain.

Drew sembla hésité quand même à lui répondre. Du coin de l’oeil, Hayden capta le mouvement de sa main et baissa son regard dessus sans y penser. Le geste nerveux et l’explication très floue qui suivit confirmèrent au Major la petite théorie qui commençait à se dessiner dans son esprit. Il détourna le regard en pinçant les lèvres et se força à se concentrer plutôt sur le visage de Drew. Sa conscience lui jouait rarement des tours, surtout depuis son retour au pays d’ailleurs. Il avait enchaîné tellement de mauvaises décisions avant de venir s’installer à Los Angeles que la culpabilité n’appartenait plus tellement à son quotidien. N’importe qui d’autre aurait certainement laissé tomber en voyant venir les problèmes à pleine vitesse. Il ne se considérait pas vraiment comme n’importe qui et malgré tout, il sentait le léger poids d’une hésitation compresser sa poitrine. “Ne vous excusez pas.” Il se racla la gorge discrètement et chassa au loin ses questionnements internes. “C’est parfois plus facile de se confier à un inconnu, je comprends.” assura-t-il. Sa curiosité le poussait à vouloir en savoir plus, mais son bon sens le retint encore un peu. Il pourrait toujours y revenir plus tard. Ou jamais.

Pour l’heure, il acceptait de laisser une chance à Drew d’échapper à ses problèmes. “Je ne travaille pas pour le moment, en fait. Je suis… J’étais Major dans l’armée de terre. Tout juste réformé suite à une blessure sur le terrain.” expliqua-t-il en pointant vaguement sa béquille d’un doigt. “Et non…” Son regard échoua de nouveau sur l’alliance au doigt de l’homme, son visage se crispant très légèrement au passage, “je ne suis pas marié. C’est difficile de construire une relation solide quand on est à l’étranger huit mois dans l’année.” Il se força à relever les yeux et n’eut même pas trop de mal à sourire. Mais ses bonnes résolutions ne tinrent pas plus de quelques secondes avant qu’il ne retrouve l’alliance dans son champ de vision. Il la pointa du doigt avec la même hésitation qu’il avait désigné sa béquille. “Vous êtes marié.” fit-il remarquer sobrement. Ça n’était ni une question, ni un reproche. Il n’en était pas à son premier homme marié, malheureusement, quoi que cela veuille dire à son sujet. Et jusqu’à présent, ça n’avait jamais été une excuse suffisante pour qu’il fasse marche arrière. Après tout, c’était la responsabilité de l’homme déjà engagé de faire le bon choix, pas la sienne. Lui ne trahissait personne. “J’en déduis que vous avez quelques problèmes avec votre… Femme ?” Cette fois, il n’eut aucune difficulté à reporter toute son attention sur le visage de Drew, à l'affût de la moindre réaction, contrôlée ou non.

˙·•●✿●•·˙






I wanna take you somewhere so you know I care but it's so cold and I don't know where

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Trio du mois
J'ai actuellement : 969 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Dim 25 Nov - 0:04

Quand ressasser permet de nouvelles rencontres..Hayden & DrewUn léger sourire passa sur le visage de Drew. Oui, c'était sans doute vrai. Peut être se confierait il plus facilement à cet inconnu, mais il avait tout de même quelques réticences à le faire. N'importe qui lui dirait certainement qu'il était idiot de s'inquiéter d'un simple baiser, mais ce n'était pas que cela dans le fond.. C'était un mélange de plusieurs choses. Ca aurait été tellement plus facile s'il n'avait pas rencontré Simon et son adorable fille, s'ils n'étaient pas venu ici tout les deux. Retenant un soupir, il se re-concentra sur la conversation avec Hayden pour ne pas paraître impoli.

Ses yeux passèrent de l'homme à la béquille. Major dans l'armée ? Ce n'était pas rien et une petite étincelle passant dans le regard de Drew à cet instant. Répondant à son sourire, il prit une nouvelle fois son verre en main.

- En effet, il y a mieux pour avoir une relation sérieuse. Finalement, c'est peut être maintenant votre chance d'en trouver une puisque vous ne partirez sans doute plus. Vous ne pensez pas ?

Venant prendre une gorgée de sa boisson, il la reposa rapidement et baissa les yeux vers son alliance à la remarque d'Hayden. C'était un réflexe pour lui de jouer un peu avec, de la faire tourner autour de son doigt ou simplement de vérifier qu'elle soit bien là. Un peu comme s'il avait besoin d'être sur qu'il était marié à l'homme qu'il aimait.

- Ca fait trois ans que nous sommes mariés, mais neuf que nous sommes ensemble.

Une longue durée, mais qu'il voudrait voir s'allonger encore. La prochaine question, il n'osa y répondre tout de suite. Hésitant un peu à avouer ou non que ce n'était pas une femme. Mais, il n'était pas du genre à mentir. Et puis, c'était un peu mieux accepter maintenant l'homosexualité, n'est ce pas ?

- Pas tout à fait. Je suis marié à un homme.

Il avait fait son aveu à voix basse, fixant toujours son anneau. Avant de relever la tête vers le Major avec un petit sourire qui se voulait le plus sincère possible. Son coeur rata un battement en le voyant le fixer ainsi d'ailleurs, ne sachant trop comment réagir. Drew attrapa donc son verre et le tendit vers l'autre homme pour essayer de changer une nouvelle fois de sujet avant de se sentir rougir sous ce regard trop insistant pour lui.


- Trinquons aux rencontres fortuites. Je vous avoue que je suis ravi de ne pas être seul ce soir.

Ca lui changeait un peu les idées de parler avec quelqu'un. Puis, c'était toujours agréable de rencontrer de nouvelles personnes, même s'il n'avait toujours pas une très grande confiance en lui. Combien de fois lui avait on dit que ce genre de choses se travaillaient ? Trop de fois sans doute. Alors ce soir, c'était une occasion de faire un effort. Un pas vers un meilleur lui en essayant de prendre un peu plus d'assurance.

Il devait oublier cet incident, les problèmes et demain, il prendrait Julian dans ses bras pour lui demander de revenir dans le lit conjugal. Il le serrerait tendrement et l'embrasserait comme il ne l'avait plus fait ces derniers jours. Son sourire à cet instant fut plus doux et son regard s'empreint de tendresse.
©️ YOU_COMPLETE_MESS

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Jacobs
Groupe du mois
J'ai actuellement : 191 points et j'ai balancé : 30

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Mar 4 Déc - 11:39

Un rire échappa au Major avant qu’il ne puisse le retenir, quand l’homme fit remarquer qu’il n’avait désormais plus l’excuse de l’armée pour justifier ses problèmes à construire une relation durable. Il ne l’avait pas dit en ces termes et certainement pas pour se moquer ou faire de l’humour, mais Hayden n’eut aucun problème à se faire la blague tout seul. Parce que c’était surtout une excuse, oui. Combien de soldats envoyés au front étaient mariés, après tout ? Certains même parents. Son propre père avait réussi à allier carrière militaire couronnée de succès et vie de famille sans problème. C’était clairement une excuse, simplement plus facile à brandir et plutôt crédible aux yeux de la plupart des gens. Il chassa cette idée farfelue au loin et se cacha brièvement derrière son verre, le temps d’avaler une autre gorgée de bière et d’afficher un air un peu plus neutre. “Sans doute, oui. On verra bien ce que l’avenir me réserve.” souffla-t-il en reposant son verre devant lui. Ça n’avait jamais été au centre de ses préoccupations et pourtant, ces temps-ci, il y pensait plus qu’il ne l’aurait voulu. Probablement parce qu’il n’avait plus d’excuse pour ne pas le faire. Il n’allait pas en rajeunissant et pour la première fois de sa vie, il se rendait compte du vide dans sa vie, dans son appartement. Quelque chose que l’armée avait habilement réussi à lui cacher de longues années. Il s’était longtemps cru immunisé à la solitude et aux considérations de ce genre, mais personne ne l’était jamais vraiment.

Malheureusement, ce ne serait pas ce soir qu’il rencontrerait le grand amour, à en croire l’alliance qui brillait tranquillement au doigt de son compagnon d’infortune. Ça lui était pas mal égal, honnêtement, malgré ses bonnes résolutions de début de soirée. L’important était d’essayer, pas vrai ? La réussite viendrait une prochaine fois, mais pour l’instant, il était bien forcé de composer avec ce qu’on lui offrait et si le Destin avait choisi de mettre un homme marié sur sa route, qui était-il pour se plaindre ? Une alliance ne remettait pas ses chances en cause, de toute façon, il le savait d’expérience. Il n’y avait que deux choses qui puissent encore faire obstacle à ce que sa soirée se passe bien et se termine encore mieux : que ce mariage soit une réussite et que monsieur le beau gosse soit complètement hétéro. Deux questions qu’Hayden s’empressa de formuler à voix haute avec une étonnante subtilité. D’après lui, du moins. Que ce soit vrai ou non, il eut droit aux réponses claires qu’il attendait et à un étrange mélange de plaisir et de frustration. Monsieur était donc marié à un homme. Ça, c’était la bonne nouvelle, qui arriva malheureusement après la mauvaise : c’était le genre relation sérieuse et durable vieille de neuf ans. Probablement pas le genre qu’on envoie valser avec un inconnu dans le bar du coin. Quoique si l’homme et son mari filaient le parfait amour, il ne serait pas ici tout seul ce soir.

Il n’avait pas envie d’en parler, en tout cas, à en croire la façon dont il essaya de changer de sujet après avoir répondu à Hayden. Sourire aux lèvres, le Major lui accorda une petite trêve en levant son verre pour trinquer avec lui. “J’en suis ravi, moi aussi.” admit-il, sincèrement, avant de porter son verre à ses lèvres. Entre les efforts de Drew pour ne pas s’attarder sur le sujet de son mariage, son air triste et ce toast, Hayden avait plutôt l’impression d’être sur la bonne voie. Il fallait seulement qu’il se tienne à la règle “ne pas parler du mari” et ça n’aurait pas dû être très compliqué. “Alors, et vous, qu’est-ce que vous faites dans la vie ?” demanda-t-il une fois une bonne moitié de son verre vidé. “Vous êtes à Los Angeles depuis longtemps ?” Il devait bien exister un autre sujet de conversation sur lequel l’homme pourrait tenir plus de quelques secondes, pas vrai ?

˙·•●✿●•·˙






I wanna take you somewhere so you know I care but it's so cold and I don't know where

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Trio du mois
J'ai actuellement : 969 points et j'ai balancé : 114

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Mar 4 Déc - 23:39

Quand ressasser permet de nouvelles rencontres..Hayden & DrewLe rire du Major le surprend un peu, mais il n'en dit rien pour autant. Un léger frisson l'avait parcouru et soudain, il se demanda quand était la dernière fois qu'il avait entendu Julian rire. Ou même la dernière fois qu'ils avaient rit tout les deux.. Lui même ne riait pas si souvent dans le fond, c'était bien plus souvent des sourires de façades pour les autres. Il devait absolument arrêter de ressasser toutes ces choses, après tout c'était pour se changer les idées qu'il était sortit ! Hayden lui répond finalement et il ne peut que hocher un peu la tête.

- L'avenir peut réserver bien des choses parfois. Certaines que l'on attendait pas même.

Et ce qu'il y avait sans doute de plus beau après une relation sérieuse et durable, c'était de fonder une famille. Avoir des enfants avec qui partager un héritage et des milliers de moments mémorables. Les étapes importantes comme les premiers pas, la première dent ou le premier amour. Toutes les disputes pendant la crise d'adolescence et tout ces moments de retrouvailles au passage à l'âge adulte. Tellement de choses que l'on peut partager avec une famille que l'on aime. Drew n'avait pas eu la chance de connaître tout cela, mais il ne s'en sentait pas si malheureux dans le fond. Ce qui le rendait sans doute plus triste était de ne peut être pas avoir cette famille tant désiré avec Julian.

Il lui avoua être marié à un homme depuis trois ans, mais en couple depuis neufs années. Le Major ne sembla pas rebuté par le fait qu'il aime les personnes du même sexe que lui et cela eut pour effet de détendre un peu Drew. Ils trinquèrent et l'asiatique laissa un sourire s'épanouir sur ses lèvres. Ce moment passé avec Hayden était agréable malgré le fait qu'ils étaient deux inconnus l'un pour l'autre. Deux autres questions suivirent et il reposa son verre pour pouvoir répondre.

- J'étais agent immobilier avant d'arriver ici en février, mais je vais sans doute chercher à reprendre le travail prochainement.

C'était surtout pour s'occuper de la mère de Julian, mais aussi de leur futur enfant qu'il n'avait pas chercher à travailler pour le moment. En accord avec son époux bien entendu. Mais voilà, sans doute qu'il devrait trouver quelque chose. Ce ne serait peut être pas un mal dans le fond d'ailleurs, peut être même que ça leur ferait du bien, non ? Enfin, il ne devait pas trop y penser maintenant, cela risquait de gâcher sa soirée de continuer à ressasser encore et encore.

- J'avoue que ça me manque un peu d'ailleurs.

Ca donnait une vie sociale de bosser en plus, alors ce serait bien aussi de faire d'autres connaissances de tout les jours. Des gens avec qui il finirait par s'habituer à faire quelques sorties. Voir autre chose que la maison et celle de sa belle mère. En y réfléchissant, peut être reviendrait il ici d'ailleurs, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Et puis, il pourrait très bien y venir avec quelqu'un plutôt que tout seul. Ah mais.. !

- Ce bar est agréable et pas trop bondé, alors si j'y reviens, j'aurais peut être la chance de vous recroiser. C'est agréable de ne pas boire seul.

Hayden lui était sympathique et il appréciait sa compagnie, même si cela ne faisait que peu de temps qu'ils commençaient à parler. Ses doigts jouaient quelques secondes sur son verre, avant qu'il ne le finisse en quelques gorgées. Bon, il allait peut être passer à de l'eau maintenant, parce qu'il n'avait pas plus que ça l'habitude de boire.

- Avez vous déjà réfléchit à ce que vous vouliez faire en dehors de l'armée ? Lorsque vous serez guérit bien entendu.


Drew tentait de continuer la conversation, croisant ses bras sur le comptoir et tournant de nouveau la tête vers le Major pour le regarder. Il était un peu plus détendu par leur conversation, l'alcool aussi sans doute et le fait qu'il ne réfléchisse plus tellement à tout ce qui lui torturait l'esprit depuis ce dimanche.
©️ YOU_COMPLETE_MESS

˙·•●✿●•·˙

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Jacobs
Groupe du mois
J'ai actuellement : 191 points et j'ai balancé : 30

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden | Jeu 13 Déc - 12:31

Le Major eut rapidement le plaisir de voir son interlocuteur mettre un peu plus de vie à leur conversation. Il ne se targuait pas de lui avoir déjà fait oublier ses problèmes, mais il se sentait en confiance, sur la bonne voie pour que la soirée se termine de manière agréable autant pour l’un que pour l’autre. Il semblait, hélas, que Drew ait plus d’un malheur à supporter. L’emploi du passé quand il répondit à la question sur son travail laissa le soldat un peu perplexe. Il envisagea une seconde de poser d’autres questions, pour découvrir pourquoi l’homme n’avait pas retrouvé un travail après être venu vivre ici, mais il craignait un peu trop d’aborder encore accidentellement le sujet du mari et décida finalement de s’abstenir pour l’instant. “Vraiment ?” s’enquit-il plutôt, lorsque l’homme avoua que son travail lui manquait. Il comprenait cela assez bien, cependant. Lui-même commençait à se sentir comme un lion en cage à ne rien faire de sa vie depuis des mois. Il avait rêvé si longtemps de pouvoir quitter l’armée, mais désormais qu’il n’y consacrait plus toute sa vie, que lui restait-il ? Malgré tout, il comprenait moins bien l’intérêt d’une carrière dans l’immobilier. “Vous étiez un genre de magnat de l’immobilier, comme Trump ?” demanda-t-il avec humour, “Ou plutôt du côté des gentils ? Vous ne m’avez pas l’air du genre d’homme à faire passer le business avant le reste.” Quoiqu’il n’ait jamais été très doué pour juger les gens d’un simple coup d’oeil, il trouvait cet homme un peu trop doux pour cacher les dents acérées d’un requin derrière son sourire charmeur. Mais au moins, ça lui semblait une manière d’aborder le sujet suffisamment éloignée de son mariage et c’était tout ce qu’il demandait pour le moment.

Il s’attendait à ce qu’ils n’abordent rien d’autre que des sujets de ce genre, suffisamment personnels pour offrir un quelconque intérêt, sans entrer trop dans leur intimité respective, mais certainement pas à ce que les choses changent brusquement. Et s’il avait fallu que l’un ou l’autre fasse le premier pas, ça n’aurait pu être que lui, dans son esprit. Drew le prit donc par surprise quand il se mit à sous-entendre très subtilement qu’il ne serait pas contre le revoir. Le sourire d’Hayden changea légèrement, passant de poli à satisfait. Il reposa le verre qu’il venait de porter à ses lèvres sur le comptoir et se tourna un peu plus vers l’autre homme. “Ça pourrait arriver, oui.” lâcha-t-il, sans vraiment chercher à cacher le plaisir qu’il prenait à ce petit jeu. Il n’était pas habitué à la subtilité dans ses approches aux autres, cela dit et quoiqu’il apprécie l’idée, c’était bien trop contre sa nature pour qu’il s’y tienne. “Mais je suis de ceux qui pensent qu’il vaut mieux provoquer sa chance, vous voyez ? Plutôt que d’attendre que le Destin mêle les cartes pour nous.” Suite à quoi il sortit son téléphone portable de sa poche, le déverrouilla rapidement et le fit glisser sur le comptoir jusqu’à l’homme. “Laissez-moi votre numéro et je vous ferais savoir la prochaine fois que j’envisage de passer par ce bar. Ça multipliera les chances qu’on s’y croise.” Il offrit un large sourire à Drew avant de reporter toute son attention sur son verre, soudainement passionné par son contenu, cherchant surtout à ne pas se montrer trop insistant avec monsieur “je suis marié”.

Il ne releva même pas les yeux vers lui quand Drew changea de nouveau de sujet, ou plutôt revint à celui du travail. Malheureusement du côté d’Hayden, cette fois et ça n’était pas le sujet le plus agréable à aborder pour le soldat. “Honnêtement, non pas vraiment…” avoua-t-il d’un ton plus tranquille, sans plus aucune intention de flirter subtilement ou pas. “Je me suis engagé dans l’armée dès que j’ai terminé le lycée… Mon père était militaire de carrière, ma petite soeur l’est aussi. Ça a toujours été toute ma vie, donc… C’est compliqué de m’imaginer faire autre chose.” Il avait pourtant abordé ce sujet trop souvent à son goût, aussi bien avec Sarah qu’avec le psy qu’on l’avait forcé à voir après son retour définitif au pays. Mais aucun des deux ne l’avait aidé à y voir plus clair. “Le plus ironique, c’est qu’avant d’être blessé, j’étais presque désespéré à l’idée de quitter l’armée. Mais maintenant, j’ai pas la moindre idée de ce que je peux faire hormis être un soldat.” Il haussa les épaules et s’empara enfin de son verre, avalant le reste de son contenu d’une seule traite. “Pourquoi pas une reconversion dans l’immobilier !” reprit-il en reposant l’objet vide devant lui et en se forçant à se tourner vers Drew. “Ou plutôt un domaine dans lequel je pourrais aider les autres sans que ça implique de cadavres. Vous avez toujours voulu bosser dans l’immobilier ?”

˙·•●✿●•·˙






I wanna take you somewhere so you know I care but it's so cold and I don't know where

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden |

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand ressasser permet de nouvelles rencontres.. | Aiden |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Los Angeles Times :: Los Angeles :: Downtown Los Angeles :: Pixel & Bitmap-
Sauter vers: